trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 4ème journée : Rouen vs Strasbourg
3-1
(0-0 1-1 2-0)
Le 30/09/2014
Rouen, L’Île Lacroix
Rouen ] Strasbourg  ]
CDL : Rouen dans la douleur
 
Après un séjour dans les Vosges soldé par une nouvelle défaite en Ligue Magnus, les Dragons de Rouen recevaient Strasbourg pour la quatrième journée de coupe de la ligue. Une victoire qualifierait les normands pour le prochain tour et permettrait de remettre en confiance une équipe toujours ennuyée par sa défense. Strasbourg leader de Magnus ex-æquo, doit de son coté l’emporter aussi afin de pouvoir entrevoir une qualification.
 
Rouen, L’Île Lacroix, Hockey Hebdo Alexandre Canivet le 03/10/2014 à 07:09
FICHE TECHNIQUE

2015 spectateurs
Arbitres : Mr Gremion, assisté de M. Douchy et Herrault
Buts :
Rouen : 27.56 Maxime Lacroix (ass Julien Desrosiers et Patrick Coulombe) ; 52.03 Julien Desrosiers (ass Francis Charland et Maxime Lacroix) ; 59.28 Marc-André Thinel
Strasbourg : ; 39.03 Peter Bourgaut (ass Julien Burgert et David Striz)
Pénalités
43 minutes dont 10 à Guillemain et 5+20 à Cunningham contre Rouen
12 minutes contre Strasbourg


La rencontre démarre timidement, les deux camps s’appliquant à rester dans leurs schémas de jeu. Il faut  attendre plusieurs minutes avant de relever une première tentative notable par Lacroix qui envoi à la cage en pivot (4’26).
Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 4ème journée : Rouen vs Strasbourg  - CDL : Rouen dans la douleur
Photographe : Marine Romain
Rouen en difficulté
Une première pénalité à l’encontre des visiteurs va réveiller quelque peu la patinoire quand les dragons croient avoir marqué mais le zèbre du soir le refuse justement pour une crosse haute (6’56). Rouen maitrise plus la rondelle, mais mis à part une belle chance pour Leveillé après un bon job de Coulombe (8’12), le match est pauvre en occasion de but. Strasbourg adopte un pressing haut qui gène beaucoup les relances rapides rouennaises et gratte de bon palet en zone neutre. Sur un bon lancer repoussé par Riopel, Bourgaut manque la cage ouverte et l’ouverture du score (9’45). Une pénalité dans chaque camp provoque une situation de 4 contre 4 et L’Etoile noire pousse gentiment sur la cage locale sans toutefois trouver la faille.  Rouen réagit par Lampérier qui met au dessus du but après un super déboulé de Dorey (14’07) mais s’en est tout des occasions normandes. L’échec avant alsacien les obligeant la plus part du temps à envoyer au fond. Strasbourg en fin de période est d’ailleurs proche de prendre l’avantage sur ce bon service de Michel pour Goncalves qui perd son duel face à Riopel (17’40).

Premier tiers équilibré entre deux équipes ne prenant peut ou pas de risques offensifs. Avec les problèmes défensifs rencontrés depuis le début de saison on se doute que les hommes de Rodolphe Garnier ont pour ordre de faire attention à leur arrière et cela se ressent dans le jeu d’attaque proposé. Coté Strasbourg, la défaite de la semaine dernière à domicile face aux mêmes adversaires n’a pas été oubliée et la tactique mise en place par Daniel Bourgade est efficace.

Tirs : Rouen 11 Strasbourg 6
Face off : Rouen 9 Strasbourg 10



Après une première période trop calme au niveau offensif, les dragons semblent revenir avec plus de velléités en ce début de période. Cunningham en bonne position après un super boulot de Koudys n’arrive pas à tromper Beck dans un bon soir (22’27).
Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 4ème journée : Rouen vs Strasbourg  - CDL : Rouen dans la douleur
Photographe : Marine Romain
Lacroix au four et au moulin
En bon capitaine Thinel essaie de montrer la voie mais Beck ne bronche pas (23’01), puis Koudys enrhume son défenseur sur l’aile gauche avant de venir buter à nouveau face au dernier rempart (25’24). Sur une nouvelle poussée locale, Lacroix dans la mêlée arrive à reprendre de volée et à mettre le puk au fond (1-0/27’56/ Lacroix ass. Desrosiers et Coulombe). Malgré l’ouverture du score, Rouen ne prend pas réellement le dessus sur son adversaire et reste concentré a évoluer en bloque. Il faut attendre plusieurs minutes avant de voir Desrosiers venir frapper à la porte de Beck sans conséquence (33’25). Le temps s’écoule tranquillement contrairement à Cunningham qui à la mauvaise idée de se faire justice après une première faute de Burgert. Le geste d’humeur du défenseur canadien l’envoi aux vestiaires pour les reste de la partie mais laisse son équipe en infériorité pendant 5 longues minutes indivisibles. Le jeu en infériorité des dragons sévèrement mis en difficulté samedi à Epinal se montre solide. A l’image de Riopel face à Marcos (37’36). Koudys et Leveillé sont même proches de doubler la mise mais le second n’arrive pas à conclure (38’12). Cependant Strasbourg veut profiter de son avantage numérique, comme sur cet engagement où Dantford nous démontre toute la puissance de son lancer (38’46) une première fois. Quelques instants après Riopel nous sort une superbe mitaine réflex qui fera soulever des applaudissements sur un nouvel essai de Dantford en situation idéale (38’52). Finalement, sur un nouvel engagement, Stritz et Burgert combinent afin de libérer Bourgaut qui ne manque pas l’occasion d’égaliser (1-1/39’03/ Bourgaut ass. Burgert et Stritz).

Rouen est revenu avec plus d’envie offensive mais le jeu reste relativement brouillon. Les passes ont du mal à arriver et les attaquants sont rarement en bonne condition. Beck réalise un bon match bien aidé par une défense bien regroupée et solidaire, ainsi qu’un pressing haut extrêmement gênant pour les attaquants locaux. L’attaque quant à elle n’a pas manquée d’opportunisme sur la pénalité majeur de Cunningham et convertit en but le bon travail accompli jusque là.

Tirs : Rouen 19 Strasbourg 8
Face off : Rouen 12 Strasbourg 13



Les Dragons essaient de reprendre les devants par Lacroix qui butte sur Beck décidément plus en verve que la semaine passée (41’35).
Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 4ème journée : Rouen vs Strasbourg  - CDL : Rouen dans la douleur
Photographe :Marine Romain
Janil face à l'obstacle
A l’image de ce double arrêt sur Charland et Leveillé de grand talent (42’12). Guenette assez discret jusque là s’y met à son tour mais obtient le même résultat malgré un bon jeu à trois (43’00). Strasbourg va piquer à son tour la défense adverse mais Pardavy ne trouve pas les filets sur une bonne passe de Michel (47’50). Le jeu revient rapidement en zone défensive visiteuse et sur un nouveau gros jeu du second trio, Lacroix ne peut pousser la rondelle dans la cage celle-ci étant dégagé in extrémis. La situation va se répéter mais cette fois sur les buts de Riopel qui a terre voit sa défense dégager en catastrophe (50’00). Rouen pousse pour obtenir ce but libérateur. Desrosiers hérite du palet dans le slot et mystifie Beck d’un superbe dribble (2-1/52’03/ Desrosiers ass. Charland et Lacroix). On souffle dans les tribunes en se disant que le plus dur a été fait. Sauf qu’il reste encore quelques minutes. Coulombe irréprochable jusque là se fait subtiliser le palet en zone défensive et laisse Michel en position idéale se frotter à Riopel qui bloque sans rebond (54’20). Ouf ! Il était dit que Rouen souffrirait jusqu’à la fin puisque Guillemain se fait sanctionner pour deux minutes. Dantford en canonnier s’en donne à cœur joie mais « Rio » dit non (56’25) et (57’20). A peine revenu à cinq que Rouen se retrouve à nouveau pénalisé pour retard de jeu (58’26). Bourgades demande un temps pour mettre en place une dernière tactique. Beck sort de ses cages afin d’apporter un double avantage numérique, mais en vieux briscard Thinel en haut de sa zone défensive pique le puk  au défenseur alsacien avant de la dégager du revers avec la bande. Doucement le palet glisse, se dirige vers la cage et rentre (3-1/59’28/ Thinel). Thinel qui venait de regagner son banc pour changer de ligne, avant que le palet ne franchisse la ligne, peut avoir le sourire avec ce but chanceux il libère la patinoire.

Tirs : Rouen 13 Strasbourg 8
Face off : Rouen 8 Strasbourg 7



Rouen aura souffert pour obtenir le gain dans cette rencontre peu emballante. L’aspect tactique, des deux cotés, ayant pris le dessus sur le spectacle n’a pas permis d’assister à une avalanche de buts comme les Dragons en ont l’habitude à domicile depuis le début de la saison. Néanmoins, la défense qui a été régulièrement mise sous pressions ces derniers temps a été rarement prise au dépourvu, l’équipe jouant bien en bloc et de façon disciplinée. Par contre, le pressing haut des visiteurs a mis en avant certaines difficultés à ressortir le palet rapidement et proprement pour prendre l’adversaire de vitesse. Il faudra aussi travailler de ce coté. Pour Strasbourg si longtemps l’opération hold up a tenue, il est à noter le manque de puissance offensive sur ce match avec peu d’opportunités de marquer pendant 60 minutes. Si la qualification en quart de finale est envolée, l’Etoile Noire si elle s’applique à jouer de cette façon devrait déjouer plusieurs grosses cylindrées de ce championnat et gratter des points importants dans la course aux play-offs.

Homme du match : Beck Strasbourg / Lacroix Rouen

 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...