Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Europe : Continental Cup - CHL
CHL : Grenoble vu de l'étranger
 
Alors que se profilent à l'horizon deux rencontres de CHL à Pôle-Sud, retour sur les deux adversaires, avec un regard différent proposé par deux journalistes proches des deux clubs visiteurs
 
Grenoble, Hockey Hebdo LL le 15/08/2015 à 01:00
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL - CHL : Grenoble vu de l
Photo Ligue Hockey tchèque


Alors que Grenoble se prépare à accueillir ses deux rencontres de CHL face aux Tchèques du HC Verva Litvinov et aux Finlandais du Espoo Blues, nous avons sollicité deux journalistes locaux qui travaillent beaucoup sur le hockey pour qu'ils nous disent ce qu'ils pensent de ces confrontations à venir. Nous vous proposons donc les mêmes questions pour nos amis Pavel Novak et Jarmo Korhonen qui travaillent respectivement pour le Journal de l'Université de Prague et What's Up Finland (WUF). Notez que les deux sont francophiles et connaissent bien le sport français et même le hockey français.

HH : "Quelle a été votre réaction quand vous avez vu que Grenoble allait être dans la même poule (F) que Litvinov et Espoo ?"

PN : "J'ai tout de suite pensé que cela allait me donner la possibilité de faire un voyage gastronomique en France (rire). Non sérieusement, je dois avouer que j'ai eu trois réactions, la première était de dire que c'est super pour le hockey français, la seconde de penser que cela n'était pas l'adversaire le plus hard pour nous (excusez-moi), la troisième enfin a été de dire... méfiance méfiance... et depuis, je dois dire que c'est ce dernier sentiment que je ressens le plus..."

JK : "Sur le papier, Grenoble est en-dessous du Blues et de Litvinov, après j'ai été assez curieux de voir comment le staff d'Espoo allait réagir. Espoo sort d'une saison moyenne et beaucoup ici pensent qu'il va falloir qu'ils se bougent. De fait, Ahola (Manager) était assez content mais Jyrki (Aho, le coach) m'a dit que cela pouvait leur mettre une pression supplémentaire vis-à-vis du public chez eux.

HH : "Comment jugez-vous les deux équipes que vous suivez ? Situation, points forts et faibles ?"

PN : "Litvinov a obtenu le titre un peu à la surprise générale, c'est une toute petite ville de 20.000 habitants, ils ont gagné en 2015 pour la première fois de leur histoire, ils sont sur un nuage depuis, la presse chez nous a tendance à les ignorer quelque peu, je crois qu'ils vont jouer la CHL à fond pour prouver qu'ils ne sont pas champions par hasard. C'est une équipe qui est composée presque totalement de joueurs tchèques, avec assez peu de grands noms ayant joué à l'étranger, à part Rucinsky qui s'en va et quelques autres comme Lukes, c'est une équipe compacte, avec une très bonne défensive et  une attaque réaliste. Ils ont peu de failles. Après, si je dois en envisager une, je dirais que Janus, dans les buts, est encore jeune (25 ans) et a connu quelques matchs "sans" la saison dernière.. mais aussi des soirées de rêve, Le point fort par rapport à Grenoble me paraît être la profondeur du banc, surtout défensivement et sans doute l'habitude de rencontres physiques et intenses."

JK : "Espoo a connu des problèmes défensifs la saison dernière, la presse et le public attendent de voir, sachant que les exigeances sont très élevées. Ils sortent d'un joli match amical que j'ai vu contre St Petersbourg (KHL), beaucoup pensent que cela va mieux tourner que la saison dernière. Engstrand est arrivé devant le but et devrait apporter une certaine sérénité, derrière c'est bon mais pas exceptionnel pour un club élite finlandais et, l'année dernière, il y avait eu de sévères critiques concernant la propension à prendre des pénalités stupides au mauvais moment. Offensivement, le premier trio est très fort avec Hirchovits et Korhonen et tu as potentiellement cinq trios de grande qualité. Tu demandes le point faible, la défense et ses pénalités concédées, même si c'est quand même très au-dessus de la ligue française assez clairement, le point fort, le collectif et le physique, c'est du joli hockey."

Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL - CHL : Grenoble vu de l
Photo Ligue Hockey tchèque
HH : "Comment voyez-vous les deux rencontres ?"

PN : "Nous avons la chance d'aller à Grenoble pour recevoir ensuite au terme d'un gros déplacement en bus des français, situation qui, pour moi, pose un problème de fond qui est celui des moyens dont disposent les clubs pour cette compétition. Notez qu'on va avoir nous aussi ce problème... bref avantage au club à domicile. Je ne vois pas sincèrement comment Grenoble pourrait même ainsi nous menacer à domicile, tous les gros de l'élite tchèque s'y sont cassé les dents la saison dernière, par contre c'est une autre affaire dans les Alpes. La patinoire va être pleine, il n'y a aucune pression, si l'équipe fait le match de sa vie, avec un peu de chance, et le Verva n'est pas sorti de son lit, cela peut être très difficile. Ce qui rassure un peu le staff, c'est que nous sommes sur une grande glace puisqu'il y a encore des clubs de Magnus qui jouent sur de petites patinoires, on pense que cela va être plus facile pour déployer le jeu mais, encore une fois, on s'attend à de la résistance à Grenoble. Soyons clairs, des noms comme Chouinard, Mustukovs, Bisaillon, sont connus des recruteurs, on n'est pas face à des amateurs. Oui, sur les deux rencontres on passe, oui normalement on doit même avoir de la marge à Grenoble, mais la pression est sur nous, pas sur Grenoble."

JK : "Sincèrement, je vois pas le Blues peiner contre Grenoble, sachant qu'on va avoir l'avantage de les recevoir à domicile, ce qui va nous permettre de voir à qui l'on a affaire. Sur le papier, cette équipe a clairement du talent, mais je ne les vois pas pouvoir rivaliser en Finlande. Après, à Grenoble, c'est autre chose, le public est chaud comme dans le sud, je crois que cette équipe peut être compliquée à jouer, même si je trouve quand même que cela manque de profondeur défensivement. Le problème pour Grenoble sera de prendre le rythme face à des équipes qui vont plus vite que leurs adversaires de la ligue française. Je serais très prudent à la place du staff du Blues sur la rencontre à Grenoble, sachant que, même si la rencontre "aller" a donné une large victoire, il faudrait tout de même qu'Espoo s'impose à l'extérieur et joue sérieusement car Grenoble sera plus dans le rythme en fin de compétition. J'ajoute que, vu l'effectif, le jeu doit être physique, canadien, et qu'il faudra faire attention à ne pas s'énerver et prendre des pénalités stupides, la spécialité de certains à Espoo la saison dernière.

HH : "Quels joueurs conseillez-vous plus spécialement au public français ?"

PN : "Vous n'avez pas de chance, Martin Rucinsky, qui était vraiment un joueur hors normes, a pris sa retraite en juillet dernier... pour moi, l'équipe manque désormais un peu de stars, même si on peut compter sur Hübl et Lukes offensivement. Défensivement, la paire Pavlik et Kubat est à regarder, entre autres, pour leurs slaps et participations offensives. Devant le but, Janus, qui arrive du Sparta Prague, va être intéressant à suivre, à moins qu'on ne lui préfère Petrasek pour cette rencontre en France. Il faut souligner que le hockey tchèque est très collectif, on ne va pas naturellement te proposer des individualités, c'est le collectif qui l'emporte et de loin, vous allez voir, de ce point de vue, une grosse défensive très clairement et offensivement une construction de jeu très solide."

JK : "Kim Hirschovits est pour moi le meilleur joueur de l'effectif, c'est un créateur, passeur de grand talent, il est capitaine, ce n'est pas un hasard, très intéressant à suivre, entre autres, sur les équipes spéciales. Tu as aussi, dans un tout autre registre, le chouchou du public, Siim Liivik, une force de la nature, qui va aller scorer après avoir mis en échec la moitié de l'équipe adverse, mais aussi un spécialiste des pénalités évitables... Bon, derrière, si tu veux un jeune joueur qui pourrait bien aller en NHL, Ratso Rantakari est un bon candidat, pas un physique de monstre mais techniquement, à 21 ans, il est au-dessus des autres. A voir aussi le gardien Engstrand qui arrive de Suède, je pense qu'il sera aligné en CHL, il est très bon sur ce que j'ai pu en voir pour le moment.

Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL - CHL : Grenoble vu de l
Crédits Espoo Blues

HH : "Des conseils pour jouer vos deux équipes ?"

PN : "Vu que Grenoble est un outsider, je veux bien répondre mais c'est trois repas gastronomiques minimum à mon prochain passage chez vous... rire. Tous les autres clubs se demandent comment jouer Litvinov qui n'a pas spécialement de faiblesse, pas de stars énormes mais un collectif très sérieux et complémentaire. Je crois que Grenoble doit jouer déjà à son rythme, quitte à ralentir la rencontre volontairement pour souffler, il faut qu'ils aient le momentum au moins sur quelques phases clefs. Il ne va pas y avoir beaucoup d'occasions, en sur-régime ils auront plus de mal. Je crois que les clubs tchèques ont plus de mal avec des équipes qui proposent des changements de rythme, des phases assez lentes, et quelques accélérations de temps en temps. Après, jouer dur ne sert à rien, Litvinov ne va pas le faire, je pense, il faut rester concentré sur chaque shift et jouer les coups à fond. A l'extérieur, je vois pas sincèrement de solution mais, à Grenoble, il ne faut pas monter sur la glace vaincu d'avance ! Grenoble me semble avoir les joueurs pour marquer un ou deux buts, c'est défensivement qu'il faut faire l'effort, l'aide défensive, le back check doit être en place, il faut fermer la maison. Après, ne pas hésiter à jouer avec quatre trios car, à moins, je pense que les Français ne pourront pas tenir la distance, il vaut mieux faire jouer les jeunes et perdre avec un but de plus que de s'en prendre deux en étant épuisé en fin de rencontre. En France, je pense que tu peux jouer à deux trois et-demi, ici c'est pas possible en sachant que l'on critique, souvent à juste titre, les Tchèques pour ne pas assez économiser les deux premiers blocs. Que Grenoble ne puisse pas regretter après de ne pas avoir tout donné à domicile, pour le reste c'est vous qui allez apprendre de nous! Je ne vois pas d'exploit mais, si c'était le cas, ce serait formidable pour le hockey français".

JK : "Une certaine indiscipline du Blues doit être exploitée, sachant que le volume physique de l'équipe est énorme et devrait poser de gros problèmes, il ne faut pas prendre l'option "jeu dur" car Grenoble perdrait tant physiquement qu'en terme d'arbitrage. Grenoble doit jouer le plus sereinement possible, changer ses trios très rapidement et être très concentré. Grenoble, à domicile, doit se faire mal, se coucher sur les palets, défendre très fort, car je pense qu'ils peuvent marquer un ou deux buts. Il faut slapper dès que possible, soigner les sorties de zone et prendre sa chance car tu ne vas pas avoir beaucoup d'occasions. Mentalement, ils doivent comprendre qu'ils n'ont rien à perdre. Je crois que tu dois aussi utiliser ton banc de temps en temps car sinon c'est impossible face au Blues qui va jouer à 4 trios, je pense. Important aussi de juger à la fin, et seulement à la fin, même à 0-3 il faudra jouer, ne pas trop se torturer de questions non plus mais c'est une équipe à dominante canadienne, pas le genre à s'interroger trop je pense et c'est très bien ainsi."

HH : "Un pronostic ?"

PN : " Oui mais tu en fais un aussi ! A Grenoble 2-4, et chez nous c'est beaucoup plus dur... 6-1

JK : "A Grenoble c'est difficile, 1-3, et je sous-estime peut-être Grenoble mais, sur le papier, la défensive me semble moins bonne que l'attaque, surtout après les deux premières paires... vous auriez deux Bisaillon de plus, l'affaire serait beaucoup plus compliquée, je crois... Bon, ce sera le match retour donc à Grenoble, il y aura l'expérience de la première rencontre qui peut jouer. Chez nous, en Finlande, je vois un assez gros écart, 5-1.

HH : "Grenoble-Litivinov 1-3, Grenoble-Espoo 2-4, Litvinov-Grenoble 4-1, Espoo - Grenoble 3-1
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
vincentahc a écritle 17/08/2015 à 12:05  
Super, merci pour cet article très intéressant et qui a du prendre du temps à mettre en place. La confrontation est une bonne approche et à développer je pense.
HH/LL a écritle 16/08/2015 à 12:34  
Bonjour à vous, pour répondre à vos deux questions :
- Le choix de Grenoble par rapport à Gap s'explique simplement par le fait que nous avions deux contacts acceptant de se prêter au jeu.
- Le duel va être intéressant à suivre, nos deux collègues donnent les Tchèques, je pense qu'ils ont un plus défensif qui pourrait faire la différence, je crois également que gagner à Litvinov ne sera pas très difficile uniquement pour les BDL, il faudra une très grosse équipe européenne pour aller les chercher selon nous.
lone sloane a écritle 16/08/2015 à 03:05  
Bonjour, article très intéressant, qui comme souvent sur votre site élève le débat, avez vous l'intention de proposer le même principe pour Gap ?
Qui voyez vous passer dans ce groupe entre Tchèques et Finlandais ?
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...