trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Coupe de la Ligue : 1/2 retour : Rouen vs Gap
6-0
(3-0 2-0 1-0)
Le 02/12/2014
Rouen - L'Ile Lacroix
Rouen ] Gap  ]
CDL : Rouen à la défense du titre.
 
Après deux succès en autant de rencontres pour les Rapaces, un dans des conditions douteuses et l’autre de peu, cette troisième confrontation a pour enjeu une place en finale de cette Coupe de la Ligue. Avec un but de retard, Rouen doit absolument gagner avec une différence de plus 2. Gap, avec un bout de patin en finale (ça serait une première), ne l’entend pas ainsi.
 
Rouen - L'Ile Lacroix, Hockey Hebdo Sylvain Lefebvre le 03/12/2014 à 21:24
FICHE TECHNIQUE

2547 spectateurs
Arbitres : M. Rauline assisté de MM. Dehaen et Caillot
Buts :
Rouen : 04.26 François-Pierre Guenette (ass Loïc Lamperier et Antonin Manavian) ; 08.22 François-Pierre Guenette (ass Loïc Lamperier et Marc-André Thinel) ; 13.53 Daultan Leveillé (ass Wesley Cunningham et Dan Koudys) ; 20.48 Raphaël Faure (ass Julien Desrosiers) ; 39.41 Julien Desrosiers (ass Wesley Cunningham et Léo Guillemain) ; 48.29 Maxime Lacroix (ass Julien Desrosiers et Antonin Manavian)
Gap :
Pénalités
14 minutes contre Rouen
10 minutes contre Gap


Des Dragons conquérants.

La meilleure défense c’est l’attaque, c’est ce que pensent les Gapençais en étant les premiers en action par l’intermédiaire de Carter qui s’infiltre mais bute sur un Lhenry vigilant (00.10). Sur la mise au jeu qui est gagnée par les Rapaces, c’est cette fois Langlais qui poursuit l’échauffement de Lhenry (00.15).
Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/2 retour : Rouen vs Gap  - CDL : Rouen à la défense du titre.
Photographe : Pascal Longuemare
Farouche bataille
Rouen, à domicile, se doit de réagir. C’est Desrosiers qui s’en charge en obligeant Lavigne à détourner du bouclier (01.00). Remis dans le sens de la marche, Rouen va alors se rendre maître du puck et assiéger la zone défensive de Gap. Koudys (01.30) puis Lampérier (02.37) butent sur le portier visiteur. Pris dans l’étreinte des Dragons, les Rapaces sont pris par la patrouille. Guenette est le premier à se mettre en action en s’infiltrant plein axe mais Lavigne bloque (03.54). Ensuite, Manavian expédie un gros lancer qui trouve encore Lavigne (04.15).
La pression est trop forte et, une nouvelle fois, c’est Guenette qui se transforme en maître-artilleur, si le premier essai est infructueux, le second fait trembler les filets. Lampérier, sur la droite, trouve, dans l’axe, Guenette, son tir puissant est freiné par Lavigne mais le palet file tout doucement derrière la ligne fatidique (1-0 / 04.26 / Guenette ass. Lampérier et Manavian).
Rouen est revenu à hauteur sur les deux rencontres. Rouen maintient la pression que Gap ne peut maintenir en se mettant encore à la faute. Guenette (05.35), Lampérier (05.56), Manavian (06.10) mettent Lavigne à contribution. Un double avantage est offert aux Dragons, mais celui-ci reste infructueux. Gap récupère un homme mais a trop subi et craque.
Le palet circule bien dans les crosses rouennaises, Lampérier, légèrement décalé sur la droite, adresse un bon slap, Lavigne repousse dans la crosse de Guenette qui ne manque pas de doubler la mise (2-0 / 08.22 / Guenette ass. Lamperier et Thinel).
Gap est quelque peu sonné et a du mal à réagir et continue à subir les assauts de Dragons aériens.
Un troisième but superbe, dans la lucarne de Lavigne, est marqué par Leveillé, il est justement refusé pour une cage légèrement déplacée (11.45). Enfin, Gap repointe le bout du nez, Valchar, sur une superbe accélération côté gauche, prend tout le monde de vitesse mais Lhenry reste impérial (11.31).
Rouen va tripler la mise, Koudys, sur la droite, fait le job, il sert Leveillé, côté opposé, qui fusille Lavigne (3-0 / 13.53 / Leveillé ass. Koudys et Guillemain).
C’en est trop pour coach Basile qui prend son temps mort pour recadrer ses boys, mais le mal est fait. Gap bénéficie d’un jeu de puissance, mais la tête n’est pas vraiment là et les Rapaces ne proposent rien de bon, excepté ce tir de Trabichet que Lhenry bloque sans mal (17.31).

Rouen, en un tiers, a totalement inversé la tendance en proposant un jeu chatoyant face à des Rapaces bien peu inspirés et complètement étouffés.

Tir : Rouen 19 – Gap 7 / Face-off : Rouen 16 – Gap 7


Rouen enfonce le clou.

Il ne faut pas longtemps aux Dragons pour montrer aux Rapaces où ils sont et qu’ils n’ont pas l’intention de les remettre dans le match. 46 secondes exactement, c’est Desrosiers le détonateur. Sur la droite, il s’échappe, va se cacher derrière la cage et sert, plein axe et en pleine vitesse, Faure qui se délecte du caviar (4-0 / 20.46 / Faure ass. Desrosiers).
Rien n’arrête la furia rouennaise. Lavigne doit intervenir de la crosse face à Guillemain (21.49) puis du casque face à Thinel (23.00). Gap enfin réagit, Carter est en bonne position il arme son tir qui est avorté par le sacrifice de Coulombe (23.58). C’est ensuite Langlais, sur un tir puissant, qui oblige Lhenry à détourner du bouclier (24.06).
Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/2 retour : Rouen vs Gap  - CDL : Rouen à la défense du titre.
Photographe : Pascal Longuemare
Lavigne surveille le puck devant Lampérier
Un feu de paille vite éteint par le trio Guenette, Thinel, Lampérier qui affole l’arrière-garde visiteuse avec un bon slap du dernier nommé  (26.00). Ensuite, c’est Manavian, par deux fois, qui envoie des mines, le premier lancer est au-dessus (26.22), le second bloqué par Lavigne (26.34). Leveillé récupère un puck dans l’axe, mal dégagé par la défense de Gap mais Lavigne y met fin (26.55).
Rouen poursuit son travail et le trio Lacroix, Charland, Desrosiers monopolise le puck et pense conclure mais c’est Faure qui est propulsé dans le but (28.38). Sur une pénalité différée, Gap, une nouvelle fois par Valchar, allume Lhenry qui reste vigilant (30.52). Sur le jeu de puissance, Gap fait bien tourner la rondelle, Carter sert admirablement Arrossamena mais son lancer est repoussé par Lhenry dans la crosse de Pard mais qui trouve encore Lhenry sur la route (31.01).
Toujours en avantage numérique, Gap se fait contrer par Desrosiers qui file en break mais manque sa feinte face à Lavigne (33.01). Gap est une nouvelle fois en jeu de puissance mais ne sera dangereux que sur une incursion de Golicic mais, de nouveau, Lhenry répond présent (35.00). Gap a du mal à s’installer son jeu de puissance et Leveillé, en contre, va chatouiller Lavigne (35.16).
Gap est installé et développe son jeu, Kramar échoue sur la mitaine du gardien rouennais (36.11). Gap pousse et Rouen est à la faute sur la supériorité, c’est chaud, très chaud, devant Lhenry mais ni Carter (38.07) ni Golicic (38.11) ne peuvent conclure. Langlais, idéalement placé, ne cadre pas son tir, au grand soulagement de Lhenry pas à la fête sur l’action (39.00).
On se dirige vers la fin du tiers quand Desrosiers profite d’un gros trafic devant Lavigne pour loger le puck dans la lucarne droite d’un Lavigne qui n’esquisse pas le moindre geste (6-0 / 39.41 / Desrosiers ass. Guillemain et Charland).

Encore un bon tiers des Rouennais qui poursuivent sur la lancée du premier tiers. Gap passe à côté de son sujet et s’est brûlé les ailes face à des Dragons à la puissance de feu retrouvée.

Tir : Rouen 16 – Gap 10 / Face-off : Rouen 10 – Gap 13
 


Rouen gère son acquis.

Pour ce dernier tiers, Gap change son gardien et entame cette période en exerçant une grosse pression et se rendant ainsi maître du puck mais Lhenry n’est pas inquiété. Le jeu se déroule plus en zone neutre sans qu’aucune des deux formations ne prenne vraiment d’initiative, Rouen gérant son acquis et Gap ayant peur de se faire contrer. Si bien qu’après 5 minutes de jeu, il n'y a pas grand-chose à se mettre sous la dent ou à raconter.
Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/2 retour : Rouen vs Gap  - CDL : Rouen à la défense du titre.
Photographe : Pascal Longuemare
Guenette pour le second but rouennais
Comme souvent, il faut attendre un fait de jeu comme une supériorité numérique. Elle est à l’actif des Rapaces, Pard, bien placé, voit son shoot sauvé par Lampérier qui supplante Lhenry (46.05). Gap ne désarme pas sur ce jeu de puissance et Valchar, par trois fois, bute sur un Lhenry mode "grand soir" (47.10). C’est ensuite Bartman, de la bleue, dans l’axe qui envoie une mine que le cerbère rouennais dévie de la crosse (47.24).
Gap a laissé passer sa chance sur ce jeu de puissance en étant infructueux et Rouen va lui faire payer. Revenu à égalité en nombre de joueurs, Rouen rentre en zone offensive et Charland délivre un caviar de passe à destination de Lacroix qui trouve la lucarne droite de Bertrand, impuissant (6-0 / 48.29 / Lacroix ass. Charland et Manavian).
Rouen continue sur sa lancée et Leveillé, tout en vitesse, s’en va seul défier Bertrand qui a le dernier mot (49.03). Sur une grosse charge de Valchar sur Koudys, un pugilat débute, histoire sûrement de réchauffer l’atmosphère. Cet intermède "boîte à gifles" réveille des Rapaces qui assiègent le but des Dragons mais se heurtent au show Lhenry qui tient à son blanchissage. Golicic voit sa tentative repousser de la botte (50.11). Pard voit Lhenry plonger sur le puck pour le geler (50.40). Sur l’engagement gagné par Gap, Carter bute sur le plastron (50.43). Puis big sage de fabelous Fab qui, d’une magnifique mitaine, tout en vitesse, fait avorter un trois-contre-un pour un shoot de Carter (51.31).
Gap est bel et bien présent un peu trop tard, mais tient à marquer. Ils continuent leur pressing. Richter pensait bien l’avoir fait en reprenant le rebond laissé par Lhenry, consécutif à un premier essai de Bartman, mais le puck rase le poteau gauche (52.35). Richter, quant à lui, ne trouve pas le cadre (52.28) Gap, malgré de tardives bonnes intentions, ne parvient toujours à faire tinter la sirène. Rouen subit et procède en contre mais Bertrand se montre solide du plastron, sur un bon tir de Cunningham, légèrement excentré sur la gauche (55.53).
Lhenry écœure complètement Vondracek qui, seul dans le slot, voit son tir arrêter d’une splendide mitaine (55.27). Les deux dernières occasions sont rouennaises, sur un bon travail de Thinel derrière la cage, Lampérier est stoppé par la crosse de Bertrand (55.50) ensuite c’est Guillemain qui s’essaye, Bertrand laisse un rebond que Benoit exploite mais, d’un gros reflexe, Bertrand bloque d’une belle mitaine (56.34). Plus rien n’est tenté jusqu'à la fin et la patinoire laisse enfin exploser sa joie en chantant « on est en finale ».

Rouen se qualifie pour la finale et défendra son titre. Lhenry obtient un blanchissage, chose qui n’était plus arrivée aux Dragons depuis un moment. Si Gap avait un bout de patin à Méribel, ce sont les Dragons qui y ont mis les deux. Un match plein des Dragons qui, espérons-le, sera le début du renouveau, après un début de saison quelque peu difficile où le jeu ne fut pas totalement présent. Gap est passé complètement à côté de cette demi-finale retour et la qualité de son effectif méritait meilleure prestation. Rouen doit confirmer son mieux, dès vendredi, avec la réception des Lions de Lyon, pour le compte de la 13ème journée de Magnus.

Tir : Rouen 8 – Gap 12 / Face off : Rouen 5 – Gap 9


 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...