Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - CDL 1/8 - 1ère journée : Tours vs Rouen
2-3
(2-0 0-1 0-2)
Le 09/09/2008
Tours
Tours  ] Rouen ]
Une défaite pleine d’espoir
 
Pour ce premier match officiel de la saison, les Diables Noirs de Tours reçoivent les Dragons de Rouen. C’est une équipe new look qui se présente côté tourangeaux, le speaker annonce les présentations sous l’ovation du public. C’est M. Bergamelli, revenu tout droit de ses vacances ensoleillées, qui officie ce soir
 
Tours, Hockey Hebdo Nicolas Carré le 10/09/2008 à 16:49
FICHE TECHNIQUE

1300 spectateurs
Arbitres : M. Bergamelli assisté de messieurs Juret et Gregut
Buts :
Tours : 04.48 Olivier Filion (ass Nicholas Romano et Jozef Drzik) ; 13.15 Jozef Drzik (ass Olivier Filion et Michaël Tessier)
Rouen : ; 38.30 Jaako Niskavaara (ass Julien Desrosiers et Carl Mallette) ; 44.32 Sébastien Strozynski (ass Cédric Custosse et Julien Desrosiers) ; 45.37 Eric Doucet (ass Marc-André Thinel et Mikko Peltola)
Pénalités
20 contre Tours
18 contre Rouen


1er tiers :

Le coup d’envoi est donné, les deux formations s’observent ; un premier lancé de Mallette vient réchauffer la mitaine de Russo ; puis c’est autour de son compère Thinel de se créer une grosse occasion : suite à un palet perdu en zone défensive par Romano, Thinel bute sur la jambière gauche du portier tourangeau.

Les Tourangeaux réagissent rapidement, alors en infériorité numérique, les hommes de Bob Millette ouvrent la marque par Filion ; Drzik relance en direction de Romano, qui d’un travail énorme derrière la cage, embarque la défense rouennaise et dépose une offrande à Filion, ce dernier mystifie adroitement Sopko. (04’48 : 1-0)

Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - CDL 1/8 - 1ère journée : Tours  vs Rouen - Une défaite pleine d’espoir
Sébastien Barrieras
Cette ouverture du score fait douter les Dragons de Rouen, il s’en faut de peu pour que Tours ne double la mise, le trois contre un est mal négocié par Corran qui oublie ses collègues sur ce coup là.On voit de beaux mouvements collectifs côté tourangeau par Tessier Noël et Gannon, des automatismes déjà bien huilés ; c’est de bon augure pour la suite du championnat.Desrosiers, fidèle à ses habitudes, sonne la charge individuellement et fait frissonner l’Elyséum, son slap vicieux frise le poteau de Russo. Puis Thinel encore en face à face mais Russo impeccable, a le dernier mot.

Tours n’est pas en reste et lance quelques banderilles par l’intermédiaire de Gannon, dont le style nous fait penser au feu follet Fayault au bon souvenir du public tourangeau, reconverti au roller hockey et aperçu dans les travées de la patinoire.

A force de buter sur Russo, les rouennais doute et deviennent parfois maladroit par Lamperier.

Les Tourangeaux enfoncent le clou en supériorité numérique cette fois-ci, la copie conforme du premier but, Filion passe en soutien pour Drzik qui d’un slap pur trompe Sopko. (13’15 : 2-0)

Niskavaara puis Doucet côté rouennais butent tour à tour sur Russo. On entend déjà dans les gradins un surnom pour le gardien tourangeau : The wall.

La troisième ligne tourangelle met à mal la défense rouennaise, les Gannon, Saul et Romano sont de véritables sangsues pour les défenseurs. Sopko toujours aussi sérieux, fait les arrêts déterminants en cette fin de tiers.


 
2e tiers :

Russo viendrait-il d’une autre planète ? Russo est bien dans ses pompes ou plutôt dans sa botte, et n’hésite pas à le faire savoir avec son casque made in Italia. M.Bergamelli envoie quelques joueurs en prison, Tours joue à 4 contre 3. Centre tir de Gannon, Corran ne peut reprendre la rondelle devant le puck check de Sopko.

Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - CDL 1/8 - 1ère journée : Tours  vs Rouen - Une défaite pleine d’espoir
Sébastien Barrieras
Les Tourangeaux sont bien dans ce match, à l’image de Ennaffati qui se fait respecter contre la bande et ne laisse pas les Rouennais développer leur jeu. Ceux-ci tentent de prendre le jeu à leur compte mais sont confrontés à une défense tourangelle solide et bien regroupée.

Le défi physique est lancé par les rouennais, à force de pousser, on sent des tourangeaux qui recherchent leur second souffle. Des tentatives de Strozinsky, puis un jeu de passe entre Desrosiers et Mallette, sont sans conséquence. Le trafic devant la cage tourangelle devient de plus en plus dense. C’est le tournant du match, d’un côté des tourangeaux qui doivent tenir et préserver leur avance de 2 buts, de l’autre une équipe rouennaise qui souhaitent revenir à la marque avant le dernier tiers.

Quand ça ne veut pas rentrer par le quatuor Thinel Desrosiers Mallette Doucet, alors on trouve d’autres solutions chez les Dragons, les Rouennais ont plusieurs cordes à leur arc et il faut toute l’envie et la détermination de Niskavaara pour réduire le score, son slap trompe enfin Russo. (38’30 : 2-1)

Niskavaara montre la voie à ses coéquipiers et se permet même un dernier raid en solitaire qui ne donne rien. 



3e tiers
 :

Le troisième tiers reprend, Russo est de suite mis à mal par les offensives rouennaises, il boxe le palet à la manière d’un gardien de football.

Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - CDL 1/8 - 1ère journée : Tours  vs Rouen - Une défaite pleine d’espoir
Sébastien Barrieras
Niskavaara échange avec Peltola qui dévie devant Russo mais ce dernier, encore une fois bien placé, détourne la rondelle. Des Tourangeaux qui travaillent contre la bande par Drzik ou Novosad mais l’équipe semble émoussée et usée dans ce troisième tiers.

La défense tourangelle finit par craquer, elle accuse le coup physiquement. Strozynski assisté de Custosse et Desrosiers, remet tout le monde à égalité, il bute une première fois sur Russo mais la seconde tentative fait mouche. (44’32 : 2-2)

Les rouennais, plus frais, prennent logiquement l’avantage par l’incontournable Doucet. (45’37 : 2-3).

Un quatrième but est marqué par Mallette mais il est naturellement annulé par M. Bergamelli, pour crosse haute. Le match se débride quelque peu, ça patine vite d’un camp à l’autre, ça sent le KO ! Il faut encore toute la classe de Russo qui en jète même sa crosse à la desesperado.


Bob Millette demande un dernier temps mort, sort son gardien mais plus rien ne sera marqué. Les Dragons de Rouen s’imposent 3 à 2 en terre Tourangelle pour ce premier match de la coupe de la Ligue version 2008-2009.


Les Tourangeaux ont joué durant un tiers et demi puis se sont éteints, pour finalement sombrer physiquement. A noter de bonnes phases de jeu, des automatismes déjà bien présents sur toutes les lignes. En attendant la montée en puissance de Noël, Tessier ou Proulx, le retour des Kaye (blessé,) Clarke (suspendu), Ouellette, Boike et Wathier (non qualifiés), les Tourangeaux ont un rôle intéressant à jouer cette saison : celui d’outsider de premier rang. 

Côté Rouennais, c’est toujours la même musique, du beau hockey proposé, un jeu bien léché, une équipe qui se connaît bien et une recrue fort intéressante, le solide défenseur finlandais Niskavaara. Il a été la rampe de lancement des Dragons ce soir. Alain Vogin peut être rassuré après la défaite du week-end dernier face à Grenoble.


Robert Millette déclarait à la conférence de presse que son équipe avait fait montre de caractère malgré la défaite et surtout l'absence de nombreux joueurs. "On a eu un très bon match de hockey et je tire mon chapeau aux joueurs. On a montré qu'on était prêt physiquement car jouer Rouen à 15 joueurs n'est pas une mince affaire. On est loin d'être éliminés et on va surtout pas se laisser abattre maintenant" 

Etoiles Hockey Hebdo :

***  Russo

**   Niskavaara

*    Virolainen

 

 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
bayou76 a écritle 11/09/2008 à 17:40  
Bravo a tours qui nous a montrer du bon jeu,par contre Rouen nous a fait un peu peur avec ce 2 à 0 a la fin du 1er tiers.Mais bon sa promet de beaux matchs pour la suite.
Nico a écritle 11/09/2008 à 08:47  
Un super match, domage pour Tours qui a joué à 15. Un arbitrage bon, ce qui est assez rare pour le souligner. Un Russo énorme, un super Doucet. Par contre pas d'accord avec vous pour Virolainen que j'ai trouvé pas bon, relance pas terrible et souvent pris de vitesse par l'attaque de Tours.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...