Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : 21ème journée : Neuilly/Marne vs Cergy-Pontoise
6-3
(2-1 2-0 2-2)
À Neuilly sur Marne le 03/02/2018
Arbitres : M. Le Berre assisté de MM. Metais et Yssembourg
547 spectateurs
Pénalités : 8 minutes contre Neuilly/Marne
                     52 minutes dont 10 à Cuzin L. et Cuzin A. + 20 à Cuzin L. contre Cergy-Pontoise
Neuilly/Marne ] Cergy-Pontoise ]
Les Bisons maîtrisent
 
Les Bisons restent sur une série impressionnante de 11 victoires pour 1 défaite depuis le match aller et abordent ce derby francilien avec beaucoup d’ambition. Mais aussi avec une certaine méfiance face à des Jokers qui, s’ils manquent de constance, peuvent se montrer brillants et efficaces comme lors de leur dernière sortie face à Brest.
 
Neuilly sur Marne, Hockey Hebdo Hugues Bolloch le 06/02/2018 à 09:15
Les 2 équipes semblent s’observer en ce début de match, aucune ne voulant se livrer. Caron, le meilleur pointeur du championnat est le premier à se mettre en évidence sur un beau service en retrait, mais Sopko répond présent. La réponse des locaux vient par Jones qui trouve Lamacchia au 2ème poteau, l’attaquant nocéen ne peut convertir l’offrande alors que Barrier n’a pas eu le temps de se replacer (3’.) Les Bisons prennent le match en main et il faut un beau retour de Cuzin pour bloquer l’accès à la cage (5’) puis c’est au tour de Jacquier de se mettre en évidence mais son lancer manque de précision (7’.) Les Jokers subissent et Caron est obligé de retenir Lamacchia qui était en bonne position. Sur la supériorité, les Bisons vont trouver la faille suite à un beau mouvement de Dubé qui trouve Wigginton devant la cage (1-0 à 8’41 ; Wigginton ass. Dubé et Mac Sween à 5vs4).
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 21ème journée : Neuilly/Marne vs Cergy-Pontoise - Les Bisons maîtrisent
Nathalie Clavert


Les nocéens combinent bien, leurs sorties de zone sont efficaces. Les trios offensifs se trouvent à merveille et mettent à mal la défense des Jokers. Des Jokers qui se montrent peu inspirés sur leur première supériorité et vont se faire surprendre à 5 contre 5. C’est Lamacchia, excellent samedi soir, qui gratte le palet dans la crosse de Hostein et trompe Barrier d’un lancer en pleine lucarne (2-0 à 12’29 ; Lamacchia ass. Wigginton et Jones.) Frank Spinozzi « on a mis beaucoup de pression sur leurs défenseurs et on les a usés. On avait plus de profondeur et plus de gabarits. » Chez Jonathan Paredes, ce genre d’action avive les regrets « On fait des erreurs défensives qui nous font mal. »


Les jokers réagissent enfin et Sopko sort un double arrêt mais doit s’incliner sur la 3ème tentative des visiteurs, un lancer de la bleue de Marcotte (2-1 à 14’55 ; Marcotte ass. Caron.) Les nocéens sont moins présents en cette fin de tiers et il faut un bel arrêt de Sopko, qui recouvre le palet allongé sur le dos pour préserver l’avantage des siens avant le retour aux vestiaires.
 

Menant au score, les Bisons vont déjouer en ce début de 2ème tiers. Malgré une belle déviation de Wigginton et un lancer de Dubuc dévié de l’épaule par Barrier, ce sont bien les Jokers qui prennent le contrôle du palet et du jeu. Perturbé par le bon pressing des visiteurs, les Bisons sont bloqués en zone neutre et c’est Sopko et sa défense qui va leur permettre de traverser sans dégât cette période de moins bien. Malgré leur domination, les Jokers ne parviennent pas à revenir au score et Neuilly va petit à petit reposer le patin sur le match. Frank Spinozzi reconnait ce passage difficile pour son équipe « Ils ont eu leur chance mais Ramon a fait les bons arrêts au bon moment. Cergy a beaucoup donné sur le début du 2ème tiers et le tournant du match pour moi c’est le 3ème but. Ils ont mis de la pression sans concrétiser et c’est nous qui avons scoré au bon moment.»
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 21ème journée : Neuilly/Marne vs Cergy-Pontoise - Les Bisons maîtrisent
Nathalie Clavert

C’est d’abord Saliji qui couche Barrier mais ne trouve pas le cadre, Riou n’ayant pas plus de réussite sur sa reprise (33’). La réponse vient par Marcotte qui touche la barre sur un lancer puissant de la bleue (35’). Mais Neuilly se fait pressant et Sinkovic, un ancien de la maison Bisons, se sacrifie pour bloquer un lancer.  Les Jokers vont plier avant de rompre. C’est d’abord Saliji qui décale parfaitement Mac Sween dont le lancer est repoussé par un défenseur dans la palette de Raibon qui ne laisse pas passer l’occasion.(3-1 à 35’56 ; Raibon ass. Mac Sween et Saliji) Un but qui fait mal au moral des visiteurs qui semblent avoir laissé passer leur chance dans la première partie du tiers. Jonathan Paredes « Le 3ème but est un peu contre le cours du jeu et il leur redonne le momentum. Mais pour être plus efficace, on doit aller devant la cage, se faire mal et face à leurs gabarits c’est plus compliqué pour mes joueurs. Si on ne met pas trafic, Ramon va tout bloquer. »

Barrier repousse l’échéance sur un lancer pleine lucarne de Saliji (38’) mais sera moins inspiré en laissant un mauvais rebond à Dubé qui conclut entre les jambières du gardien cergypontain (4-1 à 38’33 ; Dubé ass. Diaferia er Jacquier.) Une efficacité offensive qui réjouit le coach nocéen, toujours enthousiaste à l'aube de sa dernière année de contrat « on produit beaucoup plus d’offensive, avec 13 buts sur les 2 derniers matches. On a 3 lignes qui peuvent faire des dégâts et qui donnent aussi défensivement. ».
 

Forts de 3 buts d’avance, les nocéens peuvent voir venir. Après un lancer de Dubuc, bien bloqué par Barrier, ils vont laisser les visiteurs reprendre le contrôle du jeu. Frank Spinozzi : « à 4-1 tu es porté à défendre et tu oublies que tu dois continuer à attaquer. Plus tu passes de temps en zone offensive, mieux c’est. On a laissé un peu trop d’espace entre nos 2 premiers fore-checkers et le 3ème attaquant, ça leur a ouvert des espaces.» Après un lancer de Marcotte arrêté par Sopko (43’), les Jokers vont bénéficier d’une supériorité sur laquelle Bureau-Blais fait briller Sopko et alors que la pénalité se termine, Ricci part de derrière sa cage et passe en revue la défense nocéenne avant de servir en retrait Caron qui face aux cages redonne espoir aux siens (4-2 à 45’46 ; Caron ass. Ricci.) « c’est une des meilleures, si ce n’est la meilleure ligne offensive de la ligue reconnait Frank Spinozzi. Tu as beau mettre un dispositif en place, ils finiront toujours par scorer. En plus d’être bons, ils sont travailleurs. »

Photo hockey Division 1 - Division 1 : 21ème journée : Neuilly/Marne vs Cergy-Pontoise - Les Bisons maîtrisent
Nathalie Clavert


Sinkovic, oublié par la défense des Bisons, rate une énorme occasion de réduire le score (48’) puis Sopko est à la parade face à Ricci (50’) avant que Caron, comme Ricci dans le 2ème tiers, ne parte de derrière sa cage et fasse parler sa vitesse pour défier un Sopko solide (51’). Le cerbère nocéen finissant de tuer les espoirs visiteurs en s’imposant une nouvelle fois une minute plus tard face au duo Ricci-Caron. Le coach cergypontain regrettera le manque d’engagement de son équipe « Ce soir c’était un match d’hommes, sur une petite glace et on n’a pas su répondre présents. On peut répondre au manque de gabarits par de la vitesse, on ne l’a pas assez fait ce soir. »



Malgré ces occasions concédées, Neuilly maitrise la fin de match et va enfoncer le clou en supériorité, un domaine dans lequel ils ont affiché une belle réussite ce soir. Frank Spinozzi  «on est à 38% d’efficacité sur nos 10 derniers matches. On a beaucoup tâtonné au début de saison et maintenant la stabilité sur les blocs paient dans le bon sens. »  Son homologue est sur la même longueur d’ondes « Ils ont de très bonnes unités spéciales et on n’a pas su concrétiser nos supériorités. C’est là et sur les moments où il faut un peu se faire mal qu’on perd le match. »
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 21ème journée : Neuilly/Marne vs Cergy-Pontoise - Les Bisons maîtrisent
Nathalie Clavert

Après un essai de Saliji, Lamacchia et Dubé combinent à merveille et le dernier nommé s’offre un triplé (5-2 à 54’36 ; Dubé ass.Lamacchia et Mika à 5vs4.)
La fin de match est débridée et Lamacchia, encore lui, es tout prêt d’offrir un nouveau but à Wigginton, puis sur une pénalité différée, les Jokers jouent avec un joueur supplémentaire et Caron est à la déviation d’un lancer de Marcotte pour réduire le score (5-3 à 56’26 ; Caron ass. Marcotte et Blakseth Huse.)
Une ultime pénalité ôte tout espoir de retour aux Jokers et c’est au contraire Neuilly qui clôture le score suite à une belle entrée en zone offensive de Wigginton qui trouve Jones devant la cage (6-3 à 59’47 ; Jones ass. Wigginton et Mika à 5vs4.)
 

Neuilly s’offre une belle victoire à l’issue d’une rencontre maitrisée de bout en bout. Avec une nouvelle performance offensive aboutie et un jeu très agréable, les Bisons peuvent envisager le déplacement au Mont-Blanc avec optimisme même si chaque match est un combat. Chez les Jokers, le manque de constance et l’indiscipline ont finalement coûté cher. Au final les visiteurs n’ont jamais semblé en mesure d’inquiéter les Bisons et ont semblé sortir de ce match avec beaucoup de frustration.
 

Frank Spinozzi : « C’est un match assez partagé, Cergy a bien joué. On est content de prendre la victoire, surtout en temps règlementaire. La grande différence c’est qu’on a su rester discipliné, c’était un des mots d’ordre avant le match. Cergy est une équipe avec beaucoup de pouvoir offensif. Pour avoir du succès contre eux, il faut casser cette offensive. On a bloqué beaucoup de lancers ce soir, couper leurs lignes de passe et ça frustre l’adversaire. Le match face à Mont Blanc va être un gros match, ils jouent vraiment bien en ce moment. »

Jonathan Paredes « Neuilly a été meilleur que nous sur certains aspects. On prend quelques pénalités évitables mais les garçons n’ont pas été indiscipliné sauf en fin de match. Au final le score est logique. On prend match par match, sans regarder le classement. C’est très serré et on est prêt à tout. Les play-downs comme les play-offs. J’ai une équipe qui est jeune et manque de constance. Après une défaite, on peut être piqué au vif et bien réagir. A l’inverse on peut tomber dans l’euphorie après une victoire. Ça explique en grande partie nos résultats en dents de scie. On n’arrive pas à enchainer. Neuilly est sur une belle dynamique et n’a rien à voir avec l’équipe qu’on a battu à l’aller. Ils sont complets, ça peut être une des belles équipes de la fin de saison. »
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...