Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : 14ème journée : Clermont-Ferrand vs Anglet
3-12
(1-3 1-3 1-6)
Le 03/12/2016
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Communauté)
Clermont-Ferrand ] Anglet ]
Clermont blessé s'incline
 
Face à des Basques en quête d'une certaine reconnaissance, Les Clermontois pourtant bien partis n'ont pas fait le poids après la blessure de leur portier titulaire lors de la 14ème journée de championnat de France de hockey sur glace Division 1, en s'inclinant 12 à 3.
 
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Communauté), Hockey Hebdo Patrick Poitrineau le 08/12/2016 à 18:59
FICHE TECHNIQUE

487 spectateurs
Arbitres : M. Grabit assisté de Mme Fontaine et de M. Barthe
Buts :
Clermont-Ferrand : ; 11.03 Téo Sarliève (ass Igor Cvetek) ; 21.28 Martin Kulha (ass Lionel Simon et Arnaud Bolomier) ; 40.55 Léonard Nalliod-Izacard (ass Martin Kulha et Lionel Simon)
Anglet : 06.32 Mathieu André (ass Thomas Baubriau et Oliver Styf) ; 10.11 Matthieu Vissio (ass Nicolas Thos) ; 18.54 Mathieu Pons (ass Alexandre Labonté) ; 27.22 Loïk Poudrier (ass Alexandre Labonté et Gabriel Lévesque) ; 29.27 Alexandre Labonté (ass Gabriel Lévesque et Loïk Poudrier) ; 31.28 Xavier Daramy (ass Mathieu André et Patrik Prokop) ; 42.41 Xavier Daramy (ass Gabriel Lévesque et Dave Grenier) ; 45.50 Nicolas Thos (ass Alexander Olsson et Mathieu André) ; 49.20 Alexander Olsson (ass Mathieu Cyr et Dave Grenier) ; 49.55 Gabriel Lévesque (ass Loïk Poudrier et Alexandre Labonté) ; 53.41 Mathieu André (ass Alexander Olsson) ; 59.21 Nicolas Thos (ass Dave Grenier)
Pénalités
8 minutes contre Clermont-Ferrand
12 minutes contre Anglet


Pour cette 14ème journée mais aussi la première de la phase retour, Clermont, bon dernier de la D1 reçoit une équipe aux ambitions nettement plus affirmés dans ce championnat. Ils ont d’ailleurs conclu la phase aller par une nette victoire chez eux de 8 à 2 face à ces mêmes clermontois. L’Hormadi reste donc le favori de la rencontre de ce soir mais les partisans clermontois n’en attendent pas moins une saine réaction de la part des Sangliers Arvernes. Ces derniers auront ils à cœur de se racheter et de prouver malgré ce piètre classement qu’ils peuvent rivaliser si ce n’est à l’expérience au moins au courage avec les ténors de la division. Alors qui sait, s’ils n’arriveront pas à soulever les montagnes…
 

1ère période : Les clermontois semblent retenir enfin la leçon de nombres de leurs débuts de match. Cette fois, et malgré la mise au jeu perdue, ils s’engagent franchement dans la rencontre. Anglet doit se replier loin dans sa zone pour organiser sa contre attaque, non sans difficulté car les locaux, n’hésitant à monter presser très haut, gênent  considérablement leurs initiatives. Si on note quelques imperfections, ce sont bien les Sangliers Arvernes qui sollicitent les premiers le gardien angloy. Puis il y a un premier mouvement dangereux des basques avec une passe heureusement loupée à un joueur complètement démarqué devant le portier clermontois. Le ton est donné, On semble vouloir se rendre coup pour coup même si les actions semblent mieux construites côté du hormadi. Est-ce parce que la fougue auvergnate les perturbe ? Toujours est-il que les visiteurs commettent quelques maladresses qui sont des occasions rendues aux Puydômois pour mettre en alerte la défense angloye et le gardien Purrula. Malheureusement on le sait depuis le début de saison, le réalisme n’est pas le point fort des attaquants clermontois. Par contre l’agressivité est bien là et coûte à Clermont sa première pénalité à 5’20’’. 
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 14ème journée : Clermont-Ferrand vs Anglet - Clermont blessé s
Photographe Yannick Martin
Les angloys en profitent pour vite s’installer et faire tourner le palet, Les locaux ont bien du mal à le sortir ce palet. Il y a 3 tentatives de tirs sur le gardien Célestin avant que la 4ème, suite à la récupération de la 3ème renvoyée par une jambière clermontoise, fasse mouche. La reprise gagnante est l’œuvre de Mathieu André à 6’32’’ (assist. Baubriau et Styf).
Clermont ne baisse pas pour autant les bras et continue à vouloir porter le fer en territoire adverse. Il y a d’ailleurs aussi plusieurs tirs avec tentatives de déviation sur la cage des visiteurs. Une bonne période des Sangliers mais sans qu’ils soient récompensés de leurs efforts.
Les basques, plus patients, récupérant en zone clermontoise un palet mal dégagé, pour une magnifique passe à Matthieu Vissio démarqué, profitent pour scorer et créer le break (assist. Thos) à 10’11’’,
Dans la foulée Clermont se voit offrir deux belles occasions de contre, Bien que la première échoue de peu (un angloy réussissant de justesse à dégager le palet qui après être passé sous le gardien, glisse doucement vers le but). La seconde est la bonne avec un dribble de près de Téo Sarliève qui se joue du gardien basque à 11’03’’ (assist. Cvetek).  Les auvergnats continuent à pousser fougueusement. Ils se sentent capable de revenir sur Anglet pas trop dans ses patins à ce moment de la partie. Il y a aussi de la précipitation chez les locaux à l’image de ce tir de la ligne bleu complètement raté qui offre une superbe occasion de contre aux angloys. L’occase n’est pas la seule alors que les visiteurs se montrent un peu maladroits. Ils ne savent pour l’instant en profiter. Pourtant on les sent techniquement un cran au dessus des auvergnats et cela semble suffire à faire reculer le danger. On sent imperceptiblement qu’Anglet contrôle un peu mieux les sorties de zone arvernes mais de son côté la défense clermontoise arrive assez bien à empêcher ses adversaires à trouver des bonnes opportunités de tirs. Les supporters commencent à penser que le tiers peu se terminer sur ce score serré de 2 à 1 ce qui n’est pas arrivé encore cette saison.
Un tir un peu casquette de l’angloy Mathieu Pons, tant il semble manquer sinon de conviction pour le moins de puissance, surprend Celestin. La rondelle,  bien placée, file à ras la glace et frôlant le poteau gauche du gardien. Un gardien à qui il a manqué à peine d’allonge pour l’arrêter, mais la rondelle finit sa course dans la cage à guère plus d’une minute de la fin de la période (18’54’’ assist. Labonte).
Anglet s’en sort bien en refaisant en cette fin de tiers le break 3 à 1. Mais ils concèdent une pénalité à 26’’ de la fin. Clermont n’aura que le temps de proposer un tir appuyé avant le coup de sirène.
 
 
2ème période : Les Sangliers démarrent cette période avec 1mn 34 de supériorité, 2 buts à remonter et quelques belles intentions entrevues que leurs partisans espèrent voir se concrétiser. Rapidement les clermontois font le siège de la zone adverse et se montrant plus patients, font tourner la rondelle. La fin de la pénalité finissant Lionel Simon adresse un tir puissant que le gardien Purrula ne peut que repousser sur sa gauche vers Martin Kulha qui se fait un bonheur de le renvoyer illico vers la cage grande ouverte à 21’28’’ (assist ; Simon et Florentin).
Les basques se doivent de réagir car ils sentent l’égalisation possible et les auvergnats essayent encore de pousser. Ils proposent quelques belles actions et pourtant, insensiblement, on constate qu’à vouloir s’imposer un rythme élevé, la précipitation commence à prendre le pas sur la vitesse coté clermontois. Les sorties de zone deviennent de plus en plus difficile avec des passes ratées ou interceptées, quand ça ne part pas en dégagement interdit. Et quand ils bénéficient d’opportunité d’attaque ou de contre, le porteur du palet se coupe de ses coéquipiers, qui eux même semblent avoir du mal à se positionner, et donc se trouve le plus souvent bien en mal de bonifier l’action. C’est à ce moment qu’intervient probablement le tournant du match : sur un mouvement offensif d’Anglet à 3 contre 3 la défense clermontoise va faire un magnifique cadeau aux angloys lorsque les 3 clermontois comme un seul homme bloquent ensemble le porteur du palet (probablement Levesque) qui certes pour le coup se trouve bien stoppé. Mais il réussi à faire glisser la rondelle vers ses 2 équipiers Labonté et Poudrier seuls devant la cage clermontoise. C’est Poudrier qui a le dernier mot, il marque malgré un Célestin qui tente le tout pour s’opposer (à 27’22’’).
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 14ème journée : Clermont-Ferrand vs Anglet - Clermont blessé s
Photographe Yannick Martin
Malheureusement cet effort  fut non seulement vain mais lui provoque une blessure. Toutefois Dylan Celestin reprend néanmoins sa place, décision courageuse mais pas forcément sage.  A 4- 2 la situation ne paraît pas encore désespérée s’il y a une saine réaction surtout en restant suspendu à la gravité ou non de la blessure du portier clermontois. On voit dans un premier temps  assez rapidement un tir puissant d’un clermontois mais qui ne surprend pas le très sûr gardien angloy. Cependant  on note toujours cette proportion inquiétante d’approximation dans les transmissions de pucks sans parler des perdus. Ainsi les puydomois recommencent à être bloqué dans leur zone, car incapable de se trouver entre eux pour assurer une sortie correcte du palet.
Le décalage de rythme entre les 2 équipes devient évident tant Clermont semble avoir, dans ses actions comme ses réactions, un temps de retard. Alors que les Sangliers viennent pourtant de gagner un engagement, le palet est, sur une tentative de passe encore raté, rendu à l’adversaire qui enchaîne tout de suite son mouvement offensif et on retrouve le trio précédent avec cette fois   Alexandre Labonté à la conclusion à 29’20’’ (assist. Levesque et Poudrier) dans une défense adverse un peu amorphe.
Le jeu reprend mais les clermontois paraissent complètement démobilisés pour ne pas dire abattu. Tout ce qu’ils tentent  paraissant voué à l’échec; c’est vraiment un gros coup de mou que traverse l’équipe.
Anglet a beau jeu de déployer à loisir ses attaques et le 6ème but intervient rapidement sur un enchaînement de 3-4 passes pour que Xavier Daramy se trouve seul face à Célestin qu’il n’aura aucun mal à battre à 31’28’’(assist. Andre et Prokop).  
Cette fois le gardien clermontois est contraint de jeter l’éponge, la blessure devient trop handicapante pour raisonnablement continuer. C’est le jeune Augier, portier des U 20 qui le remplace alors que l’entraîneur des Sangliers, Eric Sarliève, grille son temps mort pour tenter de remettre les idées en place de ses joueurs à la dérive. La reprise clermontoise devra attendre car rapidement un de ses joueurs se voit contraint de rejoindre le banc des pénalités (à 31’46’’) et il va falloir sortir le bleu de chauffe pour résister à la pression des visiteurs. D’ailleurs ceux ci s’installent rapidement en zone clermontoise. Ils font tourner la rondelle, proposent quelques tirs mais en fin de compte rien de bien dangereux et les clermontois réussissent tant bien que de mal à tuer cette pénalité.
A 34’18’’ ce sont cette fois les basques qui se font rattraper par la patrouille arbitrale. Voilà qui a au moins l’avantage de relâcher l’étreinte sur les arvernes mais par contre Clermont n’arrive pas véritablement à installer un vrai jeu de puissance, minés par ses fautes techniques. Elles ne sont pas que techniques puisque  les arbitres sanctionnent à 35’49’’ une dureté excessive. Après 45 secondes à 4 contre 4, Anglet se voit gratifié d’un peu plus d’une minute de supériorité… en principe mais arrive une double pénalité infligée à leur encontre à 36’ 43’’. Elle change la donne, d’abord à 4 contre 3, puis les clermontois disposent de 1’06’’ de jeu à 5 contre 3. Hélas pour les locaux, ils ne savent, malgré une logique domination, concrétiser cette opportunité de réduire un peu le score.  La fin de cette période est sifflée sans action notable dans cette dernière minute sur le score de 6 à 2.
 

3ème période : Après un petit tour en zone clermontoise le palet ressort vite les sangliers proposent coup sur coup 3 tirs. Si les 2 premiers passent au dessus, la 3ème est la bonne et Léonard Nallod- Izacard apporte le 3ème but à ses couleurs à 40’55’’ (assist. Kulha et Simon). Ce regain de vigueur est hélas pour les locaux vite douché par une pénalité à 41’12’’ qu’Anglet a su provoquer chez le défenseur Simon contraint à enrayer une action dangereuse. Bien installé en zone d’attaque c’est un véritable baptême du feu pour le jeune gardien remplaçant Ses coéquipiers font tout ce qu’ils peuvent pour renvoyer loin la rondelle. Pourtant les angloys finissent par trouver la faille avec un magnifique tir sur un angle assez fermé mais bien placé en peine lucarne par Xavier Daramy à 42’41’’ (assit . Levesque et Grenier).
Clermont tente de réagir sans trop de réussite. Une pénalité intervient cette fois contre les basques à 43’38’’. Les arvernes passent tout de suite à l’attaque et portent un premier tir qui ne trouve pas la déviation et encore moins la cage. Le palet ressortira vite et les Sangliers ont les pires difficultés à faire remonter la rondelle.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 14ème journée : Clermont-Ferrand vs Anglet - Clermont blessé s
Photographe Yannick Martin
Après avoir fait le plus dur, la vraie occasion se présente enfin, elle se trouve finalement gâchée par maladresse. Finalement, à peine revenu à égalité, l’Hormadi  déploie ses troupes avec une attaque qui fait mouche suivi d’un tir du poignet tendu de près avec un palet passant juste sous la transversal sur une action finale de Nicolas Thos à 45’50’’ (assist. Olson et André).
Si on assiste sporadiquement à quelques belles relances clermontoises, le manque de réalisme dans le geste final fait fuir la réussite pour ces derniers. Pour autant les puydomois ne renoncent pas, quitte à se découvrir. C’est ce qui arrive lorsque Alexander Olson, plus rapide, s’arrache à ses défenseurs pour aller défier victorieusement Allan Augier, marquant sans coup férir le 9ème but angloy à 49’20’’ (assist. Cyr et Grenier).
L’engagement effectué, le palet revient vite en zone clermontoise et, voyant le manque d’expérience du jeune gardien remplaçant, les visiteurs n’hésitent pas à tirer très vite. Ainsi le 10ème but intervient très rapidement sur une déviation de  Gabriel Levesque à 49’55’’ ( assist. Poudrier et Labonté).  
L’hémorragie semble ne plus pouvoir s’arrêter coté clermontois d’autant que, déboussolés, désorganisés les locaux ne cessent de rendre le palet à leurs adversaires. Les rares fois où ils  côtoient la ligne bleu opposée c’est pour un tir des plus précipités. Il faut enfin de compte que les basques interviennent à leur corps défendant par leur indiscipline ( Thomas Baubriau à 51’47’’) pour redonner une respiration aux auvergnats. 
Devant l’ampleur de score le coach angloy fait rentrer son 2ème gardien, Richard. Non seulement les clermontois n’arrivent absolument  rien à proposer dans cette supériorité en attaque, s’emmêlant les crosses à qui mieux mieux, passes ratées, pertes de contrôle du palet etc…  mais ils font le jeu de leurs adversaires qui n’ont qu’à attendre l’erreur pour saisir l’occasion de capitaliser sur un contre. Cette occasion intervient alors qui leur reste 6’’ d’infériorité. Olson récupère un rebond sur sa cage, lance la rondelle à André qui s’en va marquer le 11ème but  pour son équipe à 53’41’’. Il ne reste plus aux angloys de gérer tranquillement cette fin de match profitant de l’état fébrile des puydomois. Un certain relâchement basque donne l’occasion aux clermontois de solliciter le portier angloy fraîchement rentré. Les tirs sont sans grande précision tout à côté des buts.
Sachant l’inexpérience de leur gardien à ce niveau, les clermontois serrent un peu plus leur défense mais peinent toujours à organiser leurs sorties de zone face à un adversaire qui contrôle parfaitement la ligne bleu.  Si les occasions de porter le jeu en camp visiteur sont rares côté auvergnat, elles sont malheureusement en plus l’occasion  pour les basques de trouver des opportunités de contre et c’est ce qui arrive à nouveau à l’entame de la dernière minute où l’arrière clermontois se voit contraint à la faute pour empêcher un angloy parti dribbler le portier.
Pas de prison mais possibilité à ce joueur de se faire justice par un tir de pénalité. Allan Augier réussit à fermer la porte. 
Partie remise, il ne faut pas attendre 10 secondes pour que sur angle assez fermé Nicolas Thos trouve sur un tir le passage pour le 12ème but à 59’21’’ (assist. Grenier).  La partie se clôture sur un score le plus lourd de la saison de D1 toutes équipes confondues.
 
 
Epilogue : On a envie de dire à ces malheureux clermontois que c’est un match à oublier rapidement mais hélas la dramatique blessure de leur gardien risque d’avoir des conséquences durables pour la suite de la saison. Cependant on ne peut mettre la contre-performance que sur le compte du jeune et inexpérimenté (à ce niveau) Augier. Les Sangliers ont prouvé lors du premier et le début du deuxième tiers temps qu’ils pouvaient proposer des choses intéressantes lorsqu’ils pouvaient soutenir le même rythme. Le problème c’est qu’ils ne peuvent le soutenir tout un match sans finir de produire beaucoup de déchets dans le jeu ; comme une sorte de surchauffe qui les amène à faire un nombre incalculable d’erreurs, de passes ratées ou non abouties, autant de palets rendus à l’adversaire. C’est incontestablement le dur apprentissage de la D1 pour cette équipe ayant pas mal  de jeunes joueurs qui découvrent ce niveau.
Pour l’Hormadi qui cherche à retrouver dans ce championnat un classement plus digne de son standing, c’est chose faite et c’est toujours bon pour le moral. Mais le coach basque Olivier Dimet sait que rien n’est encore acquis et des joutes autrement plus rudes les attendent prochainement. Lui et ses joueurs n’en conservent pas moins et plus que jamais l’objectif d’être dans les 4 premiers à l’issue de la première phase de championnat.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...