trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Danemark (DEN) vs Suisse (SUI)
0-1
(0-1 0-0 0-0)
Le 23/05/2021
Olympic Sports Centre, Riga, MSL
Danemark (DEN) ] Suisse (SUI) ]
La Nati prend son avantage
 
Vainqueur de la Suède 4-3 en début de Mondial, le Danemark joue sa deuxième carte contre la Suisse. L'Helvétie, elle, a disposé de la République tchèque 5-2, hier soir.
 
Olympic Sports Centre, Riga, MSL, Hockey Hebdo Stéphane Ducret le 23/05/2021 à 23:25
FICHE TECHNIQUE

Arbitres : Robin Sir, Peter Stano et Jiri Ondracek, Simon Synek
Buts :
Denmark :
Switzerland :
Pénalités
1x2' contre Denmark
2x2' contre Switzerland
Photo hockey Championnats du monde -  : Danemark (DEN) vs Suisse (SUI) - La Nati prend son avantage
Yves Seira (archives)
Utilisé durant 16:11, le vétéran Andres Ambühl a adressé 2 tirs cadrés
La première occasion suisse intervient dès les premières secondes, des mains de Tristan Schwerwey (1e). Le défenseur Emil Kristensen répond, sans pour autant inquiéter sérieusement Reto Berra (2e). Peu de temps ne s’écoule avant que le Champion suisse Santeri Alatalo n’atterrisse sur le banc d’infamie (02:02). Cette infériorité est passée sans encombre, les Danois ne se donnent pratiquement aucune chance de but et les deux Fribourgeois Scherwey et Bertschy parviennent à sécuriser leurs arrières. 
Timo Meier teste (7e) et le Danemark reprend le jeu à son compte (10e), sur un tir de Nicklas Jensen. Nico Hischier entre en zone offensive, servi par Mirco Müller, et trouve Timo Meier sur sa droite. Ce dernier n’a plus qu’à allumer le portier EC Klagenfurter Athletiksport Club, Sebastian Dahm. Le temps affiche 13:12, le second bloc offensif confirme l'avantage helvète. Sur le coup de la 15e, l’égalisation danoise est annulée. Passant dans le demi-cercle et gênant Reto Berra, Marten Poulsen prive Oliver Larsen d’une réussite importante, au bon moment. Le T1 se termine sur quelques occasions de part et d'autre, sans pour autant mettre en danger Dahm et Berra.
 

Le deuxième temps débute sur le déplacement de la cage de Sebastian Dahm. La Suisse se montre toujours aussi dangereuse dans le territoire scandinave, par l’entremise de Dario Simion (22e). Markus Lauridsen manque son palet en zone offensive (24e), mais ses coéquipiers Oliver Larsen, Oliver Lauridsen et Julian Jakobsen reprennent le flambeau (25e), sans allumer la flamme pour autant. Un trio Scherwey-Praplan-Untersander répond (27e) et Dahm s’interpose une nouvelle fois. Gregory Hofmann perce même en zone offensive, passant les deux derniers défenseurs (29e).
Le Thounois de 21 ans, Philipp Kurashev s’en va purger 2 minutes (29:06). L’assise défensive étant déjà très stable et les Danois peu agressifs, seule une tentative sera dirigée contre la cage helvète. En seconde partie de T2, les Suisses n'ont de cesse de tester les capacités défensives des joueurs d’Heinz Ehlers, ancien coach de cinq clubs suisses. Très compacts et proches de leur dernier rempart, ses hommes le sont. Ainsi, le score de 1-0 après 40 minutes est tout à fait explicable, malgré l’écart aux tirs cadrés (19-3).
 


En entame de troisième période, Oliver Larsen paie son indiscipline (40:38). La Suisse se retrouve pour la première fois du match en avantage numérique, mais les deux blocs offensifs, installés par Andrighetto et Kurashev ne parviennent à adresser aucun tir. Le premier tir danois du tiers (43e) est envoyé sur le gardien de Fribourg-Gottéron, Reto Berra. Andres Ambühl prend à nouveau la parole (44e) et sème le trouble autour de la cage de Dahm, aidé par le patin d’Alexander True. Le puck termine dans les mains du goalie dansk.
À l’approche de la 49e, l’arrière-garde de Sa Majesté la Reine Margrethe II répond aux assauts des soldats de la Confédération. Cela a pour don de les frustrer et quelques coups sont échangés (51e), fort heureusement sans conséquences. La troupe de Patrick Fischer continue ses offensives (55e), des mains d’Enzo Corvi et de Philipp Kurashev. En fin de match, Sebastian Dahm quitte sa cage (59e), mais la seule dynamique du dernier bloc à six joueurs ne suffit pas.
 

Gardien Hockey Hebdo
Sebastian Dahm
Le manque de réussite des Helvète n’est pas anodin. La confiance et le calme du portier Dahm a permis à ses défenseurs de travailler sereinement. Disposant d’une mitaine très sûre, il n’a lâché aucun rebond et, malgré sa taille, a très bien couvert le bas de sa cage.

L’Helvétie sort vainqueur de cette partie très fermée. Avec la Slovaquie (2e) et la Russie (1ère), l’équipe menée par Timo Meier prend sa place sur le podium, avec un différentiel de +4 buts (6-2). Le Danemark continue son Mondial juste derrière (4e, 4-4, sur 2 matchs). Les deux nations ont une journée de « repos », avant d’affronter mardi respectivement la Suède (19h15) et la Grande-Bretagne (15h15).
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...