Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Slovaquie (SVK) vs Canada (CAN)
5-6
(2-2 2-3 1-1)
Le 13/05/2019
Steel Arena, Kosice
Slovaquie (SVK) ] Canada (CAN) ]
Stone délivre le Canada
 
La Slovaquie (2 matchs, 5e, 3 pts) et le Canada, (2 matchs, 3e, 3 pts) s'affrontent dans le cadre de la 4e journée dans le groupe A. D'une part, la formation à la feuille d'érable a été vaincu par la Finlande (3-1) et a gagné face à la Grande-Bretagne (8-0). D'autre part, la Slovaquie, est gagné 4-1 face aux USA et a perdu 2-4 face à la Finlande. Les écarts peuvent commencer à se créer entre le haut et le bas de tableau.
 
Steel Arena, Kosice, Hockey Hebdo Stéphane Ducret & Brice Voirin le 13/05/2019 à 23:31
FICHE TECHNIQUE

7420 spectateurs
Arbitres : Manuel Nikolic, Tobias Bjork, Brian Oliver, Andreas Malmqvist
Buts :
Slovakia :
Canada :
Photo hockey Championnats du monde -  : Slovaquie (SVK) vs Canada (CAN) - Stone délivre le Canada
Brice Voirin

Début du Slovaquie - Canada, sur un engagement gagné par le Canada et une construction offensive menée par Kyle Turris. Ce même joueur adresse le premier tir sur le portier Patrik Rybar avant la 2ème minute de jeu. La première réponse slovaque arrive quelques instants plus tard. Le n°4 Dante Fabro reçoit le palet dans la face, et quitte la surface de jeu, sur la 3ème. La Slovaquie presse à l'image de Martin Marinčin et ses coéquipiers de ligne. Matt Murray doit intervenir sur une tentative de Marko Daňo et se devra de rester vigilant. Les Canadiens jouent l'intimidation sur une séquence de jeu en faveur des hommes de Craig Ramsay... aucune pénalité ne sera disitribuée. Cependant après 7:14, Sukel offre l'ouverture du score aux Slovaques, aidé par un travail de Marian Studenič et Ladislav Nagy, Adam Liska suit juste après, aidé par un tir manqué de Christian Jaros. La 3e mention d'aide est attribuée à Mario Lunter. Avant même 8:20, les Slovaques mènent 2-0 !
 
Voilà de quoi énerver les hommes au maillot blanc, à la feuille d'érable. Jared McCann s'en va pour 2 minutes, mais cela ne servira à aucun protagonistes. Les hommes d'Alain Vigneault reprennent confiance et Thomas Chabot tente de recoller au score en envoyant le palet en hauteur, sans effet. Anthony Mantha, suit son ailier gauche KyleTurris, reçoit le puck et envoie le 2 à 1 du côté de la mitaine de Rybar. À la suite de ce goal, les Slovaques vont devoir jouer en infériorité numérique, indiscipline de Christian Jaros et le Canada va pouvoir égaliser par l'entremise de Shea Theodore, aidé par Anthony Mantha et Damen Severson, à 18'10'' Anthony Cirelli et Damon Severson (2'+10') termineront le tiers-temps sur le banc.
 
 
Reprise du jeu avec une infériorité numérique canadienne. Matt Murray, après avoir fait face à plusieurs tentatives, se retrouve à encaisser le 3-2 des mains du Slovaque Nagy, dévié par le défenseur canadien Troy Stacher, après 1:49. N'acceptant pas son sort, la formation canadienne tentera de recoller en pressant sur Patrik Rybar et sa défense, les forçant même à rentrer dans leur propre but. Ayant le momentum pour eux, les Slovaques prennent l'avantage 4-2, grâce à Adam Liska, à la 26e.

Tomas Tatar va purger 2 minutes pour cross-check à 25m41s et Jonathan Marchessault offre le 4-3, entre les jambes de Rybar, grâce à une passe de Thomas Chabot, 1 minute 20 secondes plus tard. La mi-match approche et le Canada égalise par la persévérance d'Anthony Cirelli, servi par Sam Reinhart et Shea Theodore. Tatar redonne de l'espoir au public, en scorant le 5-4, en deux temps... vérifié et invalidé par les officiels, pour obstruction sur le gardien, alors qu'il reste un peu moins de 8 minutes. Celui-ci n'en démord pas en allant se mesurer en 1 vs 0 à Murray, sur l'engagement qui suit. Il ne reste plus que 3 minutes avant la fin du T2 et après 3 incursions canadiennes, Patrik Rybar cède sa place à Marek Čiliak, sur le 5e goal canadien, marqué dans un angle impossible par Troy Stecher, et aidé par une mise en place de Jonathan Marchessault, Kyle Turris et Damon Severson. Fin du 2ème Vingt, avec une avance d'1 but du CAN, place à la pause.
 

 
Retour au jeu sur un premier tir slovaque de Nagy, repoussé par Murray. Le match de tennis peut démarrer, mais après Ladislav Nagy et Jonatha  Marchessault,... aucun tir n'est vraiment dangereux. Pierre-Luc Dubois pour cross-check et Adam Liska pour exagération, vont s'installer sur le banc d'infamie, à la 47e. Le jeu se déroule à 4 contre 4, sans influence sur le score, malgré Erik Cernak et Darnell Nurse. Le Canada cède au 5-5 slovaque, sur un tir de Matus Sukel, dévié par un patin canadien, à 51'45''. Malgré la pénalité contre Anthony Mantha, les Slovaques ne prendront pas d'avanc et Murray se montre intraitable. À 58'46'', C'est la dernière qui sonne pour les deux formations, Erik Cerrnak va assumer son "retenir". Il reste 3 secondes et Ciliak encaisse son 1er but, par Mark Stone, aidé par Thomas Chabot.

Gardien Hockey Hebdo
Matt Murray
Malgré les 5 buts encaissés, le portier des Pittsburgh Penguins, est parvenu à garder ses défenseurs dans le match et n'a pas été le seul responsable sur ses buts. Il a été très solide dans sa cage.
 

Zone mixte :

Jonathan Marchessault :
C'était un bon match, il faut leur donner du crédit. Ils ont été bons. Ils ont mis beaucoup d'intensité. Ils étaient résilient.
On doit travailler défensivement. On a laissé trop de but encore, ça fait partie du jeu mais on a trouvé une manière de gagner.
Notre powerplay a été bon jusqu'à maintenant. Toutes les équipes qui ne seront pas disciplinées on pourra les faire payer. On pourrait être meilleur à 5vs5 en équipe.
C'était dur pour eux, ça reste un jeu et la sécurité des joueurs est primordiale. Peu importe où tu joues tu dois démontrer de la classe. C'est dommage ce qui est arrivé à la fin parce que ça ne reflète pas l'accueil que nous avons ici à Kosice et en Slovaquie.
On doit s'adapter à l'arbitrage qui est différent entre ici et en NHL.
Dommage que Pi-Ed ne joue pas, mais la France joue toujours fort contre nous. C'est important d'être bon contre eux.

 
Pierre-Luc Dubois :
C'est un match que je voulais vraiment jouer. Je suis parti hier à neuf heures et je suis arrivé aujourd'hui à midi.
Je voulais vraiment aider l'équipe.
J'ai fait 2 heures de route pour prendre un vol à Chicago vers Philadelphie. 8h de vol vers Budapest puis 3h de route pour arriver à Kosice. J'ai mangé, une sieste et puis le match a commencé.
L'ambiance est incroyable ici, la communication est difficile sur la glace on a pas l'habitude en NHL.

Prochain Match la France ? Ouais, J'ai envoyé un message à Alexandre Texier hier pour lui dire "Prépare-toi, je m'en viens !". J'ai hâte de jouer contre lui. Ça va être le fun de le voir lui et ses coéquipiers.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Astral92 a écritle 23/05/2019 à 20:10  
On a adapté ça, merci ! ;-)
Henri Duguay a écritle 14/05/2019 à 14:33  
C'est plutôt la Finlande qui a battu le Canada 3-1 et non l'inverse.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...