Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : 10ème journée : Montpellier vs La Roche-sur-Yon
3-2
(0-0 1-1 2-1)
Le 17/11/2018
Patinoire Végapolis, Montpellier
Montpellier  ] La Roche-sur-Yon ]
J10 : Montpellier - La Roche-sur-Yon
 
Montpellier est de retour à domicile avec une attaque affaiblie ce soir : outre Raimonds Danilics et Hugo Montagut blessés depuis plusieurs matches, Petr Janecka et Thomas Saunier viennent compléter cette liste, sans oublier le départ de Patxi Biscard dont le club a décidé de se séparer. De l’autre côté, plusieurs joueurs de l’HOGLY retrouvent l’antre de Vegapolis pour l’occasion. C’est le cas de Michal Dian et Nathan Medeiros, partisans de la montée en division 1 l’an passé, ainsi qu’Alexandre Vigor et le coach Serge Forcier, également orchestre du retour des Vipers à ce niveau.
 
Patinoire Végapolis, Montpellier, Hockey Hebdo Guilhem Combe le 19/11/2018 à 23:43
FICHE TECHNIQUE

825 spectateurs
Arbitres : M. Bergamelli assité de MM.Icard et Briolat
Buts :
Montpellier : 35.04 Karel Hromas ; 41.49 Vladimir Kubus (ass Jaromir Florian et Elie Raibon) ; 59.20 Jaromir Florian (ass Charly Cirgues et Aleksandrs Galkins)
La Roche-sur-Yon : ; 38.41 Mathias Lalanne (ass Marek Charvat et Jonathan Bourcier) ; 59.40 Louis Seignez (ass Quentin Durand et Antoine Mony)
Pénalités
49 minutes dont 10 à Galkins et 25 à Hromas contre Montpellier
26 minutes dont 10 à Vienneau contre La Roche-sur-Yon
Les deux équipes ont besoin de points sur le plan comptable, ce qui explique un début de match très engagé, avec beaucoup d’intensité. Les visiteurs sont même tout près d’ouvrir le score dès les premières secondes de jeu sur un palet mal relancé par la défense héraultaise.
Le premier véritable fait de jeu intervient à 3’30 : Ivan Bohin commet la première faute du match avec un faire trébucher derrière son filet. Mais ce sont les Vipers qui vont se montrer plus incisif avec un contre rapide de Buonincontri bien stoppé par le portier vendéen et le cinglage de Hugo Laporte, qui écopera de 2 minutes de pénalité sur l’action.
Le 4 contre 4 ne donnera rien et à mi période le constat est que Montpellier est souvent trop brouillon, à l’image d’un nouveau palet récupéré par l’HOGLY qui manque de peu d’en profiter par l’intermédiaire de Michal Dian très remuant en ce début de rencontre.
A 10’36, Montpellier est une nouvelle fois pénalisé mais La Roche-sur-Yon peine grandement à installer son jeu de supériorité, la faute à des passes trop imprécises et une défense bien en place.
A 13’14 les esprits s’échauffent suite à une charge tardive de Benjamin Eyre, suivi d’une réplique immédiate d’Andrew Donald et de la première méconduite pour Vienneau Justin qui écope de 10 minutes de pénalité.
Le dernier quart de période est marqué par d’avantage de déchet technique et un rythme de la rencontre en légère baisse.
 
Fin du 1er tiers : Montpellier 0 - 0 La Roche-sur-Yon
 
En ce début de second tiers, ce sont les Vendéens qui se montrent les plus agressifs, obtenant rapidement une supériorité numérique pour un accrochage de Karel Hromas. Une nouvelle fois, les attaquants de La Roche-sur-Yon se heurtent à une défense agressive et la pénalité est tuée.
A 26’15 une pluie de pénalités s’abat sur la glace de Vegapolis avec un 4 contre 4 puis un 4 contre 3 à l’avantage des Vipers. Mais c’est Gabriel Labbe en sortie de prison qui se montre le plus opportuniste, mais bute sur un excellent Nicolas Luomi dans les cages héraultaises, qui remplace pour l’occasion Sébastien Raibon suspendu suite au match contre Marseille.
A la mi rencontre les pénalités continuent de tomber des deux côtés, mais aucune des deux équipes ne parvient à faire la différence … Jusqu’à une nouvelle contre-attaque héraultaise : Karel Hromas remonte le palet, le glisse à Martin Vojsovic qui le lui redonne immédiatement et décoche un tir qui trompe Marek Peksa (1 - 0 à 35’04).
Enfin, le score est ouvert, mais cela a pour effet de réveiller les Vendéens qui vont finir par trouver le chemin des filets à leur tour : Marek Charvat décoche un tir, Nicolas Luomi parvient à dévier le palet mais Michal Dian a bien suivi le rebond et marque dans le but alors grand ouvert (1 - 1 à 38’41).
La Roche-sur-Yon ne s’arrêtent pas là et continuent de pousser, mais ils sont sanctionner à 40 secondes de la fin de période. La domination s’inverse et Jaromir Florian pense même avoir redonner l’avantage au sien dans les ultimes secondes, mais le palet ne franchit pas la ligne et le score en reste là.
 
Fin du 2ème tiers : Montpellier 1 - 1 La Roche-sur-Yon
 
Montpellier entame le dernier tiers comme la fin du précédent, en mettant une grosse pression sur les buts adverses durant leur jeu de supériorité numérique et après un bon travail derrière la cage de Jaromir Florian, Bohdan Visnak adresse une passe transversale parfaite pour Vladimir Kubus qui score. Cependant le but ne sera pas accordé car il a été marqué du patin par l’attaquant héraultais.
Sur la remise en jeu, ce dernier va se faire justice en récupérant le palet devant la cage de Marek Peksa qui voit le disque lui filer entre les jambières (2 - 1 à 41’49).
A 44’40, c’est au tour de La Roche-sur-Yon de se voir refuser logiquement un but inscrit suite à une charge sur le gardien héraultais, qui déplacera la cage sur le contact. Chaude alerte néanmoins pour les locaux qui vont avoir à leur tour une énorme occasion de faire le break à 47’42 : Martin Vojsovic trouve idéalement Michael Buonincontri qui bute dans un premier temps sur le portier de l’HOGLY avant de récupérer le palet derrière la cage et scorer. Après un moment d’incompréhension, les arbitres décident refuser le but, estimant à tort que le palet n’avait pas franchi entièrement la ligne de but. Cette nouvelle décision contestable rend furieux Karel Hromas qui sera exclu pour incorrection envers les officiels, laissant Montpellier jouer à 4 contre 5 pendant 5 minutes.
La pénalité est longue et le public de Vegapolis retient son souffle, mais les visiteurs ne parviennent finalement pas à se montrer très dangereux et la défense héraultaise s’en sort sans concéder trop d’occasions.
A 58’20, Serge Forcier rappelle son gardien sur le banc et sur une longue passe de Charly Cirgues qui trouve Jaromir Florian, ce dernier envoie le palet au fond de la cage vide (3 - 1 à 59’20).
On pense le match terminé, mais alors que Luomi semble avoir gelé le palet, ce dernier finit de ses cages et le but est attribué à Louis Seignez (3 à 2 à 59’40) sous les protestations des défenseurs montpelliérains montrant que la cage avait une nouvelle fois était déplacée.
Malgré une dernière sortie du portier vendéen, plus rien ne sera marqué dans les dernières secondes.
 
Fin du 3ème tiers : Montpellier 3 - 2 La Roche-sur-Yon
 
Montpellier remporte une victoire précieuse dans l’optique de la course au maintien, dans un match disputé, durant lequel certaines décisions arbitrales auraient pu faire basculer l’issue de la rencontre. L’équipe a fait preuve de beaucoup de caractère pour le plus grand bonheur du public de Vegapolis, qui aura d’autre part apprécié de revoir ses anciens « chouchous » de la saison passée.
 
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...