trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Finlande (FIN) vs République Tchèque (CZE)
1-0
(0-0 1-0 0-0)
Le 03/06/2021
Arena Riga, Riga, MSL
Finlande (FIN) ] République Tchèque (CZE) ]
La Finlande en demi-finale !
 
Respectivement deuxième et troisième de leur groupe, Finlandais et Tchèques se sont retrouvés dans ce quart de finale. Le duel entre Anton Lundell (FIN) et Dominik Kubalik (CZE) était attendu dans cette confrontation sur le papier, annoncée serrée.
 
Arena Riga, Riga, MSL, Hockey Hebdo Raphaël Realini le 04/06/2021 à 09:30
FICHE TECHNIQUE

Arbitres : Andrew Bruggeman, Olivier Gouin et Dustin McCrank, Brian Oliver
Buts :
Finland :
Czech Republic :
Pénalités
1x2'+1x10' contre Finland
1x2' contre Czech Republic
Photo hockey Championnats du monde -  : Finlande (FIN) vs République Tchèque (CZE) - La Finlande en demi-finale !
KHL
La République Tchèque domine mais ne concrétise pas

Le début de rencontre entre les deux formations est relativement équilibré où les équipes se jaugent notamment sur les remises en jeu, très disputées. Les Tchèques ont la possession du puck où le jeu proposé par Filip Pesan est agréable à regarder. La Finlande ne trouve pas la solution en début de rencontre pour récupérer la rondelle et de nombreux dégagements interdits sont sifflés à l’encontre des Finlandais. Hrubec n’est nullement inquiété en début de rencontre. Zohorna temporise derrière les buts gardés par Olkinuora. L’ensemble de la formation finlandaise est regroupée derrière pour un marquage individuel. Le joueur du Dynamo Pardubice trouve Kubalik (auteur d’une belle saison en NHL avec Chicago avec 38 points ndlr) mais son tir est dévié par un Finlandais sur la trajectoire du palet (4’). Dans la foulée, Sulak a pu bénéficier d’une relance ratée d’un défenseur adverse. Il se présente face à Olkinuora mais ce dernier réalise un bel arrêt à bout portant. La République Tchèque étouffe son adversaire du soir. Maata, seul Finlandais actif sur son côté gauche, tente sa chance de loin, Hrubec repousse la rondelle sans danger de la botte, suivi peu après par Kontiola et cette fois-ci, le portier tchèque doit s’y prendre par deux fois pour geler le puck.

L’attaque finlandaise se réveille enfin après dix minutes de jeu. Olkinuora joue à se faire peur où le pressing de Smejkal a failli lui coûter une perte du palet alors que le gardien attendait que ses coéquipiers s’organisent pour lancer une attaque. A noter l’excellente prestation de Lindbohm en défense. Avant la pause, Klok est sanctionné (18’08) ce qui laisse une première opportunité de power play à la Finlande. Lundell déborde à gauche trouve Pakarinen au second poteau. Il place le palet entre le poteau droit et la botte d’Hrubec. Les Finlandais jubilent pensant que le palet avait franchi la ligne mais après dix minutes d’aide à l’arbitrage, les officiels n’ont pas accordé le but. La Finlande fini fort la première période après un début de match raté.

Tirs cadrés : 10 / 8 pour la Finlande

Innala débloque le match
La Finlande ne profite bien évidement pas des cinq secondes restantes du power play en tout début de période. Au bout de deux minutes seulement, Kontiola trouve en retrait Ohtamaa juste après la bleue. D’un tir puissant du revers, il trouve la transversale d’Hrubec. Premier danger pour la République Tchèque qui voit des Finlandais conquérants et motivés pour ouvrir le score. La tendance de la première période s’est inversée, la République Tchèque a du mal à se procurer des occasions. Maenalanen projette contre la bande Chytil, ce qui chauffe les esprits entre les acteurs de la rencontre. Ce geste dangereux, n’a pas été sanctionné par le corps arbitral où l’intégrité physique du joueur était engagée. L’intensité est impressionnante mais au bout de cinq minutes, cela retombe. La République Tchèque se ressaisie et redevient dangereuse devant les cages adverses. Son jeu de possession est retrouvé. Olkinuora doit intervenir à plusieurs reprises pour éviter l’ouverture du score. Après dix minutes équilibrées, c’est la Finlande qui va ouvrir le score. Hronek perd le palet au détriment de Kontiola qui sert Pakarinen. Son tir n’est pas gelé par Hrubec qui remet le palet dans les patins d’Innala, présent au rebond offensif et qui ouvre le score (32’55;1:0). La réaction tchèque ne se fait pas attendre. Côté gauche, Sklenicka tente sa chance dans la zone d’engagement. Olkinuora intervient une première fois et est vigilant pour éviter un but sur un rebond de Smejkal qui traînait à proximité de l’enclave. Il a pu compter sur ses défenseurs pour être protégé et de pouvoir geler le puck. Pakarinen sera lourdement sanctionné de deux minutes + dix minutes pour une charge par derrière dangereuse sur Kovar (38’35). La Finlande rentre aux vestiaires avec un but d’avance.

Tirs cadrés : 11 / 9 pour la Finlande

Olkinuora, prestation XXL !
La République Tchèque n’aura pas profité de la supériorité numérique de plus de quarante secondes. Les vingt dernières minutes seront à double tranchant : d’un côté, la Finlande pourra bénéficier de nombreux espaces laissés par son adversaire. De l’autre, les coéquipiers de Kovar devront tout donner pour aller en demi-finale. Les dix premières minutes sont ternes, les organismes sont touchés. Pokka manque de lucidité derrière son but, le pressing de Zadina fonctionne bien. Hronek récupère la rondelle, passe de nouveau pour Zadina qui tente de surprendre Olkinuora mais il ferme parfaitement l’angle de son poteau avec sa botte. Après son tir, Zadina est touché au visage par une crosse haute d’Ohtamma mais cela n’est pas assez pour sanctionner le finlandais d’une pénalité. Un temps mort est demandé par Pesan. Ce dernier va sortir son portier durant plus de deux minutes pour bénéficier d’un joueur supplémentaire. Cela va presque payer car sur les tentatives respectives de Kovar, Kubalik et de Zadina, le gardien finlandais aura tout arrêté.

Tirs cadrés : 11/3 pour la République Tchèque

La Finlande est qualifiée et jouera contre l’Allemagne samedi à l’Arena Riga. Malmenée pendant la première période, réaliste en seconde et solide en troisième période, la victoire a été assurée par le gardien du Metallurg Magnitogorsk, élu MVP de la rencontre.
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Henri Duguay a écritle 13/06/2021 à 01:47  
D'accord, la Finlande, pour un petit pays produit les meilleurs joueurs de hockey au monde. Et je suis Canadien.
StephLions69 a écritle 05/06/2021 à 10:44  
Sacrée Finlande toujours aussi forte ! On devrait vraiment s'inspirer de ce petit pays par le nombre d'habitants mais immense par les résultats de son équipe de hockey pour développer notre formation des jeunes. Tout comme de la Suisse qui maintenant joue régulièrement un rôle de premier plan dans les championnats du monde ! Mais non, avec nos dirigeants actuels de la fédération on passe plus de temps à construire des patinoires comme à Cergy qu'à se pencher sur ce sujet majeur !
Au passage les géants canadiens mal partis au début des championnats sont encore là pour un duel épique encore une fois contre les USA.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...