Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Rouen vs Salzbourg
3-3
(2-2 1-1 0-0)
Le 06/11/2018
Rouen, L’île Lacroix
Rouen ] Salzbourg ]
Pas si nul
 
Les Dragons déjà entrés dans l’histoire du hockey français en se hissant en huitième de finale de la CHL, retrouvaient hier soir les Red Bull Salzbourg pour le match aller. Adversaire, peut-être le plus abordable sur le papier, le club du milliardaire Dietrich Mateschitz reste un sérieux rival rompu aux joutes européennes de haut niveau depuis plusieurs saisons.
 
Rouen, L’île Lacroix , Hockey Hebdo le 07/11/2018 à 19:46
FICHE TECHNIQUE

2750 spectateurs
Buts :
Rouen : 13.24 Marc-André Thinel (ass Kévin Dusseau) ; 18.35 Nicolas Deschamps (ass Alex Aleardi et Mathieu Brodeur) ; 21.49 Nicolas Ritz (ass Loïc Lamperier)
Salzbourg : ; 14.55 ; 15.38 ; 39.31
Pénalités
6 minutes contre Rouen
6 minutes contre Salzbourg


Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL -  : Rouen vs Salzbourg - Pas si nul
Photographe : Marine Romain
Les joueurs du Red Bull vont rapidement montrer qu’ils n’ont pas fini premier de leur poule très relevée par hasard, en imprimant un pressing et un tempo de tous les instants. Les rouennais sont cantonnés dans leur zone et ne parviennent pas à sortir proprement de leur zone. Pintaric doit déjà jouer le pompier de service devant Winkler (1’40) et Schiechl (2’08). La pression ne redescend pas sur la cage normande et Koivisto rejoins le banc des pénalités.  Schiechl (4’50) Harris (5’30) frappe fort à la porte mais le dernier rempart des Dragons tient bon.
Profitant d’un changement de ligne hasardeux, la défensive relance rapidement vers Deschamps qui pénètre en zone offensive seul et trompe Michalek sur sa droite (7’29). Joie de courte durée pour les rouennais car le but est refusé pour un hors-jeu très limite.  Les rouennais profite de cet instant pour desserrer l’étreinte et commencer à se montrer dangereux. Sur un long palet en cloche depuis sa zone, Dusseau trouve Thinel qui est le plus prompt à s’en saisir et s’en va seul tromper Michalek d’un lancer puissant juste au-dessus de la botte (1-0/ 13’24/ Thinel ass. Dusseau et Langlais).
Certes contre le court du jeu,  cette ouverture du score démontre du mieux dans le jeu des locaux. Néanmoins, les Autrichiens réagissent rapidement. Huber récupère la rondelle dans la bande droite et repique devant Chakiachvili prit de vitesse. D’une petite passe flippée, par-dessus Roy couché, il trouve Hochkofler au second poteau dont la reprise  en cloche et peu orthodoxe trompe Pintaric (1-1/14’55/ Hochkofler ass. Huber).
Profitant du momentum, les visiteurs vont faire admirer leur vitesse et aisance technique. Feldner, de la pointe passe à Raymond, en haut du slot, qui sans même regarder prolonge du revers vers Vandevelde qui dévie victorieusement au abord de la cage de Pintaric impuissant (1-2/ 15’38/ Vandevelde ass. Raymond et Feldner).
Mais les Dragons sont opportunistes dans cette période et exploitent les moindres failles dans ce tiers. Brodeur voit le changement de ligne adverse s’effectuer et lance sur la droite Aleardi plein gaz. Ce dernier trouve dans le slot Deschamps qui d’un revers ras glace trouve le fond des filets du Red Bull (2-2/ 18’35/ Deschamps ass. Aleardi et Brodeur). Les rouennais tancés dans ce tiers rentre aux vestiaires avec une flatteuse égalité au tableau d’affichage.


Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL -  : Rouen vs Salzbourg - Pas si nul
Photographe : Marine Romain
Recadrés par Fabrice Lhenry dans leurs intentions de jeux, les Dragons vont profiter d’une pénalité sifflée à la dernière seconde du premiers tiers pour reprendre les commandes. D’abord Guttig manque la cage d’un rien (21’34) mais le jeu se poursuit en zone offensive. Une action hasardeuse, suite à un lancer, le palet revient sur Lampérier puis Ritz dans la cohue  pousse dans la cage ouverte en plongeant (3-2/21’49/ Ritz ass. Lampérier et Guttig).
Nouveau retournement de situation dans ce match qui devient fou. Les Normands profitent de ces instants pour bousculer de plus en plus leurs adversaires avec des tentatives de Thinel (27’02) ou encore Chakiachvili (27’36). Langlais, durant une supériorité, ne sera pas loin de faire le break mais son slap puissant s’écrase sur le montant droit de Michalek (30’55). Cette action sera peut-être un tournant dans ce match puisque après cette action, les autrichiens vont revenir aux affaires. D’abord Shiechl en angle trouve lui aussi le poteau de Pintaric (33’14) puis Huber, qui se demande encore comment le portier slovène a fait pour arrêter son tir, ne trouve pas la solution (36’50).
Malgré cela les Dragons maitrisent ce second acte mais vont se faire piéger en toute fin de période. Sur un engagement en zone défensive salzbourgeoise, le puck est remporté par ces derniers qui repartent à toute vitesse en zone adverse. Harris sur la droite voit arriver Stajnoch, venu appuyer ses attaquants, en retrait qui ne se fait pas prier pour tromper Pintaric d’un revers après une belle feinte (3-3/ 39’32/ Stajnoch ass. Harris et Raymond).
Cruel fin de période pour des rouennaise qui ont globalement dominés ce tiers et qui aurait pu reprendre l’avantage avant la sirène, mais Aleardi parti en solo perd son duel face à Michalek qui ferme la porte de la botte (39’43).


Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL -  : Rouen vs Salzbourg - Pas si nul
Photographe : Marine Romain
On approche de la fin de la première manche et les deux équipes sont toujours aux coudes à coudes.  Les équipes se répondent du tac au tac en ce début de tiers, avec Thinel (43’56) et Deschamps (44’39) coté rouennais contre  Raymond (40’53) puis Jakubitzka (45’53) pour Salzbourg. Ce même Raymond, ancien Strasbourgeois au demeurant, aura la plus belle occasion de la période après un bon service de Herburger, Raymond fixe Pintaric mais le gardien rouennais sort la mitaine magique (48’42).
Les dix dernières minutes sont beaucoup plus resserrées dans le jeu avec la fatigue qui se fait ressentir dans les jambes. Et puis surtout, il reste une manche à disputer en Autriche il faut donc préserver ses chance pour ce match. C’est cela que Fabrice a demandé en fin de match à ses hommes, comme il le confiera en conférences de presse.
En effet, les dernières minutes seront pour les visiteurs qui tenteront jusqu’au bout d’arracher la victoire mais Vandevelde n’y parviendra pas sur ce dernier lancer bien capté par Pinta (59’43).
 


Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL -  : Rouen vs Salzbourg - Pas si nul
Photographe : Marine Romain
Rouen décroche un bon match nul dans ce match aller d’un excellent niveau où les joueurs de Fabrice Lhenry auront fait honneur à leur statut de huitième de finaliste. La victoire n’est pas au rendez-vous, mais face à un adversaire aussi redoutable, l’essentiel était  d’assurer un match retour en conservant toutes ses chances de qualification.
Certes, certains regrets, dans le second tiers avec ce poteau à 3 à 2 pour Rouen, cette égalisation salzbourgeoise à 28 secondes du terme de la deuxième période où encore ce face à face perdu par Aleardi dans la foulée, ne doivent pas faire oublier les dix premières minutes et les dix dernières où les Dragons auront énormément souffert devant souvent s’en remettre à Pintaric.
Ils restent maintenant 60 minutes aux rouennais pour renouveler un exploit, en lequel ils croient tous et poursuivre cette aventure qui leur tient à cœur.
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...