Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Roller Hockey
CDF Roller : Incroyables Griffons !
 
En huitième de finale de la coupe de France de roller hockey, les Bisontins, leaders de la poule A de N2, recevaient Montchavin, leader de la poule A de N1. Un duel apparemment très déséquilibré sur le papier, mais pas sur le parquet. Pour l'occasion, les Bisontins occupaient leur grand gymnase et 600 personnes se sont pressées pour les soutenir
 
Besançon, Montboucons, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 22/02/2015 à 11:05
   Besançon - Montchavin  

5 - 4 TAB
(3-2, 1-2, 0-0, 1-0)


Besançon fait la course en tête :

La partie démarre vite côté local, avec fougue et énergie les Griffons se portent à l'assaut de la cage de Iwatsuru qui répond bien présent. En face, ça joue vite, très vite et très bien, les coéquipiers de Cadiz déroulent un jeu parfaitement orchestré, avec des passes parfaites et un système qui se heurte pourtant à la défense bisontine et à son valeureux gardien.
La pression va d'une cage à l'autre et ce sont les Bisontins qui ouvrent le score par l'intermédiaire du solide Lukas Frank (1-0 à 05'07).
Photo hockey Roller Hockey - Roller Hockey - CDF Roller : Incroyables Griffons !
Photographe : Karel Matička

Le public fait la fête et n'en croit pas ses yeux, surtout que la mise ne va pas tardée à être doublée. Mathieu Jouham distribue un caviar à Schmit qui marque à son tour dans une ambiance survoltée (2-0 à 05'43).
Stupeur mais pas tremblements dans les rangs des Eagles qui, piqués au vif, attaquent comme des fous et réduisent la mise sur l'action suivante. Billy, bien décalé, profite d'un service idéal de son coéquipier pour rapprocher le score (2-1 à 05'57).
Trois buts en une minute, on se dit que la soirée va être riche en réalisations, mais pas forcément. Les Griffons, pas décontenancés, reviennent à la charge et forcent Iwatsuru à de nombreuses parades. Les contres de Montchavin font des ravages, mais Romand tient la porte close.
Les minutes s'égrainent mais les Eagles se montrent de plus en plus dangereux. Finalement, Junior Cadiz, déjà très en vue sur le parquet, fait (enfin) parler la poudre, il se faufile tout seul dans la défense et ajuste la cage d'un tir parfait du poignet (2-2 à 20'09).
Montchavin, remis en selle, se met à presser de plus en plus fort mais son mitraillage ne donne rien. Au contraire, ce sont les Griffons qui reprennent les commandes, sur un but parfait de l'excellent capitaine bisontin, bien placé en angle (3-2 à 22'46).
Montchavin retourne au feu sans parvenir à ouvrir le coffre-fort, jalousement gardé par Romand. Les locaux terminent donc la première période avec l'avantage au score, incroyable !




Les Eagles finissent par revenir :

Les Eagles reviennent motivés sur le parquet et retournent à l'offensive pour égaliser. Pourtant, malgré leur talent, leur vitesse et leur jeu de passes à couper le souffle, ils n'arrivent pas à prendre à défaut l'excellent Adrien Romand, transformé en un véritable mur.
Photo hockey Roller Hockey - Roller Hockey - CDF Roller : Incroyables Griffons !
Photographe : Karel Matička

Les minutes filent, Besançon, arc-bouté sur sa cage, espère tenir son mince mais si précieux avantage. Une pénalité locale met en grand danger les Griffons qui vont finir par céder. Cadiz dévie vers Mounnier qui égalise d'un tir de brute (3-3 à 31'54).
Les Eagles sont à leur tour pénalisés mais les Bisontins, malgré de bonnes tentatives, ne peuvent repasser devant. Une nouvelle faute locale donne des frayeurs aux supporters, mais Romand tient la baraque. Les Griffons n'ont pas encore désarmé et, mis sur orbite par Thomas Jouham, Anthony Schmit redonne l'avantage aux Bisontins (4-3 à 45'06).
Besançon espère tenir ce score jusqu'à la fin, mais l'assaut de Montchavin fait mal, les défenseurs se sacrifient et le gardien réalise des exploits, mais le temps est long à passer. Logiquement, les visiteurs reviennent dans la rencontre, Kherkove, bien décalé, réussit à fusiller Romand entre les pads, lui qui avait perdu sa crosse (4-4 à 46'48).
Les Eagles accélèrent encore pour en finir mais, comme depuis le début de la rencontre, ils se heurtent à l'excellent Romand. Malgré toutes ses tentatives, Montchavin ne parvient pas à passer devant.
 



Cette porte est fermée pour toujours :
Photo hockey Roller Hockey - Roller Hockey - CDF Roller : Incroyables Griffons !
Photographe : Karel Matička


Les Eagles se ruent en avant pour marquer ce précieux but qui leur manque mais Romand, impérial, multiplie les parades, écoeurant les joueurs adverse. Besançon lance quelques banderilles sans parvenir non plus à délivrer les 600 fans du gymnase des Montboucons.
Les 5 minutes n'ayant pas vu de but, on procède donc à une séance de fusillade pour départager les deux leaders des ligues différentes.

Les deux premiers tireurs savoyards échouent sur le portier local, Schmit, par contre, lui, d'un beau mouvement, marque au-dessus de la botte de Iwatsuru.
Le dernier tireur des Eagles s'élance, il feinte bien sur le côté, mais le tir est dévié par la mitaine de Romand, ça y est, Besançon l'a fait ! (5-4).


Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Adrien Romand
** : Junior Cadiz
* : Anthony Schmit
 



Besançon a réalisé un véritable exploit dans sa belle enceinte, devant un public nombreux et conquis. Les joueurs de N2 ont réussi à sortir de la Coupe de France, l'un des leaders de la N1, candidat à l'élite. Les quarts de finale sont donc au menu des Griffons qui se rapprochent d'un cercle, de plus en plus restreint, de candidats au titre suprême. Il faudra attendre le tirage au sort pour connaître le prochain adversaire des Bisontins, mais celui-ci devra d'ores et déjà se méfier d'une équipe de trouble-fête capable de battre n'importe qui, ou presque...

 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...