trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 3ème journée : Chamonix vs France U20
4-3
(2-1 1-0 0-2 0-0 1-0)
Après prolongation
Après tirs aux buts
Le 27/08/2013
Patinoire Richard Bozon, Chamonix
Chamonix  ] France U20 ]
Chamonix démarre bien sa saison
 
Premier match de la saison pour le Chamonix Hockey Club. Opposés par deux fois à l’Equipe de France U20, les Chamois de Chamonix ont réussi leur début de compétition et ont brillamment remporté leurs deux confrontations. A cette occasion, l’équipe dirigeante chamoniarde a lancé son nouveau projet d’abonnement à 99€ pour la saison (69€ pour les étudiants). De quoi ramener du monde autour du glaçon chamoniard.
 
Patinoire Richard Bozon, Chamonix, Hockey Hebdo Alexandre Juillet le 28/08/2013 à 16:30
FICHE TECHNIQUE

260 spectateurs
Buts :
Chamonix :
France U20 :
Pénalités
16 minutes contre Chamonix
26 minutes dont 10 à Carpentier contre France U20


Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 3ème  journée : Chamonix  vs France U20 - Chamonix démarre bien sa saison
Alexandre Juillet
Les duels ont été nombreux lors des confrontations
Match I : Trois triplés pour une victoire.

Pour cette rencontre, Stéphane Gros devait se passer de Fouquerel, Kara et Terrier de retour d’un stage en Ukraine avec l’Équipe de France A’. Côté bleu, Philippe Bozon composait sans Lou Bogdanoff et Antoine Mony.

Dès l’entame, les Chamois imprimaient leur rythme. Masson, puis Gras tentaient par deux fois de tromper la vigilance de Darier, titularisé devant le filet français. Les bleus répondent par Jordan Perret qui, d’un tir ras glace, met Victor Goy a contribution pour la première fois de la partie. Très vite, les assauts des Chamois vont porter leurs fruits. A l’engagement, Gadoury se bat, gagne la rondelle et bat le portier sur un service d’Alexandre Audibert, 1-0 à 7’44.
Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Jérémy Arès de trouver la faille. A la suite d’une belle phase offensive, Gras tente un lancer qui rebondit derrière le but de Darier. Arès, opportuniste, expédie le précieux au fond des filets et fait le break, 2-0 à 12’37. Une minute plus tard, Rubin s’empare de la rondelle et, d’une subtile feinte, s’ouvre le chemin du but. D’un joli mouvement gauche-droite, l’ex-attaquant des Coqs de Courbevoie score du revers pour le troisième but de la soirée, 3-0 à 13’40. Le festival offensif continue quelques minutes plus tard, lorsque Tremblay sert plein axe Kévin Gadoury qui, d’un lancer court, ajuste le portier français, 4-0 à 16’37. Dans l’euphorie engendrée par cette quatrième réalisation, les Chamois vont commettre une petite erreur défensive à la bleue. Sur le contre, Métais sert Carpentier qui, d’une subtile pichenette, glisse le puck dans la lucarne droite de Victor Goy, jusque-là impérial dans sa cage, 4-1 à 16’55.  La première période s’achève sur le score de 4 buts à 1 pour des Chamoniards appliqués et sérieux. Les U20 montrent quelques belles phases de jeu mais pèchent souvent dans la dernière passe ou à la finition.

Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 3ème  journée : Chamonix  vs France U20 - Chamonix démarre bien sa saison
Alexandre Juillet
Veydarier déterminé avant la seconde rencontre
En début de seconde période, Benjamin Rubin est sanctionné pour accrocher. On pense alors voir les hommes du coach Bozon s’installer en zone offensive, mais ce sont les Chamois qui prendront le large sur une superbe échappée solitaire de Jérémy Arès, côté gauche. L’attaquant repique dans l’axe et se présente seul face à Darier qu’il ajuste d’un tir en lucarne, 5-1 à 24’58 [4-5]. A la mi-match, le capitaine chamoniard ajoutera une nouvelle unité au compteur chamoniard. Bien servi par Clément Masson dans le slot, Audibert reprend instantanément et bat Darier à ras glace, 6-1 à 29’25. Puis 7-1, grâce à une belle reprise de Tremblay, servi par Gadoury après une nouvelle récupération en zone offensive, à 30’45. Philippe Bozon décide de changer de gardien et fait entrer Antoine Bonvalot, back-up des Brûleurs de Loups de Grenoble. Comme en première période, l’Équipe de France va saisir l’opportunité sur un cafouillage devant le but. Situation dont profite Douay pour faire trembler les filets de Goy pour la seconde fois de la partie, 7-2 à 31’57. Les bleus tentent de jouer leur va-tout malgré l’écart. Et cette fois, c’est Di Dio Balsamo qui est tout proche de trouver l’ouverture. Malheureusement pour le joueur français, Goy agite la mitaine et bloque la tentative du joueur briançonnais. Une minute trente avant le terme de cette seconde période, et profitant d’une supériorité numérique, les Haut-Savoyards vont trouver une nouvelle fois la solution. En powerplay, le CHC installe son jeu. Laurent Gras sert Kyle Hardy dont la passe est reprise victorieusement par Arnaud Hascoet, 8-2 à 38’26 [5-4]. Au terme de ce second tiers, le score est désormais de 8 buts à 2 pour les joueurs de Stéphane Gros. Un score logique au vu de la physionomie de la rencontre mais les bleus, vaillants, ne lâchent rien malgré l’écart.

Au retour des vestiaires, Chamonix fait tourner la rondelle et le trio canadien du CHC va de nouveau s’illustrer. Sur la gauche, Gadoury sert Rubin plein axe. Sa passe dans le dos parvient à Julien Tremblay qui score du revers pour la neuvième réalisation de la soirée, 9-2 à 47’42. Deux minutes plus tard, de nouveau le trio chamoniard en action. Gadoury profite du travail de Rubin pour servir Tremblay. L’attaquant local ne se fait pas prier et marque dans le but déserté par Bonvalot sur cette action, 10-2 à 49’57. Trois minutes plus tard, l’intenable Kévin Gadoury marque après une belle récupération de palet de Rubin en zone offensive, 11-2 à 53’26. Sur la phase offensive suivante, l’Équipe de France U20 va trouver la faille. Au départ de l’action, Romain Chapuis, plein axe, décale Saint-André, qui score en break, 11-3 à 55’57. Sur la célébration de but, Gadoury écope de 10 minutes de méconduite. En toute fin de rencontre, Arès est lancé par Hardy. A la lutte avec deux défenseurs, Arès récupère et marque, 12-3 à 57’22. Enfin, profitant d’une dernière double supériorité numérique, les Chamois vont clore leur festival offensif par un but de Brent Patry, bien servi par Masson, 13-3 à 59’19 [5-3].

Chamonix remporte donc logiquement la rencontre et peut aborder sereinement la rencontre suivante qui les opposera une nouvelle fois à l’Équipe U20.

A noter que le nouveau trio canadien Gadoury-Tremblay-Rubin a totalisé respectivement 7, 5 et 4 points durant cette rencontre et a montré de beaux automatismes, à confirmer dans les semaines à venir.

*** : Gadoury, Tremblay, Rubin, Arès
** : Hardy, Masson, Patry
* : Hascoet, Gras



Match II : Un match poussif

Confrontés pour la deuxième fois en deux soirs à l’Équipe de France de Hockey sur Glace Junior. Si la veille, les joueurs du club aux trente titres de champions de France avaient illuminé le match et marqué beaucoup de buts, la prestation du soir allait être moins brillante.

Comme lors de la première rencontre, Victor Goy occupait la cage des locaux, mais Philippe Bozon préférait, quant à lui, Antoine Bonvalot pour garder le filet national. D’entrée de jeu, Chamonix prend les devants. Profitant d’un service de Tremblay, Benjamin Rubin marquait en poussant la rondelle entre les bottes du cerbère des bleus, sur la première incursion, 1-0 à 1’11. Quelques secondes plus tard, l’équipe de France réplique et il faut un miracle pour que le poteau ne sauve les Chamois après trois minutes de jeu sur un lancer en reprise de Carpentier. Euphoriques après cette première belle occasion, les joueurs de Bozon mettent de l’engagement dans les duels. Sans doute trop pour le trio arbitral qui envoie Pierre Crinon purger deux minutes au banc. Deux minutes qu’il n’effectuera pas entièrement puisque, à la quatrième minute, les Chamois s’installent en zone offensive. Hardy sert Tremblay. Ce dernier s’avance pour passer la rondelle à Gadoury, proche de l’enclave côté gauche, et qui, d’une subtile pichenette, trompe le gardien de but français pour la deuxième fois de la partie, 2-0 à 4’18 [5-4]. Comme la veille, les Chamois démarrent leur confrontation de fort belle manière, multipliant les lancers que Bonvalot se charge de stopper. Mais après moins de 7 minutes de jeu, profitant d’un jeu de puissance, Saint-André sert Kazarine qui, d’un lancer balayé, pense battre Goy. Le portier chamoniard se bat comme un beau diable pour sortir la rondelle, il se couche pensant la bloquer, mais Carpentier prend le temps de récupérer le précieux et de l’envoyer en revers dans le filet vide, 2-1 à 6’31. La physionomie du match tourne en faveur de l’EDF pendant la fin de la première période. Contacts, précisions dans les passes et adresse, tout y est. Il faut un excellent Victor Goy pour contrer les offensives. Exemple marquant : le lancer de Fabien Métais, stoppé de la mitaine par le portier du CHC. Chamonix rentre au vestiaire avec un petit but d’avance.

Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 3ème  journée : Chamonix  vs France U20 - Chamonix démarre bien sa saison
Alexandre Juillet
Rubin a marqué lors des deux rencontres.
Dès l’entame de seconde période, Rubin, encore lui, trouve la faille d’une reprise. Positionné dans le slot, l’attaquant canadien, reprend victorieusement le service de Tremblay et Gadoury, 3-1 à 22’03. S’ensuivra une déferlante de pénalités contre chacune des deux équipes. Le deuxième tiers, bien terne s’achève sur ce score de 3 buts à 1.

Les Chamois ont encore vingt minutes à tenir, mais ce sont au contraire les U20 qui reviendront rapidement dans la partie. Tout d’abord par l’intermédiaire de Bourgeois, profitant d’un double avantage numérique et qui expédiait le puck dans le bas du filet de Goy, 3-2 à 46’12 [5-3]. Chamonix mène toujours, mais la joie sera de courte durée. Moins de cinq minutes avant la fin de la rencontre, Biscard écope d’une pénalité. Les Français construisent leur jeu de puissance. Métais alerte Saint-André. Ce dernier shoote et voit Goy s’interposer, mais le rebond est favorable à l’international français, qui trompe la vigilance de son coéquipier habituel en bleu, 3-3 à 55’58 [5-4]. La rencontre se clôt sur ce score nul de 3 buts partout. Place aux prolongations.

Dès l’entame de la prolongation, Chamonix pousse et pense faire plier Bonvalot, qui réalise une très belle parade sur un lancer de Tremblay. Deux minutes plus tard, la tension est à son comble et la patinoire Richard Bozon retient son souffle. L’équipe de France est toute proche de marquer le but vainqueur mais Hardy contre le puck, puis la crosse de ses opposants, qui bénéficiaient sur cette action de deux immanquables. Chamonix répliquait par Gadoury mais ne marquait pas… Place aux tirs aux buts. 

Tirs aux buts : 

*** : Rubin, Gadoury, Tremblay, Carpentier
** : Saint-André, Hardy
* : Bonvalot, Goy

Chamonix prend la tête du classement avec 4 points en deux matchs. L'équipe de France marque, elle aussi, son premier point de la saison à la faveur du point glané au terme des soixante minutes de jeu. 
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Sergo a écritle 29/08/2013 à 16:16  
Très heureux pour Cham que notre ancienne triplette fasse des étincelles pour les Chamois.
La saison passée ensemble à Courbevoie leurs donne un gain de temps sur les automatismes.
en espérant q cela donne la possibilité à Chm de miex débuter e championnat que l saison dernière
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...