trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Slovaquie (SVK) vs Danemark (DEN)
7-1
(2-0 3-0 2-1)
Le 24/05/2022
Helsinki, Ice Hall
Slovaquie (SVK) ] Danemark (DEN) ]
La Slovaquie impressionnante prend le quart
 
Le Danemark tombeur du Canada la veille est presque qualifié en quarts mais il lui faut tenir contre les Slovaques. Ceux-ci dos au mur doivent l'emporter par au moins trois buts d'écart pour poursuivre l'aventure
 
Helsinki, Ice Hall, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 24/05/2022 à 18:48
FICHE TECHNIQUE

Buts :
Slovakia :
Denmark :
Ce diable de Tatar :

La Slovaquie démarre bien le match. Slafkovský mène la charge slave mais est bloqué par le portier scandinave. Ehlers tente de contrer mais il est bloqué par la défense slovaque.
Le pressing slovaque est dangereux à l'image des tentatives de Tatar ou de Regenda mais Dahm est solide encore une fois pour tenir sa cage inviolée. Les blancs et bleus contrôlent le palet et jouent vite en passes calibrées. Slafkovský fait mine de contourner la cage mais il remet au premier poteau pour Tatar qui se heurte au gardien de Klagenfurt.
La Slovaquie tient le jeu et le palet dans ses crosses, le danger est bien présent sur la cage danoise que Dahm tient solidement. Sur un engagement gagné en zone offensive par Krištof, Tatar réupère et lance, le puck dévié par Jensen involontairement termine au fond (1-0 à 10'00).
Le Danemark repart bien dans l'autre sens, mais les rapides adversaires récupèrent et se réinstallent à l'offensive. Fehérváry de la bleue tente sa chance mais c'est encore le gardien danois qui s'impose.
Le jeu est de qualité, rapide avec des belles passes et agréable. Une faute slovaque permet aux Scandinaves d'enfin poser leur jeu. Ehlers y va de son coup de canon mais Húska repousse solidement. Krištof récupère la rondelle et sert parfaitement Tatar, le joueur des Devils seul face au gardien, le feinte et lance à mi hauteur dans la cage ouverte pour doubler la mise (2-0 à 19'37).
Roman emporte tout le monde mais il prend un coup de crosse et une pénalité contre les Danois est sifflé sur le buzzer.

Tirs cadrés : 9 / 3 pour la Slovaquie

 

La Slovaquie déroule :

Les Slovaques reviennent en powerplay et pressent, Lantosi en solitaire vient se heurter au gardien. Nemec lance de la bleue, Dahm est dessus, mais le rebond est récupéré par Regenda et catapulté au fond (3-0 à 21'57).
La Slovaquie continue la pression mais est pénalisée. Liška et Roman partent en contre à deux contre un, mais le défenseur danois parvient à chasser la rondelle au loin. Le powerplay rouge est complètement raté. Slafkovský en solitaire vient titiller le gardien qui repousse, Tatar reprend le rebond mais rate le cadre.
Les Danois se reprennent mais se heurtent à Húska, comme Jensen Aabo de la bleue. Ehlers parvient à servir parfaitement Nielsen qui efface la défense mais ne peut passer Húska.
La Slovaquie repart à l'offensive, Fehérváry  n'a pas de chance depuis la bleue. Kollár dans l'angle ne fait pas mieux. Rosandić à la bleue envoie un boulet de canon qui cette fois creuse un nouveau trou dans la coque du bateau viking (4-0 à 32'17).
Regenda contourne la cage mais Dahm ferme l'angle. Le Danemark trouve encore des forces pour renverser la tendance. Jakobsen dans l'angle voit son tir capté par la mitaine du gardien. Une pénalité slovaque permet aux Danois de pousser, Lauridsen ne peut marquer. La pression monte d'un cran mais le portier tient bon et s'offre même de bons dégagements de la crosse pour aider ses défenseurs.
Le contre slovaque s'avère une fois encore mortel. Slafkovský récupère une mauvaise passe de la défese, il fonce au but, Dahm fait l'arrêt, mais le sniper slovaque reprend son rebond et cette fois victorieusement (5-0 à 38'20).
Le Danemark sombre mais continue de lutter, Bjorkstrand dans l'axe s'essaie mais ne peut déjouer le gardien slave. Takáč lui répond en contre mais il touche le poteau.

Tirs cadrés : 16 / 12 pour la Slovaquie

 

Jusqu'au bout la Slovaquie brille :

Le Danemark se montre dangereux au début du dernier tiers, mais Húska fait le ménage. Les Slovaques pour le moment qualifiés, gèrent leur avance. Ils lancent des contres dangereux, comme celui de Sýkora. Mais le portier nordique tient bon.
La Slovaquie est sanctionnée, le Danemark presse de toutes ses forces. Blichfeld dans l'axe avance et lance puissamment, le palet touche le bras du gardien mais termine au fond (5-1 à 47'43).
Les Danois peuvent encore rêver et accélerent encore. La Slovaquie défend son territoire et son avance. Regin dans l'angle trouve la mitaine du portier. Les Scandinaves doivent se découvrir et s'exposent aux rapides contres slovaques. Nemec emporte tout le monde mais vient s'arrêter sur Dahm. Tatar et Slafkovský jouent le contre et sèment la terreur dans l'arrière-garde danoise. Les rouges sont contraints à la faute pour arrêter les fusées slovaques.
Fehérváry de la bleue, Slafkovský, Tatar ou Liška tentent leur chance mais sans résultat. Le Danemark tue la pénalité mais les Slovaques restent installés et continuent de faire tourner le palet. Nemec dans le slot envoie un missile en pleine lucarne (6-1 à 58'53).
La messe est dite pour le Danemark, Bjorkstrand de rage frappe avec sa crosse contre le plexy mais vient à le fissurer. Il faut le remplacer, il est sanctionné de deux minutes pour retard de jeu. Le powerplay slave fait boire aux Danois le calice jusqu'à la lie. Regenda dans le cercle droit, va expédier la rondelle juste sous la barre (7-1 à 59'19).
Tonitruant succès des Slovaques qui dépassent leur adversaire du jour et lui chippe la dernière place pour les quarts de finale.

Tirs cadrés : 12 / 10 pour la Slovaquie

Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Šimon Nemec
** : Juraj Slafkovský
* : Michal Krištof

 

La Slovaquie devait remporter ce match avec trois buts d'écart, contrat largement rempli et donc billet décroché de fort belle manière pour une équipe qui a parfaitement tournée. Brillante offensivement et solide défensivement, appuyée sur un gardien impeccable, la Slovaquie revit. L'équipe tentera de créer la surprise en quarts car elle sera opposée au premier du groupe B, donc soit la Suède, soit la Finlande.
Le Danemark a réalisé un très bon mondial avec quatre victoires en sept matchs, mais ce n'est pas suffisant pour accrocher les quarts de finale de la compétition. Les Danois passent proches de la qualif mais très loin sur ce match où ils ont été surclassés dans tous les aspects par leur adversaire. Le légendaire Frans Nielsen, tire sa révérence à 38 ans, après une incroyable carrière de 925 matchs NHL et 473 points principalement aux Islanders et à Detroit. Récemment champion d'Allemagne avec Berlin, Nielsen aurait aimé qualifer son équipe nationale pour les quarts lui qui a disputé 74 rencontres avec le maillot au lion léopardé. Le Danemark après de très bons JO cette année, confirme sa nette progression dans l'élite mondiale, avec ce mondial réussi. C'est là dessus qu'il faut capitaliser pour l'avenir, qui s'annonce radieux dans le petit royaume scandinave.
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...