Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Coupe de France 1/2 finale : Rouen vs Bordeaux
3-2
(0-1 2-1 0-0 1-0)
Après prolongation
À Rouen, L’île Lacroix le 03/01/2017
Arbitres : MM. Bourreau et Garbay assistés de MM. Goncalves et Caillot
2246 spectateurs
Pénalités : 16 minutes contre Rouen
                     8 minutes contre Bordeaux
Rouen ] Bordeaux ]

CDF : Vers une finale historique ?
 
Durant cette saison faite de haut et de bas, les Dragons de Rouen se devaient hier soir de montrer leur plus beau visage. Face à eux, se dressaient les Boxers de Bordeaux pour une demi-finale de coupe de France, explosive, entre deux formations très proche l’une de l’autre. Pour Rouen, c’est l’opportunité de disputer une quatrième fois d’affilé cette finale et, surtout, de remporter une troisième fois de suite ce trophée, chose jamais réalisé auparavant. Pour Bordeaux, cela serait une première et les Boxers sont très motivés par ce challenge, pour ce qui pourrait être le premier trophée important dans leur histoire.
 
Rouen, L’île Lacroix, Hockey Hebdo Alexandre Canivet le 04/01/2017 à 19:25
Pas de round d’observation. Les deux équipes veulent en découdre et ça se sent dès les premiers coups de patins. La première grosse chance revient à Sacha Treille, décalé par Miller, mais son tir passe, de peu, à côté de la cage gardée par Ylonen (1’08). Les chocs sont rudes, la vitesse de patinage présente à l’image des défenses qui sont bien en place et coupent toutes les velléités des deux camps.
Photo hockey Coupe de France - Coupe de France 1/2 finale : Rouen vs Bordeaux - CDF : Vers une finale historique ?
Marine Romain
En effet, malgré une qualité de jeu élevée, les opportunités de scorer sont rares et il faut attendre presque la mi-tiers et un lancer après engagement de Tarantino (7’43) pour assister à une véritable occasion. Dans la foulée le jeu s’emballe un peu plus, Perret dans son style habituel venant buter sur le plastron d’Ylonen (8’00). Rouen maîtrise la rondelle et se montre conquérant mais doit se méfier des incursions des Boxers, Janil rappelant à son ancien public que son slap reste dangereux (10’36).
La seconde partie du tiers se déroule essentiellement dans le camp des visiteurs avec des possibilités d’ouvrir la marque pour Thinel (12’05), Guenette dont le lancer voilé trouve la barre (14’10) ou encore Langlais qui, durant le premier power play rouennais, voit son slap ras glace détourné par la botte du très bon Ylonen (16’34). Seulement voilà, cette année, Rouen se fait souvent punir sur ses erreurs. Une nouvelle fois, ça sera le cas lorsqu’un palet mal négocié dans la bande par la défensive est bonifié par Petit qui trouve Moisand seul aux abords de la cage de Sabourin qui ne peut rien sur la reprise du capitaine Bordelais (0-1 / 17’47/ Moisand ass. Petit).
Pas abattus sur ce but contre le cours du jeu, Thinel et ses coéquipiers repartent de plus belle. Le vétéran québécois d’un lancer dans le trafic voit son tir repoussé, miraculeusement, par la botte du portier bordelais (18’43) et ne permet pas à son équipe de retourner aux vestiaires avec un score de parité.   
 
Tirs : Rouen 9 / Bordeaux 6
F/O : Rouen 16 / Bordeaux 7
 


Après une première période cinq étoiles, le public  encourage de plus bel son équipe. Le tempo toujours très élevé démontre le niveau auquel les deux équipes sont capables d’évoluer. Comme au début du match les défenses sont hermétiques et peu de place est laissée aux attaquants. Sauf qu’hier soir, il était écrit que nous assisterions à un match de gala. Pat Koudys, pourtant pas habitué à de telle chevauchée, va remonter quasiment toute la glace pour venir mystifier entre ses bottes un Ylonen tout surpris de retrouver la rondelle dans ses filets. Quel jolie but ! (1-1 / 26’33 / P. Koudys ass. Hussey). La patinoire se déchaîne comme à ses plus belles heures.
Photo hockey Coupe de France - Coupe de France 1/2 finale : Rouen vs Bordeaux - CDF : Vers une finale historique ?
Marine Romain
Rouen à le momentum et pousse fort. Matheson dont le slap mal capté par Ylonen voit le rebond pas loin d’être propulsé par Dan Koudys au fond des filets (27’33). Les Dragons de Rouen vont être coupés dans leur élan par les zèbres qui vont envoyer en l’espace de quelques instants deux Rouennais en prison. Une bonne opportunité pour les bordelais de reprendre les commandes de la partie. Malheureusement pour eux, le jeu en double supériorité ne fait pas mouche, seul Desrosiers vient dans un angle très fermé frapper à la porte d’un Sabourin serein (29’40).
De retour à cinq, Rouen reprend sa domination. Dan Koudys en déviation  (33’02) puis Langlais en duel échoue tour à tour face au dernier rempart (33’19). Bordeaux officie essentiellement en contre, Rubes trouvant Gilbert au second poteau obligeant Sabourin à une parade salvatrice (34’46). Le jeu devient un peu fou, le puck allant d’un but à l’autre. Yorick Treille, dans la continuité de l’action précédente sert en rentrait, Collotti dans le slot, mais la reprise du jeune rouennais trouve un impeccable Ylonen (34’55). Puis c’est au tour de Vallier d’un petit exploit individuel de venir faire tinter le poteau de Sabourin (35’20).
Finalement, à ce petit jeu « d’à toit à moi » ce sont les Dragons qui vont passer devant. Lampérier, lancé idéalement par Matheson à la bleue, file gagner son duel s’en trembler (2-1 / 37’56 / Lampérier ass. Matheson). Le bonheur ne dura pas longtemps puisque sur un palet que la défense tergiverse, au lieu de le ressortir de sa zone, Gilbert opportuniste fusille un Sabourin surpris (2-2 /  39’20 / Gilbert ass. Coté et Rubes). Tout est à refaire.
 
Tirs : Rouen 10 / Bordeaux 6
F/O : Rouen 14 / Bordeaux 12
 


Les deux équipes ont beaucoup données durant 40 minutes et la vitesse à un peu baisser. L’enjeu aussi pousse les deux équipes à être prudente, sachant que le prochain but sera difficile à remonter. Besch d’un tir vicieux (40’45) ou Miller (41’26) en angle tentant pourtant de faire évoluer le score.
Photo hockey Coupe de France - Coupe de France 1/2 finale : Rouen vs Bordeaux - CDF : Vers une finale historique ?
Marine Romain
Chaque camp se neutralise et la pression monte doucement dans cette fin de rencontre. Janil d’un gros slap fait passer des sueurs froides au public normand mais Sabourin détourne (46’17).
Les minutes s’écoulent tranquillement vers la fin du temps réglementaire, les prolongations pointant gentiment le bout de leur nez. Les derniers instants sont tendus, Gilbert croyant marquer sur un service magnifique au second poteau de Rubes, mais Sabourin stoppe de la botte sur sa ligne (54’19) !
Les rouennais ne sont pas passés loin de la correctionnelle sur cette action et doivent une fière chandelle à leur portier sur cette chance bordelaise.
Les Dragons vont se procurer tout de même une dernière chance sur un lancer de Coulombe puis de Chackiachvili, sans réussite (58’00). Nous aurons donc droit à du rabe !

Tirs : Rouen 9 / Bordeaux 4
F/O : Rouen 8 / Bordeaux 8
 


Prolongations :

Jamais vaincu au niveau national dans ce contexte, les rouennais abordent sereinement les prolongations. Ce sont eux qui font le jeu, ce qui va pousser Bouchard, peu en vue hier, à faire trébucher Sacha Treille. Le power play se met en place et voit Coulombe déclencher un slap ravageur en lucarne (3-2 / 60’56 / Coulombe ass. Thinel). La patinoire exulte de même que le banc des Dragons. Rouen défendra son trophée !

Tirs : Rouen 1 / Bordeaux 0
F/O : Rouen 3 / Bordeaux 0
 

 
Quel match ! Certainement, hors CHL, le meilleur que le public rouennais a pu assister cette saison. Pourtant décrié cette année, à raison, les rouennais ont su se montrer dignes de l’événement et élever leur niveau de jeu. Intenses, précis et battants, chaque joueur aura apporté son édifice dans cette qualification mérité.
Certes, on trouvera toujours quelques chose de négatif (supériorité numérique) à redire, mais hier soir Rouen a rassuré dans sa capacité à hausser son niveau de jeu dans les moments  décisifs. Il faudra maintenant confirmer durant cette fin de saison régulière car la course au play-off est maintenant lancée. La meilleure des places sera évidemment prépondérante dans la course au titre suprême, car vu le niveau démontré par l’équipe de Bordeaux ce soir, l’avantage de la glace sera un avantage indéniable durant les séries face aux autres membres du top 5.
D’ici là, Rouen aura un trophée à défendre à l’Accord Hotel Arena, pour ce qui sera un remake de la saison dernière, puisque les Dragons retrouveront les Brûleurs de loups de Grenoble sur leur route.
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...