trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Biélorussie (BLR) vs Suisse (SUI)
0-6
(0-2 0-2 0-2)
Le 30/05/2021
Olympic Sports Centre, Riga, MSL
Biélorussie (BLR) ] Suisse (SUI) ]
La Suisse, aux portes des quarts
 
Il y a 24 heures, la Suisse affrontait la Russie et manquait la première place de son groupe (3e, 5 matchs, 9 pts). Cet après-midi, Andres Ambühl & co affronte la troupe de Mikhail Zakharov, dernière du groupe A (5 matchs, 4 pts). À la clef ? Une qualification helvète quasi-définitive en quarts de finale.
 
Olympic Sports Centre, Riga, MSL, Hockey Hebdo Stéphane Ducret le 30/05/2021 à 17:58
FICHE TECHNIQUE

Arbitres : Tobias Bjork, Mikael Nord et Andreas Weise Kroyer, Emil Yletyinen
Buts :
Belarus :
Switzerland :
Pénalités
4x2'+1x10' contre Belarus
4x2'+1x10' contre Switzerland
Photo hockey Championnats du monde -  : Biélorussie (BLR) vs Suisse (SUI) - La Suisse, aux portes des quarts
KHL
Les collègues Hischier-Kurashev se sont bien trouvés durant cette partie
Le premier engagement gagné par la Biélorussie se poursuit par un dégagement interdit (1e). Sur l’un des premiers essais, le natif du Mouret Christoph Bertschy inscrit le 1er but suisse, offert par un rebond du jeune portier du Molot-Prikamie Perm, Konstantin Shostak, 21 ans (00:36). Le défenseur de Kazan, Kristian Khenkel quitte son banc pour aller se faire soigner après une mauvaise charge sur le premier but suisse. La seconde offensive menée par Timo Meier échoue (2e), le duo Diaz-Bertschy manque également (4e). Les esprits s’échauffent et Nikita Komarov est averti par les officiels de la partie (5e). Le Zürichois Jonas Siegenthaler perd son calme sur Alexei Protas et est envoyé sur le banc des pénalités (06:15). Les Biélorusses ne trouvent pas de moyens pour s’installer, la défensive helvète étant pratiquement imperméable (7e). Leonardo Genoni peut remercier son poteau droit sur le duo Protas-Stefanovich (8e). Durant quelques instants, Sergei Kostitsyn et ses collègues de ligne ont tout de même cherché à inquiéter la défense suisse (9e). Biélorusses reprennent des couleurs et s’assoient de plus en plus longtemps en zone helvète (11-13e). Les forces se rééquilibren, jusqu’à la pénalité pour un « retenir » peu utile à la tactique, contre Andrei Antonov (14:50). Corvi, Hischier & compagnie se battent pour conserver le puck, l’appui de leur opposant est intense (15-17e). La solution est toute trouvée en un nouveau rebond de Shostak, sur tir de Timo Meier, que le Bernois d’origine Joël Vermin ne manque pas, c’est 0-2 à 1’59’’ de la fin du T1. C’est la dernière grosse action du T1.
 

À nouveau en début de tiers, l’équipe de Mikhail Zakharov perd le puck et permet à Sven Andrighetto de tripler l’avantage, assisté par Joël Vermin (2e point dans ce match), à 21:09. Alexei Kolosov, portier de 19 ans, fait son entrée, à la suite de ce 0-3. Le second couteau de Tristan Scherwey n’atteint pas sa cible (23e). Les Helvètes continuent de forcer sur les porteurs du puck et parviennent à leurs fins. Romain Loeffel prend un premier lancer, Joël Vermin un second, c’est finalement le Biennois Janis Moser qui force Kolosov à intervenir, une seconde fois depuis son entrée (26e). Mikhail Stefanovich fait à nouveau des siennes et Leonardo Genoni bloque sa porte (28e). Nico Hischier et Andres Ambühl ne se trouvent pas en entrée de zone et cela sera fatal à l’une des offensives de la mi-match (31e).

Cependant, c’est le bloc suivant qui, entrant à pleine vitesse en zone offensive, inscrit le 0-4. Le travail d’Enzo Corvi trouve un Grégory Hofmann seul entre trois Biélorusses, pour son cinquième but du tournoi (32:15). Philipp Kurashev coupe le souffle Danila Klimovich, devant son banc, et est puni d’un 2+10 minutes discutable, à 33:57. C’est l’occasion pour Komarov, Sharangovich et Klimovich, de retour, de s’offrir de nouveaux essais (35e). Les deux formations sont à nouveau à 5 vs 5, Alexei Protas trouve la bande derrière Genoni (37e). Le Capitaine du GSHC Noah Rod tente de lancer, le premier choix LNH de 2017, Nico Hischier (39e), mais l’action est interrompue pour une charge du joueur de l’Avangard Omsk, Nikita Komarov, également puni de 2+10 minutes (38:46). Timo Meier se fait mal pour laisser place à Andrighetto, Hofmann, Diaz et Ambühl. L’Appenzellois et Yevgeni Lisovets, défenseur du Salavat Yulaev Ufa, terminent leur tiers-temps sur le banc des pénalités (39:40).
 


Durant les premières secondes et avantage numérique, les Blancs ne peuvent rentrer en zone offensive. Les lignes de passe et les couloirs sont bien gérés par les unités spéciales biélorusses (41e). Les tensions se subliment, devant la cage de Kolosov. Le jeune portier répond présent et peut compter sur sa défense pour lui « faciliter » le travail (43e). Christoph Bertschy trouve justement le gardien du Dinamo Molodechno, alors que ses joueurs vont changer (45e). Un quatrième power-play est offert aux Suisses, par la crosse d’Ilya Shinkevich (47:51). Le temps court et commence sérieusement à desservir la Nation d’Europe de l’Est. Loeffel, Hischier et Corvi manquent tous trois (49e), Hofmann trouve une malheureuse cuisse biélorusse (50e).
 
À force de tirer, Joël Vermin s’offre son deuxième but de la soirée à 52:03, entre les jambes de Kolosov à un mettre de lui, sur la construction de Timo Meier (0-5). Les sorties de zone des Hommes de l'Est sont correctement gérées par les hommes de Patrick Fischer (55e). Ramon Untersander est distrait et file sur le banc (56:20). Aucun homme en Rouge ne trouve de solution, pour priver Leonardo Genoni et ses joueurs d’un blanchissage. Stepan Falkovski et Danila Klimovich laissent Nico Hischier s’échapper, le Oberwalliser met Kolosov en difficulté. Il est suivi par Fabrice Herzog, sans gêne particulière, qui peut inscrire le sixième goal helvète, en infériorité numérique (57:43). Finalement, c’est bien le Cantique suisse qui résonne dans le Olympic Sports Centre de Riga.
 

Gardien Hockey Hebdo
Alexei Kolosov
Le gardien rentré après 22 minutes a rassuré ses joueurs, par ses déplacements. Utilisant intelligemment la fougue de sa jeunesse, pour prendre de l’avance sur le tireur présumé, il a pu effectuer quelques importantes parades. C’est notamment grâce à une bonne prestation de Kolosov en deuxième partie de match, que ses coéquipiers n’ont pas sombré.

La solide et désormais Première du groupe, Helvétie est aux portes des quarts de finale, la timide Biélorussie du jour conserve sa place de lanterne rouge. Les deux nations auront une journée de repos. Mardi 2 juin, 11h15, les hommes aux maillots rouges à croix-blanche ont rendez-vous avec la Grande-Bretagne, pour son dernier match. Les Biélorusses, eux, affronteront leur voisin Russe, à 19h15, ce même mardi.
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...