Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Hockey en France
Conférence de presse de la FFHG du 19/02
 
Quelques minutes avant le début de la finale de la Coupe de France 2017 entre Rouen et Grenoble,la Fédération française de hockey sur glace a organisé une conférence de presse afin de faire le point sur cette saison charnière pour le hockey français avec notamment l'organisation des Championnats du monde au mois de mai.
 
Paris - AccorHotels Arena, Hockey Hebdo Guillaume Schwab le 21/02/2017 à 16:00
La conférence de presse réunissait Messieurs Luc Tardif (Président de la FFHG), Franz Reindl (Président du comité d’organisation du Mondial 2017 et de la fédération allemande) et Eric Ropert (secrétaire général de la FFHG), qui ont répondu aux questions de Jonathan Zwikel (directeur marketing des Mondiaux de hockey 2017).


Point sur la saison 2016-2017 pour le hockey français :

Luc Tardif (Président de la FFHG)


Photo hockey Hockey en France - Hockey en France - Conférence de presse de la FFHG du 19/02
photo: Jean-Christophe Salomé
"C’est une saison durant laquelle il y a trois énormes échéances pour la Fédération. Premièrement l’installation dans notre centre national inauguré en novembre (ndlr : à Cergy-Pontoise). C’est un superbe équipement dans lequel on commence à trouver nos marques et où l’Equipe de France se préparera pour les Championnats du monde.
Il y a aussi la nouvelle formule de Ligue Magnus. Même si la saison n’est pas encore terminée car il reste encore les playoffs, on voit que l’on a un championnat très équilibré. On n’a aucune idée de qui sera en mesure de briguer le titre de Champion de France. Il y a cinq, six équipes qui postulent, voire plus s’il y a des surprises en playoffs. La compétition est également importante pour la relégation. Malgré un début de saison où les spectateurs ont dû s’habituer au nouveau rythme des matches, le vendredi, dimanche ou mardi, on voit que l’on atteint désormais notre rythme de croisière et que le public répond présent.
Le troisième des travaux d’Hercule est l’organisation des Championnats du monde au mois de mai. Ce jour marque le lancement de la billetterie pour les matches individuels. Premièrement, en ce qui concerne la logistique, l’organisation, on est prêts. Tout ce que l’on espère, c’est que la famille du hockey et même plus largement le grand public répondent présents à ces Championnats du monde que l’on n’avait pas organisé depuis très longtemps. Ce sera un moment privilégié où l’on aura le top du hockey international ici à Paris. On espère qu’au bout de ces 14 jours et 30 matches, on aura une vision autre du hockey français, du moins je l’espère."

 
 
Photo hockey Hockey en France - Hockey en France - Conférence de presse de la FFHG du 19/02
photo: Jean-Christophe Salomé
Collaboration entre la France et l'Allemagne pour l'organisation des Mondiaux 2017) :


Franz Reindl (Président du comité d’organisation du Mondial 2017 et de la fédération allemande)


"C’est un grand plaisir de travailler avec la Fédération française pour organiser ces Championnats du monde. Je pourrais même dire que nous sommes aujourd’hui un peu en avance par rapport à l’où en était en 2010 à ce stade. Le principal challenge était de co-organiser un tel événement entre deux pays ayant deux cultures et attitudes différentes. L’intérêt pour cette compétition est en train de monter en flèche. Paris est un élément important pour l’attractivité de ces Championnats, y compris dans l’esprit de la Fédération internationale. C'est quelque chose de très positif."
 
 
Enjeux pour la Fédération française de hockey sur glace :
 
Luc Tardif (Président de la FFHG)

"Mis à part les Jeux Olympiques, il s’agit d’organiser le plus grand événement de sports d’hiver. C’est un immense défi pour nous. Il était plus sage de le faire en partenariat avec nos collègues Allemands qui ont plus d’expérience dans ce domaine (ndlr : l’Allemagne a accueilli par le passé les Mondiaux en 2001 et en 2010). Ils nous ont guidé et enseigné leur savoir-faire. Il faut savoir que, pour la partie française, le budget de l’organisation s’élève à 11,5 millions d'euros, sachant que le budget de la FFHG est de 5,5 millions d’euros. On a 30 matches à organiser à Paris. On sera prêts grâce à nos nombreux appuis, afin de faire reconnaître le hockey français à sa juste valeur. On espère que la vision générale du hockey en France en sortira grandie. C’est en effet paradoxal de se dire que l’on est plus reconnu dans le hockey international qu’on peut l’être en France. C’est vrai que d’autres sports sont plus médiatisés, ont remporté des titres olympiques… Le Mondial sera l’occasion de montrer que l’Equipe de France est compétitive au plus haut niveau, d’offrir un beau spectacle au public et de donner des rêves aux plus jeunes.
La France vient d’organiser deux grands événements sportifs avec l’Euro de football 2016 et les Mondiaux de Handball 2017. Paris vise l’organisation des Jeux Olympiques 2024, la fibre olympique est là, bien présente, et le hockey aura également le devoir d’amener sa pierre à l’édifice pour promouvoir l’organisation française dans l’espoir d’obtenir les JO de 2024."

 
 
Point sur la billetterie pour les Championnats du monde 2017 :
 
Eric Ropert (secrétaire général de la FFHG)

Photo hockey Hockey en France - Hockey en France - Conférence de presse de la FFHG du 19/02
photo: Jean-Christophe Salomé
"Le but pour nous est non seulement de faire venir la famille du hockey, mais aussi d’élargir à un public moins habitué à voir ce sport. L’objectif est également d’équilibrer financièrement l’organisation de cet événement, ce qui est un gros challenge. La billetterie a débuté par la vente de packs. Depuis ce matin à 11h, les billets au match sont maintenant disponibles. On a d’ailleurs observé une accélération des ventes ce matin. C’est une formule qui plaît aux amateurs de hockey qu’ils soient français ou étrangers. Ils aiment choisir leurs matches. Par exemple les Finlandais qui vont naturellement aller voir leurs matches en priorité.
Le nombre de matches est très important, la gamme de prix également. Cela commence à 9 euros. On a voulu une politique tarifaire plus que raisonnable. Pour un spectacle vivant, à Paris, dans une enceinte comme l’AccorHotels Arena, 9 euros c’est presque imbattable (ndlr : on précisera tout de même que ce prix de 9 euros n’est appliqué que pour des billets en catégorie 4 pour les rencontres Slovénie-Norvège, Slovénie-Biélorussie et Biélorussie-Norvège. Les prix pour les matches de l’Equipe de France débutent à partir de 24 euros).
En ce qui concerne la promotion de l’événement, on se félicite du partenariat avec la Tour Eiffel, ainsi que du parrainage du footballer Lucas Moura. La ville de Paris ouvrira également un « Paris Sports Parc » à Stalingrad et à l’Hôtel de ville. A partir du 16 mars, des trains Paris-Cologne décorés aux couleurs des Championnats du monde vont circuler. Il y a aussi une campagne de communication au grand public avec de l’affichage un peu partout dans Paris.
Pour revenir à la billetterie, nous sommes actuellement dans le timing, à 1% près, par rapport à notre objectif de vente de packs, qui représentent 40% du total des places. On est dans notre tableau de marque sur ce point. Les journées qui se sont le mieux vendues sont celle du France-Finlande (ndlr : le dimanche 7 mai) et celle du France-Canada (ndlr : le jeudi 11 mai). On savait que le Canada serait très attractif pour le public français. Leurs matches ont déjà du succès, même si l’on attend relativement peu de touristes canadiens. Les trois pays qui ramènent le plus de visiteurs étrangers sont la Finlande, la République Tchèque et la Suisse. Nous avons d’ailleurs un partenariat avec la compagnie ferroviaire Lyria pour faire venir les supporters suisses."
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
loane sloane a écritle 22/02/2017 à 00:45  
Une conférence de presse où on répond aux questions du directeur marketing ??? Les journalistes existent où la FFHG a pour politique de rester en famille pour les questions désormais?
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...