Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 2
D2 : Retour sur la 15ème journée
 
Retour sur une 15ème journée de championnat de hockey sur glace Division 2 qui laisse planer un sacré suspense pour la qualification pour les play offs.
 
Media Sports Loisirs - Hockey Hebdo, Hockey Hebdo La Rédaction / Patrick Poitrineau le 14/01/2020 à 12:00
Retour de week-end championnat de France de D2, 15ème journée.
 
Que doit-on retenir de cette 15ème journée? D’abord que définitivement Colmar ne peut plus être jugé sur ses performances de début de saison; que Morzine creuse d’autant plus l’écart avec ses poursuivants, que chez ces derniers la hiérarchie reste très floue et toujours remise en question.
Dans le groupe A, la place des 2 premiers n’est plus guère contesté et les résultats reflètent généralement le classement, à part peut-être les Français Volants qui décidément ont bien du mal à performer sur leur glace. Enfin signalons dans la lutte pour les derniers accessits, que la victoire de Vaujany mais surtout celle d’Annecy, enfin sorti de la spirale de la défaite, relance plus que jamais le suspense.
 

Poule A
Meudon 4 - 3 Rouen II (55/45)
Conformément à nos tendances annoncées Meudon a su profiter de la venue de la réserve rouennaise pour consolider sa place de second. Pour autant ce fut au prix d’une lutte acharnée puisque la décision se fera à moins de 2 mn de la fin. Les jeunes Dragons n’en conservent pas moins leur 3ème place en profitant d’un faux pas parisien à domicile.
 
 
Evry/Viry 0 - 4 Epinal (47/53)
Nous n’avons pas été désavoué par des franciliens qui n’ont pu réaliser l’exploit, ne serait ce de faire douter le leader vosgien. Ce dernier aura même réussi à les blanchir. Malgré cette dure défaite l’entente Evry/Viry ne bouge pas au classement (5ème) ainsi bien sûr qu’Epinal.
 
 
Châlons-en-Champagne 8 - 5 Courbevoie (51/49)
Dans ce combat pour se défaire de la lanterne rouge nous avions donné un léger avantage aux champenois qui recevaient. Et pourtant les courbevoisiens, dominés lors des 2 premières périodes, ont eu une réaction d’orgueil assez inattendue dans la 3ème. Mais hélas comme dans la fable du lièvre et de la tortue, ils auront trop tardé pour refaire un handicap de 6 buts. Les Gaulois laissent maintenant la dernière place aux seuls Coqs mais ne rejoignent pas pour autant le 8ème Valenciennes, auteur de l’exploit de la soirée.
 
 
Wasquehal 8 - 5 Amnéville (49.5/50.5)
Nous annoncions un match indécis et il ne le fut pas tant que cela. De plus le vainqueur ne fut pas celui pronostiqué mais l’on savait que notre risque d’erreur était grand. Les Lions ne repassent pas devant leurs adversaires du jour qui donc les précèdent toujours au classement mais ils maintiennent leur distance avec les Diables rouges de Valenciennes.
 
 
Paris FV 5 - 6 Valenciennes (54/46)
La surprise de la soirée qui prend nos tendances à contre pied. Mais encore une fois les parisiens ont confirmé leur problème récurrent pour performer à domicile. Ils comptent ainsi à ce jour 6 défaites dont 4 sur leur glace ! C’est essentiellement en 1ère période que les nordistes ont pris leur distance avec 5 réalisations dont 2 en supériorité numérique et . . .1 en infériorité. Si on ajoute leur 6ème but aussi en supériorité, on aura compris que les pénalités auront coûté cher aux Volants. Pour autant la défaite des franciliens ne remet pas en question leur classement suite à la défaite aussi de leur voisins d’Evry/Viry mais ils ont perdu une occasion de passer devant Rouen II. Pour les nordistes leur exploit du soir ne leur aura permis que de garder leur marge sur la fatidique 9ème place.
 

Poule B
Vaujany 13 - 1 Strasbourg 2 (68/32)
On n’attendait guère de suspense et on n’en a pas eu. La réserve strasbourgeoise n’a plus rien à attendre de cette saison régulière si ce n’est sauver l’honneur avec une victoire. Pour les Grizzlys il fallait renouer au plus vite avec la victoire car ils font partis des 4 équipes à la lutte pour les 3 dernières places pour les play offs. C’est chose faite et sont donc toujours dans la course.
 
 
Toulouse-Blagnac 2 - 6 Morzine-Avoriaz (45/55)
Toulouse n’a pu faire démentir notre pronostique et n’a pu non seulement laisser derrière lui Roanne mais voit Annecy repasser devant. Ainsi les Blagnaco-toulousains  se retrouvent rejoint au classement par Colmar et Vaujany. Pour Morzine-Avoriaz la balade de santé continue.
 
 
Colmar 7 - 4 Villard-de-Lans (50/50)
Malgré la place de second (perdue depuis) des Ours nous n’avions pas tranché tant on voyait les Titans installer depuis quelques semaines sur une dynamique assez impressionnante. Ayant raté de fort peu le test de Morzine-Avoriaz (et encore !) nos alsaciens ont tenu à le réussir devant leurs partisans face à Villard. Ils y sont parvenus grâce à une 3ème période de feu. Si les villardiens en ont perdu leur place de dauphin, les colmariens ne sont, eux, pas encore sortis d’affaire mais les cartes sont plus que jamais encore dans leur main.
 
 
Valence 3 - 6 Courchevel-Meribel-Pralognan (52/48)
Petite surprise mais pas réellement un exploit car nous pensions bien que ces 2 équipes étaient proches. Comme dans un certain nombre d’autres matchs là aussi, c’est dans le 1er tiers que la différence s’est faite sans que l’équipe tirant de l’arrière ne puisse par la suite rattraper son retard. Les Lynx reculent d’un cran et les Bouquetins prennent la possession du fauteuil de dauphin. Un fauteuil qui prend plutôt depuis le début de saison l’alure d’un siège éjectable tant on aura vu d’équipes différentes le détenir.
 
 
Annecy 5-1 Roanne (48/52)
Certes là aussi nous n’avions pas marqué de grosses différences de cotes mais nous aurions pensé à au moins un résultat plus serré. Les Renards n’ont enfin de compte tenu qu’1 tiers temps avant de voir les Chevaliers faire la différence sur les 2 dernières périodes. Saine réaction de ces derniers car la lutte pour s’éviter les affres de la poule de maintien bat son plein. C’est donc la cité savoyarde qui prend pour l’instant la tête de ce groupe de 5 clubs toujours en lutte pour les 4 dernières places qualificatives pour les play offs et dans laquelle les ligériens sont aussi impliqués.
 

 
En poule B la bataille incessante pour la 2ème place a fait des ravages et a créer un trou tel avec Morzines-Avoriz que cette dernière ne peut plus mathématiquement être délogé de sa place de leader, d’autant qu’elle compte un match de retard. Ils sont encore 3 à pouvoir prétendre à être le second, ce qui en dehors du coté honorifique, présente quelques avantages dans l’optique des play offs. On sait déjà depuis la semaine dernière que la lanterne rouge est désormais connue mais qui accompagnera Strasbourg en poule de maintien ? Bien malin qui peut le dire pour l’instant entre Annecy, Roanne, Vaujany, Toulouse et Colmar. Cela risque de se jouer sur le goal-average. C’est bien plus clair en poule A. Epinal (à qui il manque encore une journée) et son second Meudon sont à l’abri d’un retour, si ce n’est éventuellement des Comètes sur les spinaliens. Et pour les dernières places, si rien n’est fait entre Valenciennes, Châlons en Champagne et Courbevoie, les Diables Rouges sont en ballotage favorable.

Photo hockey Division 2 - Division 2 - D2 : Retour sur la 15ème journée
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
polo64 a écritle 19/01/2020 à 15:37  
Valence et Courchevel ne sont pas vraiment proches actuellement. Courchevel est bien supérieur, comme il l'a montré en allant gagner au Polygone dernièrement. Regardez les matchs sur Fanseat, vous aurez un aperçu.
Je fais du CMP mon outsider n°1 pour le titre et je pense qu'ils peuvent même battre Epinal en jouant 2 fois chez eux !Leur gardien, Pek, n'a rien à envier à Koroshun.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...