trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Rouen vs Salzbourg
3-0
(0-0 1-0 2-0)
Le 17/11/2021
Rouen - L'île Lacoix
Rouen ] Salzbourg ]
CHL : Des dragons irrésistibles.
 
C’est dans une patinoire à guichet fermé, une première depuis l’agrandissement, que les dragons recevaient les autrichiens du Red Bull Salzburg pour ce match aller de 1/8 de final de CHL. Il y a trois ans ces mêmes autrichiens sortaient les dragons de la CHL, là encore en 1/8 (3-3 à Rouen et 5-1 à Salzburg). Si la tache sur le papier est compliquée qu’en sera-t-il sur le glaçon avec un public rouennais chaud bouillant derrière ses couleurs ? Les dragons récupèrent Chakiachvili en défense mais se passeront de Guttig blessé.
 
Rouen - L'île Lacoix, Hockey Hebdo Sylvain Lefebvre le 18/11/2021 à 19:48
FICHE TECHNIQUE

Buts :
Rouen : 36.58 David Gilbert (ass Andrew Johnston et Vincent Nesa) ; 52.18 Rolands Vigners (ass Marc-André Dorion) ; 55.42 Rolands Vigners
Salzbourg :


Dos à dos.

Il n’y a pas de round d’observation dans cette rencontre et d’entré les visiteurs prennent le contrôle de la rondelle, surement voulant montrer qu’ils étaient les plus fort. Salzburg domine ce début sans pour autant mettre Pintaric en réel danger.
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL -  : Rouen vs Salzbourg - CHL : Des dragons irrésistibles.
Photographe : Marine Romain
C’est naturellement les visiteurs qui tirent les premiers par Baltram que Pintaric stoppe tranquillement (03.39). Le gardien normand est bien dans son match et il se montre encore à son avantage sur une déviation dans le slot de Loney (03.50) pour sur un gros slap de Wukovits qu’il capte avec difficulté cette fois ci (05.14). De l’autre côté son homologue Tolvanen est pour l’instant au chômage.
On arrive à la mi match et Rouen sort un peu mieux de sa zone en subissant moins le pressing haut des autrichiens. Et Caron pour la première occasion normande, par la gauche vient frapper à la porte de Tolvanen sans succès (12.26).
Cette occasion réveille les dragons comme les supporters. Fort de cette première occasion, Rouen s’en gaillardie presse plus haut, est plus présent physiquement. Avec plus de munitions, plus d’occasions et cette fois c’est Yéo qui s’infiltre par la droite mais trouve Talvonen sur sa route (13.45).
La rencontre s’équilibre, le palet va d’un camp à un autre, sans que les deux gardiens ne soient réellement inquiétés. La dernière occasion est Nesa qui tire à côté suite à un rebond laissé par Tolvanen consécutive à un gros shoot de Dorion (18.58).

Un premier tiers joué sur un gros rythme avec quasi peu d’arrêt de jeu et sans aucune prison. Un score nul et vierge dans son ensemble logique puisque chaque équipe a eu sa bonne période, les autrichiens d’entrée et les normands en fin. Le physique va être primordial en souhaitant que les dragons, peu habitué dans notre championnat à un rythme si soutenu, ne le paye pas au prix fort par la suite.
 

La délivrance pour les dragons.

Le deuxième tiers comme s’en fini le premier c’est-à-dire par un pressing haut des autrichiens qui décochent la première flèche par le top scorer Baltram obligeant Pintaric à s’employer (20.57). Mais Rouen ne s’en laisse pas conter et réplique dans la foulée grâce à Johnston que Tolvanen capte facilement (21.14).
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL -  : Rouen vs Salzbourg - CHL : Des dragons irrésistibles.
Photographe : Marine Romain
Mieux en jambes, Rouen se montre pressant et c’est chaud devant la cage de Talvonen suite à un gros slap de Yéo, Hervé et Johnston ne peuvent exploiter le rebond laissé (23.18).
C’est la bonne période normande et Gilbert est tout près de tromper Tolvanen sur une subtile déviation devant la cage après un bon tir de Cantagallo (26.20). Vigners n’est pas en reste et d’un raid solitaire s’en va défié Tolvanen qui a le dernier mot, Hervé trop court ne peut exploiter le rebond (25.02). La réaction du Red Bull intervient après cette bonne période normande par Heinrich que Pintaric dévie de la crosse (28.13).
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL -  : Rouen vs Salzbourg - CHL : Des dragons irrésistibles.
Photographe : Marine Romain
Il faut attendre la mi match pour que la porte de prison s’ouvre et elle sera conjointe. A  4 contre 4, c’est Rouen qui se montre le plus dangereux suite à un tir de Yéo (très bon ce soir) mais Tolvanen ferme les bottes (36.20). De retour en nombre égal, Salzburg remet la crosse sur le puck, se découvre et se fait contrer.
Sur un contre rapidement joué par Nesa sur la gauche, transversale vers Johnston qui voit arriver plein axe Gilbert, son centre est dévié de la crosse par Tolvanen dans la cuisse de Gilbert et le puck franchit la ligne fatidique (36.58  / 1-0 / Gilbert ass. Johnston et Nesa).
Du délire dans la patinoire.
Piqué au vif et ne s’attendant à être mené, les autrichien réagissent mais ni Brennan (37.47) ni Maier (37.51) ne parviendront à tromper la vigilance de Pintaric.

Un tiers de haute volée pour des dragons impressionnant coté physique, ne lâchant rien. Ce second tiers fut encore jouer sur un gros rythme et ils ont fait bien mieux que de subir. L’ouverture du score est de plus logique tant la prestation des rouennais est belle. Du rythme, du physique, de l’abnégation, du courage, un esprit collectif, tout y est pour chaque présence des cinq du glaçon. Si en plus vous rajoutez un gardien en pleine confiance ça donne 1 à 0 pour le RHE. Reste encore un tiers à tenir
 

Des dragons tout feu tout flamme.

Ce début de dernier tiers est équilibré et le jeu est dans la zone neutre. Il faut attendre que l’horloge s’arrête à 43.20 pour qu’une formation est un jeu de puissance. Celui-ci est à l’avantage de normands qui se mettent en évidence par Tessier qui voit son tir repoussé par le casque de Tolvanen qui n’avait rien vu venir (44.29). Revenu à nombre égal les autrichiens passent la vitesse supérieure, poussent très fort, exercent un gros pressing haut et de ce fait confisquent la rondelle. Mais Pintaric fait des prouesses motivant ainsi tous ses partenaires. Les contres rouennais sont tranchants et Flood leur fait se le rappeler (49.37).
Le show Pintaric se poursuit et il est bien présent sur un tir surpuissant à la bleue de Borzecki (50.55).
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL -  : Rouen vs Salzbourg - CHL : Des dragons irrésistibles.
Photographe : Marine Romain
Nouveau contre rapidement mené par les locaux qui va faire mouche.
Dorion récupère le palet sur la droite file le long de la bande son tir soudain est repoussé par Tolvanen et Vigners surgit tel un diable de sa boite pour marquer cage ouverte (52.14 / 2-0 / Vigners ass Dorion).
Si pour le premier but c’était du délire là on est dans l’euphorie générale. La patinoire retient son souffle quand un rouennais se fait punir. Il y a donc danger sur le jeu de puissance à venir des autrichiens. Mais encore Pintaric et sa brigade font front et repousse tout. Ils font même mieux et bien mieux.
La défensive de Salzburg tergiverse devant son propre gardien ce qui profite à Vigners qui lui vole le palet dans la crosse du défenseur pour finir seul devant Tolvanen et d’une feinte le mystifie (55.42 / 3-0 / Vigners).
Et tout ça en infériorité. Rouen vient de donner le coup de grâce. En toute fin de rencontre Pintaric nous gratifie d’un arrêt dont il a le secret face à Raffl (59.37). On en restera là pour cette rencontre.

En 2018 Rouen avait aussi mis trois buts à cette équipe et en avait aussi concédé trois. Si en 2021 il y a toujours trois buts inscrit par les dragons, la cage normande est restée cette fois ci inviolée. Pintaric éblouissant a écœuré les attaquant adverses repoussant toutes leurs velléités. Qui l’eut cru au départ de cette rencontre que Rouen allait s’imposer par 3 à 0 en y ajoutant la manière s’il vous plait. Si le début de rencontre fut poussif, il était logique qu’après 10 jours sans jouer il fallait se remettre dans le bain. Ce fut dur pendant un demi tiers et petit à petit par courage et volonté, Rouen se remit sur les bons rails. Tous les joueurs ont fait une superbe prestation et le public leur a fait une magnifique ovation en fin de rencontre. Comme pendant l’ensemble de la rencontre le public a donné de la voix pour encourager les siens.

Le match retour (le 24) s’annonce chaud et la règle est simple :
- si Rouen perd par moins de trois buts d’écart Rouen est qualifié
- si perd par trois buts d’écart il y a prolongation jusqu’à avoir un vainqueur
- si Rouen perd par plus de trois buts Salzburg est qualifié
- mais si Rouen gagne, Rouen est en ¼ de la CHL
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...