Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Bienne vs Lausanne
3-2
(0-0 2-1 1-1)
Le 02/01/2019
Tissot Arena, Bienne
Bienne ] Lausanne ]
Au terme d’un match disputé, Bienne domine Lausanne
 
 
Tissot Arena, Bienne, Hockey Hebdo Laurin Petitat le 03/01/2019 à 12:00
FICHE TECHNIQUE

6163 spectateurs
Buts :
Bienne :
Lausanne :
Bienne : Hiller; Salmela, Sataric; Forster, Kreis; Maurer, Fey; Egli, Petschenig; Rajala, Pouliot, Pedretti; Earl, Tschantré, Brunner; Hügli, Diem, Riat; Schmutz, Neuenschwander, Künzle.
 
Lausanne: Zurkirchen; Frick, Lindbohm; Genazzi, Grossmann; Trutmann, Nodari; Borlat; Kenins, Emmerton, Moy; Zangger, Mitchell, Bertschy; Leone, Jeffrey, Vermin; In-Albon, Froidevaux, Antonietti; Traber.
 

Notes
Tissot Arena : 6163 spectateurs.
Arbitres : Mm. Lemelin et Müller assistés par Gnemmi et Gurtner.
Bienne joue sans Fuchs, Lüthi, Paupe (blessés), Suleski (licence B), Tanner, Moser (Suisse M20).
Lausanne joue sans Boltshauser, Herren, Junland, Simic (blessés), Anex, Mémeteau, Roberts, Schelling (surnuméraires).
Pénalités HCB 3x2’; LHC 2x2’. Temps mort demandé par Lausanne (57’48).
Lausanne sort son gardien au profit d’un sixième joueur champ (58’12 à 58’17 puis de 59’22 à 59’47).
Photo hockey Suisse - National League -  : Bienne vs Lausanne - Au terme d’un match disputé, Bienne domine Lausanne
EHC Biel-Bienne / Andy Büttiker
Parité logique après 20 minutes

A l’occasion de cette première partie de l’année, les deux équipes avaient à cœur d’entamer 2019 avec un succès. Cela s’est ressenti dès le début de la rencontre avec notamment un LHC entreprenant, qui aurait pu prendre les devants dès la 1e minute. Moy entra en zone offensive et trouva Emmerton qui tira mais Hiller s’interposa avec brio. Quelques minutes plus tard, les Vaudois ont bénéficié d’un avantage numérique sans toutefois parvenir à débloquer la situation. Les arbitres ont refusé un but à Dustin Jeffrey car Jonas Hiller avait capté le puck avant que le top scorer visiteur ne le pousse au fond des filets. Dès cet instant, Bienne a élevé son niveau de jeu pour gêner les hommes de Peltonen. Ainsi, les Seelandais ont été proches d’ouvrir la marque par Brunner. Malgré les intentions des deux formations, aucun but n’aura été marqué dans ce premier tiers. Cette égalité au tableau d’affichage reflétait parfaitement la physionomie de la rencontre.

Bienne prend le jeu en main
Le tiers médian a été marqué par un tout autre scénario. En effet, Bienne a mis beaucoup plus d’intensité dans son jeu et  a excercé une domination outrageuse. Ainsi, les hommes d’Antti Törmänen ont été récompensés après un peu plus de 6 minutes. Mike Künzle tira sur le poteau et un malheureux défenseur vaudois propulsait la rondelle au fond de sa cage. Les Seelandais galvanisés par cette ouverture à la marque, ont continué de mettre sous pression l’arrière garde lausannoise. C’est tout naturellement que le 2-0 est tombé 21 secondes avant la mi-match de la crosse d’Hügli. L’attaquant biennois était à la conclusion d’un superbe mouvement collectif initié par Kreis. Extrêmement malmené par son hôte du soir, Lausanne s’est quelque peu rebellé en fin de période et Torrey Mitchell, d’une subtile déviation à la suite d’un tir de Petteri Lindbohm, permettait à son équipe de revenir à 2-1. Cette réduction du score nous promettait ainsi une dernière période de feu.
 
Bienne tremble mais l’emporte
Le dernier tiers a vu Lausanne tenter énormément pour inscrire le but égalisateur. Mais les Vaudois se sont montrés forts maladroits. Ils n’ont d’ailleurs pas réussi à profiter d’une supériorité numérique de 4 minutes. Jonas Hiller, une nouvelle fois excellent, a dégoûté à de nombreuses reprises les attaquants lausannois. Bienne,lui, a procédé en contre-attaques. Sur l’une d’elles, Schmutz aurait pu redonner deux longueurs d’avance à son équipe mais il ne cadra pas sa reprise. Le jeu s’est animé dans les deux dernières minutes du match, car Rajala profita de la cage vide pour inscrire le 3-1 mais Lausanne, dans la foulée, revenait à 3-2. Hélas pour eux, les Vaudois partaient de trop loin et ils n’ont pas pu recoller au score. Bienne signe un succès important qui lui permet de conforter sa troisième place. Lausanne peut regretter son entame manquée de deuxième tiers, car les Vaudois ont, dans l’ensemble, livré une belle prestation.

Les réactions
Damien Brunner (Bienne)
Damien, ce soir, Bienne a réussi à s’imposer alors que Lausanne avait très bien commencé le match, quelle est votre impression après cette rencontre ?
Effectivement, ils ont très bien commencé le match. Mais nous sommes parvenus à laisser passer l’orage et nous avons mieux joué au début de la deuxième période. Cela nous a permis de faire la différence en inscrivant deux buts. Lors du dernier tiers, nous avons bien défendu et j’ai le sentiment que sur l’ensemble du match ce succès est mérité. C’est très bien de démarrer l’année avec trois points car le classement est extrêmement serré.

Justement avec ce classement serré, Bienne, en raison des défaites d’Ambri et de Langnau,s’installe confortablement sur le podium, cette victoire vous permet donc de créer un écart intéressant ?
Oui, nous le savions avant le match et avec ce classement extrêmement serré entre le troisième et le dixième, chaque rencontre est importante et le succès de ce soir contre Lausanne nous permet de prendre une certaine distance par rapport à certains concurrents. Chaque point est important et maintenant nous avons un week-end compliqué avec un déplacement à Zurich et la réception de Fribourg, deux équipes très difficile à manœuvrer et alors, avoir cette petite marge au classement est une excellente chose.
 
Joël Vermin (Lausanne)
Ce soir défaite du LHC à Bienne, on a l’impression pourtant que vous aviez bien commencé le match et ensuite vous manquez votre entame de deuxième tiers est-ce le tournant de la rencontre ?
Oui c’est clair, nous avons mal joué pendant cinq minutes dans le deuxième tiers, nous n’étions pas assez concentrés. Nous avons eu assez d’occasions pour gagner ce match et il faudra corriger cela à l’occasion du prochain match.

Justement prochain match vendredi soir à Fribourg, qui avait difficilement terminé 2018, donc cela va être une rencontre clé ?
Oui bien sûr, car avec le classement actuel, si tu parviens à gagner deux fois, tu te retrouves en haut et en perdant deux fois, tu es presque sous la barre, maintenant nous avons un mois de janvier chargé, alors il faudra être extrêmement concentrés afin de prendre des points.
 
Qu’est-ce qu’il faudra corriger pour s’imposer à Fribourg vendredi ?
Premièrement, il faudra marquer et ensuite être concentrés durant les soixante minutes et si nous parvenons à réaliser cela, je suis convaincu que nous pouvons gagner ce match.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...