Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - D1 : 1ère journée : Bordeaux vs Brest
5-3
(2-2 2-0 1-1)
Le 12/09/2009
Bordeaux Mériadeck
Bordeaux ] Brest  ]
Bordeaux en costaud
 
Les bordelais démarrent à domicile face au champion en titre de division 2 et sa "légion étrangère"...
 
Bordeaux Mériadeck, Hockey Hebdo Patrice Villey le 13/09/2009 à 10:12
FICHE TECHNIQUE

905 spectateurs
Arbitres : M. Garbay assisté de Mlle Girard et M. Juret
Buts :
Bordeaux : 04:40 Nicolas Courally (ass Yann Lecompere) ; 16:44 Romain Horrut (ass Raphaël Larrieu) ; 23:27 Raphaël Larrieu (ass Dave Grenier et Jan Majercak) ; 30:53 Jan Majercak (ass Dave Grenier et Nicolas Courally) ; 59:34 Jean-François Savage
Brest : ; 13:28 Julien Le Gall (ass Tomas Kaspar) ; 15:12 Matej Kiska (ass Ludek Krayzel et Jaroslav Prosvic) ; 57:30 Mathieu Brunelle (ass Tomas Kaspar et Juraj Ocelka)
Pénalités
12' contre Bordeaux
26' contre Brest

Photo hockey Division 1 - D1 : 1ère journée : Bordeaux vs Brest  - Bordeaux en costaud
Photo : Murielle Gaston

1°Tiers : Au début de ce premier vingt, chaque équipe prend la mesure de son adversaire. Ce sera Bordeaux qui ouvrira les hostilités par Mariage auquel Brunelle répondra immédiatement. Dans les deux cas, les portiers à l’affût, repoussent l’assaut. A 02:41, Cormier est sanctionné pour « cinglage » ce qui offre aux bordelais le premier jeu de puissance. Malgré des lancers de Lassalle et Larrieu concluant de bons temps de jeu les boxers ne scorent pas. En infériorité numérique Prosvic et Kiska portent même le danger sur Burnet qui détourne. C’est à l’ultime seconde de ce power play que Lecompère qui a remonté le puck sur toute la patinoire passe à Courally qui, au slot, trouve la lucarne de Bozik, 1-0 à 04:40 (PP).
La réaction des albatros ne tarde pas et c’est au tour d’Ignatovics d’alerter Burnet qui stoppe le lancer du letton. Les boxers font le jeu et amènent les brestois à la faute. Volkov tout d’abord puis Prunet sept secondes plus tard sont pris en défaut. Malgré leur infériorité numérique et la bonne circulation de la rondelle côté bordelais les brestois ne craquent pas sur les situations chaudes. Très chaudes puisque Lassalle se retrouve au sol sur un palet disputé au slot. Mis à terre par une charge de Sadlon (qui prendra 2 min.) tandis que Majerçak explique au défenseur ce qu’il en pense (et prendra 2 min. lui aussi) l’attaquant bordelais quittera la partie avec une épaule hors d’usage. Malgré cela Bordeaux continue d’attaquer en supériorité mais ni Perez ni Boubé ne parviendront à tromper Bozik sur leurs lancers de la bleue. Revenus à cinq les brestois prennent plus d’initiatives et se créent des occasions. Kiska bien alimenté par Prunet, Prosvic et Kiska qui se trouvent bien apportent systématiquement le danger sur le but bordelais dès qu’ils touchent le palet. Enfin un jeu en triangle de Kaspar, Ocelka et Legall obligera Burnet à détourner le palet de ses cages. Les albatros prennent petit à petit la direction du jeu généralement ponctué par des lancers de Prosvic ou Kiska. Burnet va finir par céder quand Kiska, à la réception d’un centre de Kaspar lance au près. Le portier ne peut maitriser le palet qui finit au fond des filets, 1-1 à 13:28.
Sur la remise en jeu, Majerçak prend 2 min. et laisse les boxers à quatre sur la glace. Les albatros n’en demandaient pas tant. La ligne d’attaque Krayzel/Prosvic/Kiska entre en action, tourne la tête des défenseurs bordelais et envoi Brest en tête de la rencontre quand Kiska bat Burnet sur une passe de Prosvic de derrière la cage, 1-2 à 15:12 (PP).
Mais suite à une faute d’Ocelka Brest va jouer à quatre. Sur son entrée en zone, Larrieu fixe les défenseurs et transmet à Horrut qui envoi le palet en lucarne à la gauche de Bozik, 2-2 à 16:44 (PP). Bordeaux terminera de nouveau en infériorité numérique mais sans conséquences jusqu’à la fin de ce tiers.

Fin du Tiers : 2-2
Shoots : 20 – 14 pour Bordeaux
Face-Off : 20 – 13 pour Bordeaux
Pénalités : 6’ Bordeaux / 10’ Brest.

2°Tiers : Brest redémarre en supériorité numérique pou trente secondes sans pouvoir concrétiser des lancers de Krayzel et Kaspar. Revenus à cinq les bordelais se portent en attaque et c’est Larrieu qui sonne la charge. Le palet remonté depuis sa défensive, il entre chez les albatros, s’infiltre dans la défense et pas attaqué fond sur le but adverse pour tromper le gardien, 3-2 à 23:27.
Cette période est dominée de la tête et des épaules par les bordelais. Tout y est pour faire plier des brestois qui semblent un peu perdu dans ce second tiers. La vitesse, la précision, le collectif et le pressing. Les albatros multiplient les fautes. Macek, Borzik, Macek de nouveau et Sadlon visiteront la prison et le tout en moins de cinq minutes. Entre temps c’est un pilonnage en bonne et due forme de l’attaque des boxers où Majerçak, Lecompère et Perez font feu de toute part. C’est à cinq contre trois que Brest va plier quand Courally qui a gagné un énième face-off transmet à Grenier. Ce dernier et Majerçak exécutent un double une-deux quand le défenseur slovaque reprend sans contrôle et envoi un lancer que Bozik ne peut intercepter, 4-2 à 30:53 (X2PP)
Une fois à cinq, les albatros, par Kiska et Prosvic tentent de se relancer mais la défense bordelaise (notamment Boubé et Perez) gère bien les deux contre un qu’elle doit négocier. Brest se remettra en faute par Volkov et Brunelle en fin de tiers. Le danger sur les jeux de puissance girondins vient de partout. Grenier en pénétration, Lambert ou Mariage derrière le but, c’est tout le collectif aquitain qui travaille ? Mais Bozik reste vigilant et les brestois peuvent être content d’avoir ce gardien qui malgré deux buts encaissés sur ce tiers les tient encore à flot pour attaquer la dernière période de cette rencontre.

Fin du Tiers : 4-2
Shoots : 24 – 5  pour Bordeaux
Face-Off : 16 – 9  pour Bordeaux
Pénalités : 0’ Bordeaux / 12’ Brest.

Photo hockey Division 1 - D1 : 1ère journée : Bordeaux vs Brest  - Bordeaux en costaud
Photo : Murielle Gaston

3°Tiers : Revenus de l’intermission, les bordelais repartent de plus belle. Les joueurs de Tartari ne veulent pas laisser respirer les brestois et par un mouvement incessant et une grosse présence à la bleue gênent les relances. Conséquence, le bloc défensif récupère les palets et distille le jeu sur des attaquants très en verve comme Cadre, Horrut ou Mariage pour ne citer qu’eux. Heureusement il y a…Bozik car la défense Prunet/Borzik ou encore Volkov/Holik n’est pas au mieux ce soir. Manquant de présence, de vitesse mais surtout de placement la défensive brestoise est souvent prise en défaut. Seule la maladresse de Larrieu empêche les boxers d’alourdir le score. Cette période est encore à l’initiative des locaux qui poussent pour enfoncer le clou. Mais il y a un gardien de qualité en face on ne le dira pas assez. Horrut, Lecompère, Boubé, Larrieu rien n’y fait. Il reste moins de cinq minutes à jouer et Yann Lecompère est pris pour « accrocher ». Toukmatchev utilise son temps mort et renvoi en piste le trio Krayzel/Prosvic/Kiska tourmenter les bordelais. Bien que cette ligne ait été la plus active et la plus apte à porter le danger chez les bordelais l’espoir viendra de Brunelle qui porte la marque à 4-3 à 57:30 (PP) bien servi par Kaspar.
Brest pousse pour recoller et Bordeaux renvoi les albatros dans leur camp dès que possible. Sans attendre qu’ils reviennent les girondins acculent les brestois jusqu’au fond de leur zone et Savage à moins de trente secondes de la fin, symbole de ces boxers qui ont été cherché cette victoire, crucifie Bozik une dernière fois trop seul qu’il était ce soir, 5-3 à 59:34.

Fin du Tiers : 5-3
Shoots : 23 – 10  pour Bordeaux
Face-Off : 18 – 10  pour Bordeaux
Pénalités : 6’ Bordeaux / 4’ Brest.

Il aura fallu une période aux boxers pour imposer leur jeu. Une fois fait, les girondins se sont considérablement facilité la tâche par leur performance collective dans la quasi-totalité des compartiments du jeu. Si l’indiscipline ne s’était pas invitée côté brestois le match aurait pu avoir un autre visage car seul un manque d’automatisme a fait défaut durant cette rencontre. Une fois rodée cette équipe devrait poser pas mal de problèmes à ses futurs adversaires.


Gardiens de but en jeu
 :   

#31 C. Burnet pour Bordeaux
# 84 M. Bozik pour Brest

 

 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
catherine a écritle 15/09/2009 à 08:56  
Merci pour ce bel article pour moi qui n'est pas vu ce match. J' ai confiance en l'équipe de Brest et je suis sur qu'ils gagneront la prochaine fois. vive les Albatros
Monsieur Poulet a écritle 13/09/2009 à 22:36  
Bravo aux boxers pour ce beau match qui s'est terminé devant une patinoire debout. Merci à P. Villey pour ce compte rendu autrement plus intéressant et précis que ce qu'on a pu lire dans la "presse locale". Monsieur Villey, à "Sud Ouest" !!!
olivier a écritle 13/09/2009 à 22:09  
ce fut un match de grande qualitée ,les boxers ont montrés qu ils ont un esprit d équipe et un gros mantal,car en face il y avait du lourd , bravo a eux !!!Ils ont réussi a battre les favoris , avec trois de leurs meilleur attaquants bléssés.. bravo a ce club qui a un petit budget mais qui a des joueurs ammateurs français pour la plupart qui ont beaucoup de talents .
Fabien a écritle 13/09/2009 à 21:08  
Bravo et merci pour ce résumé (et les photos...). Les boxers nous ont montré un très beau jeu d'équipe pour le premier match de la saison.
Félicitations aux Boxers !
norman a écritle 13/09/2009 à 12:17  
fellicitations aux bordelais pour avoir fait tomber les favoris de la D 1
Teddy a écritle 13/09/2009 à 10:42  
Bravo pour ce résumé qui nous fait vivre cette rencontre au sommet. L'ogre brestois est tombé à Bordeaux, mais devrait se relever rapidement.
Bravo aux Boxers !!
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...