Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : Angers (Les Ducs)
Angers - Entretien avec Mathieu GAGNON
 
Angevin depuis maintenant 2 saisons, Mathieu GAGNON a gagné sa place dans la défense angevine en s’affirmant comme un joueur pouvant apporter dans les 2 sens de la patinoire. Avec 20 points de saison glanés en 2016/17, 21 points en 17/18 et un bonus/malus de -6 cette saison, l’enfant de Gatineau aura l’occasion de continuer à faire parler son hockey sous le chandail des Ducs d’Angers la saison prochaine.
 
Angers, Hockey Hebdo Jérémy Gorget le 06/04/2018 à 10:00
  • Carte d’identité :
GAGNON Mathieu, 25 ans                                      Né à Gatineau, Québec
 
Série TV préférée :     Blackliste                                                      
Joueur de hockey préféré : Roman JOSI (Nashville) 
Team préférée : Chicago Blackhawks
Dessert favori : Crème glacé
Meilleur binôme de vestiaire ? Pat COULOMBE ou Danick BOUCHARD
Meilleur coéquipier de glace ? Pat COULOMBE
NFL ou NBA ? NFL
Gatineau Olympiques ou Chicoutimi Saguenéens ? Pour les fans je dirais Chicoutimi mais pour la famille Gatineau
Bauer ou CCM ? Bauer
Soda ou Bière (avec modération) ? Bière
Pizza ou Sushi ? Sushi
Rock’n Roll ou Country ? Country 100%
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : Angers  (Les Ducs) - Angers - Entretien avec Mathieu GAGNON
Photo : Site Ducs d'Angers


 
Hockey Hebdo : Mathieu, à quel âge as-tu décidé de devenir hockeyeur pro et comment est-ce venu ?
 
Mathieu GAGNON : Je te dirais que moi c’était vers l’âge de 15-16 ans. Je pense qu’avant ça, un petit peu tout le monde peut être bon mais rendu à 15-16 ans tu peux vraiment voir si t’es fait pour ça. Tu regardes un peu les plus vieux et tu les prends comme exemple. Surtout au Canada, le hockey est tellement bien vu, c’est le sport national, on voit que ça à la TV donc c’est sûr que pour moi y’avait aucune question, à 16 ans je voulais faire ça.
 
HH : Tu fais parti de ces joueurs qui ont pu faire grandir leur talent dans leur ville de naissance, Gatineau du midget AAA jusqu’en LHJMQ. C’était important pour toi de rester proche de ta famille ?
 
MG : Oui c’est sûr que c’est un gros plus ! Y’a plusieurs jeunes à 15 ans qui sont obligés de quitter le nid familiale pour aller se développer ailleurs pis moi j’étais chanceux de pouvoir jouer jusqu’à 19 ans chez moi. J’ai joué mon widget et le début de mon junior à la maison c’est extrêmement chanceux, y’a pas beaucoup de jeunes qui peuvent faire ça. Être proche de ses amis, de sa famille, c’est vraiment une bonne chance.
T’es concentré que sur le sport, tout le monde te supporte, tout le monde est proche de toi, t’es comme un petit héros local pour tout le monde, la famille et tout.
 
HH : Pendant la saison 2011/12, tu as été échangé par Gatineau à Chicoutimi, tu avais 19 ans & surtout des statistiques en cours de 40 points en 40 matchs ! T’attendais-tu à un échange en pleine saison comme ça ?
 
MG : Non pour vrai, on est 3 joueurs de Gatineau à avoir été échangé à Chicoutimi. On a commencé à en entendre parler peut être 2-3 semaines avant que ça arrive, sur les forums c’était des rumeurs pis on y croyait pas vraiment. Les entraîneurs et les directeurs généraux voulaient pas trop en parler. Quand c’est arrivé, moi j’étais sur la route, on était à Saint John qui est à 12 heures de Gatineau. Mes parents avaient fait le voyage en auto pour suivre l’autobus parce qu’on faisait un voyage dans les Maritimes de St John, Moncton, Halifax pis eux y’avait jamais vu ces alentours là donc y nous avait suivi pour le voyage & après le 1er match je me suis fait échanger. Y’a fallu qu'ils retournent à Gatineau chercher mon linge parce que moi je m’en allais directement à Chicoutimi pour jouer.
L’échange c’était cher payer, mes statistiques étaient vraiment bonne à ce moment là. C’est certain que les clubs qui veulent aller loin dans les séries éliminatoires vont chercher les meilleurs joueurs disponibles. Moi je croyais que Gatineau allait encore chercher à gagner cette année là mais ils ont eu un penchant pour vendre et reconstruire pour les autres années.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : Angers  (Les Ducs) - Angers - Entretien avec Mathieu GAGNON
Photographe : Jérémy Gorget

HH : Tu finis ton hockey junior à Chicoutimi en 2013 puis la saison 2013/14 sera divisée entre l’ECHL et la CHL où tu comptabiliseras 10 points en 42 joutes. T’attendais-tu à mieux pour la suite de ton hockey junior ?
 
MG : C’était assez compliqué. J’ai malheureusement perdu ma mère après ma dernière saison junior à Chicoutimi. Je te dirais qu’après c’était un peu plus compliqué de se concentrer sur le hockey j’avais toujours la tête un peu ailleurs. J’avais eu des offres après le junior pour signer des contrats dans la ligue américaine mais j’ai tout laissé aller pour me concentrer sur ma famille. Pis en bout de ligne j’ai signé en ECHL pis j’ai voulu changer pour aller en CHL, c’était pas vraiment la meilleure année niveau hockey parce que je n’avais pas la tête à ça.
 
HH : Qu’est-ce qui a fait que tu as décidé de rejoindre l’Europe et la ligue Magnus en 2014/15 ?
 
MG : C’était un changement d’air. Mon agent avait parlé avec Edo Terglav dans le temps à Briançon pis je pense que c’était vraiment le moment pour essayer l’expérience européenne. Je savais pas trop à quoi m’attendre, je voulais pas retourner aux États-Unis, je voulais essayer et je me suis dit que si je n’aimais pas ça je pouvais retourner en ECHL ensuite mais j’ai vraiment aimé l’Europe.
 
HH : Une seule saison à Brest (2015/16) et le staff des Ducs d’Angers te sollicite (Simon Lacroix et JF Jodoin à ce moment là). Etais-tu en contact avec d’autres clubs et comment as-tu analysé cette opportunité de venir à Angers ?
 
MG : Bah en fait c’est vrai qu'avec Brest on n’avait pas la plus grosse équipe mais on a fait une bonne saison. Après je pense que cette saison là j’avais dû jouer 9 ou 10 fois contre Angers, ils avaient eu la chance de me voir. J’avais re-signé à Brest puis ils ont décidé d’aller en D1 sans vraiment l’annoncer aux gars qui avaient déjà signé, moi quand j’ai vu ça j’ai voulu continuer en Magnus. Angers ça a vraiment été la 1ère équipe qui m’a approché, j’ai signé tout de suite, je ne me suis même pas posé de question, je n’ai pas parlé à d’autres clubs. Pour moi c’était un club qui était vraiment dur à jouer pis je connaissais un peu Maxime Lacroix qui m’a dit que du bon sur Angers. Ça m’a pas pris 1 heure que j’avais signé les papiers.
 
HH : Tu es en contrat avec Angers jusqu’à la fin de saison 2018/19 et tu vas pouvoir continuer le travail de cette année avec Brennan SONNE. Comment te sens-tu avec ce style de jeu plus nord américain voulu par le coach ?
 
MG : Moi je suis habitué à ça, j’aime le style de jeu. Je pense que ça m’entoure bien parce que je suis un joueur de vitesse et de finesse. Il entoure un peu l’équipe avec un jeu plus robuste et moi ça me permet de m’échapper dans mon style de jeu. Je pense qu’avec sa signature ça va le faire. Une 1ère année comme entraîneur c’est toujours un peu une adaptation du junior, comme un joueur junior qui s’en va professionnel c’est jamais facile. Là il est acclimaté à la ligue, au style de jeu et tout, ça va vraiment être bien.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : Angers  (Les Ducs) - Angers - Entretien avec Mathieu GAGNON
Photographe : Jérémy Gorget

HH : Avant ton arrivée à Angers, tu as porté le #65 à Brest, le #64 à Briançon et tu as désormais le #2 comme lors de ton hockey junior à Gatineau. Est-ce par superstition ?
 
MG : Le numéro 2 c’est ma date de naissance. En fait c’est le numéro qu’ils m’ont donné à Gatineau quand je suis arrivé pis ça à tout le temps été mon numéro un peu préféré. Après j’avais choisi le 64 parce que c’est l’année de naissance de ma mère, ensuite le 65 c’est l’année de naissance de mon père. Le numéro 2 j’ai vu qu’il était disponible à Angers alors j’ai sauté sur l’occasion. Y’a personne qui va me l’enlever là (rire).
 
HH : Si le staff des Ducs te disait, Mathieu tu as carte blanche et budget illimité pour faire venir 1 joueur à Angers, objectif Coupe Magnus en mars 2019. Quel joueur ferais-tu venir pour aider l’équipe ?
 
MG : Connor Mc David 100% ! Je pense que Mc David, sur une patinoire Olympique avec sa vitesse, ça pourrait être très très dangereux (sourire).
 
HH : Pour conclure, as-tu un message à faire passer aux Raptors (club de supporters) et à tous les fans des Ducs d’Angers ?
 
MG : Je vous souhaite un très bel été. Profitez en bien ! La prochaine saison va être une saison excitante, une saison à rebondissements. On va être prêt, on aura une bonne équipe.
Je voulais vous dire aussi merci pour tout le support pendant la saison, dans les hauts et les bas c’est vraiment apprécié !
 
Merci Mathieu pour le temps que tu as accordé aux internautes de Hockey Hebdo et bel été à toi.
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...