trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Coupe de France 1/2 finale : Rouen vs Mulhouse
2-1
(1-0 1-1 0-0)
Le 15/01/2020
Rouen - l'Ile Lacroix
Rouen ] Mulhouse ]
CDF : Rouen tient sa finale !!!
 
Dixit les rouennais, cest le match quil faut gagner. Celui qui ouvrira les portes de lAccor htel et une qualification pour la Continental Cup. Le match pouvant stopper le chat noir quest devenu Mulhouse cette saison pour les Normands. Le ssame quil va falloir chercher au bout de lenvie face des Scorpions qui forts de leur ascendant cette saison, vont avoir cur daccder pour la premire fois de leur histoire cette finale mythique.
 
Rouen - l'Ile Lacroix, Hockey Hebdo Ludovic Manchon le 17/01/2020 19:02
FICHE TECHNIQUE

2747 spectateurs
Arbitres : MM. Dehaen et Hauchart assists de MM. Caillot et Goncalves
Buts :
Rouen : 07.58 Marc-Andr Thinel (ass Loc Lamperier et Nicolas Ritz) ; 34.31 Nicolas Deschamps (ass Chad Langlais et Pierre Crinon)
Mulhouse : ; 33.45 Colin Downey
Pnalits
10 minutes contre Rouen
6 minutes contre Mulhouse


Rouen prend les devants

La rencontre s’annonce accrochée, Mulhouse d’un pressing haut, cherchant à déjouer les attaques Rouennaises joue a fond les contres rapides et se montre le plus percutant dans les approches sur le but adverse. Cependant c'est Thinel qui ouvre le bal coté Dragons avant que Sevcenko fasse passer des frissons au public, arrivant à tirer devant le slot alors qu’il est déséquilibré.
Photo hockey Coupe de France - Coupe de France 1/2 finale : Rouen vs Mulhouse - CDF : Rouen tient sa finale !!!
Photographe : Marine Romain
Les scorpions continuent de jouer à fond le contre se retrouvant ainsi à trois contre un avec Munoz à la finition (5e) pour un tir que Pintaric dévie heureusement de la botte. Bowes n’aura pas plus de succès en allant défier un goal Normand impérial devant sa cage. Maïa, réplique pour Rouen sans avoir plus de réussite, mais maintenant c’est les Dragons qui sont de plus en plus présents dans le camp adverse.
Après plusieurs passes, Ritz tente sa chance dans le trafic. Le rebond est récupéré derrière le but par Lampérier pour son compère qui, s’y prend en deux fois avant de battre de près Papillon (07.58 / 1 – 0 / Thinel ass Lampérier et Ritz).
Mulhouse essaie aussitôt de revenir à parité, mais n’arrive pas à passer la muraille normande malgré une première pénalité sifflée contre Rouen, ou lors de contre rapides après avoir coupé une passe trop « téléphonée ». Un défenseur est toujours là pour bloquer le palet ou le tir avant qu’il devienne dangereux pour le cerbère Normand.
Deschamps se chargeant de jouer également le contre (17e) histoire de porter le danger en face aussi. Une deuxième pénalité sifflée contre Rouen en toute fin de tiers n’offrira pas plus de solutions pour les Scorpions face à un killer Play concentré. Downey sera le seul à tirer au but en angle fermé (18e).

F.O. : Rouen 7 – Mulhouse 11  / /  Tirs : Rouen 10 – Mulhouse 9
 

Un tiers toujours équilibré

De retour sur la glace, les Dragons vont chercher a assurer leur avance au score en remettant le pressing sur le camp adverse pour essayer de creuser l’écart, mais aussi pour leur mettre la pression et calmer leurs ardeurs.
Photo hockey Coupe de France - Coupe de France 1/2 finale : Rouen vs Mulhouse - CDF : Rouen tient sa finale !!!
Photographe : Marine Romain
Ainsi, les Normand monopolisent le palet Barker puis Bedin (26.40) tentent leur chance. Les scorpions arrivent tout de même à profiter de quelques largesses Rouennaises pour contrer, mais face à Sevcenko, Pintaric se montre solide.
Les deux équipes abordent la mi match, et c’est sur les dix minutes qui vont suivre que va se sceller tout compte fait le résultat final. Alors que Mulhouse se trouve pénalisé, les unités spéciales Rouennaises vont se montrer frileuses avec deux tirs vers la cage avant d’être a leur tour rattrapés par la patrouille.
Les Dragons en infériorité vont eux aussi museler les unités spéciales des joueurs de Mulhouse avant d’assieger a nouveau la cage de Papillon, poussant à la faute l’un de ses équipiers. Papillon se retrouve alors mis à contribution, tout d’abord face à un tir de Deschamps, puis en gelant le palet dans une mêlée de crosses devant le slot.
Trop confiants les Dragons vont se faire surprendre sur leur relance par Downey qui ayant une bonne lecture du jeu coupe une passe Rouennaise à la bleue avant de remporter son duel face à Pintaric d’un tir précis entre les jambières du cerbère Normand. (22.45 / 1-1 / Downey).
Photo hockey Coupe de France - Coupe de France 1/2 finale : Rouen vs Mulhouse - CDF : Rouen tient sa finale !!!
Photographe : Marine Romain
Si un coup de froid traverse la patinoire parmi les partisans, cela ne déconcentre pas le moindre du monde les dragons. Et alors que Mulhouse semble s’être tiré d’affaire sur la fin de sa pénalité, le retour à égalité va en fait s'averer profitable à Rouen.
Une attaque rondement menée avec une passe à trois permet de décaler Papillon sur sa droite laissant ainsi le but ouvert à Deschamps, qui d’un slap rageur nettoie la lucarne gauche du but Mulhousien ( 34.31 / 2 – 1 / Deschamps ass Langlais et Crinon).
Il reste cinq minutes a jouer sur ce tiers, que l’équipe Rouennaise va gérer  pleinement, malgré une dernière pénalité sifflée contre Rouen les tirs conjugués de Sevcenko, Wilson ou Bowes ne trouveront pas la faille dans le killer play Rouennais.

F.O. : Rouen 11 – Mulhouse 12  / /  Tirs : Rouen 12 – Mulhouse 11
 

Un dragon solide

Il reste vingt minutes à jouer dans une ambiance électrique, où rien n’est encore acquis pour Rouen face à un adversaire aussi coriace. Les dragons entame ce dernier tiers en étant toujours aussi offensifs, appliquant le principe que la meilleure des défenses, c’est l’attaque.
Photo hockey Coupe de France - Coupe de France 1/2 finale : Rouen vs Mulhouse - CDF : Rouen tient sa finale !!!
Photographe : Marine Romain
Mäkinen, essaie tout d’abord de la bleue, puis Lampérier et Roy bombardent la cage adverse sans arriver a scorer, obligeant les Scorpions à rester retranchés dans leur camp, sans pouvoir construire une attaque, alors que les minutes s’égrènent. Le coach Treille, voyant qu’il reste à peine plus de dix minutes à jouer (49.56), finit par demander un temps mort pour faire souffler ses troupes, et donner quelques consignes.
S’en suit peu de temps après une nouvelle pénalité sifflée par les zèbres contre les Rouennais, mais cela ne suffira pas aux équipiers d’Hecquefeuille, pour prendre en défaut la muraille dressée par une défensive appliquée des dragons qui reprennent le palet en main dès le retour à égalité. Dans la précipitation Mulhouse se met à la faute pour surnombre, permettant aux Rouennais, sous les encouragements de leurs supporteurs, de remettre un coup de pression sur le goal adverse. Celui-ci sortira une belle mitaine face au shoot de Caron, puis bloque un tir de Barker.
Les deux équipes reviennent a égalité, les Scorpions jouent alors leur va-tout en puisant dans leurs dernières forces pour monopoliser le palet et ainsi faire sortir papillon pour un 6e joueur. Rouen assure l’essentiel en bloquant de leur corps tous les tirs adverses. Le coach Lhenry demandant un temps morts à quelques secondes de la fin pour faire souffler son équipe.
Le buzzer retentis sous les cris de délivrance des partisans et le geste rageur d’un Pintaric encore flamboyant ce soir.

F.O. : Rouen 8 – Mulhouse 11  / /  Tirs : Rouen 9 – Mulhouse 2
 

Après trois ans de disette, les supporteurs Rouennais vont retrouver le chemin de Paris et cinq ans plus tard c'est Amiens à nouveau qu'ils vont rencontrer en finale. Avant cela, retour avec la Ligue Magnus et une rencontre contre Amiens (vendredi) et la rencontre contre Mulhouse
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Ractions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte whlen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...