Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Anglet vs Bordeaux
1-2
(0-0 0-0 1-2)
Le 06/09/2016
Anglet, Patinoire de la Barre
Anglet ] Bordeaux ]
Amical : Anglet - Bordeaux
 
Angloys et Bordelais s'affrontaient ce mardi pour un nouveau match de préparation. Il s'agissait de la 3ème confrontations entre les deux équipes durant cette période de préparation.
 
Anglet, Patinoire de la Barre, Hockey Hebdo Tristan Eyermann le 08/09/2016 à 00:20
FICHE TECHNIQUE

800 spectateurs
Arbitres : Mr Laurent Garbay assisté de Mrs Poulain et Barthe
Buts :
Anglet :
Bordeaux :
Photo hockey Hockey en France -  : Anglet vs Bordeaux - Amical : Anglet - Bordeaux
Archives: Lestage Jean-Marc

Pas grand chose à se mettre sous la dent, dans un premier tiers où les deux équipes ont passé de longues minutes à s'observer.
Les Bordelais n’ont, tout de même, pas trop de mal à prendre le jeu à leur compte en début de partie, c’est d’ailleurs Vincent Kara qui est le premier à se signaler, mais le Bordelais ne parvient pas à inquiéter Puurula (0’’50).
Les Basques restent solides défensivement mais les Boxers continuent leur domination. L’Hormadi encaisse parfaitement les assauts Bordelais, mais ne parvient pas réellement à mettre à profit les rares séquences offensives.
Après neuf minutes de jeu, Peter Valier, seul dans le slot, frôle la transversale de Puurula après un joli service de Julien Guillaume. L’ancien « NHLer » Jean Philippe Coté fait parler son physique au grand damne du jeune Hugo Carazza, sonné par une mise en échec, impressionante mais propre, en milieu de glace (10’04).
Loïk Poudrier est contraint de rejoindre le banc de pénalité et Anglet doit subir le jeu de puissance des Boxers (10’’53). Seul Mathias Terrier parvient à se montrer dangereux. Devant la cage Angloye, Joni Puurula, le portier Finlandais, se montre pour le moment intraitable.
C’est seulement après 15 minutes de jeu que l’Hormadi semble se décomplexer. Après une belle relance en zone neutre de Olsson, Mathieu André adresse un lancer au gardien Bordelais, mais la tentative reste trop timide.
Valier viendra encore tenter sa chance sur Puurula en fin de tiers mais le le cérbère s'impose une nouvelle fois (18’’44).
Sur une relance mal négociée par les visiteurs, Brenton et André iront mettre le feu devant la cage Bordelaise, plus de peur que de mal pour les Girondins (19’’26).
 


Photo hockey Hockey en France -  : Anglet vs Bordeaux - Amical : Anglet - Bordeaux
Archives: Lestage Jean-Marc
Les Boxers de Bordeaux repartent de l’avant dès l’entame du second tiers. Mais ils seront coupés dans leur élan quand Kévin Dusseau rejoindra le banc de pénalité (21’’50). L’Hormadi tente sa chance sur ce jeu de puissance, d’abord par Prokop puis par Poudrier mais sans succès.
La tendance finit par s’inverser et les Boxers profitent à leur tour d'une unité spéciale. Ils profitent même d'un 5 contre 3 pendant 1’’32 après à peine 4 minutes de jeu dans ce second tiers.
Encore une fois c’est Puurula qui maintien son équipe à flot en effaçant toute les tentatives Bordelaise jusqu’au retour à égalité numérique.
A la mi-match, les Basques se montrent moins timides, Mathieu André servit lancé par Poudrier, adresse un magnifique tir de volée à Victor Goy, mais son palet finit dans les bottes du portier.
Jean-Philippe Coté qui sent le vent tourner, joue à nouveau de son physique et adresse une nouvelle mise en échec dont il a le secret à Neyens.
Le Chapelain, de retour sur la glace après une nouvelle pénalité, manque une échappée mais remet Bordeaux dans le sens de la marche alors qu’il ne reste que 5 minutes avant le second entracte.
Pourtant, le retard de jeu de Mathias Terrier offre un nouveau power-play aux Angloys alors que l’on pensait voir les Boxers reprendre la possession de palet. Sur le buzzer, on croit à l'ouverture du score Angloye par Neyens, mais Monsieur Garbay refuse le but, le palet ayant franchi la ligne après la sirène. 
 


Photo hockey Hockey en France -  : Anglet vs Bordeaux - Amical : Anglet - Bordeaux
Archives: Lestage Jean-Marc
Puurula, après avoir s’être montré intraitable pendant 2 tiers, cède sa place à Olivier Richard devant le filet Angloy. Bordeaux repart tambour battant, Rambello manque de peu l’ouverture du score après seulement 2 minutes de jeu (42’’01).
Poudrier est envoyé une nouvelle fois sur le banc de pénalité. Mais comme toujours depuis le début de la soirée, les unités spéciales ne sont pas mises à profit du côté des hommes de Philippe Bozon.
Les esprits s’échauffent après une charge de Maso sur Bouchard. Le défenseur de l’Hormadi et Vincent Kara qui se sont expliqué, sont envoyés en pénalité (53’’13).
Les Boxers ont du mal à installer leur jeu de puissance proprement en zone offensive et quand ils y parviennent, Olivier Richard réduit leurs chances à néant. Ce secteur de jeu reste d'ailleurs à parfaire pour les deux équipes puisque l’avantage numérique qui suit pour les Basques n’est pas beaucoup plus fructueux.
Les pénalités continuent de pleuvoir, Baptiste Bruyas et Vincent Kara, à nouveau, rejoignent le banc d’infamie après s’être échangé quelques amitiés (52’’21).
Finalement avec plus d’espace à 4 contre 4, Bordeaux tire son épingle du jeu. C’est Bouchard qui, de la bleue, crucifie Richard d’un tir limpide que le gardien pensait avoir stoppé (53''14, Anglet 0 - 1 Bordeaux). Mais peu de temps après, c’est Mathieu Cyr qui va punir ses anciens coéquipiers et offrir l’égalisation aux Angloys. A deux contre un, et servit magnifiquement par Brenton, il trompe Goy d’un puissant tir sur réception (56’’16, Anglet 1 - 1 Bordeaux).
Les Bordelais mettent la pression sur la cage de l’Hormadi et les hommes d'Olivier Dimet peinent à se dégager. 
Finalement à l’expérience, François Bouchard s'offre le doublé pour donner la victoire aux Bordelais dans un match bien indécis (59’59, Anglet 1 - 2 Bordeaux).
 

Tout ce sera joué au cours des 7 dernières minutes de jeu. L’Hormadi, miné par les blessures (absents : Daramy, Decock, Labonté, Styf, Vissio, Thos, Ladonne) aura bien résisté face à des Boxers de Bordeaux encore en rodage et eux aussi amoindris.
Grosse satisfaction en défense avec un alignement qui a su se montrer à son avantage malgré l’absence d’Oliver Styf. Joni Puurula lui aussi a su prouver que l'on pouvait compter sur lui devant le filet Angloy lors des deux premiers tiers, même si Olivier Richard n’est pas en reste. L'inquiétude vient du côté de Gabriel Lévesque qui n'aura pas pu finir le match après une blessure au haut du corps. L'infirmerie ne se videra pas complétement avant la première journée de championnat samedi à Val Vanoise. Seul Matthieu Vissio et Alexandre Labonté devraient reprendre le jeu d'ici là. Quoi qu'il en soit et au vu de sa prestation, l'Hormadi confirme qu'il ne s'aligne pas en Division 1 pour faire de la figuration et affiche clairement ses ambitions.
 
Côté Bordelais la machine est toujours en rodage et il reste un match de préparation contre Angers vendredi pour régler les derniers détails avant le début tant attendu de la Ligue Magnus nouvelle formule. Comme pour l'Hormadi, le jeu de puissance reste un secteur sur lequel il faudra encore travailler pour trouver les bons ajustements et gagner en efficacité. 
Jean-Philippe Coté apporte un joli plus de physique à cette équipe de Bordeaux qui en aura bien besoin dans les joutes qui l'attendent. Le joueur aux 27 matchs de Ligue Nationale a fait oublier l'absence de Jonathan Janil. Du côté de l'attaque, Charland et Desrosiers manquaient à l'appel mais n'excuse pas le manque de réalisme. Il en faudra plus pour tirer son épingle du jeu dans l'élite du hockey Français.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...