trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : République Tchèque (CZE) vs Grande Bretagne (GBR)
5-1
(0-0 2-0 3-1)
Le 14/05/2022
Tampere, Nokia Arena
République Tchèque (CZE) ] Grande Bretagne (GBR) ]
La République Tchèque convaincante
 
Les Tchèques très décevants aux JO espèrent rebondir aux mondiaux avec un nouveau staff. Ils débutent les mondiaux face aux Britanniques qui tenteront de sauver leur peau en élite
 
Tampere, Nokia Arena, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 14/05/2022 à 18:03
FICHE TECHNIQUE

Buts :
Czech Republic :
Great Britain :
Morne :
 
Les Tchèques attaquent d'entrée mais commettent des erreurs de placement et surtout de passes qui vont se perdre dans les coins. Les lions en profitent, Waller part seul en break mais il décroise trop son tir qui manque le cadre. Les contres britanniques sont dangereux et obligent Dostál à intervenir à plusieurs reprises et même à sortir de sa cage pour aller chasser le palet.
La République tchèque domine le jeu mais ne se montre pas réellement dangereuse, Krejčí ou Červenka tentent bien leur chance mais sans grand succès. Hertl dans l'angle bute contre Bowns qui s'offre un impeccable arrêt de la jambière.
Le jeu est plutôt morne et laborieux, les Britanniques profitent des erreurs tchèques pour se montrer dangereux mais Dostál et sa défense s'en sortent non sans quelques frayeurs. Flek s'échappe en break mais manque le cadre.
Les Tchèques se reprennent en fin de période et poussent fort, mais si la défense britannique est à la peine, Bowns le portier de Trenčín multiplie les interventions pour tenir le score vierge jusqu'à la première sirène.

Tirs cadrés : 7 / 6 pour la République Tchèque

 

Sourire de Bohême :

La République tchèque repart fort et offre un jeu rapide fait de belles passes, mais qui débouchent sur trop peu de tirs. De même les blancs et rouges ne s'installent pas et sont constamment obligés de sortir de la zone, ce va et vient ne donne pas grand chose.
Les Britanniques restent en embuscade pour placer des lancers dangereux. Stránský emporte tout le monde mais bute sur Bowns. La Grande-Bretagne est pénalisée et recule. Krejčí lance dans l'angle, Bowns se jette et repousse, il reste un moment au sol, le puck qui est reparti de l'autre côté traîne devant l'angle ouvert mais aucun Slave n'est là pour reprendre. Krejčí sert Vrána au deuxième poteau, Bowns se jette de l'autre côté et parvient à repousser de nouveau.
Flek parvient à partir en break à deux contre un avec Zohorna mais il préfère aller s'empaler seul sur le gardien que de servir son compatriote. Krejčí dévie parfaitement dans l'axe pour Blümel qui arrive à toute allure, d'un mouvement de crosse parfait l'attaquant du Dynamo Pardubice glisse la rondelle entre les pads du gardien britannique (1-0 à 27'09).
La Grande-Bretagne repart un peu à l'offensive et met vite à la peine la défense tchèque. Neilson lance mais son tir s'écrase sur le poteau. Les Tchèques sont de retour à l'offensive et pose leur jeu, fait de belles passes qui peinent toujours à déboucher sur un tir. Špaček dans le slot bute contre le portier insulaire. Smejkal pousse dans le slot mais est irrégulièrement retenu, l'arbitre siffle un tir de pénalité. Červenka s'élance, son tir passe derrière le gardien mais heurte les deux poteaux sans franchir la ligne.
Les Tchèques repartent, Ščotka slape, Jordan dévie le palet qui touche le patin de Flek avant de terminer au fond des filets britanniques (2-0 à 32'23).
La Grande-Bretagne repart dans l'autre sens, Waller tente sa chance mais Dostál repousse. Une pénalité tchèque peine à donner des occasions aux bleus. Mosey dans l'angle vient buter sur le portier slave.

Tirs cadrés : 12 / 5 pour la République tchèque

 

Les Tchèques déroulent :

Les Britanniques sont pénalisés dès la reprise du jeu. Jiříček canonne de la bleue et troue les filets des lions (3-0 à 41'11).
C'est au tour des Slaves d'être sanctionnés mais le powerplay britannique peine à trouver des brêches. Les Tchèques de retour à cinq, inversent la tendance. Krejčí envoie un coup de canon dans l'angle mais Bowns réalise l'arrêt.
Lake remonte la glace et lance, Dostál réalise un arrêt difficile, notamment sur le rebond. Les Tchèques restent dangereux. Blümel évite la sortie de zone et dépose une offrande à Smejkal dans le slot, il bute contre Bowns mais le rebond est bien repris par Černoch qui creuse l'avance (4-0 à 46'43).
Le pressing slave se poursuit et les Britanniques peiunent à se dégager cette fois. Ils finissent par rompre. Červenka à toute allure prend tout le monde de vitesse, il dévie au deuxième poteau pour Blümel qui troue les filets une deuxième fois (5-0 à 48'28).
Les Tchèques déroulent leur jeu avec des passes éblouissantes, mais ils sont trop confiants. Une perte de palet à la bleue permet à Ben Lake de partir en contre seul, il efface le portier et débloque le compteur britannique (5-1 à 50'57).
Les Tchèques repartent à l'offensive, installés ils font tourner le palet vite et bien. Les tirs s'enchaînent mais Bowns continue de tenir bon. Smejkal fait tinter le poteau. Stránský lance, le palet est repoussé, il donne un coup de poing dedans, le palet entre dans le but, l'arbitre n'accorde pas le but.
En toute fin de partie, dans les dernières secondes, la Grande-Bretagne récupère un powerplay, mais n'a pas le temps d'en faire grand chose avant la sirène finale.

Tirs cadrés : 15 / 7 pour la République tchèque

Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Matej Blümel
** : Roman Červenka
* : Jiří Smejkal

 

La République tchèque s'impose sur un score confortable pour ce premier match. Laborieuse à se mettre en route, elle a ensuite déroulé son jeu typiquement slave en passes qui a été efficace et toujours visuellement très agréable. Il faudra tout de même serrer les rangs derrière et éviter ces gaffes défensives qui pourraient coûter cher demain contre la Suède.
La Grande-Bretagne petit poucet de la compétition n'a pas été ridicule dans cette rencontre et a même été souvent dangereuse à l'offensive, même si elle a été globalement archi dominée. Si la défense pêche, le gardien a été très solide et a évité la déroute complète de sa formation. Pas de temps pour gamberger, les Britanniques affronteront la Norvège dès demain.
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...