trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Allemagne (GER) vs Suisse (SUI)
3-4
(2-1 0-2 1-0 0-0 0-1)
Après prolongation
Après tirs aux buts
Le 24/05/2022
Helsinki Ice Hall, Helsinki
Allemagne (GER) ] Suisse (SUI) ]
La Nati confirme
 
Après deux semaines chargées en émotions, l'Allemagne (2e, 6 m., 15 pts, 23-16) défie la Suisse (1er, 6 m., 18 pts, 30-12), pour le compte de la première place du groupe A. Il s'agit de la dernière chance pour les deux équipes de régler les paramètres, en vue des quarts de finale.
 
Helsinki Ice Hall, Helsinki, Hockey Hebdo Stéphane Ducret le 24/05/2022 à 14:22
FICHE TECHNIQUE

Arbitres : Linus Ohlund, Peter Stano et Joef Spur, Emil Yletyinen
Buts :
Germany :
Switzerland :
Pénalités
1x2' contre Germany
4x2' contre Switzerland
Photo hockey Championnats du monde -  : Allemagne (GER) vs Suisse (SUI) - La Nati confirme
Yves Seira (archives)

Aligné à deux reprises durant ce Mondial, Reto Berra est le premier gardien à intervenir (1e). Ce dernier peut relancer ses collègues après un premier tir allemand. C’est lors de la troisième shift du Team Switzerland qu’Andres Ambühl inscrit le premier but dans ce match : Avec beaucoup d’espace, Fabrice Herzog peut déloger le puck en zone helvète et envoyer Enzo Corvi et « Büehli » profiter d’un léger surnombre et battre l’imposant Philipp Grubauer (0-1;01:37). Le portier allemand peut se rassurer un instant plus tard, sur une nouvelle offensive suisse (2e). La Mannschaft prend son temps en zone neutre et en tire un avantage. Cette dernière peut casser une première fois le deuxième bloc défensif Janis Moser-Michael Fora (5e), le portier de Fribourg-Gottéron est forcé de parler. Yanis Ehliz (trois buts) et Marcel Noebels (cinq mentions d’aide) peuvent maintenir le rythme en fore-checkant très haut (7-8e).

Le forcing allemand paie et Denis Malgin manque sa sortie de zone (10e). La tendance se renverse quelque peu, et Dominik Egli pénalise les siens (11:46). Très simplement sur la mise au jeu suivante, le défenseur Kai Wissmann envoie le puck à hauteur d’épaule côté bloqueur, de Berra, et égalise (1-1;11:51). Domink Egli retrouve ses coéquipiers compatriotes quelques secondes après le coup de sifflet. Heureusement pour la Nati, Reto Berra intervient coups sur coups, sur des essais en hauteur de zone (13-14e). Dans une forêt de joueurs, Moritz Seider, repêché en sixième position overall (2019) par la franchise LNH de Detroit, dégage le puck et ce dernier est dévié du genou par Stefan Loibl, 25 ans : Avantage à la Deutsche Eishockey Bund (2-1;15:30). Christian Marti des ZSC Lions et ses collègues défenseurs suisses sont décidément mis à rude épreuve et Philipp Grubauer n’est inquiété que partiellement (18e). Plus impliqués physiquement, les joueurs de Toni Söderholm appuient leur domination dans les bandes en fin de tiers (20e).
 

Dès les premières secondes du T2, le Haut-Valaisan Nice Hischier installe une forte domination helvète. Cette dernière est conclue par Pius Suter (Detroit Red Wings, 26 ans aujourd’hui-même) sur un puissant tir du poignet (2-2;21:27). Le Zürichois est aidé dans sa confirmation par un ancien coéquipier, Denis Malgin et par Dean Kukan. Ce même Suter s’en va sur le banc d’infamie une minute plus tard (22:28). Daniel Fischbuch, originaire du Bade-Wurtemberg, et ses collègues ne parviennent pas à trouver l’angle idéal et perdent cette occasion de prendre l’avantage (23-24e). Approchant de la mi-match, les deux équipes continuent de se regarder dans les yeux. Les charges sont correctement gérées et les tirs précis (25-30e). Denis Malgin lance une offensive et permet à Pius Suter et Dario Simion de se frotter à la défense allemande. Les nerfs sont à vif, mais aucune bagarre n’est déclenchée (31e).

Fabrice Herzog appuie sur la tête Samuel Antti Soramies, futur Augsburger, entre les bancs d’équipe et prive son équipe durant deux minutes de sa présence. Cette séquence est revue durant plusieurs dizaines de secondes par les officiels (34:01). Le duo Gawanke-Seider parait intéressant, mais ne trouve rien. Il en va de même pour Marcel Noebels, seul face à un défenseur suisse (35-37e). La formation germanique prend son mal en patience, mais Capitaine Müller va purger un retenir (37:38). Timo Meier trouve le poteau (38e). Sur la deuxième relance, Denis Malgin ne se fait pas prier pour inscrire son cinquième but de ce Mondial 2022, après avoir été servi par Janis Moser et Timo Meier. Malgin, très idéalement placé sur le rond d’engagement droit de la zone allemande, envoie un missile à mi-hauteur et sèche le portier formé à Rosenheim (2-3;38:31). Dans les dernières secondes du tiers, le défenseur Fabio Wagner se heurte à Reto Berra (40e).
 

Après cinq minutes de repos et à 3 contre 3, Timo Meier trouve la jambière de Grubauer (62e), après une grosse minute passée sur les hauteurs de la zone allemande. Ehliz répond à cet affront en mettant la mitaine de Berra à contribution (63e). Douteux, Malgin et le trio Seider-Plachta-Michaelis ne trouvent l’issue (64e). Il n’en est rien, place aux tirs aux buts. Il s’agit d’une première pour les deux équipes, dans ce Mondial.

Nico Hischier troue Philipp Grubauer en le couchant (0-1), Stefan Loible se heurte à Reto Berra, côté bloqueur, Damien Riat envoie le puck sur le bras droit du gardien allemand (0-2), Matthias Plachta également est arrêté par le gardien originaire de Bülach, Pius Suter ne gère pas parfaitement son palet et ne trouve pas la cible, Marcel Noebels également, Denis Malgin bat Grubauer, mais manque le cadre et, finalement Daniel Fischbuch perd le dernier duel (0-2). Le cantique suisse retentit pour la septième fois dans le Helsingin jäähalli.
 
 
Gardien Hockey Hebdo
Philipp Grubauer
Le portier allemand n’a pas démérité. Inquiété à 33 reprises et aidé par sa défense, le gardien de Seattle s’est illustré sur les tirs dangereux à mi-hauteur. À quelques occasions, ce dernier a même pu gérer en ayant peu de visibilité sur le puck.
 
C’est donc aux penaltys que s’est décidé cette « finale de groupe » entre l’Allemagne et la Suisse. Puissante dans les premières minutes du match, la formation helvète est rattrapée par son adversaire et a dû lutter pour éviter que ce dernier ne prenne l’avantage. Les joueurs à l’Aigle sont bien restés dans le match et n’ont pas été déstabilisés dans ses moments difficiles. À Tampere, la Suède a écarté la Lettonie 1--0. La Tre Kronor occupe provisoirement la première place du groupe B et les Lettons sont simplement maintenus dans l’élite mondiale.

Le prochain arrêt est connu, pour la Suisse : Etats-Unis. L’Allemagne, quant à elle devrait affronter soit la République tchèque, selon les matchs de cet après-midi. Les deux nations joueront ce jeudi, à Helsinki.
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...