Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Etats Unis d'Amérique (USA) vs France (FRA)
7-1
(3-0 2-0 2-1)
Le 12/05/2019
Steel arena, Kosice
Etats Unis d'Amérique (USA) ] France (FRA) ]
Les USA ne laissent aucune chance aux Bleus
 
Le deuxième match de l'équipe de France s'annonce compliqué. En effet après la défaite crève-cœur face au Danemark hier, nos bleus vont se frotter à l'ogre Américain. Ce dernier aura soif de revanche après la défaite de vendredi face à la Finlande du prodige Kakko. A cœur vaillant rien d'impossible, cependant l'objectif est d'essayer de prendre un point face à Kane, deBrincat &co. Ylonen sera le partant ce midi c'est un beau baptême du feu. Demko sera le partant côté Etats-Unis.Aucun autre changement dans l'alignement Français.
 
Steel arena, Kosice, Hockey Hebdo Brice Voirin le 12/05/2019 à 15:52
FICHE TECHNIQUE

4960 spectateurs
Buts :
United States of America :
France :
Les Etats-Unis étouffent les Bleus.
 
Les Etats-Unis rentre très vite dans ce match. Ils assiègent la zone défensive Française.
Eichel contourne Ylonen lance et ça tape le poteau en sortant (1ere).
Les Américains montrent un autre visage aujourd'hui. Ils sont très agressifs sur le porteur de palet.
Nos bleus ont du mal à rentrer dans ce match.
Il aura fallu près de quatre minutes pour que la France touche le palet et soit dangereuse face aux USA.
Valentin Claireaux fait face à Demko qui stoppe le lancer.
A 3'46'' Damien Fleury est chassé pour une crosse haute en zone offensive, PP Américain.
Ils sont très vite installés. Sur une bonne combinaison, Kane remet dans le slot à JvR qui passe devant la cage à deBrincat qui pousse au fond et c'est 1-0 à 4'05'' pour les Etats-Unis. PPG
 

Nos bleus jouent avec leurs armes, les Américains jouent à une vitesse bien supérieure.
Les USA sont installés dans notre zone Martinez remet à la bleue à Eichel qui lance, Vatrano bloque le palet, se retourne et ajuste Ylonen c'est 2-0 à 5'48''.
 
Nos bleus n'y arrivent plus. Thiry tente un tir contré par deBrincat qui part en contre et ajuste parfaitement Ylonen et c'est 3-0 à 6'04''.
C'est un match d'attaque défense pour le moment. Les Français sont dépassés par la vitesse et la technique américaine.
L'intensité et l'agressivité misent par les USA sont trop forte pour nos Bleus. Le match risque d'être long.
 
Les USA ralentissent en fin de période, la France respire un peu. Rien de dangereux pour la gardien Américain.
Les Etats-Unis retournent aux vestiaires avec une confortable avance face à la France. A nos bleus de montrer autre chose sur la deuxième période en étant plus précis sur les relances notamment. Il faut se décrisper.
 


Les Bleus se rebiffent et le paye cash…
 
Les Bleus rentrent avec de meilleures intentions dans cette période médiane.
Chakiachvili, Fleury, Bozon et Bertrand mettent le feu devant la cage de Demko.
Bertrand trouve la barre transversale.
A la troisième c'est Anthony Rech qui lance du haut du cercle droit, Demko sort la jambière.
Cette entame de deuxième période est excellente de la part de nos Bleus. Ils mettent toujours le feu sur la cage Américaine. A la 6ème c'est Ritz qui tente dans un angle fermé.
La France montre un autre visage sur ce deuxième tiers, plus concentré en défense, plus agressifs en attaque.
Cela fait plaisir à voir, nos bleus laissent moins d'espace aux Etats-Unis. Il ne manque plus qu'un soupçon d'efficacité devant le but pour trouver le fond des filets.
Il faut attendre la 8ème minute pour que Kane notamment se signale devant Ylonen, et poteau de deBrincat.
Texier qui défend très bien sur JvR aidé par Gallet.
A la 13ème Kane en échappée, lance, Ylonen et Chakiachvili repousse le palet.
Quelques secondes plus tard c'est Gaudreau qui tente de tromper la vigilance d'Ylonen de derrière la cage mais le portier Français est resté vigilant.
Les Américains reprennent le contrôle du palet, l'agressivité Française n'a pas payé. Le temps plus faible tricolore se paie cash. Sur une bonne transition Martinez remet à Quinn Hughes derrière le filet, lui-même remet à Colin White entre les cercles et il ajuste Ylonen. C'est 4-0 à 33'56''.
Les Tricolores ne voient pas leurs efforts payés. Ce sont les Américains qui mettent la crosse sur le palet Fox passe à Larkin qui lance, Ylonen laisse un rebond et il n'en fallait pas pour que Kane la pousse au fond c'est 5-0 à 35'52''.
Cela ne décourage pas nos Bleus qui repartent à l'attaque en cette fin de période, malheureusement les tirs sont imprécis ou Demko fait le travail à l'image du duel gagné face à Anthony Rech.
Les deux équipes rentrent aux vestiaires et nos Tricolores peuvent être déçus. Ils ont tout donnés sans succès, malgré la note salée il faut rester sur ce type de jeu, garder cette envie pour tenter de mettre au moins un but.
 
Team USA gère la fin de match.
 
 
Le début de cette dernière période démarre sur un faux rythme. Sacha Treille en fin de présence perd son duel dans la bande, Ylonen et Gallet tente de sortir le palet. Chris Kreider le récupère et ajuste Ylonen masqué par ses défenseurs et c'est 6-0 Team USA à 40'55''.
Le faux rythme s'installe et les Bleus n'ont plus la même intensité face à l'ogre Américain.
Cependant la ligne Texier, Treille tente de s'amener devant le but de Demko mais la défensive américaine ferme bien les portes.
A 44'35'' Larkin est chassé pour un coup de crosse. L'unité d'avantage numérique s'installe rapidement dans la zone offensive. Le palet circule bien, en toute fin de séquence alors que la pénalité est écoulée, Hecquefeuille lance de la bleue Demko laisse un rebond et ça cafouille devant le but Bertrand, Claireaux puis Rech pousse et ça finit par rentrer par Rech à 46'36'' c'est 6-1. Ce but Tricolore est une juste récompense des efforts jusqu'à présent.
Peu après c'est Guillaume Leclerc qui part en échappée mais la porte se referme juste en entrée de zone.
Les Français quelques occasions en fin de match par Fleury notamment mais cela n'ira pas plus loin.
Sur un palet dévier en zone défensive Team USA récupère le palet et ça part en contre avec Vatrano.
Il lance, rebond reprit par Colin White et c'est 7-1 à 54'21''.

Cette lourde défaite de nos Tricolores a un goût amer. Entre l'entame de match ratée des Français qui a permis aux USA de marquer rapidement trois buts et la période médiane de grande qualité des Français. Très clairement nous avons de bons atouts offensifs mais les Tricolores restent fragile en défense. Prochaine étape l'Allemagne, cet adversaire doit être à notre portée.
 
ZONE MIXTE : 

Alexandre Texier (attaquant France) :
Vous avez tous vu le match de hockey, c'était un gros match de hockey. C'était compliqué on passe à autre chose, c'est comme ça. Je ne sais pas si au deuxième tiers il a manqué que l'efficacité mais le score est là, la défaite est là… On passe à autre chose. On va voir ce que ça donne face à l'Allemagne, on va être prêt pour ce match.
 
Anthony Rech (attaquant France) :
On a eu un mauvais départ. Je pense qu'il fallait qu'on soit prêt dès le début. On savait qu'on jouait les US quand même.
Il faut qu'on soit meilleur, qu'on rentre mieux dans nos matchs. Je pense qu'on les a un peu regardé au début.
C'est frustrant parce qu'on veut garder le 0-0 le plus longtemps possible.
Sur le but, il faut tirer un grand coup de chapeau à Val (Claireaux) et Charles (Bertrand), moi j'ai fait le renard des surfaces. C'est à moi d'aller le plus possible dans cette zone près de la cage, c'est là que les buts sont marqués.
On a fait de bonnes choses dans le deuxième tiers. Il faut qu'on soit plus efficace après on a un bon gardien en face (rires). C'est un match qui nous fait travailler en tant qu'équipe. Il faut vraiment qu'on soit meilleurs en zone défensive.
On sait tous qu'ils sont meilleurs, que cela va aller plus vite mais il faut se mettre dans la tête qu'il faut arrêter de regarder le palet, de prendre les joueurs back door. Il faut aussi être plus fort dans nos duels en un contre un.
On apprend comme équipe et on passe à la suite.
Ce qui est sûr c'est que cela va nous servir de leçon pour la suite. Qu'on perde 2-0 ou 7-1 c'est la même chose à la fin, il faut se concentrer sur le prochain match et vite oublier cette défaite.
L'Allemagne ça va être un très gros match. On sait qu'ils ont de grands joueurs avec Draisatl & co mais on va y aller à fond. On va aller chercher des points. Le jour de repos va nous faire du bien.
Il faut qu'on s'ajuste Tex et Sacha n'ont joués que deux matchs avec nous. Tex est arrivé la veille du mondial.
On a été bon sur l'avantage numérique, il faut qu'on garde cette efficacité jusqu'au bout.

 
Philippe Bozon (coach France) :
Oui c'était un match difficile mais c'est dans ce genre de rencontre qu'on apprend le plus.
C'est idéal pour montrer ce qu'on veut enseigner. C'est idéal pour montrer les lacunes qu'on a au haut niveau mondial.
On a vu dans ce match les lacunes du hockey Français dans les matchs de haut niveau. Cela nous montre ce que l'on a à travailler dans notre hockey.
On a pas joué crispé au contraire on a trop voulu jouer. On a trop de revirements, on en a eu 10 sur le premier tiers.
Le but en PP nous fait très mal. Physiquement on était pas au top, le match d'hier était un gros match intense pour toute l'équipe. Il fallait garder notre attitude et c'est ce qu'on a fait au deuxième tiers. On est rentré fort dans ce tiers et on a eu des grosses chances. C'est malheureux qu'on ait pas marqué à ce moment-là pour redonner de l'énergie à toute l'équipe. Sans faire une mauvaise période on prend deux buts c'est dommage. On a vu de belles phases de hockey.
Il faut qu'en général dans notre hockey Français on enseigne le jeu sans palet. Ce n'est pas dans la culture Française le jeu sans palet, notamment dans le jeu défensif. C'est une bonne base de réflexion pour TOUT notre hockey en général.
Attention cela ne s'arrête pas uniquement aux défenseurs, c'est un jeu d'équipe.
Ce soir nos meilleurs joueurs ce sont nos jeunes défenseurs. On doit avoir cette culture du jeu sans palet.
En sénior quand on a appris le hockey en ayant ces lacunes c'est compliqué de les changer rapidement.
La prochaine étape c'est l'Allemagne. On oublie vite ce match-là. C'est le gros match. Je les connais bien depuis des années. Ils sont solides défensivement. On a quelques choses à faire sur ce match.
On a des atouts pour les perturbés. Le premier but sera déterminant d'expérience je peux vous le dire.

 
 
Kévin Hecquefeuille (défenseur de la France) : "Ce n'est évidemment pas le début que nous voulions. Nous voulions tenir le 0-0 le plus longtemps possible pour les faire douter, mais ce fut le pire scénario avec un 3-0 après six minutes. Après, ils se sont relâchés et ont un peu surjoué. De notre côté, nous nous sommes battus le reste du match. C'est ça le plus haut niveau. C'est bien d'y être confronté, cela montre à certains plus jeunes de l'équipe le niveau qu'il faut avoir et les marches à franchir pour y arriver. Demain, c'est la journée de repos et elle fera du bien. Effectivement, nous avons eu du mal dans l'enclave. C'est le hockey moderne, c'est là que ça se joue. Les tirs à la pointe, avec du trafic et du monde sur les deuxième et troisième chances. Il faut être meilleur pour bloquer les tirs de la pointe, et c'est notre boulot, à nous les défenseurs et au centre, de mieux nettoyer l'enclave. On voit que les buts sont marqués là, sur des rebonds, des déviations. Nous avions eu des alertes contre le Danemark hier, et nous n'avons pas réussi à le corriger aujourd'hui. Il ne faut pas tout jeter aujourd'hui même si le score est lourd.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...