Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Russie (RUS) vs France (FRA)
7-0
(3-0 1-0 3-0)
Le 04/05/2018
Royal Arena, Copenhague
Russie (RUS) ] France (FRA) ]
La Russie en patronne !
 
L’équipe de France se retrouve face à l’ogre Russe pour débuter le mondial au Danemark. Les Russes récents champions Olympique voudront confirmer rapidement. Côté Français Auvitu, Bouvet sont absents. Hardy est le partant pour les Bleus.
 
Royal Arena, Copenhague, Hockey Hebdo Brice Voirin le 04/05/2018 à 19:01
FICHE TECHNIQUE

6485 spectateurs
Arbitres : Jan Hribik, Mikael Sjoqvist ; linesmen Peter Sefcik, Sakari Suominen
Buts :
Russia :
France :
Pénalités
6’ contre Russia
8’ contre France


La défense Bleue est à la rue !

Les deux équipes rentrent tranquillement dans la rencontre, la glace semble être de qualité moyenne.
Très rapidement la Russie s’installe dans la zone offensive et Florian Hardy doit s’employer à plusieurs reprises notamment devant Gavrikov.
Sur un faux rythme Yevgeni Dadonov se balade dans la défense Française, il contourne le but remet dans le slot à Kaprizov qui lance, Hardy est battu. C’est 1-0 Russie à 7’08’’.
Quelques secondes plus tard, alors qu’il est en retard Damien Raux fait trébucher à 7’47’’, la Russie est en PP. Très vite la Russie s’installe et la jeune défense bleue ne parvient pas à sortir le palet, Grigorenko lance à la cage, Hardy repousse mais Buchnevich laissé seul n’a plus qu’à pousser le palet derrière Hardy et c’est 2-0 Russie à 8’18’’ (PPG).
Photo hockey Championnats du monde -  : Russie (RUS) vs France (FRA) - La Russie en patronne !
Nicolas Leleu

Le match est à sens unique et la défense est totalement à la ramasse. Très facilement en triangle Dadonov shot en lucarne et c’est 3-0 à 10’22’’.
Depuis le début du match la France est inexistante dans les deux sens de la patinoire. Ce match promet d’être très long.
Suite au troisième but la France semble plus appliqué dans les deux sens de la patinoire et arrive au moins jusqu’au slot de Khoshechkin.
Sur une belle remontée de SdC, il est accroché par Datsyuk et la France va jouer en supériorité numérique alors qu’il reste 4’32’’ à ce premier tiers.
Sur la séquence les Bleus arrivent à s’installer quelques secondes en zone offensive mais les passes sont mal assurées et le portier Russe ne laisse pas de rebond lorsque Hecquefeuille lance de la bleue.
L’avantage numérique ne donnera rien d’autre.

Les Bleus montrent un peu les dents sans succès.

Les deux équipes reviennent sur la glace pour la période médiane. Les Bleus semblent retrouver un souffle. Bien que le rythme soit encore relativement faible. Les bleus sont bien plus présents dans les duels.
La défense Française semble un peu mieux en place qu’au premier tiers. Alors que la rencontre est dans un faux rythme. KISELEVICH  est pénalisé pour un retard de jeu à 29’10’’. La France joue en avantage numérique.
 
Photo hockey Championnats du monde -  : Russie (RUS) vs France (FRA) - La Russie en patronne !
Nicolas Leleu

Le trio Texier, SdC, Treille s’installe bien dans la zone offensive et SdC tente un tir dans un angle fermé. Le portier Russe ne s’en inquiète pas. La séquence ne donnera rien d’autre.
Quelques secondes plus tard Janil manque une passe en zone neutre, l’attaque Russe se présente face à Hardy qui fait l’arrêt de la jambière.
Datsyuk récupère le palet en zone neutre sur une erreur de Texier, il remet à Kaprizov seul à face à Hardy qui glisse le palet sous les jambières et c’est 4-0 Russie à 37’59’’.
Dans les dernières secondes Kaprizov manque le but ouvert sur un caviar de Datsyuk.
Globalement le tiers est plus équilibré et les Bleus montrent de meilleures choses. Cette période médiane est rassurante pour la suite. Il faudra confirmer pour la dernière période et montrer le même visage sérieux.

La Russie monte encore le niveau, la France n’y peut rien.

Quéméner remplace Hardy dans la cage bleue. Il est très rapidement sollicité par l’équipe Russe. Les rouges ont décidé de hausser le rythme sur ce dernier tiers. Kiselevich balade la défense remet dans le slot et Barabanov pousse au fond c’est 5-0 pour la Russie à 42’36’’.
Les Français n’y sont pas, Teddy da Costa fait une passe à la bleue pour un russe, heureusement Quemener veille. Sacha Treille se fait pénaliser pour une crosse haute à 43’51’’. La Russie met rapidement en place son jeu de puissance et sur une magnifique remise de Datsyuk, Shalunov reprend dans le slot et nettoie la lucarne droite de Quémener c’est 6-0 pour la Russie à 44’50’’.
L’envie et la combativité montrée par nos bleus en deuxième ne se retrouvent pas en début de troisième tiers. La France tente avec ses armes de lutter face à l’ogre Russe.
Photo hockey Championnats du monde -  : Russie (RUS) vs France (FRA) - La Russie en patronne !
Nicolas Leleu

La Russie manque à plusieurs reprises d’alourdir le score, non pas que la défense Bleue soit opérationnelle mais par gourmandise manquant des buts complétement ouvert.
Les cinq dernières minutes se terminent par un jeu d’attaques – défense. La France acculée se retrouve pénalisée pour retard de jeu lorsque Gallet renvoie le palet au-delà du plexiglas.
La Russie installe rapidement sont attaque massive mais la France tient bon sur la séquence. Anisimov vient crucifier Quemener et la Russie mène 7-0 à 57’13’’.
La France termine la match en power play mais cela ne donnera rien.
Le score est lourd mais nous avons quelques motifs de satisfaction notamment sur la jeune garde avec Gallet en défense ou Texier en attaque.

Zone Mixte : 

Hugo Gallet (Défenseur - Equipe de France) : 

"Ce match montre que l'on est loin du top mondial et qu'il y a encore beaucoup de travail. Nous avons pris trois buts trop rapides, il faut tenir plus longtemps défensivement, ce qui mènera à une meilleure offensive. Ils patinent plus vite, plus fort.
J'étais un peu stressé avant ce premier match qui était un gros test, un peu fébrile, mais cela allait mieux après quelques minutes."


Dave Henderson (Entraineur - Equipe de France) :

 "Nous devons être réalistes dans un match comme ça, et je ne parle pas d'offensive. Nous avons joué en finesse quand il fallait jouer simple avec une mauvaise exécution technique. Il faudra rectifier cela pour demain. Je n'ai pas de joueur à sortir du lot ce soir - Jordann Perret joue toujours à fond, mais je n'ai personne d'autre à citer".



Kirill Kaprizov (BP – Equipe de Russie) - Traduit par Evgeniia Stepanenko (merci à elle) : 

" C’était un bon match, on a quand même fait des fautes, il faudra regarder la video du match. On avait des imprécisions dans les passes, on a mis du temps à rentrer dans le match.
C’est bien de commencer avec la victoire.
Votre entente avec Dadonov était forte, que pouvez-vous nous en dire ? C’est un bon joueur, c’est très plaisant et confortable de jouer avec lui. Mais même avec cette entente on a fait des fautes et des imprécisions. Vous avez l’habitude de jouer avec Gusev, il n’était pas là, comment vous allez l’intégrer? Il vaut mieux poser cette question au coach. Le plus important est de prendre match par match et ne pas s’emballer de cette victoire.
Ce sont vos premiers championnats du monde, qu’est-ce que vous pouvez dire? Aujourd'hui c’était plus tranquille par rapport aux JO. J’ai eu l’impression d’avoir moins de pression".

 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...