trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 2ème journée : Rouen vs Epinal
6-4
(3-4 1-0 2-0)
Le 16/09/2014
L'Ile Lacroix, Rouen
Rouen ] Epinal  ]
Et de quatre...
 
Les Dragons de Rouen, défaits deux jours avant en championnat, reçoivent le Gamyo d'Epinal, emmené par Philippe Bozon, pour la seconde journée de la Coupe de la Ligue. Les Rouennais avaient fait forte impression en écrasant leurs voisins amiénois tandis que les Spinaliens en avaient fait de même en étrillant Strasbourg. Le match paraît donc indécis entre les hommes de Philippe Bozon, qui dispose d'un effectif intéressant, et des Normands qui disposent, cette année, d'une puissance offensive importante.
 
L'Ile Lacroix, Rouen, Hockey Hebdo David Colin le 18/09/2014 à 11:00
FICHE TECHNIQUE

2014 spectateurs
Arbitres : M. Bliek assisté de Mme Boniface et M. Loos
Buts :
Rouen : 07.08 Francis Charland (ass Patrick Coulombe et Julien Desrosiers) ; 10.06 Raphaël Faure (ass Dan Koudys) ; 11.38 Francis Charland (ass Julien Desrosiers et Wesley Cunningham) ; 17.42 Daultan Leveillé (ass Marc-André Thinel et Wesley Cunningham) ; 40.36 Francis Charland (ass Julien Desrosiers et Patrick Coulombe) ; 43.17 Maxime Lacroix (ass Francis Charland et Dan Koudys)
Epinal : ; 07.28 Anze Kuralt (ass Michal Petrak) ; 12.31 Maxime Ouimet (ass Matthieu Le Blond et Vincent Kara) ; 16.30 Yannick Offret ; 18.32 Anze Kuralt (ass Ken Ograjensek et Michal Petrak)
Pénalités
34 minutes dont 10 à Cunningham et 10 à Manavian contre Rouen
53 minutes dont 5+20 à Valier et 10 à Kara contre Epinal


Les acteurs se positionnent pour la première mise au jeu que les Spinaliens récupèrent. Les Dragons se ressaisissent aussitôt de la rondelle et décident de porter une première offensive vers la cage d'Hocevar, qui n'a aucune intervention à réaliser malgré la montée rouennaise, puisqu'un des ses coéquipiers écope déjà de la première pénalité du match.
Les Normands en profitent très rapidement par une première déviation de Lampérier qui manque le cadre de peu. Les Rouennais sont installés dans le camp des visiteurs mais ne parviennent pas à franchir le dernier rideau adverse, malgré une nouvelle déviation de Coulombe qui voit Petrak revenir sur la glace après avoir achevé sa pénalité.
Les Dragons ont déjà multiplié les shoots à cet instant du match tandis que les Spinaliens assènent leur premier tir après six minutes de jeu. Les locaux dominent ce début de tiers et provoquent une nouvelle pénalité qui s'avère bénéfique puisque Coulombe décale Charland qui envoie une frappe soudaine finissant sous la barre (1-0/7'08/Charland ass. Coulombe et Desrosiers).
Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 2ème journée : Rouen vs Epinal  - Et de quatre...
Pascal Longuemare
Les Normands pensent avoir fait le plus dur mais il ne faut que vingt secondes à Epinal pour signer son retour par Kuralt qui dévie le tir de Petrak face à une défense rouennaise qui n'a pas eu le temps de se reconcentrer (1-1/7'28/ Kuralt ass. Petrak).
Le début de tiers est amorphe mais les deux camps semblent se réveiller. Koudys repousse une nouvelle attaque des Gamyo pour trouver Faure qui se présente face à la cage et trompe Hocevar en ouvrant son tir pour redonner l'avantage à des Dragons combatifs (2-1/10'06/Faure ass. Koudys).

L'arbitre décide de sanctionner à nouveau les Spinaliens qui semblent en difficultés aux offensives rouennaises.
Le surnombre normand pèse sur la défense d'Epinal et Charland transforme un nouveau tir pour accroître l'avantage des siens et marquer son deuxième point de la soirée (3-1/11'38/Charland ass. Desrosiers et Cunningham).
Les Gamyo ne semblent pas pour autant sonnés et le démontrent. Janil, conservant la palet à la bleue, en est dépossédé par Le Blond trouvant Ouimet qui contre-attaque et se joue facilement du portier normand (3-2/12'31/Ouimet ass. Le Blond et Kara).
Epinal est toujours en infériorité numérique mais les Rouennais commettent une nouvelle erreur en zone offensive permettant à Offret d'emmener une seconde contre-attaque et provoquer un penalty fructueux puisque celui-ci transforme cette occasion et égalise (3-3/16'30/Offret).
Rouen n'y est plus et Kuralt passe facilement entre deux défenseurs apathiques et dépassés pour crucifier Riopel (3-4/18'32/Kuralt ass. Orgajenqek et Petrak).
Ce premier tiers, renversé par les Spinaliens dans les derniers instants, prend fin et les Rouennais semblent irrités par ce retournement impensable.
Les Gamyo sont bien organisés et méritent amplement le résultat face à des Rouennais pouvant faire la différence à tout instant mais ayant pour talon d'Achille leur défense proposant très peu de solutions.

ROUEN       EPINAL
Tirs : 12       Tirs : 9
F/O :  10       F/O :  7

 


Le second volet reprend et Riopel est sacrifié pour l'entrée de Lhenry, chaudement applaudi par son public et prouvant qu'il est toujours solide après un premier arrêt difficile pour son équipe revenue en infériorité sur la glace .
Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 2ème journée : Rouen vs Epinal  - Et de quatre...
Pascal Longuemare

C'est au tour des Dragons de se retrouver en avantage numérique mais à ne pas gagner leurs mises au jeu, les Normands n'inquiètent pas Hocevar qui ressort, à plusieurs reprises, des tirs sans danger.
Les locaux tentent toujours de refaire leur retard et c'est Léveillé qui vient trouver la faille en déviant le tir de Thinel (4-4/37'42/Leveillé ass. Thinel et Cunningham).
Rouen domine ce second tiers mais la seule action à retenir est une dernière action dangereuse de Peter Valier qui vient charger Guillemain à la tête et vient écoper d'une pénalité majeure face à ses anciens coéquipiers.
Une échauffourée débute entre l'accusé et Cunningham, les arbitres séparent les acteurs et les camps sont tous deux sanctionnés fortement.
Ce second tiers, pauvre en activité offensive, aura vu les Dragons revenir au score tandis que les Spinaliens recommenceront la dernière partie en infériorité.


 
ROUEN       EPINAL
Tirs : 16       Tirs :  6
F/O :   7        F/O : 11

 


Troisième et dernier épisode de cette rencontre agitée par de multiples rebondissements et après un second tiers paisible.
Rouen peut profiter de cinq minutes de pénalité infligées à l'encontre des Spinaliens et se positionne en zone offensive pour prendre l'avantage rapidement par Charland qui envoie une nouvelle salve dans les filets d'Hocevar et place les locaux sur de bons rails dès la reprise (5-4/40'36/Charland ass. Desrosiers et Coulombe).
Les Vosgiens continuent de souffrir et regardent le tableau d'affichage où le temps de l'infériorité numérique semble interminable et rend détestable Charland qui vient faire le break et ajouter son quatrième point du match après que Desrosiers ait fait le tour de la cage pour le servir idéalement et réussir également sa quatrième assistance de la soirée (6-4/43'17/Charland ass. Desrosiers et Koudys).
Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 2ème journée : Rouen vs Epinal  - Et de quatre...
Pascal Longuemare
L'ensemble des sanctions sont écoulées et le match se rééquilibre avec un léger avantage pour les Normands qui placent une nouvelle attaque sortie hors de la glace par Hocevar.
Une pénalité est à nouveau sifflée, cette fois-ci à l'encontre des Dragons qui ne sont pas à l'abri d'un retour des Gamyo qui ont su, antérieurement, faire la différence aux moments opportuns.
Le jeu est plus ouvert avec plus d'espace et les Spinaliens en profitent face à une défense rouennaise en difficulté mais suppléée par le "pompier" Lhenry qui empêche les hommes de Bozon de recoller au score.

Le jeu continue et les locaux additionnent les pénalités face à des Lorrains qui tentent de profiter de ces avantages mais sans succès puisque le match vient trouver son épilogue sur cette victoire rouennaise où Epinal aurait tout autant mérité tant les Gamyo ont su imposer leur jeu avec ses individualités et son collectif bien mené par Philippe Bozon face à une défense rouennaise un peu juste et à laquelle il manquerait un dernier renfort pour combler les quelques lacunes constatées mais effacées par un duo Charland-Desrosiers des grands soirs, en marquant quatre points pour l'un et ajoutant quatre assistances pour le second.



ROUEN       EPINAL
Tirs :  7        Tirs : 5
F/O : 13        F/O :  5

 
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...