Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Roller Hockey
CDF Roller : Les Bombardiers abattus
 
En 16ème de finale de la Coupe de France, les Griffons, 3ème de N1 reçoivent à domicile un puissant club d'élite. Les Bombardiers d'Epernay qui campent solidement en milieu de tableau du championnat élite français. Un énorme duel du côté de la cité Vauban où les locaux ne partent clairement pas favoris
 
Besançon, gymnase Brossolette, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 23/12/2018 à 10:45
   Besançon - Epernay
10 - 8           
(4-5, 6-3)          

Besançon bombardée :

Le match démarre très vite, les deux équipes se jaugent sur un rythme élevé. Les lancers proposés de part et d'autres ne gênent pas vraiment les portiers qui tiennent bon. Une mauvaise relance de la défense locale permet à Tran d'aller ouvrir la marque en solitaire (0-1).
Dans la foulée, Duchon partit lui aussi en break vient doubler la mise (0-2). Besançon subit le coup et tangue sous la pression d'Epernay. Les locaux commettent une nouvelle erreur défensive en oubliant le marquage de Maujean qui n'en demandait pas tant pour marquer à son tour (0-3).
Trois buts en trois minutes, les Bombardiers ont lâché la première salve, mais ils sont pénalisés. Mathieu Jouham lance, le puck heurte le portier visiteur et retombe dans le but (1-3).
Photo hockey Roller Hockey - Roller Hockey - CDF Roller : Les Bombardiers abattus
Photographe : Philippe Rouinssard

Les Griffons semblent un peu revenir mais sont à leur tour sanctionnés. Epernay fait tourner le palet et Louis Tran, bien servi parvient à redonner trois longueurs d'avance aux siens (1-4).
Besançon, sonné mais pas abattu, roule vite et pose quelques banderilles. Mathieu Jouham d'un puissant lancer fait trembler le filet sparnacien (2-4).
Les Bombardiers repartent vite à l'offensive et pressent, contraignant leur adversaire à la faute. Tran, complète le tour du chapeau avec un nouveau but en supériorité numérique (2-5).
Les Griffons réagissent au quart de tour, Mathieu Jouham délivre un caviar pour Ungemach qui pousse au fond (3-5).
La partie s'équilibre en fin de période, mais Etevenot fait sa "spéciale", du milieu de terrain il expédie un missile qui vient surprendre et battre Lepine (4-5).
Epernay rapidement devant a laissé un peu revenir son adversaire et ne mène que d'une longueur à la pause.
 

Les Griffons s'envolent, les Bombardiers s'écrasent :

Le retour au jeu est toujours aussi rapide, le palet vole de tous côtés. Les portiers tiennent bons mais les Bisontins vont sortir l'artillerie lourde. Thomas Jouham sert Schmitt qui part et va égaliser sur un mouvement magnifique (5-5).
Peu parès, Thomas Jouham est encore à la manoeuvre, il dévie vers Gauthier qui trouve le fond des filets dans une clameur, le petit poucet passe devant (6-5).
Besançon ne lâche pas sa proie et continue de dérouler à un rythme endiablé. Les Sparnaciens font le dos rond mais concèdent une faute et cèdent de nouveau face aux frères Jouham, Mathieu retrouve Thomas qui conclut l'action (7-5).
Les Griffons continuent leur show et Thomas Jouham en solitaire vient ajouter un nouveau but sur un lourd lancer (8-5).
Photo hockey Roller Hockey - Roller Hockey - CDF Roller : Les Bombardiers abattus
Photographe : Philippe Rouinssard

Le public est médusé le club de N1 dicte sa loi aux pensionnaires de l'élite et ce n'est pas encore fini. Besançon a le mojo et continue de réciter ses gammes face à des Bombardiers qui partent en vrille. Pergaud vient marquer à son tour donnant 4 longueurs d'avance aux siens (9-5).
La furia doubiste est stoppée par une pénalité qui vient relancer la machine visiteuse. Epernay pose son jeu et fait tourner le palet pour mettre le triangle local à genoux. C'est l'inévitable, Louis Tran qui vient réduire la mise (9-6).
Le jeu repart à toute allure et Besançon reste toujours dangereux. Dans un bon mouvement, Schmit fonce au but, il se décale, Lepine plonge, mais le Comtois trouve l'ouverture pour un dixième but (10-6).
Les Sparnaciens tentent de revenir dans le match alors que le temps joue contre eux. Une pénalité locale les aide à se remettre en selle. Vitovec d'un bon lancer permet aux siens de repartir dans le bon sens (10-7).
Les Bombardiers continuent de dominer la fin de partie et lâchent leurs projectiles sur le but comtois. Romand est au four et au moulin mais il doit céder devant Vitovec (10-8).
Les Sparnaciens donnent tout dans les ultimes minutes, mais rien n'y fait, la porte est close, la sortie du gardien visiteur ne changera pas la donne. Besançon tient sa victoire et sa qualification pour le prochain tour de la coupe de France.

Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Louis Tran
** : Mathieu Jouham
* : Anthony Schmit
 

Besançon crée une nouvelle fois l'exploit en Coupe de France. Les Griffons ont décroché la victoire contre un club de l'élite. Mal embarqués en début de match ils ont réussit à égaliser dès la reprise avant 10 minutes de feu où ils auront inscrits 5 buts. Assez pour se maintenir à l'abri du retour de leur adversaire en fin de match. Besançon se qualifie donc pour les 1/8ème de finales de la Coupe de France, un beau cadeau de Noël en avance pour ses fans.
Epernay doit s'incliner face à un club de N1 et est éliminé précocement de la Coupe. Les Bombardiers avaient pourtant parfaitement débuté la partie et menaient confortablement avant de se faire progressivement rejoindre au score puis dépasser nettement et rapidement. La réaction sparnacienne en fin de match a été trop tardive pour renverser la donne.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...