Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Zug vs Davos
3-4
(2-2 1-1 0-1)
À Bossard Arena, Zug le 25/11/2017
7200 spectateurs
Zug ] Davos ]
Succès grison en terres zougoises
 
 
Bossard Arena, Zug, Hockey Hebdo Laurin Petitat le 26/11/2017 à 14:38

4’43 Suri (McIntyre) 1-0; 8’51 Jörg (Kindschi, Simion); 12’45 Ambühl (Little, Kindschi, à 5 contre 4) 1-2; 15’08 McIntyre (Stalberg, Roe) 2-2; 24’37 Little (Kousal, à 5 contre 4) 2-3; 39’28 Martschini 3-3; 43’18 Simion (Jörg, Dino Wieser) 3-4

Zoug: Stephan; Alatalo, Thiry; Geisser, Diaz; Leeger, Fohrler; Oejdemark; Stalberg, Roe, Martschini; Suri, McIntyre, Klingberg; Lammer, Diem, Schnyder; Forrer, Zehnder, Habertisch; Kast.
 
Davos: Senn; Du Bois, Paschoud; Nygren, Kindschi; Aeschlimann, Schneeberger; Heldner, Jung; Ambühl, Corvi, Marc Wieser; Little, Kousal, Eggenberger; Dino Wieser, Egli, Portmann; Jörg, Walser, Simion.


Notes: Bossard Arena 7200 spectateurs.
Arbitres: Adrien Oggier et Daniel Stricker assistés par Cedric Borga et Roger Bürgi.
Zoug joue sans Schlumpf, Helbling, Morant, Grossmann, Senteler (blessés).
Davos joue sans Kessler, Lindgren, Sciaroni (blessés), Forrer, Barandun, Grossniklaus, Baumgartner (surnuméraires).
Pénalités: 5x2’ + 10’ (Stalberg) contre EVZ; 3x2’ contre HCD.
Zoug sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (58’40).
Temps mort demandé par Zoug (59’03)


Photo hockey Suisse - National League -  : Zug vs Davos - Succès grison en terres zougoises
Yves Seira (archives)
Les grisons l'ont emporté au bout du suspense
Parité logique

Après une entame de match équilibrée, où les deux équipes s’observaient sans se montrer dangereuse. La formation locale débloquait la situation à la 5e minute, grâce à un tir direct de Suri mis en bonne position par McIntyre. Cette réussite mettait en confiance l’équipe locale, et elle continuait à mettre beaucoup de pression sur le but grison. Mais les visiteurs sur une rupture égalisaient à la 9e grâce à un tir de Jörg. Les hommes de Del Curto requinqués par ce but, profitaient de leur première supériorité de la soirée pour prendre l’avantage. Cette seconde réussite était l’œuvre du capitaine Ambühl qui était à la conclusion d’une splendide action collective. Ce début de rencontre était totalement fou et l’on avait à peine dépassé le quart d’heure de jeu que McIntyre égalisait d’un magnifique lancée dans la lucarne. On en restait là après une période initiale fort agréable à suivre. Un nul équitable, car les deux équipes avaient eu tour à tour leur séquence.
 
Toujours dos à dos
La seconde période repartait sur un rythme identique à la précédente et les Davosiens profitaient une nouvelle fois de l’indiscipline zougoise pour reprendre l’avantage. A la suite d’un rebond offert par Stephan, Little jaillissait pour pousser le puck au bon endroit. Les Zougois ne se laissaient pas abattre et repartaient vers l’avant. Senn devait notamment intervenir devant Schnyder. Martschini à la 32e se présentait seul devant le portier grison mais leur face à face tournait à l’avantage de ce dernier. Une minute plus tard, le Lucernois du EVZ se retrouvait en position identique, mais il tirait au dessus. A la 39e, alors que la partie était jusqu’ici très correcte, Jung chargeait Roe, les arbitres ne disaient rien et au moment où Roe voulait se relever, le Davosien le frappait, ce qui déclenchait une bagarre entre les deux hommes. Étonnamment, le visiteur n’écopait que de deux minutes de pénalité alors que le top scorer zougois écopait lui de deux plus dix minutes. Dans la dernière minute de ce tiers médian, Martschini ne manquait pas son troisième face à face pour égaliser.
 
Davos passe l’épaule
Le dernier tiers, repartait lui aussi sur une cadence élevée et après un peu plus de trois minutes de disputées, Simion marquait le 4-3. Le numéro 59 grison très en vue ce soir, voyait ainsi sa belle prestation être récompensée. Ce but permis aux hommes de Del Curto de prendre confiance et de maîtriser les débats. Cependant Zoug ne s’avouait pas vaincu et Senn réalisait un arrêt miracle devant Suri à la 52e. Deux minutes tard, Klingberg voyait sa tentative renvoyée par la transversale. Ceci était la dernière situation chaude du match et la marque n’évoluait plus. Davos plus constant sur l’ensemble du match mérite ce succès. Zoug n’a pas réussi à revenir une nouvelle fois dans le match et a assemblé assommé par la réussite de Simion.

 
Les réactions
Harold Kreis (coach de Zoug) : « C’est une défaite rageante, car nous touchons deux fois les montants, donc pour quelques centimètres nous avons manqué les prolongations. Mon équipe a très bien joué et c’est très décevant de ne pas avoir pu l’emporter. Au niveau des situations spéciales, nous n’avons pas été au niveau ce soir, mais cela peut arriver car d’habitude mon équipe est très performante dans ces secteurs de jeu. »
 
Arno Del Curto (coach de Davos) : « Nous avons assisté à une belle partie avec deux équipes qui ont joué sur un tempo soutenu. Vendredi lors de la défaite contre Ambri, mon équipe n’avait tout simplement pas envie de jouer, alors que ce soir elle a prouvé que lorsqu’elle veut jouer, elle en est capable. Il y a toujours une ou deux erreurs à corriger comme sur le 3-3 où ma défense oublie Martschini. Mais après ma formation est  jeune et elle doit encore apprendre. Dans l’ensemble, je suis satisfait de prendre trois points ici face à une excellente équipe de Zoug. »
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...