trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Zürich vs Zug
2-1
(0-0 1-1 1-0)
Le 20/04/2022
Hallenstadion, Zürich-Oerlikon, MSL
Zürich ] Zug ]
Zürich mène la danse
 
 
Hallenstadion, Zürich-Oerlikon, MSL, Hockey Hebdo Raphaël Realini le 21/04/2022 à 17:54
FICHE TECHNIQUE

11200 spectateurs
Arbitres : Micha Hebeisen, Mark Lemelin et David Obwegeser, Dario Fuchs
Buts :
Zürich :
Zug :
Pénalités
2x2' contre Zürich
3x2' contre Zug
Photo hockey Suisse - National League -  : Zürich vs Zug - Zürich mène la danse
Catarina de Freitas (archives)
Sur 34 tirs reçus, Jakub Kovar s'est offert un très haut 97.06% d'arrêts
Hier soir à l’Hallenstadion, se disputait la manche n°2 entre Zürich et Zug. La première bataille, très disputée le 18 avril dernier, a vu Azevedo inscrire sur le gong le but victorieux (2-3) alors que les Lions étaient menés à 12 minutes de terme, 2-0. La belle remontée des hommes de Rikard Grönborg allait être un atout psychologique non négligeable face à un adversaire encore atteint par cette défaite.
 


Premier tiers équilibré
Les visiteurs se mettent en danger après 53 secondes de jeu. Marco Muller est sanctionné pour « retenir » et les Lions ont déjà, une occasion d’inquiéter le gardien démarrant, Leonardo Genoni. Le jeu se passe derrière la cage. Marcus Krüger temporise, passe pour Justin Azevedo qui est sur la gauche. Le Canado-portugais remet le puck dans l’axe à destination de Bodenmann qui, malgré la présence en défense de Jan Kovar et de Reto Suri, essaie un tir à bout portant mais le cadre n’est pas trouvé. A dix secondes de la fin du powey-play, Zug s’en sort une nouvelle fois bien. Il est certain que ce sera l’une des forces des Lions: appuyer davantage en supériorité numérique. Les minutes s’écoulent et nous n’avons pas vu l’EV Zug mettre en danger Jakub Kovar. À treize minutes de la fin de la période, les Zurichois vont mettre une nouvelle pression sur la cage adverse. Andrighetto est trouvé sur le flanc gauche. D’un coup de rein, il se débarrasse de Zehnder. Il distribue une passe tendue et proche de l’enclave sur Reto Schäppi. Le joueur du Z dévie mais le portier adverse dévie par deux fois, la rondelle. Coup de chaud sur la cage de Genoni mais le score est nul et vierge à la fin du premier tiers.

A chacun sa période
Il ne fallait traîner à la buvette pour la reprise du match. En effet, les joueurs au chandail blanc, discrets depuis vingt minutes, vont ouvrir le score sur la première occasion. Bataille dans la zone neutre entre Senteler et Aeschlimann pour la récupération de la rondelle. Au final, celle-ci va se trouver du côté gauche. Djoos remonte la glace et passe en arrière pour Senteler. Il voit au second poteau, l’effort considérable de Zehnder qui a patiné plus vite qu’Aeschlimann pour pouvoir passer devant son adversaire et glisser le palet au fond des filets (22:02;0-1). Le premier tir fait mouche, le match est débloqué. Deux minutes plus tard, les visiteurs vont se procurer, deux énormes occasions. Cadonau est à gauche et passe avec l’aide de la bande à Lander, esseulé. L’ancien pensionnaire de la LNH a le coup d’œil pour attendre Bachofner dans l’axe, pour shooter à bout portant. Jakub Kovar s’oppose une première fois dans la botte gauche.

Dans la continuité, Cadonau trouve proche de l’enclave Müller malgré la charge tardive de Pedretti. Weber loupe son intervention face à l’attaquant qui se retrouve en un-contre-un. Le Tchèque réalise une autre parade de la même botte et sauve les siens. Cadonau se « vengera » à 29'03'' d’une obstruction après la charge reçue un peu plus tôt. Depuis la prison, il assistera à l’égalisation. Malgin à gauche, passe dans l’axe pour Noreau qui décale de suite sur le Top Scorer, Andrighetto. L’ancien du Colorado Avalanche ne se fait pas prier et trouve le cadre d’un tir puissant du revers. Le gardien n’est pas exempt de tout reproche (29:42;1-1). Les locaux sont reboostés et sont tout proche d’inscrire un autre but avant la pause. Tout part de la défense locale qui voit que les transitions de Zug ne sont pas en place. Malgin est seul, met dans le vent le Tchèque du EVZ, Jan Kovar et attend la disponibilité d’Hollenstein mais Genoni veille. A trente seconde du terme, l'ex-KHLer Sven Andrighetto met la pression sur Genoni, qui perd le contrôle de la rondelle dans sa zone et marque. Mais logiquement, une charge sur le gardien a été constatée, le but est refusé. Les deux équipes sont dos-à-dos dans un match passionnant.

Malgin crucifie Zug
Le dernier tiers sera un peu plus difficile pour les deux formations qui sont à bout de souffle, après 40 minutes à très grande intensité. Rien ne se passe durant les cinq premières minutes avant la première occasion. Baltisberger perd le puck en zone neutre, parfaitement pressé par Herzog. Ce dernier a le choix de temporiser et de passer à Zehnder mais il a décidé de tenter sa chance. Le capitaine zurichois Geering a défendu comme il pouvait avec l’aide de Baltisberger, qui est revenu à temps pour gêner le tir du Thurgovien. Juste après cette action, les Lions partent en contre. Azevedo sert proche du but Krüger après un beau « une-deux » mais ce dernier loupe le cadre, contre toute attente. Les minutes s’écoulent et la prolongation se profile. Les Bleus ont le puck derrière la cage adverse. Baltisberger effectue une passe en arrière sur Pedretti mais une nouvelle fois, le portier Leonardo Genoni s’oppose avec brio. Les locaux ont un second souffle et vont s’imposer dans la dernière ligne droite. Marti lance Hollenstein en profondeur, côté gauche. Il s’écarte de la cage et embarque son adversaire puis le gardien en dehors de ses bases. Avec un peu de réussite, il arrive à trouver Malgin qui marque dans le but laisse presque vide par Genoni (56:57;2-1).

Victoire des Lions sur Zug 2-1 dans la manche n°2 ! Nouvelle bataille très disputée entre deux formations dans cette magnifique finale. L’avantage est pour Zurich mais rien n’est perdu pour les hommes de Dan Tangnes qui disputeront le match n° 3 samedi prochain, à domicile.
 


Statistiques des tirs :
  • 1er tiers : 9 / 11
  • 2ème tiers : 9 / 16
  • 3ème tiers : 11 / 7
MVP :
  • Denis MALGIN (Zurich)
  • Yannick ZEHNDER (Zug)
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...