Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Europe : Continental Cup - CHL
CHL : Litvinov supérieur collectivement
 
Après avoir vu, la veille, une équipe de Gap faire plus que de la résistance contre les Suisses de Zurich, les supporters grenoblois espéraient voir leur équipe faire de même contre le champion tchèque en titre de Litvinov.
 
Grenoble, Pole Sud, Hockey Hebdo Damien Magnat, Laurent Labrot le 22/08/2015 à 11:01
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL - CHL : Litvinov supérieur collectivement
photo : Jean-Christophe Salomé
Grenoble se présente au complet dans son enceinte de Pôle Sud, remplie à 75 % pour cette occasion. Il faut dire que le public grenoblois n'est pas habitué à voir un match à domicile dès le mois d’août...

Si Grenoble a, à vrai dire, peu de chances de passer en 16ème de finale de cette CHL, ces quatre rencontres sont surtout l'occasion pour les hommes d'Edo Terglav de se confronter au haut niveau européen. Litvinov, champion en titre de son championnat, un peu à la surprise générale la saison dernière, ne pourra pas compter sur sa star Martin Rucinsky qui a stoppé tout naturellement sa carrière à 44 ans. La seule grosse recrue de cette intersaison est le nouveau gardien Jaroslav Janus qui sort de trois saisons en KHL.

Cette partie, à priorité déséquilibrée, voit les deux équipes faire jeu égal dans le premier tiers temps de cette nouvelle saison 2015-2016.

Il faut attendre cinq minutes avant de voir Litvinov frapper à la porte du gardien letton de Grenoble par Pisarik (4'45).

La première pénalité est contre Bisaillon. Elle est totalement stupide pour une deuxième charge sur un joueur au sol alors que le jeu était à l'opposé (6'10). Grenoble tiendra bon sur cette première infériorité.

Les BDL se montrent dangereux par son meilleur élément du soir, élu homme du match, Jordann Perret. Le seul Grenoblois est bien lancé par Chouinard, sur la première ligne d'attaque avec Thinel, mais rate son duel devant Janus (9'45).

Le power play voit Bisaillon prendre un shoot puissant (10'17). Sur une erreur défensive à la bleue, Horava parvient à s'échapper et inquiéter Mustukovs (10'27).

Après une petite pause pub pour cette CHL, Bouchard parvient à sortir du pressing en zone neutre. Un décalage est créé. Bouchard est bien seul dans l'axe et arme son shoot qui passe de peu à côté du cadre (13'38).

Le premier tiers se termine sur ce score de 0-0. Litvinov est plutôt en mode diesel. Grenoble est bien rentré dans son match, solide avec son gardien letton.

Autant le dire de tout suite, le deuxième tiers voit les Tchèques passer la seconde et s'installer de plus en plus dans la zone des Grenoblois. Le jeu collectif tchèque est rodé, sans grosse individualité mais avec une technique bien au-dessus de la moyenne. Le jeu est propre et efficace. On ne remporte pas le championnat tchèque par hasard…

Une pénalité contre Litvinov permet à Grenoble de se montrer dangereux. Bouchard puis Chouinard prennent leur slap sur Janus (21'). Ce seront les deux seules grosses tentatives grenobloises du second tiers parce qu'ensuite Grenoble va, à son tour, goûter aux joies de la prison. Et Litvinov va faire payer ses erreurs défensives au vainqueur de la dernière saison régulière de LM.

Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL - CHL : Litvinov supérieur collectivement
photo : Jean-Christophe Salomé
Barlock va une première fois en prison (24'35). Travnicek entre en zone offensive et prend un lancer qui trouve une mitaine pas assez ferme pour stopper le puck. L'ouverture du score est mérité mais le but est pour le nouveau gardien des BDL (25'51 0-1). Autant Mustukovs a plutôt un bon jeu de jambes, autant le haut de la cage est une cible de choix pour les attaquants adverses, avec une mitaine peu à l'aise sur ce match.

Une nouvelle pénalité contre Harty (29'23) va accentuer la pression devant le but grenoblois. Litvinov va doubler la mise suite à un slap puissant de Chapoulka qui trouve le plexiglas mais retombe devant le but. L'attaquant tchèque Sramek est plus prompt à se saisir du palet et marquer ce deuxième but qui met un coup derrière la tête des Grenoblois (32'52 0-2).

Les Grenoblois sont toujours aussi indisciplinés avec des pénalités contre Barlock (33'29) puis Bisaillon (45'44). Autant les deux premiers buts n'étaient pas des jeux construits, le 3ème but est plus élaboré avec, à la conclusion, une jolie lucarne par Pavlik (46'32 0-3).

Le deuxième tiers a été fatal aux Grenoblois avec un retard de trois buts.

Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL - CHL : Litvinov supérieur collectivement
photographe : Laurent Lardière
Perret ne peut conclure devant Janus
 Le troisième tiers voit Grenoble repartir à l'attaque. Mais quand les décalages sont bons, le gardien Janus se montre à son avantage, comme sur un tir puissant de Chouinard parfaitement bloqué avec une mitaine parfaite (45'15).

Un cinq contre trois offert à Grenoble permet encore à Chouinard de tester Janus, toujours impérial (48'31). Le but grenoblois va venir sur un slap de loin de Bisaillon qui profite de la présence de Thinel dans le slot pour gêner Janus pour trouver la faille (51'01 1-3).

Le réveil grenoblois va vite être calmé par Litvinov. Moins d'une minute plus tard, Gerhat est parfaitement lancé depuis sa défensive. Il se présente en duel face à Mustukovs. Une jolie feinte à gauche pour finalement mettre tranquillement le puck à droite permet à Litvinov de confirmer sa victoire (51'59 1-4).

La fin de match voit Litvinov gérer la partie et remporter ce premier match en Coupe d'Europe.


Comme prévu, Litvinov était bien un cran au dessus des Grenoblois. Pas de surprise donc de voir une victoire tchèque pour ce premier match de poule. Ce score de 4-1 reflète bien la différence de niveau entre une équipe tchèque disciplinée, jouant collectivement parfaitement bien avec des joueurs qui se connaissent depuis de longues années. Litvinov a joué un jeu posé, sans s'inquiéter de retourner au vestiaire après le premier tiers sur un score de parité. Les pénalités contre Grenoble ont permis aux Tchèques de trouver plus facilement la faille dans ce second tiers fatal aux Grenoblois, avec un power play très intéressant, le gardien Janus faisant le reste dans les rares situations dangereuses.

Pour Grenoble, l'équipe a répondu présent mais seulement deux tiers sur trois. Il faudra essayer de jouer 60 minutes avec la même rigueur pour essayer de remporter un match durant cette coupe d'Europe. Cette rencontre était aussi l'occasion de voir les nouveaux visages de cette équipe. Au rayon des satisfactions, notons Harty qui a eu beaucoup de temps de glace et un impact physique intéressant. Bisaillon a apporté une touche technique à l'arrière-garde tandis que, devant, Kalus s'est montré à son avantage, de même que le jeune Guillaume. Moins en vue, le gardien letton, qui a un bon jeu de jambes mais une mitaine à travailler. Labrecque et Thinel n'ont pas été dans le coup sur ce match. Prochain match le 27/08 à Litvinov, qui a la réputation de ne jamais perdre sur sa glace.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...