Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 2
D2 : Présentation poule B
 
Après la présentation de la poule A voici la Poule B du championnat de France de hockey sur glace de Division 2.
 
Media Sports Loisirs - Hockey Hebdo, Hockey Hebdo Patrick Poitrineau le 20/09/2019 à 19:30
PRESENTATION DIVISION 2
POULE B
Saison 2019/2020


Celle qu'on appelait communément poule Sud et reconnue par les observateurs,  confirmée jusque là par les résultats d'un niveau au dessus de la poule A dite du Nord se voit enrichie de 2 équipes qui n'ont rien de sudistes puisque alsaciennes. Il s'agit de Colmar et de la réserve de Strasbourg.
 
ANNECY
Si les Chevaliers ont beaucoup oscillé entre la D1 et la D2 depuis 1985, c'est quand même cette dernière division qu'ils ont le plus fréquenté ; la dernière descente datant de la saison 2017/18. 3ème poule B la saison dernière, éliminés en ½ finale des play offs.
 
Coach Cyril Papa (entraîneur-joueur)
Gardiens Steven Catelin, Hector Lioud
Défenseurs Justin Vienneau  (Can,), Alban Rodriguez, Victor Vitton-Mea, Grégory Dufour, Nicolas Legon, Dorian Rachex,
Attaquants Benjamin Arnaud, Hugo Moncenix, Cyril et Raphaël Papa, Matous Belohorsky ( Tchèque), Maxime D'Orazio, Yann Diaferia, Florentin Lardy, Allan Dugat, Bertrand Fribault, Pierrick Perrée 
Composition par nation : 1 canadien et 1 tchèque pour 17 français.
 
Annecy est un club qui sans négliger une certaine ambition, veut d'abord et avant tout mettre en avant la formation alpine et se faire plaisir en équipe. Avec seulement 2 étrangers à ce jour pour 17 français, quasiment tous alpins, le « produit local » est mis en avant. Le défi est de taille mais superbe. Et puis si l'osmose est bonne entre équipiers alors nos chevaliers ne seront pas si loin du Graal.
 
 
COLMAR
Pour la première fois de son histoire en D2 depuis la saison dernière ; classé 6ème de la poule A, Colmar se qualifie donc pour les play offs mais éliminé au premier tour.
 
Coach Christer Eriksson (Suède)
Gardiens Michaël Muller,
Défenseurs  Benoit Salvin, Yann Pflieger,  Julien Maricato, Aurélien Klesmann ?, Jonathan Estienne ?,
Attaquants Maxime Leroux, Martin Majerik (Slovaque),  Vincent Bruyère (Canada), William Kern, Maxime Mathieu, Loick Engelvin ?, Alexis Hermant ?,  Corentin Cruchandeau ?, Téo Haffner ?,  Paul Fuchs ?,
Composition par nation : Pour ce que nous en savons 1 slovaque et un canadien au moins et 6 français !
 
Il est bien évident que l'effectif doit être déjà bien établi avec à priori pas mal d’espoirs sous licences bleues mulhousiennes mais chez les dirigeants colmariens on aime bien jouer les cachotiers. Il nous faudra donc attendre de voir la première feuille de match sur le site de la FFHG pour découvrir véritablement les Titans cru 2019/20. On peut néanmoins se demander pourquoi cette discrétion alors qu’ils ont créé un peu la sensation en venant d’engager un coach suédois bien connu dans le milieu du hockey français. Il est vrai que jusqu’à la saison dernière Christer Eriksson était très impliqué au sein des Scorpions et que le club à priori aurait surtout pour vocation d’être le club-ferme de Mulhouse. Quoiqu’il en soit ils auront à faire à forte parties dans cette poule B plus relevée que ne l’était l’autre groupe l’an dernier. A suivre.
 
 
COURCHEVEL  –  MERIBEL – PRALOGNAN
Trois années en D1 et les revoilà depuis la saison dernière à nouveau en D2. 2ème de la poule B, finaliste des play offs et donc vice-champions de France D2.
 
Coach Pierre Rossat-Mignod
Gardiens Tomas Pek ( slovaq.), Grégoire Blanc
Défenseurs Théo Caubet, Théo Balthazard, Honza Zmeskal (tchèq.), Quentin Chevassu, Alexis Gomane, Connor Maclean (canad.), Jacques Evrard
Attaquants Aurélien Haaser, Alexandre Chedal-Anglay, Marvin Krukoff, Martin Kalinovic (tchèq.), Maxence Wagret, Thibault Fillion-Nicollet, Raphaël et Timoté Charlet, Thibaut Chatellard,Jaroslav Kristek (tchèq.), Petr Stoklasa (tchèq.)
Composition par nation: 4 tchéques, 1slovaque et 1 canadien pour 13 français.
 
Finaliste doublement malheureux car non seulement les Bouquetins n'ont pas remporté le titre mais ont dû pour ne pas mettre le club en danger, renoncer prudemment à une montée en D1 pourtant acquise sportivement. Mais ne croyez pas que ces derniers manquent d'ambition avec un effectif très stable, enrichi avant tout avec des recrues françaises. L'objectif de faire aussi bien, voir mieux est toujours d'actualité. Après il sera bien temps de se poser la question du retour en D1.
 
 
MORZINE-AVORIAZ
Club alpin qui a connu bien des divisions, notamment la Magnus en association avec Chamonix. C’est d’ailleurs en se séparant des chamoniards que nos morzinois se retrouvèrent relégués manu militari en 2017 en D3. Vexés, ils ne végèteront qu’une année. Probant retour en D2 avec une 5ème place de leur poule B, élimination en ¼ de finale des play offs.
 
Coach Stéphane Gros
Gardiens Lucas Mugnier, Matiss Bouvet
Défenseurs Benjamin Eyre (Anglo-franç.)), Vincent Jacquemin, Nick Cyr (USA), Alan Berger, Dominik Havlik (tchèq.), Morgan Vialle, Maxime Bataille (U20 licence bleue), Valentin Coffy (U20 licence bleue)
Attaquants Léo Dutruel, Cédrick Chagnon (cana.), Alexandre Oligny Root (cana.), Léon Taberlet, Eddie Berger, Evan Schultz (USA), Hugo Gravier, Geoffrey Parisot, Peter Holecko (slovaq.), Josselin Besson, Thibault Delela (U20 licence bleu)
Composition par nation : 1 franco-anglais (JFL?), 1 tchèque, 1 slovaque, 2 américains et 2 canadiens pour 14 français dont 3 U20 licences bleues.
 
On disait probant retour car en saison régulière l’équipe lutta jusqu’au bout pour les premières places. Mais certainement les Pingouins espéraient un peu mieux de cette 1ère saison. Aussi faut-il s’attendre à ce qu’ils essayent de concrétiser de légitimes ambitions. Six renforts étrangers (et 1 anglo-français peut-être JFL ?) et de véritables espoirs français de notre discipline, assurément les dirigeants visent au moins le dernier carré.
 

ROANNE
Club existant depuis 1973 ce n’est véritablement que depuis 2011 que l’ambition leur est venue. Rapidement les Renards accèdent à la D2 en 2013 pour ne plus la quitter. Seulement 8ème de la saison régulière en poule B, ils ont été la grande surprise des play offs  2018/19 puisqu’ils accéderont aux demi-finales. Eliminés, ils n’en auront pas moins poussé leur adversaire alpin à une 3ème manche.
 
Coach Romain Bonnefond (également joueur défense)
Gardiens Guillaume Richard, Bastien Bonnefond, Clément Ginier,
Défenseurs Romain Bonnefond (entraîneur- joueur), Thomas Ravanel, William Lamothe, Dominik Kysilka (Tchèq.), Allan Villand (Canad.), Axel Fanget (Lyon U20- Licence bleu?),
Attaquants Jean-Christophe Houde (Can.), Vladislavs Lescovs (Letton), Frédéric Figon-Gage, Mathieu Touveron, Jean Cazaubon, Tristan Tardif (Can.), Cédric Lachapelle (Can.), Thomas Saunier, Charles-Olivier Ouimet (Canad.), Nicolas Bellerose (Canad.), Romain Ginier   + probablement quelques jeunes juniors clermontois (et lyonnais ?) sous licences bleues.
Composition par nation: 6 canadiens, 1 tchèque et 1 letton pour 11 français (dont les 3 gardiens !) et d'éventuelles licences bleues
 
Avec toujours la famille Bonnefond à la barre (fils entraîneur, parents dirigeants dont la maman à la présidence), les Renards de Roanne entendent bien prouver qu'ils ont changé de dimension après leur superbe parcours des play offs 2019. Cela ne sera pas facile mais les dirigeants comptent sur la bonne osmose de l'effectif qui n'aura guère été chamboulé, avec néanmoins quelques renforcements. Et puis, suite à l'accord de coopération de formation avec les clubs de Lyon et Clermont-Fd, il se pourrait bien que les Renards disposent de quelques jeunes espoirs sous licence bleue pour les soutenir dans leur future épopée. Encore une fois le championnat s'annonce difficile et plus homogène mais on compte bien ici passer au moins deux tours de play offs.
 
 
STRASBOURG II
Présente depuis 2012, la réserve strasbourgeoise a toujours eu du mal à se maintenir jusqu’à la saison dernière qui aurait dûe lui être fatal avec leur 9ème place en saison régulière poule A et dernière place en play down. Mais les aléas d’intersaison leur ont permis un repêchage dont n’a pu profiter par contre son équipe première qui évoluera juste le niveau au dessus.
Effectif difficile à établir car n’apparaît par réellement sur les différents sites connus. Donc celui établi ci-dessous est à prendre avec quelques réserves.
 
Coach Tarik Chipaux
Gardiens Ludovic Rio*,Thomas Mehl,  Arthur Krauss, Titouan Schilling,
Défenseurs Aurélien Vinals, Alastair Franc, Lélian Vix, Lucas Turelure, Eliot Waydelich, Luc Baillis (jeune sénior anglo-français JFL), Romain Bureau
Attaquants Tarik Chipaux* ?, Theo Lobstein, Theo Perrenoud, Matthieu Mehl,  Léopold Beckmann, Romain Schmitt *, Arthur Pousse,  JulienBaeumlin*, Amaury Lhermitte, Yssah Mensah, Mathis Joly, Karl Messinger*,  Lucas Senechal
Composition par nation : Si on excepte 1 franco-britanique il n’y a bien sûr que des français et pour la grande majorité encore juniors. (les séniors sont signalés par des * ).
 
Il semblerait que la réserve ait quelque peu souffert lors de l’intersaison car la plus part des internationaux juniors ont quitté le club ou joueront prioritairement pour l’équipe de D1. Probablement d’autres jeunes espoirs seront mis à contribution du coté des U17 mais on peut par la même penser qu’il sera encore une fois bien difficile d’éviter la poule de maintien, d’autant que les voilà versés dans le groupe B réputé plus dure.
 
 
TOULOUSE-BLAGNAC
Depuis 1991 les toulousains ne sont jamais redescendus en D3 et se sont même permis quelques (trop) courtes apparitions en D1. 4ème du groupe B, ils n’iront pas plus loin que les Quarts de finale.
 
Coach Eddy Martin-Whalen (Can.),
Gardiens Filip Kubis (tchèq.), Romain Frédric
Défenseurs Sébastien Pommier, Radim Kuzel (tchèq.),  Beni Berisha (Can.), Thibault Buils, Julien Lepage (Can.), Alexandre Raby, Enzo Witwicki
Attaquants Eddy Martin-Whalen (Can., joueur-entraîneur), Flaury Bermond, Anthony Bédard (cana.) ,  Clément Blaser, Maxime Faup, Miroslav Krivochtchekov (Rus.), Axel Laffin, Jacob Lapierre (Can.), Baptiste Ylönen (Franco-finl. JFL)
Composition de l'équipe par nation: 5 canadiens, 2 tchèques, 1 russe pour 10 français et probablement quelques juniors qui se rajouteront pour avoir le nombre de JFL réglementaires.
 
Certainement un peu déçus d’avoir moins bien fait la saison dernière puisqu’écartés du carré final, les Bélougas vont tenter de rééditer leur performance de 2018 avec toujours 8 renforts étrangers. Mais on ne peut garantir que cela suffira pour arriver à leur fin dans une division de plus en plus concurrentielle. Pour autant, seul représentant du grand sud-ouest, la capital languedocienne tachera de porter haut ses couleurs dans ce championnat.
 
 
VALENCE
Pensionnaires de la D2 depuis 2012, non sans mérite lorsque l’on se remémore les soucis de patinoire il y a 2 saisons, les Lynx ont pris la 7ème place de leur poule B pour être éliminés dès le 1er tour des playoffs .
 
Coach Jean Michel Bortino
Gardiens Anthony Carrara,Théo Gautero, Elliot Ledoux,
Défenseurs Jan Dlouhy (tchèq.), Pierre-Louis Appaix,  Naum Sahagun (espa. JFL), Quentin Rodriguez, Damien Cabaré, Geoffrey Bidoli, Hugo Vasse (U20 licence bleu)
Ataquants Clément Stevenin, Jan Sahagun (esp. JFL),Tomas Marcinek (slovaq.) (A), Antoine Pelisse, Yohann Dannerolle, Erwann Loisel, Valentin Clément, Alexis Pelisse, François Hernandez , Eliot Demangel, Remy Granoux (U20 licence bleu)
Composition de l'équipe par nation: 1 tchèque et 1 slovaque, 2 espagnols - probablement classés JFL- pour 17 français dont 2 U20 sous licence bleue (et probablement d’autres espoirs viendront en cours de saison de Gap).
 
Avec maintenant les soucis de patinoire derrières eux et l’aide de Gap grâce au dispositif des licences bleues, les Lynx peuvent voir l’avenir avec plus de sérénité. Pour autant il va leur falloir batailler ferme car à priori leurs moyens ne leur permettent guère d’abonder en renforts étrangers. (les 2 renforts ‘’exotiques’’ que sont les frères Sahagun sont à priori des JFL).
 
 
VAUJANY
3ème saison de D2 pour cette toute récente équipe qui est en fait le «club-ferme» de Grenoble. 9ème de la poule B, les Grizzlys ont su largement dominer ces play downs pour assurer leur maintien.
 
Coach Romain Guibet assisté de Fabrice Texier (inversion des rôles par rapport à l’an dernier)
Gardiens Victor Bodin, Baptiste Comello, Maxime Makeev
Défenseurs Antoine Maurici, Sacha Reboh, Lucas Callligani, Sasha Djigaouri, Maxime Corvez, César Perret, Nikita Shaleï, Oscar Sciarini, Riwan Pastor, Matis Bourillon, Clément Guennelon, Maxime Favre-Félix*, Alexandre Mary
Attaquants Pierre Messin, Léo Lesage, Loris Delmas, Flavian Dair, Emmanuel Navarro, Lucas Boni, Mattéo Daita, Timothé Quattrone, Titouan Blanchard, Dylan Fabre, Sutton Allard (Can. U20), Tristan Allard (Can. U17), Aubin Lamirault*, Valentin Parolo.
Composition par nation: Nous trouvons 2 canadiens, junior tous les deux comme l’ensemble des joueurs à l’exception de quelques uns signalés par *.
 
On a compris au vu de la composition que le leitmotiv de Vaujany c’est avant tout la formation, l’endurcissement des jeunes espoirs au contact de séniors et qui par ailleurs disputeront en parallèle pour Grenoble les championnats élite U20 et U17. L’objectif n’est donc pas la montée mais on aimerait certainement avoir une fin de championnat plus serein en intégrant cette fois les play offs plutôt que les play downs. Aubin Lamirault fera ici office de (jeune) vétéran de cette belle équipe, il en sera le capitaine.
 
 
VILLARD DE LANS
Club historique des Alpes qui fréquenta assidument l’élite avant de redescendre en 2014 à un échelon pour l’instant plus conforme à ses moyens. La saison dernière 6ème de la poule B, ils n’ont pu franchir le stade du 1er tour des play offs.
 
Coach Pierre-Antoine Simonneau
Gardiens Benjamin Accarier, Loïc Finé.
Défenseurs Pierre-Antoine Simonneau, Hugues Cruchandeau, Eliot Ardouin, Robin Drogue, Romain Cointe, Jiri Zonderop (holland.)
Attaquants Jaromir Florian (tchèq.), Ales Machacek (tchèq.), Martin Matejcek (tchèq.), Jeoffrey Couvat, Thomas Ruel, Alois Franzino, Kevyn Richard, Axel Odibert, Luca Bertrand ?
Composition de l'équipe par nation : 1 hollandais et 3 tchèques pour 12-13 français.
 
Loin de son glorieux passé les Ours sont plutôt dans le ventre mou de la D2. Certes ils arrivent à être auteurs de belles performances mais leur manque de régularité les a amené à aussi à de sérieuses contre performances. Peut être aussi un souci de manque de confiance eux qui ont perdu trop de matchs en prolongation (5) dont la dernière qui leur coûta l’élimination au 1er tour des play offs. S’ils arrivent à plus de constance et de sang froid, nos Ours n’auront pas fini de distribuer quelques sacrés coups de patte.
 
 
Photo hockey Division 2 - Division 2 - D2 : Présentation poule B

 
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...