trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Italie (ITA) vs Kazakhstan (KAZ)
3-11
(0-1 1-2 1-8)
Le 29/05/2021
Arena Riga
Italie (ITA) ] Kazakhstan (KAZ) ]
Le rouleau compresseur kazakh
 
Le Kazakhstan tout proche de la quatrième place a besoin d'une victoire contre l'Italie pour se glisser dans le bon groupe en vue des quarts. Les Italiens sont toujours à la recherche de leur premier point dans le tournoi
 
Arena Riga, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 29/05/2021 à 14:30
FICHE TECHNIQUE

Buts :
Italy :
Kazakhstan :
Un bon petit premier tiers :

Les Kazakhs se portent d'entrée à l'offensive, l'Italie se défend plutôt bien mais est rapidement sanctionné. Il ne faut que neuf secondes de powerplay pour que les gerfauts fassent sauter le verrou. Valk dans l'angle, dévie parfaitement au second poteau pour Starchenko qui ouvre les compteurs d'un one-timer parfait (0-1 à 02'12).
Gander part seul en break mais Boryakin a le dernier mot. Le Kazakhstan repart de l'avant, le contre de Valk échoue. Les joueurs d'Asie centrale contrôlent le palet et font le jeu, les Italiens défendent haut et coupent le jeu de passes adverse. Ils lancent ensuite des contres dangereux comme Giliati seul dans l'axe bien bloqué par le portier.
Panyukov contre à pleine vitesse, il laisse dans le slot pour Sagadeyev qui reprend mais Fazio s'interpose avec brio. Svedberg n'a pas plus de réussite sur sa tentative qui passe à côté.
le Kazakhstan est pénalisé pour un stupide surnombre, Petan tente sa chance qui termine dans la mitaine de Boryakin. Dans les ultimes secondes du powerplay, le portier du Saryarka réalise un triple arrêt devant Frank et Hochkofler. Une empoignade s'en suit et un épisode à quatre contre quatre qui permet aux rapides Italiens de lancer des break comme Petan. Pour les arrêter les Kazakhs font une nouvelle faute, le pressing italien ne parvient pas à égaliser avant la sirène.

Tirs cadrés : 6 / 5 pour l'Italie

 

L'aigle prend de l'altitude :

Les Kazakhs reparten fort, Stepanenko tente de la bleue mais Fazio s'interpose. Shin dévie à côté du but. Le pressing kazakh ouvre des voies d'eau, Sagadeyev se retrouve face à la cage ouverte mais il ne peut remettre au fond.
L'Italie en profite pour contrer et égaliser complètement contre le cours du jeu. Petan parvient à sevir Micelli seul devant la cage, il efface le gardien et fait trembler les filets de la steppe (1-1 à 24'37).
Le Kazakhstan repart à l'offensive, Shevchenko tente sa chance, Dietz n'a pas plus de succès de la bleue. Les Italiens plient mais parviennent à tenir et lancent des contres. Rymarev lancé seul face au but perd son duel. A force de tentatives les Kazakhs trouvent la faille. Asetov dévie vers Petukhov qui parvient à scorer (1-2 à 32'31).
Photo hockey Championnats du monde -  : Italie (ITA) vs Kazakhstan (KAZ) - Le rouleau compresseur kazakh
KHL
Le Kazakhstan atomise l'Italie

Les joueurs de la steppe continuent de dominer le jeu. Rymarev dans un angle complètement fermé parvient à trouver la lucarne (1-3 à 34'59).
L'Italie tente un peu de repartir, Miglioranzi seul en break voit son tir bloqué par la mitaine de Boyarkin. Les Azzurri sont pénalisés, Panyukov dans le slot rate la cage. Les Kazakhs pressent mais Fazio multiplie les arrêts. Une bagarre éclate mais seul un Kazakh est pénalisé. L'Italie s'installe et récupère un double avantage numérique, pourtant elle va complètement le gâcher et le score en reste là après la deuxième sirène.

Tirs cadrés : 12 / 10 pour le Kazakhstan

 

Le soleil d'or brille dans un ciel bleu turquoise :

L'Italie est pénalisée dès la reprise du dernier vingt. L'aigle ne tarde pas à bondir sur sa proie. Starchenko dévie au deuxième poteau Mikhaïlis qui troue le filet (1-4 à 41'31).
Pas le temps de niaiser côté italien, on contre dans la foulée et on revient à deux longueurs quasi instantanément. Gander fonce au but, mais son lancer est repoussé, Hochkofler s'y reprend à deux fois mais parvient à déjouer Boyarkin (2-4 à 41'43).
Le jeu semble s'équilibrer mais les Azzurri se compliquent la vie en commettant des fautes et l'impitoyable powerplay kazakh va faire son oeuvre. Valk emporte tout le monde, repique au centre, longe la cage et vient coller au fond (2-5 à 46'12).
L'Italie tente de repartir à l'offensive mais elle rate complètement sa relance. Artyom Likhotnikov récupère la rondelle et fonce seul au but, il déjoue Fazio d'un mouvement impeccable (2-6 à 47'12).

L'Italie tangue et sa défense sombre sous l'offensive de son adversaire qui hausse encore le ton sentant le point de rupture. Shestakov en contre est difficilement arrêté par le portier italien. Likhotnikov revient en break comme une machine et sur un mouvement similaire à Valk au cinquième but il inscrit son deuxième but de suite (2-7 à 49'46).
Bettin qui n'a plus de solution sur son banc, change de gardien et Fadani et lancé devant le filet pour tenter de contenir la furia venue d'Asie centrale. Le Kazakhstan continue de dominer la partie mais il se piège lui même en pertant un palet à la bleue. Petan s'en saisit et seul en break trouve la faille pour réduire un peu le score (3-7 à 50'59).
L'Italie respire un peu plus et tente de renverser la tendance mais une pénalité vient couper cet élan. Cela permet au powerplay kazakh d'enfoncer encore le clou. Dietz canonne de la bleue, Panyukov dévie au fond (3-8 à 54'38).
Les Italiens perdent leurs nerfs et sont de nouveau pénalisés pou un vilan geste. La sanction tombe immédiatement, un engagement gagné en zone offensive permet à Starchenko de fusiller Fadani (3-9 à 56'07).
Les digues rompent de tous côtés et les Italiens sont submergés par la marée venue du Kazakshtan. Svedberg envoie un coup de canon en pleine lucarne pour le dixième but des siens (3-10 à 57'44).

Les Azzurri ne savent plus que faire et continuer de sombrer à toute allure, ils sont encore pénalisés. Le lancer de Shestakov touche la transversale. Asetov dévie parfaitement au second poteau pour Shalapov qui n'a plus qu'à reprendre dans la cage ouverte (3-11 à 59'52).
Une sacrée claque sur la glace de Riga pour la Squadra qui a complètement explosé face au Kazakhstan, décidément la sensation de l'année.

Tirs cadrés : 19 / 8 pour le Kazakhstan

Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Roman Starchenko
** : Curtis Valk
* : Artyom Likhotnikov

 

Le Kazakhstan corrige son adversaire du jour de manière aussi implacable que les hordes de la steppe de jadis. Un match parfaitement dominé et un powerplay implacable auront permis d'humilier les Italiens. Les Kazakhs pointent en tête du groupe B mais avec déjà six matchs joués. Ils ne leur en reste plus qu'un à disputer, face à la Norvège. Le Kazakhstan a donc un boulevard pour rejoindre les quarts de finale et surtout son destin en main.
L'Italie a complètement sombré au dernier tiers mais même après quarante minutes il semblait peu probable de voir les Azzurri remonter au score. Toujours sans le moindre point après cinq rencontres les Italiens poursuivent leur chemin de croix en Lettonie avec deux derniers matchs à disputer contre le Canada et les Etats-Unis, cela s'annonce d'ores et déjà périlleux.
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...