trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Genève vs Lugano
3-5
(1-1 1-2 1-2)
Le 18/09/2021
Centre sportif des Vernets, Les Acacias
Genève ] Lugano ]
Les Panthères piègent les Aigles
 
Dans le cadre de la sixième journée de National League 2021-2022, le HC Lugano s'est déplacé à Genève. Durant cette partie, le jeu physique des Tessinois a eu raison de toute la bonne volonté de leurs opposants. La troupe de Chris McSorley a pris un ascendant sur le jeu tôt dans le match et les Genevois n'ont pas pu mener au score.
 
Centre sportif des Vernets, Les Acacias, Hockey Hebdo Stéphane Ducret & Cédric Martin le 19/09/2021 à 07:00
FICHE TECHNIQUE

4471 spectateurs
Arbitres : Marc Wiegand, Daniel Piechaczek et Dominik Schlegel, Matthias Kehrli
Buts :
Genève :
Lugano :
Pénalités
2x2' contre Genève
2x2' contre Lugano

PROLOGUE
Sur ses quatre premiers matchs de la campagne 21-22, le club Grenat (présentation de l’équipe) a récolté six points, marqué onze et encaissé autant de buts. En autant de matchs, son meilleur pointeur est le nouvel arrivé Valtteri Filppula (2 goals, 3 mentions d’aide) et Henrik Tömmernes n’est pas loin (1 goal, 3 assistances). Blessé pour 3 à 4 semaines (lire ici), Noah Rod s’est octroyé trois passes décisives. De son côté, le portier du GSHC Gauthier Descloux s’accorde une très satisfaisante moyenne de 92.57% de sauvetages.

Les Bianconeri (présentation de l’équipe) ont également six points en quatre matchs, mais ont marqué deux buts de plus. Chez les buteurs, Luca Fazzini (3 goals) est suivi de Romain Loeffel (2 buts), Mark Arcobello, Tim Traber, Mirco Müller, Julian Walker, Santeri Alatalo, Giovanni Morini, Matteo Nodari et Calvin Thürkauf (tous 1 but).

Ce match a une saveur toute particulière pour les supporters du Genève-Servette puisque l’adversaire du jour, le HC Lugano, est entraîné par un certain Chris McSorley. Le Canadien revient donc aux Vernets derrière le banc de l’équipe visiteuse, quelque chose d’un peu fou quand on sait que l’Ontarien fut l’homme fort du club genevois entre 2001 et 2020. Pendant presque 20 ans, il a incarné le hockey sur glace dans la cité de Calvin, en commençant cette aventure de façon tonitruante dès sa première saison, en remontant le club dans l’élite. Grâce au soutien financier du groupe Anschutz, propriétaire des Kings de Los Angeles, il avait à sa disposition une véritable armada, survolant la saison de la Ligue nationale B de l’époque avec Philippe Bozon, Igor Fedulov, Todd Richards, Dino Kessler, Misko Antisin, Patrice Brasey ou encore Maxime Lapointe.

 

COMPOSITION DES EQUIPES
Genève-Servette HC: Descloux/Charlin; Tömmernes C, Jacquemet, Maurer, Le Coultre, Smons, Völlmin, Ugazzi; Miranda, Winnik, Vouillamoz, Smirnovs, Filppula, Vermin, Patry, Jooris, Moy, Riat, Berthon, Antonietti, Cavalleri
Entraîneur: Patrick Emond.
Absents: Tanner, Mercier, Karrer, Richard, Pouliot, Rod (blessés), Guignard (surnuméraire), Sejejs (Swiss League)

HC Lugano: Fatton/Fadani; Riva, Alatalo, Müler Loeffel, Guerra, Chiesa, Wolf, Nodari; Stoffel, Arcobello C, Fazzini, Morini, Herburger, Boedker, Josephs, Thürkauf, Bertaggia, Tschumi, Walker, Traber
Entraîneur. Chris McSorley
Absents: Carr, Haussener (blessés)
 

Photo hockey Suisse - National League -  : Genève vs Lugano - Les Panthères piègent les Aigles
Catarina de Freitas (archives)
M. Boedker a gagné 60% de ses face-offs

Dans les deux premières minutes, les deux équipes se cherchent, mais Genève-Servette est le premier à inquiéter le portier Chaux-de-Fonnier Thibault Fatton (1e). La réponse luganaise arrive sur la latte de Gauthier Descloux (3e). Sur une phase offensive, Simon Le Coultre manque son lancer et Alessio Bertaggia peut riposter, en mettant le doute sur la mitaine genevoise (5e). La pression s’intensifie et plusieurs tirs sont décochés, notamment du premier bloc offensif des Panthères (5-6e). Ce sont cependant les Bianconeri qui prennent la première pénalité du match (2 minutes contre Bertaggia, à 05:56). Durant cette situation spéciale, le solo de Valtteri Filppula n’a pas eu l’effet escompté (6e) et le second bloc d’infériorité numérique a même pu provoquer le danger autour de la cage des Aigles. Une seconde pénalité est ordonnée contre Tim Traber (09:25) et Raphael Herburger se montre tout aussi dangereux pour les visiteurs (10e).
 
Durant cette même période à 4 vs 5, Calvin Thürkauf (10:06;0-1) inscrit l’ouverture du score profitant d’une aspiration du porteur du puck, Alessio Bertaggia. Quelques secondes plus tard, c’est Daniel Winnik (11:09;1-1) qui égalise, sans aide. Les minutes qui suivent élèvent le niveau de jeu et de tension. Descloux est à plusieurs reprises mis à contribution par l’attaque tessinoise (14-16e) et ses coéquipiers manquent d’importantes occasions (17-18e). En tout fin de 1ère période, la défense genevoise semble plus compacte, notamment avec Mike Völlmin (20e), mais trois tirs non-cadrés partent tout de même en l’espace de dix secondes. Valtteri Filppula, très en vue pour les Grenat, parvient également à pousser l’offensive.

Au final, le premier tiers-temps était très rythmé, avec beaucoup de revirements luganais. Cela a été possible grâce à un fore-checking très agressif, souvent à deux joueurs. Le HCL ont pu récupérer plusieurs rondelles en zone défensive, permettant plusieurs contres dangereux. De leurs côtés, les hommes de Patrick Emond, ont pu profiter de la seconde pénalité contre Tim Traber, pour égaliser. Leur défense a été mise à rude épreuve, mais a, pour le moment, tenu le choc, grâce à un gardien à son affaire
 

Dès les premières secondes du T2, Mark Arcobello se heurte au gardien genevois (21e). S’en viennent ensuite Henrik Tömmernes et Tyler Moy pour inquiéter Fatton (23e). Les Bianconeri, moins virulents que durant le T1, ne prennent que peu de tirs et commencent à perdre des pucks en zone offensive (25e), cela permet à Fatton de s’illustrer. Luca Fazzini détourne son adversaire en milieu de glace et sert Julian Walker (27:29;1-2) pour prendre l’avantage. Comme l’a voulu la première période, le GSHC riposte peu de temps plus tard. Thibault Fatton ne peut rien faire sur le puissant tir de Tyler Moy (28:31;2-2). Lugano continue de prendre ses aises en zone offensive, en s’introduisant par les ailes (31-33e) et finit par prendre une troisième fois l’avantage grâce à un tir du poignet de Troy Josephs (33:56;2-3) sous la jambière gauche du dernier rempart Grenat. Les quelques essais de Genève de s’installer en zone offensive sont soldés par des récupérations tessinoises et ces derniers maintiennent le niveau d’intensité jusqu’à la fin du tiers (35-40e). A ce stade, cet avantage d’un but pour Lugano est plus que mérité, pour ne pas dire mal payé (avantage luganais 20-7 aux tirs cadrés).
 

Stéphane Charlin prend la place de Gauthier Descloux pour la troisième période, mais est peu mis au travail durant les premières minutes, ses défenseurs jouant haut dans leur zone et plus physique (41-43e). Simon Le Coultre est puni pour une charge contre la bande (43:10) et peut complètement compter sur ses collègues de box-play pour contenir leur adversaire du soir. Giovanni Morini (45:47;2-4) relance la trentaine de partisans luganais, en reprenant un rebond laissé par Stéphane Charlin, sur un tir de son collègue autrichien Herburger. À 5 contre 5, le GSHC n’en mène décidément pas large et Lugano n’a de cesse de provoquer des erreurs genevoises (50e). Pour charge à la tête, c’est Daniel Winnik (51:03) s’en va purger deux minutes. Josh Jooris part seul pour permettre à ses coéquipiers de changer, mais – manque de chance – le puck atterri entre les mains de Mark Arcobello, qui sert Calvin Thürkauf (51:53;2-5) pour prendre l’avantage. Le retour du bâton ne se fait pas attendre. Josh Jooris (53:19;3-5) se récupère de sa mauvaise passe et réduit l’écarte à deux buts. Le jeu, devenu plus refermé et, même si Charlin quitte sa cage (58:19) et que son coach demande un temps-mort (58:44), la défense luganaise tient bon face aux nombreux assauts genevois (58-60e).

Gardien Hockey Hebdo
Gauthier Descloux
Aligné durant 40 minutes, il a fait face à 37 tirs, soit une bonne soirée de travail. Constant sur ses deux périodes, il n'est réellement fautif que sur un des trois buts encaissés. Aussi, il a su prendre pleinement ses responsabilités lorsque les tirs partaient de loin et a maintenu ses défenseurs dans une confiance certaine.


Le HC Lugano rentre donc des Vernets avec trois points et peut distancer son adversaire du soir, au classement. Au menu pour mardi prochain: HC Lugano - EV Zug et EHC Biel-Bienne - Genève-Servette HC.
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...