Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Coupe de la Ligue : 1/2 finale, aller : Rouen vs Dijon
6-2
(3-1 2-1 1-0)
À Rouen, L'Ile Lacroix le 24/11/2015
Arbitres : M. Barcelo G. assisté de MM. Douchy et Caillot
1988 spectateurs
Pénalités : 8 minutes contre Rouen
                     55 minutes dont 10 à Mulle et 5+20 à Brown contre Dijon
Rouen ] Dijon  ]

CDL : Un pas en finale
 
Seulement deux jours après leur qualification pour la finale de la Continental Cup, les Dragons se voyaient proposer une autre demi-finale, celle de la Coupe de la Ligue. Certainement rassasié suite aux trois jours de coupe d'Europe mais aussi refroidi par le climat, le public est moins nombreux que d'habitude. Néanmoins, il s'agit d'un match à enjeu pour des Rouennais avides de victoires qui devront se défaire de Ducs de Dijon plutôt fringants dans les coupes nationales.
 
Rouen, L'Ile Lacroix, Hockey Hebdo Alexandre Canivet le 25/11/2015 à 20:40
Le début du match voit les équipes aller d'un but à l'autre, Dame-Malka (1'50) puis Treille (2'30) se montrant les plus dangereux avant que Brown ne leur réponde (4'00). Les chances se multiplient de chaque côté mais les gardiens sont solides en ce début de rencontre.
Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/2 finale, aller : Rouen vs Dijon  - CDL : Un pas en finale
Wallen fait briller Sabourin (4'55) avant qu'Arrossamena ne surprenne Pintaric après un superbe service de Sacha Treille de derrière la cage en position allongé (1-0/5'58/ Arrossamena ass. S. Treille et Dame-Malka). Dijon réagit vite par le duo Maslonka-Brown, mais la déviation du dernier ne trompe pas le solide Sabourin (7'35).
Ils vont y parvenir de façon assez chanceuse, en supériorité, Kolba trompant le portier québécois des Dragons, avec l'aide du poteau puisque le poteau renvoie le palet dans le dos de Sabourin, palet qui rentre dans la cage (1-1/10'02/ Maslonka et Wallen). Ce but motive encore plus les Ducs qui pressent de plus en plus, Groulx frappant une nouvelle fois à la porte (10'46).
Une nouvelle pénalité à l'encontre des Rouennais confirme cette tendance mais, contre toute attente, Arrossamena intercepte et trompe facilement Pintaric dans leur duel (2-1/16'29/ Arrossamena ass. Raux et Konttinen).
Ce coup du sort pour les Dijonnais va se transformer en coup de maître pour les Dragons quand Whitecotton lance en break Lampérier qui crucifie le pauvre Pintaric en lucarne (3-1/17'29/ Lampérier ass. Whitecotton). Les Ducs sont assommés et presque KO mais heureusement pour eux Labelle en solo ne convertit pas sa chance (18'57). 

Tirs : Rouen 9 / Dijon 7 - Face off : Rouen 13 / Dijon 13
 


Dijon va subir la foudre des zèbres dès le début du tiers, mais le powerplay rouennais se montre timide. Les pénalités s'accumulent et même un penalty est offert aux Dragons (26'25). Arrossamena s'élance mais voit la botte de Pintaric repousser sa tentative.
Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/2 finale, aller : Rouen vs Dijon  - CDL : Un pas en finale
Contre toute attente, Dijon va réduire la marque. Briand récupérant un palet mal négocié par la défensive locale avant de servir parfaitement Gutierrez au second poteau (3-2/27'02/ Gutierrez ass. Briand et Groulx).
Ce retour au tableau d'affichage va être accompagné d'une pluie de pénalités à leur encontre. Rouen joue plusieurs minutes en supériorité, mais le manque de fluidité, lucidité, ainsi que de précision ne permettent pas aux Dragons de scorer. Même une pénalité majeur envers Brown, suite à une vilaine charge à la tête sur Yorick Treille, ne sera pas très bien exploité (10'33), malgré plus d'une minute trente à cinq contre trois.
Seul Koudys, d'un superbe revers, arrivera à tromper le gardien slovène de Dijon, sur la sortie de prison de  Yorick Treille (4-2/ 36'30/ Koudys ass. Raux et Chakiachvili). Les Ducs tentent dans la foulée de recoller mais ni Mulle (36'48) ni Kervorkian (38'15), bien servi en deux contre un, ne parviennent à surprendre Sabourin, vigilant.
Pire pour eux, l'aîné des Treille, servi idealement par Guenette entre les cercles, lance et compte (5-2/39'22/ Y. Treille ass. Guenette et S. Treille). Juste avant la fin du tiers, Raux a une dernière opportunité mais Pintarix stoppe de la botte (39'58).

Tirs : Rouen  23 / Dijon 7 - Face off : Rouen 20 / Dijon 12
 


Si la victoire ne semble plus pouvoir échapper aux Rouennais, il reste un match retour à négocier. Ce tiers va servir aux deux équipes à définir l'écart qu'il y aura à remonter pour les Ducs dans une semaine en Bourgogne.
Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/2 finale, aller : Rouen vs Dijon  - CDL : Un pas en finale
Riendeau, d'un tir en angle, touche le poteau (40'25) avant de remettre le couvert depuis le cercle droit d'un gros slap que Sabourin repousse vers Briand qui est, lui aussi, en échec face au cerbère (42'33). Le gardien normand est en grande forme actuellement et le démontre à nouveau fasse à Groulx de la bleue (45'10). Rouen dans ce tiers procède plus en contre et laisse plus le contrôle du jeu aux visiteurs. Une nouvelle pénalité vient stopper les velléités des Dijonnais.
Le power play rouennais est toujours aussi anémique, seul le second bloque est dangereux par instant. Guenette, bien servi par Lampérier (48'57), et Yorick Treille, dans l'enclave (49'10), ont de bonne chance mais Pintaric veille. Une énième pénalité contre les Bourguignons leur sera finalement préjudiciable.
Sacha Treille, isolé entre les cercles, a tout son temps pour ajuster le gardien d'un beau lancer croisé (6-2/53'48/ S. Treille ass. Lampérier et Konttinen).
Dijon est dans les cordes et ne propose plus grand-chose. les dernières opportunités seront rouennaises. Krog (55'33) du revers puis Guenette (56'31), très en forme depuis quelques semaines, ne parviendront pas à grossir l'écart.
    
Tirs : Rouen 17 / Dijon 10 - Face off : Rouen 12 / Dijon 7
 


Rouen, après cette rencontre, peut rêver d'une autre finale puisque qu'avec quatre buts d'écart le retournement de situation reste possible mais peu probable à la vue du match d'hier. Les Rouennais ont cependant paru fatigués après les trois matchs disputés le weekend dernier, ce qui peut expliquer l’inefficacité du powerplay qui semble être le gros point a travailler actuellement. Pour Dijon, la possibilité de disputer une finale s'envole doucement mais il leur restera la Coupe de France pour atteindre cet objectif. Toutefois, le plus important sera pour eux de redresser la barre en championnat où ils clôturent la marche.   
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...