Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : demi-finale, match 3 : Anglet vs Caen
5-2
(0-0 3-1 2-1)
Le 13/03/2016
Anglet - Patinoire de la Barre
Anglet ] Caen  ]
Anglet rejoint Nice
 
L’Hormadi avait à cœur ce samedi soir de continuer sur sa lancée à domicile et de ne pas faire s’arrêter l’aventure prématurément. Face à de vaillants Caennais, brillants depuis le début des séries finales, les hommes d’Olivier Dimet s’attendaient à un match accroché. Pour rejoindre Nice en finale, Basques et Normands, devaient jeter leurs dernières forces dans ce match 3. Brice Chauvel, qui avait prévu de mettre un terme à sa carrière à la fin de la saison, comptait bien repousser l'échéance le plus longtemps possible.
 
Anglet - Patinoire de la Barre, Hockey Hebdo Tristan Eyermann le 15/03/2016 à 06:30
FICHE TECHNIQUE

1300 spectateurs
Arbitres : Mme. Picavet assistée de MM. Barthe et Loos
Buts :
Anglet : 20.25 Iivo Hokkanen (ass Mathieu André et Dave Grenier) ; 32.51 Tomas Rubes ; 36.54 Nicolas Thos (ass Matthew Brenton et Matthieu Vissio) ; 45.35 Iivo Hokkanen (ass Xavier Daramy et Dave Grenier) ; 48.45 Alexander Olsson (ass Mathieu André et Tomas Rubes)
Caen : ; 39.13 André Menard (ass Roberto Gliga) ; 52.44 David Minarik (ass Udo Marie et Zach Sternberg)
Pénalités
18 minutes dont 10 à Vehmanen contre Anglet
33 minutes dont 5+20 à Leveille contre Caen
Photo hockey Division 1 - Division 1 : demi-finale, match 3 : Anglet vs Caen  - Anglet rejoint Nice
Julien Bacot
www.sportemotions.fr

Comme la veille, la possession reste partagée en début de rencontre. Anglet conserve tout de même un léger ascendant qui lui permet de faire le jeu. Il faut attendre la 5ème minute pour voir la première action véritablement dangereuse. Après un gros travail de Thos et Vissio derrière la cage, le second sert Pons à la bleue pour un lancer de volée. Le gardien des Drakkars n’est pas pris au piège (5’06). Quelques minutes plus tard, alors que le portier caennais est à terre, on croit à l’ouverture du score Angloye. Mais dans la mêlée, Rubes n’est pas assez libre de ses mouvements et ne peut pas reprendre le tir d'Olsson (8’04). Les Basques continuent à pousser face à des Normands incapables pour le moment d’apporter une véritable réplique. Lagarde et Ladonne s’échappent à deux contre zéro, le premier remet au second, mais le tir de Ladonne s’écrase sur la jambière du gardien (15’18). L'Hormadi ne laisse que de rares miettes aux Drakkars qui tiennent bon pour le moment. La domination angloye ne fait aucun doute et ce premier tiers s'achève sur un score nul et vierge, mais l'équilibre semble instable pour des Caennais déjà à bout de souffle.
 
 
Photo hockey Division 1 - Division 1 : demi-finale, match 3 : Anglet vs Caen  - Anglet rejoint Nice
Julien Bacot
www.sportemotions.fr

Le deuxième acte commence de la meilleure des façons pour l’Hormadi. Rapidement installés en zone offensive, les Angloys poursuivent leur domination. Grenier, bien servi à la bleue par Hokkanen, ouvre la marque pour les Basques. Son tir, probablement dévié par la défensive caennaise, trompe Kello (20’25, Anglet 1 – 0 Caen). Matthieu Vissio ne sera pas loin de doubler l’avantage quelques secondes plus tard mais le portier des Normands effectue l’arrêt. Jusque-là vierge de pénalités, le match gagne en intensité. Alors qu'Olsson conduit son palet derrière la cage Caennaise, Pain le fait trébucher, l’Hormadi se retrouve en avantage numérique (25’57). Les Drakkars négocient parfaitement cette situation délicate et privent même les Angloys de lancers. Pourtant, ils ne profiteront pas longtemps d’un retour à 5 puisque Sternberg est chassé dans la foulée (28’18), tout comme Léveillé à la fin de cette deuxième sanction (31’02). Alors que l'Hormadi vient de passer presque 6 minutes de power-play consécutives sans inscrire le moindre but, Rubes va se charger de parachever le travail des unités spéciales. A la récupération d’un palet perdu en zone offensive, le Tchèque se porte à la bleue et trouve une magnifique lucarne (32’51, Anglet 2 – 0 Caen). Vissio, encore lui, manque le palet de match juste après. Les Drakkars, acculés en zone défensive, frisent la correctionnelle. S’ils ne sombrent pas immédiatement, les hommes de Luc Chauvel sont assommés quand Nicolas Thos, après avoir contourné la cage, donne un avantage de 3 buts à Anglet (36’54, Anglet 3 – 0 Caen). Pourtant, comme lors du match 2, la partie s’emballe et, sur un avantage numérique, Ménard va surprendre Raibon en lui glissant la rondelle entre la botte et le montant gauche (39’13, Anglet 3 – 1 Caen). Les Caennais ne le savent pas encore mais, comme la veille, leur réaction intervient trop tard...
 

Photo hockey Division 1 - Division 1 : demi-finale, match 3 : Anglet vs Caen  - Anglet rejoint Nice
Julien Bacot
www.sportemotions.fr

Les Drakkars reviennent avec de meilleures intentions, comme le laisse présager la fin de second tiers temps. L’Hormadi bloque bien sa ligne bleue défensive et ne prend pas de risque sur ce début de 3ème acte. Daramy profite d’un contre et part seul défier le portier Normand, mais celui-ci a le dernier mot (45’20). Karl Léveillé, coupable d’un mauvais coup de crosse dans le genou de Maso, est invité à rejoindre le vestiaire. L’Hormadi profite d’un avantage numérique de 5 minutes mais Hokkanen n’a besoin que de 15 secondes pour aggraver la marque d'un magnifique tir de volée (45’35, Anglet 4 – 1 Caen). Toujours en avantage numérique, Zeliska adresse un tir et parvient à coucher Kello. Olsson, au rebond, propulse le palet au fond des filets, les Drakkars sont en train de sombrer (48’45, Anglet 5 – 1 Caen). Contre le cours du jeu, Minarik réduit pourtant l’écart depuis la ligne bleue. Son lancer sautillant trompe Raibon mais malheureusement pour lui la situation restera anecdotique (52’44, Anglet 5 – 2 Caen). Avec un écart de 3 buts à moins de 5 minutes de la fin, la partie ne perd pas en intensité. Les Drakkars vont même tenter le tout pour le tout mais Brice Chauvel ne parvient pas à glisser la rondelle sous les bottes de Raibon (55’15). Les esprits s’échauffent, Rubes et Grendka rejoignent le banc d’infamie (56’06). Les Normands continuent à pousser même à 4 contre 4 mais en vain. Vehmanen, un peu trop bavard, rejoint la pénalité à son tour, pour 10 minutes. Le match est plié depuis trop longtemps, l’Hormadi s'impose avec la manière et rejoint Nice en finale de ce championnat de Division 1.
 
 
Les Drakkars ont été vaillants sur l’ensemble de leurs play-offs, se montrant sous de meilleures dispositions que lors du championnat régulier. Ce soir, le rêve des hommes de Luc Chauvel prend fin mais les Normands n’ont pas à rougir de leur prestation. Brice Chauvel tire sa révérence en demi-finale d’un championnat de Division 1, un dernier match qu’il gardera sans doute en mémoire, au même titre que la haie d’honneur réalisée pour lui par les deux équipes… C’est ça l’esprit du hockey.
 
L’Hormadi a été au-dessus ce soir et n’a laissé aucune chance à Caen. Les Angloys se qualifient pour leur deuxième finale consécutive, avec pour objectif, de ne pas manquer le coche cette fois-ci. Exemplaire depuis le début des play-offs, en particulier à domicile, Anglet se présente en finale avec une équipe plus solide que jamais, ce qui promet un joli spectacle. Le plus important c'est que l'Hormadi a pu compter sur ses 4 lignes, avec une implication sans précédent de l'ensemble de ses joueurs, pour cela il faut rendre hommage au collectif.
 
 
Réaction d’Olivier Dimet (Coach d’Anglet) : « C’est une grosse satisfaction. Je tiens à rendre hommage à mes joueurs qui ont été bien critiqués tout au long de la saison et qui, depuis quelques matchs, montrent qu’on est une vraie équipe, qu’on a du caractère et du cœur. Ce soir, on a vu beaucoup de maîtrise, on a fait ce qu’il fallait pour éliminer cette vaillante équipe de Caen qui n’a rien lâché du début à la fin. On savait que ça faisait partie de leur ADN et que la série allait être compliquée. On est satisfait mais ça ne reste qu’une étape. On joue contre Nice en finale, c’est le favori du championnat, en plus ils ont l’avantage de la glace, à nous d’aller les chercher. On veut renverser la tendance et se redonner l’avantage de la glace. Nice n’a perdu qu’une fois chez lui mais c’était contre nous donc c’est une bonne chose. Je crois qu’on va être chiant à jouer mais il n’y a pas d’euphorie. On va vite se projeter sur le déplacement à Nice. On a connu la désillusion d’une finale qui était inespérée parce que, l’année dernière, personne ne nous voyait nulle part. On était pas loin d’accrocher Bordeaux puisque 3 matchs sur 4 finissent en prolongation donc c’est sûr que ça nous servira. On veut connaître la bonne couleur du métal. On a connu l’argent, on ne sait pas ce que c’est l’or, donc on fera tout pour chercher cette couleur qui nous manque. On va souffler un peu, demain (lundi) ce sera une journée de repos, il n’y aura pas de glace et on va préparer ce déplacement de la meilleure des façons. Le club va faire en sorte de nous mettre dans les meilleures dispositions pour jouer cette finale ».
 
Si les deux derniers champions de Division 1 avaient été en finale l’année précédant leur titre, Olivier Dimet n’y voit pas de signe et temporise : « C’est des statistiques. Aujourd’hui, c’est Nice qui est favori, ils finissent en tête du championnat et nous on est outsider. Donc on se déplacera à Nice en outsider et on fera en sorte de répondre présent là-bas ».
 
Etoiles Hockey Hebdo : Iivo HOKKANEN, Dave GRENIER et Alexander OLSSON (Anglet)
 
La rédaction de Hockey Hebdo profite de ce compte-rendu pour rendre hommage au néo-retraité Brice CHAUVEL et le félicite pour l’ensemble de sa carrière. Né et formé à Caen, il a joué à Amiens, Briançon et Angers avant de revenir en 2012 dans sa ville natale. Bon vent à lui.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...