trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Russie (RUS) vs Suède (SWE)
2-1
(0-0 1-0 0-1 0-0 1-0)
Après prolongation
Après tirs aux buts
Le 18/02/2022
Beijing, Palais national omnisports
Russie (RUS) ] Suède (SWE) ]
Une demi-finale éblouissante
 
La Russie, championne olympique en titre mais pas forcément très impressionnante depuis le début des Jeux reçoit la Suède qui elle a livrée la marchandise pour rejoindre le dernier carré. Un affrontement de style également sur la glace de Beijing
 
Beijing, Palais national omnisports, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 18/02/2022 à 17:50
FICHE TECHNIQUE

Buts :
Russia :
Sweden :
Allumez les projecteurs :

La Russie s'offre les premiers lancers de match signés Voronkov ou Slepyshev. Tkachyov tente de slaper de la bleue mais sans plus de résultat, le rebond concédé n'est récupéré par personne. Tkachyov devant le but suédois voit sa nouvelle tentative bloquée par Johansson.
Wallmark contre mais échoue contre Fedotov.  Le ROC repart à l'offensive, Karnaukhov contourne la cage , Voronkov reprend sans succès.
Le jeu est rapide et plutôt équilibré. Voynov de la bleue rate le cadre. Une pénalité russe permet aux Suédois de presser. Tommernes slape de la bleue, Fedotov bloque. Chibisov contre mais bien gêné par le défenseur adverse, se contente d'un revers que Johansson détourne sans problème.
Photo hockey Jeux olympiques -  : Russie (RUS) vs Suède (SWE) - Une demi-finale éblouissante
KHL

La Suède ne peut profiter de son powerplay mais reste plutôt en contrôle. Les Russes jouent le contre à l'image de Gusev, mais sans succès. Bengtsson slape de la bleue, le puck s'écrase contre le poteau, le rebond dans l'axe est bien dégagé par Voynov. Un break à deux contre un de Lennström qui sert Olofsson est bloqué par le gardien slave.
La Suède est sanctionnée, mais sur l'engagement, les Russes se rendent coupable d'une faute stupide. Le jeu a quatre contre quatre ne donne rien. La Suède est dangereuse mais ne peut pousser au fond. Dans les dernières secondes les Russes poussent contre la cage suédoise, mais la défense fait bonne garde.

Tirs cadrés : 12 / 11 pour la Suède

 

Eclair rouge :

Le deuxième vingt reprend tambour battant. Slepychev s'échappe, il enrhumme le défenseur et fonce au but, il feinte au milieu de la cage et vient glisser au second poteau (1-0 à 20'15).
La Suède repart immédiatement dans l'autre sens mais la défense russe presse haut et empêche l'installation du jeu scandinave. Les Russes jouent vite et leur jeu de passes bien placé permet de s'installer en zone offensive. Tkachyov tente sa chance à mi zone. La Russie contrôle le jeu, la Tre Kronor tente de contrer mais ne peut lancer. Plotnikov seul dans l'axe ne cadre pas.
Photo hockey Jeux olympiques -  : Russie (RUS) vs Suède (SWE) - Une demi-finale éblouissante
KHL

La Suède revient à l'assaut, Pudas canonne de la bleue, mais son tir est bloqué par un joueur slave. Nordström apporte la pression sur la cage adverse, et à deux reprises il tente sa chance, mais le gardien de la Sbornaya reste intraitable. Lennström y va de son coup de douze de la bleue, Fedotov s'interpose encore.
Klingberg contre à toute allure, il contourne la cage et remet parfaitement au deuxième poteau pour Bromé mais le palet heurte le revers de la palette de l'attaquant de Davos et lui échappe. L'aigle russe pose son jeu à l'offensive et fait tourner le palet, la Suède subit et concède une faute.
Le powerplay russe fait tourner la rondelle mais se contente de tir de loin, signés Voynov, Nesterov ou Grigorenko. Ces tentatives sont bloquées par la défense ou par Johansson. Les Russes restent à l'offensive même après le retour à égalité numérique. Lander contre mais bute contre Fedotov, Holmberg seul lance à côté du but. Les Suédois maintiennent la pression dans les derniers instants, mais le tableau d'affichage n'évolue pas.

Tirs cadrés : 12 / 10 pour la Russie

 

Un flash jaune :

La Russie attaque d'entrée, Chibisov dans l'angle bute sur le portier. La Suède se dégage mais pas pour longtemps. Shipatchyov contourne la cage et vient frapper à la porte. La Sbornaya presse haut pour éviter de se mettre en danger. Ensuite elle lance des contres, à trois face à trois, Voynov prend sa chance de loin, sans problème pour le portier pétersbourgeois. Les Russes continuent de jouer vite et sont dangereux dans leur placement mais pas vraiment dans les tirs. Voronkov contourne la cage mais bute sur le portier. Semyonov au rebond ne trouve pas non plus la solution.
La Suède contre et allume la lampe. Tommernes dévie dans l'angle opposé, Pudas canonne, Fedotov repousse, le puck roule dans l'axe où Lander est seul il pousse au fond pour égaliser (1-1 à 46'22).
Photo hockey Jeux olympiques -  : Russie (RUS) vs Suède (SWE) - Une demi-finale éblouissante
KHL

La Tre Kronor hausse le ton et son adversaire tangue. Le palet est aux mains des Scandinaves, le ROC agonise sur la glace, Fedotov comble de son mieux, la défense est dépassée. De La Rose lance, le portier repousse dans l'axe et doit faire un deuxième arrêt réflexe pour sauver la patrie.  La Suède ne parvient pas pour autant à passer devant.
Slepychev tente un coup solitaire, seul face à cinq Suédois il parvient à se rapprocher de la cage mais est logiquement pris. La Suède reste dangereuse à chacune de ses incursions en zone offensive. Nikishin y va de son slap de la bleue, Voronkov récupère le palet seul devant la cage mais il s'emmèle les pinceaux et ne peut lancer. Le capitaine Shipatchyov part en break avec Semyonov mais il rate complètement sa passe vers son compère. De retour en break seul quelques instants après, Johansson l'intercepte.
La Suède contre à son tour et force Fedotov a s'interposer à plusieurs reprise en fin de partie. La sirène envoie tout le monde pour dix minutes de prolongation à trois contre trois !

Tirs cadrés : 11 / 10 pour la Russie

 

Frayeurs mais pas de lueur :

La Suède démarre bien la prolongation, Tommernes seul dans l'axe lance, Slepychev se jette pour dévier au loin. Les Suédois dominent largement la prolongation, mais ne peuvent se créer d'occasions franches.
Andronov contre à deux avec Plotnikov face à un seul défenseur suédois, mais le premier nommé préfère lancer en angle fermé que dévier vers son coéquipier, Johansson fait un arrêt facile. Karnaukhov seul en break vient s'empaler sur le portier du Nord.
La Russie tourne avec le palet mais finit par le perdre. Tommernes lance au but, mais Fedotov repousse. Slepychev lui répond mais ne peut scorer. Shipatchyov traverse toute la glace mais perd son duel contre Johansson. Les Suédois remmettent la pression en fin de prolongation, Bromé est seul face à une cage grande ouverte, Tkachyov se jette et parvient à lui faire sauter la rondelle de la palette pour sauver son camp. Nordström seul face au gardien, tire complètement à côté. Rien n'est fait, les inséparables le restent, il faut disputer une séance de fusillade pour connaître le nom du finaliste.

Tirs cadrés : 6 / 3 pour la Russie

 

Tout au bout, écarlate :

Les Russes tirent en premier, Slepychev glisse vers le second poteau pour tenter de refaire son but du deuxième vingt, mais cette fois Johansson repousse (X)
Klingberg part et se rate complètement dans sa feinte en perdant le contrôle du palet (X-X)
Grigorenko part vite et tente de lever à mi-hauteur, la rondelle est captée par Johansson (XX-X)
Wallmärk s'élance, il feinte le slap et lance haut, le puck heurte l'épaule de Fedotov et le lobe pour terminer au fond (XX-XV)
Gusev démarre à toute allure et vient loger la rondelle juste au dessus du bras du gardien suédois (XXV-XV)
Nordström part à son tour, il feinte bien et glisse entre le poteau et le patin de Fedotov, le jaune brille de mille feux, le rouge vacille (XXV-XVV)
Tkachyov quasiment arrêté fait un tir puissant plein axe, aisément repoussé par les jambières de Johansson (XXVX-XVV)
Tommernes s'élance, il peut donner la victoire à la Suède, il essaie de glisser dans l'angle, mais Fedotov a suivit et détourne de la jambière (XXVX-XVVX)
Yakovlev a le destin de la mère patrie dans sa crosse, il doit marquer pour faire durer la séance, il parvient à glisser parfaitement entre les jambières de Johansson (XXVXV-XVVX)
Lander le capitaine de la Suède peut conclure et devenir le héros d'une nation après son but dans la dernière période. Il part plein axe et son tir est bloqué par les pads du portier russe (XXVXV-XVVXX)
La Suède repart donc en tirant en premier, Klingberg part vite mais son tir bien levé est détourné au loin par l'épaule du gardien (XXVXV-XVVXXX)
Gusev peut en finir, mais il part trop doucement et cette fois est bloqué par le portier de la Tre Kronor (XXVXVX-XVVXXX)
Wallmärk est envoyé une deuxième fois mais son slap passe bien au dessus du but russe, il ricane nerveusement mais la lumière jaune faiblit (XXVXVX-XVVXXXX)
Gusev s'élance pour la troisième fois, il tente le même lancer entre les bottes mais perd une fois encore son duel (XXVXVXX-XVVXXXXX)
Friberg part à toute allure sur le côté, Fedotov suit bien et bloque l'angle (XXVXVXX-XVVXXXXX)
Photo hockey Jeux olympiques -  : Russie (RUS) vs Suède (SWE) - Une demi-finale éblouissante
KHL

Arseny Gritsyuk le rookie de l'Avangard de 20 ans s'élance alors à son tour, il arrive vite et d'un tir décroisé sublime nettoie la lucarne suédoise (XXVXVXXV-XVVXXXXX) (2-1)
Les rouges chavirent et virent à l'écarlate, ils filent en finale olympique pour la deuxième fois consécutive. La lampe jaune s'éteint, soufflée par un jeune coup de vent sibérien après un duel éblouissant.

Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Lars Johansson
** : Ivan Fedotov
* : Anton Slepychev

 

Une demi-finale incroyable sur la glace de Beijing a vu finalement au bout du suspense la victoire de la Sbornaya, rouge de joie. Un match titanesque qui aurait pu être une affiche de finale olympique ! Mais à la fin il faut un vainqueur et un vaincu qui peut amérement regretter une défaite crève coeur aux tirs au but. La Russie bien en place pendant la première partie du match se faisait des frayeurs sur les contres-offensives suédoises et a logiquement finit par être rejointe au score. La fin de partie et la prolongation ont donné quelques cheveux blancs aux Slaves mais ils ont su collectivement faire front et toujours presser sur le but adverse. Finalement après une longue séance de fusillade indécise, les Russes arrachent la victoire et un ticket pour la finale olympique, la deuxième de suite après la victoire en 2018 à Pyeongchang. La Sbornaya rebaptisée une fois encore ROC, devra reprendre des forces et de la lucidité pour affronter la Leijonat invaincue et favorie du tournoi.
La Suède après une entrée en match un peu en deçà de ce qu'on pouvait espérer a su se montrer dangereuse, concentrée et finalement efficace pour revenir au score après avoir été mené durant un bon tiers. Mais son pressing n'a pu se concrétiser par un but en fin de partie ou en prolongation. Et lors d'une séance de tirs au but toujours hasardeuse, elle aurait pu en terminer deux fois mais elle a laissé passer sa chance, le rideau de fer de l'est s'est refermé et lorsque le brillant Johansson a cédé, il n'y avait plus rien pour sauver la nation.
La Suède devra rapidement surmonter cette immense déconvenue, logique au vue de la débauche d'énergie de ce match incroyable, et se remobiliser dès demain pour affronter la Slovaquie en vue de la médaille de bronze.
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Henri Duguay a écritle 19/02/2022 à 01:30  
Un calibre de hockey encore plus faible que le championnat du monde. Le Canada comptait environ 390 joueurs de hockey jouant dans la LNH, tous meilleures mieux que n'importe quel joueur qu'ils ont envoyé aux Jeux olympiques, assez pour faire environ 14 équipes.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...