trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Etats Unis d'Amérique (USA) vs Allemagne (GER)
2-0
(0-0 1-0 1-0)
Le 31/05/2021
Arena Riga, Riga, MSL
Etats Unis d'Amérique (USA) ] Allemagne (GER) ]
Les USA grimpent
 
Actuels seconds, avec 12 pts, les Etats-Unis peuvent confirmer leur place en quarts de finale. L'Allemagne est quatrième, et se doit de maintenir son poste.
 
Arena Riga, Riga, MSL, Hockey Hebdo Stéphane Ducret le 31/05/2021 à 18:05
FICHE TECHNIQUE

Arbitres : Tobias Bjor, Mads Frandsen et Andreas Weise Kroyer, Emil Yletyinen
Buts :
United States of America :
Germany :
Pénalités
4x2' contre United States of America
4x2' contre Germany
Photo hockey Championnats du monde -  : Etats Unis d\
KHL
L’initiale offensive étatsunienne est pleinement consommée par la défensive allemande (1e). C’est tout de même la Germanie qui tire la première (2e). L’attaquant arizonien Tage Thompson relance ses coéquipiers et calme le jeu (3e). Maximilian Kastner se fait scotcher derrière la cage du portier Calvin Petersen, mais cette action est sans conséquences (4e). Dominik Kahun et Marco Nowak sèment le doute en zone offensive (5-6e), John Peterka suit également, seul face à Petersen. En réponse, Thompson fait à nouveau parler la poudre et Felix Bruckmann doit intervenir une première fois dans cette partie (6e). Le repos du premier power-break du match est bénéfique aux protégés du Président Biden. Dès l’engagement suivant, l’assistant-capitaine, Colin Blackwell tente de forcer le verrou Bruckmann (7e). Jack Drury cherche ce que Ryan Donato ne trouve pas, seul Eric Robinson va réellement inquiéter le portier des Adler Mannheim (10e).

Une discussion s’amorce à côté de la cage allemande et les deux numéros 21 vont sur le banc, Kevin Rooney et Nicolas Krammer. Les deux équipes jouent à quatre, à compter du temps 09:54. Une fois le retour des deux joueurs confirmé, Felix Bruckmann doit à nouveau intervenir (12e). Markus Eisenschmid parvient à aller déranger le portier iowien des Los Angelers Kings Petersen (14e). En zone médiane, le jeu américain est de plus en plus physique et il reste souvent peu de place pour porter correctement l’offensive allemande (16e). Le jeune Leon Gawanke sort correctement de la zone, mais se fait sécher à la ligne rouge (18e). Dans les dernières secondes, c’est le Team Germany qui prend le plus de risques. Si tant est que l’un de ses risques est l’accrochage du Californien Jason Robertson sur Stefan Loibl (19:49).
 

L’Allemagne débute donc le T2 en supériorité numérique. Dominik Kahun allume Petersen (21e) pour bien démarrer. Eisenschmid et Gawanke doublent les tentatives, mais se font surprendre par le pressing des joueurs de Coach Jack Capuano, entraîneur-associé des Sénateurs d’Ottawa. Forcément, les Allemands comptent profiter de ce léger ascendant. Deux avertissements sont donnés à Kevin Rooney sur ses engagements et Conor Garland va la purger, pour « retard le jeu » (23:10). Une nouvelle fois en supériorité numérique, les forces germaniques ne parviennent pas à être réellement dangereuses (24e). Les Nord-américains semblent de plus en plus pressés de prendre l’avantage (26-30e). Bruckmann et Petersen sont également mis à contribution de manière plus intense (32e). Thompson et Blackwell, puis Kahun et Kuhnhackl notamment, essaient à tout prix d’inscrire la première marque, aucun ne trouve le gardien adverse.

En bon protecteur du puck, Eisenschmid parvient à se défaire de son opposant, en zone offensive, mais manque une passe qui aurait pu conduire à une réussite. C’est finalement le défenseur et capitaine du ERC Ingolstadt, Fabio Wagner qui met fin aux débats sur Petersen, permettant un power-break très attendu (34e). Le duo Nöbels-Gawanke trouve la mitaine du portier du Team USA (35e). Le genou gauche du Capitaine Justin Abdelkader est touché, suite à un malencontreux accrochage avec Korbinian Holzer. Il est raccompagné au vestiaire (36e). Holzer justement, s’en va sur le banc pour un accrochage sur Drury (37:08). Thompson est stoppé par Nowak, mais la patience paie. Jason Robertson profite du seul rebond accordé par la défense de Bruckmann et permet aux siens de prendre l’avantage 1-0 à 38:56, entre les jambes du portier de Mannheim. Ce n’est pas le moment de s’oublier, la réponse européenne survient un instant plus tard, mais ne rentre pas (40e).
 


En entame de 3ème tiers-temps, la combativité des deux équipes ne fait plus de doute et les tirs se suivent de part et d’autre (41-43e). Petersen reste attentif sur un lancer frappé de Nicolas Krämmer et un envoi plus précis de Marco Nowak (45e). Les joueurs habillés en bleu sont devenus très attentistes et attentifs sur les erreurs des joueurs en blancs, à l’image de la percée de Ryan Donato, alors que la défensive adverse peine à sortir de sa zone (48e). Une fois installée, la formation noir, rouge et or ne peut que jouer sur les hauteurs et adresse ses shoots directement sur le portier Petersen (50e). En manque de réussite, si le portier n'est pas là, c’est un patin qui prive l’Allemagne de l’égalisation (52e). Le dernier rempart Bruckmann fait face à un Tage Thompson, oublié en zone neutre, arrivant en 1 contre 0 et l’élimine sur son poteau droit (54e).
 
Boyle est rappelé à son travail par un coup de crosse inattentif de Jonas Müller à l’oreille (53:48). Le Berlinois en assume quatre minutes sur le banc. Zac Jones pilote le jeu, mais ses collègues ne parviennent pas à viser la cage (55e). La deuxième unité spéciale ne trouve pas de solution non plus (56e). Jason Robertson donne son avis à Holzer et prive les US d’une double-pénalité pleine (56:42). Müller revient sur le banc dans les temps, et ses coéquipiers sont à nouveau en supériorité numérique (58e). Felix Bruckmann quitte sa cage (58e) pour un 6 contre 5, mais ce ne sera que peu relevant. Tous les tirs du Vieux-Continent sont bloqués par les défense Nord-américaine. De même que sur l’une des deux contre-attaques, Colin Blackwell marque son premier but du tournoi, à 27 secondes du terme.
 

Gardien Hockey Hebdo
Calvin Petersen
Le gardien de 26 ans a dû s’interposer à 33 reprises et son blanchissage est mérité. Bien que sa défense l’ait beaucoup allégé, il a su répondre, surtout sur les tirs en hauteur. Aussi, il a prouvé une mitaine très ferme et permis peu de rebonds.

Les vainqueurs de ce match serré devraient accéder en ¼ de finale, certainement accompagnés de la Finlande. Les US termineront donc leur phase qualificative demain, 1er juin face à l'Italie. L’Allemagne (toujours 4e, à égalité avec le Canada et la Lettonie) devra encore discuter avec cette dernière demain, 1er juin, 19h15, pour s’assurer de participer au 1er tour des play-offs de ces Mondiaux 2021. Le sort des Allemands est encore sous la réserve de deux matchs : Allemagne-Lettonie et Canada-Finlande.
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...