Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Roller Hockey
CDF Roller : Les Griffons en quarts
 
Besançon deuxième de la poule de N1 reçoit pour les huitièmes de finale de la Coupe de France, le leader de la même poule, Bordeaux. Un match de haut vol donc pour obtenir un ticket pour les quarts
 
Besançon, gymnase des Montboucons, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 26/01/2020 à 11:07
   Besançon - Bordeaux  
8 - 7
(4-1, 4-6)

Décolage des Griffons :

Le match commence vite côté bordelais avec un jeu bien leché de passes et de bons lancers mais déjà de solides arrêts de Romand. Besançon tient bon et joue le contre. Sur l'un d'entre eux, Schmit bien lancé parvient à nettoyer la lucarne droite et ouvrir les débats (1-0).
Les Lions sont pénalisés deux fois de suite mais en double avantage, les Bisontins ne parviennent pas à doubler la mise. Les fautes continuent de pleuvoir sur ce début de match engagé et Bordeaux rapidement en double avantage ne marque pas non plus mais à trois contre deux, le capitaine Philippo égalise d'un lourd lancer (1-1).
Photo hockey Roller Hockey - Roller Hockey - CDF Roller : Les Griffons en quarts
Photographe : Philippe Rouinssard

Une nouvelle faute bisontine force les locaux à faire le dos rond pour éviter la morsure du Lion. Thomas Jouham s'échappe en break, efface le gardien d'un drible et lance dans la cage ouverte pour remettre les Griffons devant (2-1).
La partie s'emballe et Besançon hausse le ton, Schedid d'un lancer lointain déjoue le gardien dans l'angle (3-1).
Les locaux sont sanctionnés juste derrière, Bordeaux s'installe mais est pénalisé à son tour. A trois contre trois, le jeu va vite mais le score ne bouge pas car les gardiens veillent. Les frères Jouham partent en break à deux contre un, au dernier moment Thomas sert Mathieu qui fait trembler les filets (4-1).
C'est sur une nette avance que la première période s'achève, mais les Lions montrent les dents et rien n'est fait.

 

Une haletante course poursuite :

Bordeaux revient à toute allure au deuxième acte et pousse d'entrée sur la cage bisontine. Martin en solitaire trouve un trou dans un petit trou à hauteur de la mitaine (4-2).
Les Lions relancés attaquent de tous côtés et la pression monte sur les locaux. Gauffin trouve la faille sous le bras du portier comtois pour permettre aux siens de recoller (4-3).
Les Bordelais accélèrent encore mais Romand s'illustre pour éviter l'égalisation. Les deux équipes sont aux coudes à coudes et luttent pour marquer. Schmit fait un énorme travail de conservation du palet dans la zone girondine et expédie un énorme shoot dans la cage (5-3).
Besançon reprend un peu d'air mais va couler en à peine 40 secondes. Blanchet emporte Romand et remet vers De Brito au deuxième poteau qui lance dans l'angle ouvert (5-4).
Les Lions sont toujours à l'offensive et Boirie égalise d'un missile envoyé plein axe alors que le public local fait la moue (5-5).
Mais l'effort bordelais ne s'arrête pas là et ils repartent immédiatement à l'offensive. Romand fait une sortie hasardeuse sur un palet qui monte, il ricoche derrière sa botte, Horrut s'en empare et n'a plus qu'à lancer dans la cage vide (5-6).
Pour la première fois, Bordeaux mène au score et a marqué 3 buts en à peine 40 secondes, les locaux semblent finis, mais il n'en est rien. Thomas Jouham fonce au but dévie vers Schmitt qui égalise immédiatement dans un grondement qui monte des gradins (6-6).
Photo hockey Roller Hockey - Roller Hockey - CDF Roller : Les Griffons en quarts
Photographe : Philippe Rouinssard

Poussés par leur public, les Griffons insistent. Schedid lance, Gauthier dévie au fond des filets pour remettre les locaux devant (7-6).
Après ces cinq buts en deux minutes, la partie se calme un peu. Les Griffons tentent de tenir leur mince avance face à des Bordelais morts de faim qui donnent tout. Romand tient la porte fermée mais une pénalité locale vient compliquer le jeu. Le powerplay des Lions est parfaitement maîtrisé. Cadren dévie parfaitement pour Paradis qui vient égaliser (7-7).
La partie est haletante et peut basculer d'un côté comme de l'autre. Un surnombre contestable est sifflé contre Besançon en fin de partie. Le temps semble se gâter pour les Griffons. Les lancers pleuvent mais Romand tient le choc. Thomas Jouham parvient à subtiliser la rondelle et part en break seul, le public retient son souffle, le sniper bisontin gagne son duel et met au fond en infériorité numérique à 22 secondes du terme dans une immense clameur (8-7).
Les Lions contrent mais ils n'ont plus de temps pour revenir et doivent s'incliner au bout du bout de ce match haletant.

Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Thomas Jouham
** : Anthony Schmit
* : Adrien Romand

 

Victoire difficile mais euphorique pour les Griffons qui compostent leur billet pour les quarts de finale de la Coupe de France. Mis sur orbite en première période ils ont souffert du retour en force de leur adversaire en deuxième acte. Mais ils ont su rebondir très vite à chaque coup dur et faire fructifier leur offensives au bon moment. Une nouvelle très bonne performance de leur portier les a maintenu dans le match jusqu'au bout. Retour au championnat dès la semaine prochaine pour les Griffons en déplacement à Tours.
Bordeaux peut se mordre les doigts et passe tout près de la victoire et de la qualification. Si la première mi-temps n'a pas été couronnée de succès, les Lions ont rapidement effacé l'avantage local et même sont passés devant mais n'ont jamais pu rester longtemps a égalité. Surpris défensivement par les rapides contres bisontins ils ont du cavaler après le score tout le match. Leur jeu efficace et de très bonne facture ainsi que leur bon powerplay n'a pas suffit et Bordeaux est éliminé de la Coupe de France. Les Lions, premiers du championnat, recevront Toulouse la semaine prochaine pour la 12ème journée de N1.
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...