trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - D3 : Play Off Barrage - Aller : Bordeaux II vs Cergy-Pontoise II
6-0
(1-0 2-0 3-0)
Le 12/03/2022
Mériadeck de Bordeaux
Bordeaux II ] Cergy-Pontoise II ]
Une belle avance en vue du retour à l'Aren'Ice !
 
Le championnat de France de Division 3 démarre sérieusement sa phase de playoffs et samedi 12 Mars à Mériadeck, l'équipe des Boxers (5ème de la poule A) après la première partie de saison, accueille, en tour de barrage aller, les Jokers de Cergy-Pontoise (4ème de la poule B). Cette confrontation se déroule en simple matchs aller-retour et offre au vainqueur une qualification en huitièmes de finale. Afin de se rendre à Cergy samedi prochain, il ne fait aucun doute que les joueurs bordelais, coachés par Nicolas Courally, ancien joueur des Boxers en D1, donneront le maximum pour arracher d'une part la victoire, mais également pour creuser un écart au score afin d'envisager la seconde manche dans les meilleures conditions.
 
Mériadeck de Bordeaux, Hockey Hebdo Julien Nadau le 14/03/2022 à 17:30
FICHE TECHNIQUE

Arbitres : N Elbaze et L. Garbay
Buts :
Bordeaux II :
Cergy-Pontoise II :
Pénalités
30 minutes (10x2mn+10mn) contre Bordeaux II
28 minutes (9x2mn+10mn) contre Cergy-Pontoise II
Composition des équipes

BORDEAUX II   Antoine Beauperin (1), Alexandre Dumoutier (61) – Lukas Carreira (4), Thomas Lhuintre (8 cap), Doug-Alphonse Ongagou-Essora (9), Grégory Jourdan (11), Etienne Laguens (12), Gabriel Michaely (13), Romain Condomitti (15) – Marius Henin (2), Malo Faurie (5), Tom Delalande (6), Franck Amouriq (7), Paul Montean (10), Cyril Lambert (14), Jill Cauly (16), Thibault Sornas (17), Hugo Boscq (18), Léo Mesplède (19), Yorick Faurie (20), Tom Lavoignat (21), Thomas Cavalié (22)
Coach   Nicolas Courally
 
CERGY-PONTOISE II   Teddy Desvignes (1), Trystan Tricoche (22), Maxens Dumaine (2),  Raphaël Dangueuger (3), Philémon Rouault (5), Corentin Leite Da Silva (6), Swen Marquet (8), Yanis Morchipon (15), Frédéric Hostein (4 cap), Thomas Dreyfus (7), Eliott Bourgoin (9), Idris Blanchet (10), Paul Nexon (11), Robin De Souza (13), Mathieu Delmont (14), Diego Bazan (17), Kevin Loto (19), Clément Boutet (20), Tristan Lemaitre (21)
Coach   Pavol Mihálik
 
 
1ère période :

Gardiens : Alexandre Dumoutier (Bordeaux) – Trystan Tricoche (Cergy)
Capitaines : Thomas Lhuintre (Bordeaux) – Frédéric Hostein (Cergy)
 
La première minute de la rencontre ne montre aucune occasion d'attaque pour les deux équipes qui cherchent cependant à installer leur jeu. Les visiteurs obtiennent rapidement une première situation de supériorité numérique (1'21) qui leur permet de montrer quelques réelles intentions et offre dans le même temps la possibilité à Alexandre Dumoutier, le gardien des Boxers, de bien rentrer dans son match, notamment sur un tir de Kevin Loto (1'40). La réaction bordelaise ne se fait pas trop attendre et intervient véritablement sur un gros tir de Romain Condomitti repoussé par Trystan Tricoche tranquillement avec sa crosse (2'31). Le jeu revient finalement en nombre égal après ce power-play qui ne donne rien d'autre. Moins de trois minutes plus tard, les Boxers repartent en mode offensif avec une belle accélération de Cyril Lambert suivie d'un tir dans le cadre bloqué par le jeune gardien des Jokers (5'15). Le numéro 14 bordelais accroche ensuite un adversaire et donne deux nouvelles minutes de supériorité numérique aux visiteurs (5'41) qui n'obtiendront durant ce temps de jeu qu'une seule véritable occasion de marquer sur une déviation de Kevin Loto au-dessus de la transversale (6'34).

Photo hockey Division 3 - D3 : Play Off Barrage - Aller : Bordeaux II vs Cergy-Pontoise II - Une belle avance en vue du retour à l
Photographe : Charlotte Tacarlo (archives)
La défense bordelaise, bien organisée, gère parfaitement cette phase de jeu et le score reste toujours nul et vierge. Deux opportunités de tirs dangereuses arrivent plus tard lors du premier power-play bordelais (8'07) : D'abord, Trystan Tricoche repousse un tir de Cyril Lambert placé face à lui (9'03). Ensuite, Etienne Laguens vient, par un tir puissant, buter sur le gardien des Jokers (9'54). Le début de rencontre reste assez équilibré dans le jeu offensif et les tirs à la cage. Les lignes défensives et les gardiens conservent jusqu'à présent la plus grande vigilance pour prendre le pas sur les différentes attaques.
Une fois la mi-période bien passée, les visiteurs repartent dans la zone bordelaise et vont, par le biais de trois occasions de buts, faire briller Alexandre Dumoutier à deux reprises : Mathieu Delmont voit en effet son tir stoppé par le dernier rempart bordelais (12'21) avant que Idris Blanchet trouve la jambière du gardien des Boxers, auteur d'un excellent début de rencontre (12'56). Alors que les visiteurs augmentent la cadence et la régularité de leurs attaques, Alexandre Dumoutier, de son côté, stoppe un nouveau lancer de Paul Nexon, à l'aide de sa mitaine (14'35). Il faut patienter jusqu'aux trois dernières minutes de ce tiers-temps pour assister au premier but de la partie. Cette réalisation est bordelaise puisque Cyril Lambert décale Grégory Jourdan en haut de la zone d'attaque. En première intention, le numéro 11 des Boxers décoche un tir à ras de glace qui trompe Trystan Tricoche (1-0 à 17'34).

Les Jokers, piqués par cette ouverture du score, lancent une réaction sur un tir de Corentin Leite Da Silva qui voit son lancer bloqué par Alexandre Dumoutier, particulièrement efficace et solide dans ses interventions (18'30). La dernière occasion réelle, pour les visiteurs, signée Philémon Rouault, offre finalement un arrêt supplémentaire au gardien bordelais, qui tient parfaitement sa cage (19'32).
 

2ème période :

Menés d'un petit but à la reprise du jeu, les Jokers dominent les premiers instants de cette seconde partie de match et cela se vérifie très vite avec un tir de Robin De Souza (21'17) bloqué par Alexandre Dumoutier. Cette domination prend fin dans les secondes qui suivent car Cyril Lambert se retrouve seul après avoir pris la défense de vitesse, il place parfaitement son palet et marque le deuxième but des Boxers (2-0 à 21'33).

Les deux équipes continuent de produire un bon jeu offensif et n'hésitent pas à se répondre avec des tirs assez réguliers sur chacune des cages. Léo Mesplède trouve les bras de Trystan Tricoche, jeune gardien prometteur de grand talent (22'20). Malgré leur remarquable travail défensif et l'efficacité de leur gardien, les Boxers se montrent à certains moments indisciplinés mais parviennent à se sortir des phases de jeu adverses et conservent leur avantage au tableau d'affichage. Lancé sur le côté droit, Jill Cauly obtient une sérieuse possibilité d'inscrire un troisième but ; il faut un rapide replacement devant sa cage et un gros arrêt du gardien des Jokers pour éviter aux Boxers de faire évoluer le score (27'04). En haut de la zone bordelaise, Philémon Rouault obtient une nouvelle chance de frapper au but et trouve la mitaine ferme d'Alexandre Dumoutier qui repousse parfaitement (28'57). À la mi-match, les Boxers sont récompensés une troisième fois. Jill Cauly trouve Doug Ongagou-Essora, placé en haut de la zone d'attaque. Le tir du joueur bordelais surprend Trystan Tricoche et se loge sur la droite du but (3-0 à 30'16).

Durant les dix dernières minutes de ce deuxième tiers-temps, les différents tirs des deux équipes : pour les Boxers, signés Thomas Cavalié (31'25) et Franck Amouriq (35'30) alors que chez les visiteurs Thomas Dreyfus (32'42) et Paul Nexon (39'48) feront briller les gardiens mais ne changeront pas le tableau d'affichage, désormais favorable de trois longueurs aux joueurs bordelais.
 

3ème période :

Comme lors de la période précédente, les Jokers se montrent dangereux très rapidement en jetant leurs dernières forces dans la bataille afin de revenir au score. Alexandre Dumoutier bloque parfaitement une déviation de Frédéric Hostein (41'34). Moins de trente secondes plus tard, Philémon Rouault trouve le bas du poteau gauche (42'00), ce qui confirme une nouvelle bonne entame de tiers-temps des visiteurs, à qui il ne manque que la réussite. Le palet circule ensuite rapidement dans la largeur de la zone des Jokers en restant dans les crosses bordelaises mais le score n'évolue pas. Trystan Tricoche repousse de la mitaine le tir de Cyril Lambert (45'36). Dans les secondes suivantes, sur la cage opposée, les Jokers lancent une attaque en triangle bien construite terminée par un nouvel arrêt déterminant d'Alexandre Dumoutier (46'30). Après un nouvel arrêt de la mitaine de leur gardien (47'30), les Boxers reprennent le contrôle du jeu et font parler leur efficacité offensive à nouveau. Yorick Faurie accélère sur la droite, trouve Paul Montean dans l'axe. Celui-ci, libre de tout marquage, trouve les filets d'une superbe déviation dans la partie vide du but (4-0 à 47'51).

Et cela n'est pas encore terminé car moins de deux minutes après ce quatrième but, les joueurs de Nicolas Courally réussissent à en inscrire un supplémentaire. L'action démarre sur le côté gauche avec un palet qui passe rapidement devant la cage des Jokers. Yorick Faurie arrive le premier et le dévie au fond (5-0 à 49'46).

Les visiteurs résistent pendant 84 secondes avant de voir le palet faire trembler leurs filets une sixième fois. Franck Amouriq réussit à s'emparer de la rondelle contre un défenseur, il accélére avant de remporter son face à face devant Trystan Tricoche, très sollicité et qui connaît une difficile fin de rencontre (6-0 à 51'10).

Dans les six dernières minutes, les Jokers montrent de l'indiscipline car trois joueurs rejoignent le banc de la prison (54'39) dont un ayant écopé de 2 + 10 minutes. Jill Cauly décale Hugo Boscq mais son tir, en force, ne pose aucun problème au gardien des Jokers (56'15). Alexandre Dumoutier s'offrira deux arrêts déterminants avant la fin du match sur des tirs de Eliott Bourgoin (57'40) et Mathieu Delmont (59'20). La défense bordelaise continue de fournir un excellent travail par son positionnement sur la glace mais aussi dans son organisation ou chacun des cinq joueurs participe pour soutenir les partenaires. Le score n'évolue donc plus et à la sirène, les Boxers remportent donc de belle manière après un match très maîtrisé la manche aller de ce tour de barrage. Ils partiront samedi prochain avec un avantage de six buts pour espérer officialiser la qualification en huitièmes de finale à l'Aren'Ice. 
 
Prochaines rencontres
Cergy II / Bordeaux II                 (19/03 à 20h30  Barrage – match retour)
 
 
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...