Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : 12ème journée : Clermont-Ferrand vs Tours
5-4
(0-1 2-1 2-2 1-0)
Après prolongation
Le 30/11/2019
Clermont-ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole)
Clermont-Ferrand ] Tours  ]
Clermont enfin une victoire à domicile
 
En proie à un certain doute face à Tours Clermont s'offre sa première victoire à domicile en prolongation sur le score de 5 à 4.
 
Clermont-ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole), Hockey Hebdo Gaëtan Boucheret le 04/12/2019 à 08:00
FICHE TECHNIQUE

652 spectateurs
Arbitres : M. Popa assisté de MM. Ugolini et Cheyroux
Buts :
Clermont-Ferrand : ; 254.47 Théo Vialatte (ass Léonard Nalliod-Izacard et Augustin Nalliod-Izacard) ; 37.37 Deniss Baskatovs (ass Téo Sarliève et Jan Soldan) ; 43.08 Nathan Medeiros (ass Téo Sarliève et Deniss Baskatovs) ; 47.35 Martin Kulha (ass Deniss Baskatovs et Andrej Brejka) ; 64.42 Lucas Chautant
Tours : 14.54 Marc-Eric Bourque (ass Peter Bourgaut) ; 24.53 Alexis Crosnier (ass Marek Ruzicka et Louis-Philippe Denis) ; 45.56 Antoine Torres ; 55.55 Peter Bourgaut (ass Jonathan Joannette et Nicolas Dionne)
Pénalités
24 minutes dont 10 à Brejka contre Clermont-Ferrand
14 minutes contre Tours


N’ayant pu se départager dans le temps règlementaire malgré un troisième tiers assez spectaculaire et intense en émotion, les protagonistes de la partie ont du en découdre en prolongation. Heureuse victoire des Sangliers Arvernes sur le score de 5 à 4 face à des Remparts réalistes qui n’ont pas démérité. Ils ont été  moins opportunistes ce qui explique peut être leur défaite.
Après 11 rencontres disputées dans ce championnat, celle-ci a une saveur particulière pour Clermont qui offre à son public sa première victoire à domicile.   

Photo hockey Division 1 - Division 1 : 12ème journée : Clermont-Ferrand vs Tours  - Clermont enfin une victoire à domicile
Photographe : Yannick Martin
 
1er Tiers
Après une entrée en matière en faveur des clermontois, la donne de la partie semble changer de mains. Force est de voir quelques maladresses répétées les locaux croulent sous les attaques tourangelles. Sans doute agacé par les offensives des visiteurs Clermont se met à la faute et ouvre son compteur de pénalités (05.37) avec une pénalité litigieuse commise à bout de bras d’une seule main. N’y aurait-il pas un peu de malice de la part du tourangeau ?
Néanmoins les visiteurs forts d’un power play acquis, ils ne parviennent pas à faire fructifier la situation malgré quelques erreurs auvergnates comme celle de donner le palet à l’adversaire après avoir monté en règle une contre attaque avec une belle offensive en terrain adverse. Bref malgré les gags Clermont s’en sort bien défensivement face à l’oppression tourangelle. Quelques minutes plus tard (08.48) rebelote une nouvelle sanction tout aussi douteuse à l’encontre des arvernes. Et bis repetitat les auvergnats tentent d’être irréprochables défensivement lors de cette nouvelle infériorité numérique. Ils vont même jusqu’à tenter le diable, que dis-je provoquer le dernier rempart en repoussant l’adversaire jusqu’au dernier retranchement et envoyer quelques salves sur le portier tourangeau. Affaire anecdotique qui donne une autre vision de jeu puydomoise que celle dont les sangliers nous avaient habituée. Bref l’envie est au rendez-vous. Forts de leur coup d’éclat les clermontois énervent la partie adverse.
Sur une mauvaise action d’un tourangeau, elle, intentionnelle, un sanglier est abattu... seulement bien sonné (12.34). Après quelques secondes de récupération pour le valeureux blessé et le jeu reprend en terrain tourangeau sur lequel Clermont tente d’installer un jeu de passes avec une circulation de palet rapide et d’une bonne fluidité.
Les tentatives de scorer ne manquent mais sont vite avortées sur l’intervention du portier visiteur Garnier. Les auvergnats ont manqué un peu de réalisme lors de ce premier power play et ils iront jusqu’à commettre une énorme bévue à la fin de celui-ci.
En effet lors d’une contre attaque, ils en oublient la sortie de prison du tourangeau qui va récupérer le palet et passer en contre. Ce dernier est stoppé par le gardien clermontois. Alors a lieu une relance et là sur une passe de Peter Bourgaut, Marc Eric Bourque trouve le fond des filets auvergnat (14.54) – (1 – 0).

Le jeu reprend avec de nouvelles offensives, tant tourangelles que puydomoises et sur l’une d’elle Tours passe à la faute avec une très mauvaise charge (15.59). Sur le power play acquis, Clermont ne parvient pas à scorer malgré une possession de palet frôlant les deux minutes. Quand ça ne veut pas ça ne veut pas. Alors après quelques traversées de patinoire la fin de cette période pointe son nez pour une pause bien méritée.
Un premier tiers qui peut paraitre équilibré mais à l’avantage des visiteurs tant à la fois sur le score sur la domination, tactique et technique avec un bon coup de patin.

 
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 12ème journée : Clermont-Ferrand vs Tours  - Clermont enfin une victoire à domicile
Photographe : Yannick Martin

2ème Tiers
Au retour des vestiaires, du côté des locaux l’envie de faire quelque chose se sent sur le glaçon mais la maladresse refait surface avec des passes qui manquent de précision ou de force pour arriver à son destinataire… une défense qui a des problèmes d’angles morts… Ainsi après quelques échanges Tours ne se fait pas prier sur une contre attaque pour inscrire leur deuxième but sur une action collective de Denis, Rusicka et Crosnier en finisseur laissé presque seul face au portier clermontois (2-0) – (24.53).

Clermont tente de redresser la tête avec de nouvelles offensives, l’adversaire est coriace et franchir un rempart n’est pas une chose aisée. Toutefois avec la nouvelle garde clermontoise rien n’est impossible surtout après un tour de passes passes des frangins Nalliod-Izacar, puis un combiné de passes de Léonard avec Théo Viallatte en guise de finisseur qui se fait plaisir en envoyant la rondelle au fond des filets tourangeaux (25.47) – 1-2).

Un bon point qui récompense un certain travail. L’audace paye alors Clermont change sa stratégie et multiplie les offensives. Le portier tourangeau ne manque pas de boulot et sa prestation est assez spectaculaire. Le gardien de Clermont ne manque pas d’ouvrages non plus et il remplit plus que son rôle lorsque sa défense est à la peine trop occupée à mettre la pression. Cette dernière est telle que Tours passe à la faute avec un accrocher (33.01).
Lors de ce power play clermontois les assauts des arvernes sont vite repoussés, dès que le palet est en zone défensive tourangelle, il est aussitôt renvoyé à l’autre extrémité de la patinoire. De quoi agacer les locaux qui sur une contre attaque tourangelle passent à la faute pour un retenir (34.52).
Une opposition à 4 contre 4 qui tourne en faveur des visiteurs qui dominent jusqu’au retour de leur cinquième joueur. La pression persiste mais la défense arverne est active et ne laisse rien passer jusqu’à la libération de leur cinquième joueur et même au-delà.
Suite à un engagement en zone défensive auvergnate, les arvernes sur un coup de poker montent une offensive ultra rapide en moins de dix secondes, ils foncent droit vers le camp opposé et avec un jeu de passes, Soldan, Sarliève et Baskatovs en finisseur œuvrent pour remettre les compteurs à égalité (37.37) – (2-2).

Les tourangeaux tentent de reprendre le dessus mais les clermontois leur tiennent tête sans complexe même si ces derniers commettent quelques erreurs. Ils peuvent néanmoins compter sur un allier de taille, leur portier qui est dans une grande forme et qui va les mener à la pose avec sérénité.
Un second tiers équilibré qui ramènent les protagonistes de cette joute à égalité de buts.

 
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 12ème journée : Clermont-Ferrand vs Tours  - Clermont enfin une victoire à domicile
Photographe : Yannick Martin

3ème tiers
Le 3ème round commence sur les chapeaux de roues mais vite interrompu sur un accompagnement de joueur sur la balustrade, ce qui nous vaut un petit intermède en attendant une explication de texte entre officiels. Bref le jeu reprend en zone défensive auvergnate alors qu’il a été interrompu suite à une chute d’un tourangeau. Une petite incompréhension sur l’interprétation.
Le jeu reprend son cours mais de courte durée ; Clermont est sanctionné pour un accrocher (40.26).  Malgré plusieurs tentatives avec quelques tirs de loin les visiteurs n’ont pas réussi à donner du crédit à leur power play.
La partie semble avoir pris de la vitesse. Les clermontois Baskatovs, Sarliève et Medeiros sur une  attaque tourangelle s’empare de la rondelle et passent en contre avec une offensive rondement bien montée et offrent à leur camp le troisième but en trompant le portier tourangeau (43.08) – (3-2).

Les visiteurs sont quelque peu dépités mais ils n’ont pas dit leur dernier mot. En effet profitant d’une énorme erreur défensive clermontoise, un dégagement de palet ressemblant plus à une passe à l’adversaire, Tours s’empare de la rondelle en zone défensive auvergnate pour l’envoyer directe dans le but clermontois sous l’impulsion de Torres qui égalise (45.56) – (3-3).

Rien n’est vraiment acquis et le jeu se durcit. Ainsi Tours écope d’une pénalité pour un accrocher (46.30). Une aubaine pour Clermont qui en supériorité numérique va en profiter pour affirmer sa volonté. Après un tir contré de Baskatovs, le clermontois Kulha bien posté sur le côté gauche du but, il récupère le palet et le glisse précieusement au fond des filets tourangeaux sans que le portier ne puisse réagir (47.35) – (4-3).

Clermont reprend les devants et commence à y croire à cette victoire tant attendue. Alors les auvergnats essayent d’accentuer le score mais n’y parviennent pas vraiment malgré un certain pressing. Leur jeu agace fortement les visiteurs qui n’hésitent pas à en venir aux mains voir plus loin avec les crosses. Le corps arbitral veillant, les sanctions tombent mais surprise Clermont est aussi sanctionné alors d’un côté Clermont en l'occurence on a un cinglage et de l’autre Tours une double pénalité pour dureté (48.23). Juste de quoi calmer les esprits qui s’échauffent un peu.
Apparemment rien n’y fait car un clermontois reste à terre le long de la balustrade mais le corps arbitral n’y a vu que du feu. Plus de peur que de mal et les hostilités reprennent dans les règles de l’art. Clermont repasse à l’offensive avec de multiples assauts mais les Remparts tiennent bon puis renversent la vapeur, non seulement ils repoussent l’assaillant mais s’installent chez les arvernes et maintiennent une certaine pression. Puis quelques longueurs de patinoire se multiplient au gré des tentatives contrées par l’adversaire laissant s’écouler paisiblement le temps jusqu’à ce que Clermont soit de nouveau pénalisé pour une charge tardive (54.46).
Profitant de son power play, Tours  ramène le score à égalité sur une action déterminante de son capitaine Peter Bourgaut (55.55) – (4-4). Le but semble litigieux mais il est validé par le corps arbitral.
Cela ne fait pas les affaires de Clermont qui va tenter le tout pour le tout mais surtout ne pas perdre la face en s’inclinant prématurément. Toutefois c’est sans risque réel mais avec quelques petites frayeurs que les auvergnats affrontent les dernières minutes du temps réglementaire sans concéder un but à l’adversaire ce qui sonnerait comme le glas d’une fin tragique.
Enfin le gong retentit et les choses sérieuses s’annoncent. Un point acquis pour les deux équipes mais les hostilités ne sont pas finies pour autant Place à la prolongation.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 12ème journée : Clermont-Ferrand vs Tours  - Clermont enfin une victoire à domicile
Photographe : Yannick Martin
 
Prolongation.
Cette étape se passe assez bien pour les deux équipes mais pas de but salvateur durant les 4 premières minutes puis une petite explication de texte entre joueurs permet au corps arbitral de donner du sifflet (64.17). Toutefois il y a un renvoi au vestiaire du côté de Clermont. Pas de conséquences sur le nombre de joueurs autorisés à jouer. Un temps mort est demandé par Clermont puis le jeu reprend son cours jusqu’à ce que le clermontois Lucas Chautant y mette un terme en marquant le but salvateur à 18 secondes de la fin de la prolongation (64342) - (5-4).
 


 
Victoire de Clermont en prolongation après l’avoir laissé échappé dans le temps règlementaire pour cause de manque de réalisme face à un adversaire qui ne méritait peut être pas de perdre. Le destin en a décidé autrement. Maintenant il va falloir aller de l’avant pour un avenir meilleur. Chaque point compte mais seules les victoires à trois points feront la différence.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...