Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Suisse (SUI) vs Suède (SWE)
3-5
(0-2 2-1 2-2)
Le 13/05/2018
Royal Arena, Copenhague
Suisse (SUI) ] Suède (SWE) ]
La Suisse se prive presque de quarts
 
Que d’émotions dans ce groupe A ! La Suède (1er, 5 matchs, 14 pts) affronte ce dimanche soir l’Helvétie (4e, 5 matchs, 9 pts). D’un côté, le 1er est déjà garanti de passer au ¼ de finale, et de l’autre doit continuer à se battre pour les atteindre. Sur le papier, le premier a l’avantage, mais… ce qui compte, c’est le résultat final !
 
Royal Arena, Copenhague, Hockey Hebdo Stéphane Ducret le 13/05/2018 à 22:37
FICHE TECHNIQUE

12255 spectateurs
Arbitres : Antonin Jerabek, Aleksi Rantala, Alexander Otmakhov, Hennu Sormunen
Buts :
Switzerland :
Sweden :


Photo hockey Championnats du monde -  : Suisse (SUI) vs Suède (SWE) - La Suisse se prive presque de quarts
Nicolas Leleu
Le premier engagement est gagné par la Tre Kronor, mais la première offensive n’est pas concluante, la riposte suisse ne se fait pas attendre. Cela dit, Leonardo Genoni est mis au travail et le premier arrêt de jeu est sifflé après 1’48’’. À 2’27’’, Dennis Everberg et Simon Moser se cognent et le joueur de KHL s’en va pour 2 minutes à. S’en suit un engagement devant le portier Anders Nilsson perdu par les Helvètes, Haas et Andrighetto ne trouvent pas l’entrée en zone, Raphael Diaz arrive juste à tirer, la défense nordique est efficace et Nilsson finit par s’interposer sur un essai du joueur des Colorado Avalanches. Reto Schäppi s’en va sur le banc pour interférence avant même la 5e minute, les Suédois se retrouve en supériorité numérique durant plus d’1 minute 40. Ekman-Larsson… Zibanejad… Klingberg et goal ! C’est à 5’24’’ que la Suède marque l’ouverture du score.
 
Il est l’heure de réagir pour la Suisse, alors que les « Hopp Suisse ! » commencent à être scandés, mais les hommes en jaune ne laissent pas d’espace et cela fonctionne. À force de mauvais gestes, la Suisse perd Raphael Diaz pour 2 minutes, pour cross-check (dans le visage). À 5 contre 4, les Suisses pourront se dégager par l’entremise de Corvi dans les premiers instants, mais le 2-0 ne se fait pas attendre. Patric Hornqvist, tout juste arrivé d’Amérique du Nord, offre le second but, sur une passe de Mickael Backlund mois de 5 minutes après le 1er. La Suisse tente tout de même juste après, mais le tir de Sven Andrighetto, servi par Capitaine Diaz, passe à côté.
 
Dans les 7 dernières minutes du T1, les joueurs helvètes essaient, mais seul Gaëtan Haas parvient à adresser un tir sur le portier Nilsson. Suite à cet arrêt de jeu, et power break, Kevin Fiala, Sven Andrighetto et consorts se donnent des possibilités, de même pour Michael Fora et Roman Josi. Aussitôt dit, la Suède rentre dans sa zone de confort, mais manque d’organisation et perd son palet. Noah Rod joue de son corps pour effacer ses adversaires et se présenter devant le filet, sans succès. Rakell et ses collègues de ligne font bouger la défense suisse, tellement que Genoni a dû s’y reprendre à 3 fois pour finalement bloquer le puck et quelques actions plus tard, c’est la fin du 1er tiers-temps.

Le T2 démarre avec une large possession suédoise, avec Zibanejad notamment, mais Timo Meier arrive tout de même à mettre Nilsson en doute. Suite à une mauvaise relance de Sven Andrighetto sur Roman Josi, la Suède score le 3e goal, sur une situation de 3 contre 1, Hampus Lindholm sert Mikael Backlund, qui n’a plus qu’à dévier entre les jambes du portier du SCB ! Rakell et sa ligne n’en démordent pas, Corvi n’y pouvant rien. Les Vermin et Meier non plus. Le 4-0 aurait pu rentrer sur cette grosse action en contre-attaque, Viktor Arvidsson de Nashville manquant de peu la cage, laissée bien vide par Genoni et Kevin Fiala s’en va pour 2 minutes pour cross-check, à la 26e minute. Sur l’ensemble de cette pénalité aucun tir suédois ne sera réellement dangereux. Kevin Fiala revient et est servi par Nino Niederreiter sans pour autant parvenir à scorer.
 
La mi-match vient de passer, la Suède est dans sa zone d’attaque, mais doit se forcer à reconstruire son entrée en zone, sans tirer. Rakell n’est pas loin, Zibanejad et Janmark non plus, la défense helvète se fait molle et Leonardo Genoni laisse filer le puck derrière lui, celui-ci parvient à le coincer sur le poteau et l’arbitre invalide le goal. Le jeu peut reprendre après quelques secondes de haute tension, Elias Pettersson aussi reprend le jeu en 1 contre 0, servi par Hornqvist, mais le puck ne fait que de toucher le poteau droit extérieur. Viktor Arvidsson se joue de la défense helvète, mais Genoni dit non. Il reste un peu moins de 6 minutes, et après quelques minutes sans grandes actions, si ce n’est la double tentative de Fiala et Kukan, c’est Ramon Untersander, servi par Enzo Corvi, d’un tir poignet parfaitement visé sur la lucarne de Nilsson, qui offre le premier goal helvète à la 39e minute ! Au total sur les 2 tiers, les hommes en rouge n’auront cadré « que » 9 fois leurs tirs.

Le 3e temps commence sur une preuve d’agressivité helvète, même si c’est Backlund qui se présente seul face au goal dans la première minute de jeu. Le portier zürichois doit intervenir à plusieurs reprises dans les 4 minutes qui suivent. Grâce à au travail d’Andrigheto et de Fiala, attirant un maximum de Suédois sur eux, Raphael Diaz envoie le palet sous la lucarne de Nilsson, inscrivant le 2-3, à la 45e minutes. La Suisse reprend quelques couleurs et provoque une pénalité suédoise, John Klingberg s’en va pour 2 minutes, un peu moins d’une minute plus tard. Hofmann manque son occasion, Haas aussi. Aucun but ne sera marqué durant ces 2 minutes.
 
Encore 10 minutes à jouer dans le temps réglementaire. Kevin Fiala, reçoit une passe Diaz, mais pas de goal. In fine, Mikael Backlund trouve Adam Larsson à la ligne bleue et celui-ci qui fusille Leonardo Genoni à mi-hauteur, pour le 4 à 2, à 52 :59 ! Un peu plus de 5’ manquent avant la minute 60, Tristan Scherwey sert Nino Niederreiter sur le poteau gauche de Nilsson. Hornqvist et El Nino s’échange leurs cartes de visite et la Suède, Backlund part sur le banc des pénalités, Genoni est dehors. 6 contre 4, sans absolument aucun succès. Magnus Paajarvi se saisi d’un puck volant et l’envoie directement dans le but vide, c’est 2-5 pour la Tre Kronor à 56:42. Encore 2 minutes, la Confédération presse tout de même, sans effets. Johan Larsson part pour une pénalité et Dean Kukan inscrit le 3e goal, sur un engagement gagné par Enzo Corvi et une passe d’Untersander, à 59:17, clôturant le match.

Gardien Hockey Hebdo
Anders Nilsson
Le portier suédois a pu compter sur de très efficaces défenseurs, le portier de Vancouver s'est moins illustré que son adversaire, mais a pu garder ses joueurs en confiance. Paradoxalement, il a fait face directement à 23 tirs sur l'entier du match.
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...