Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : 22ème journée : Neuilly/Marne vs Mont-Blanc
5-3
(0-1 1-0 4-2)
Le 02/02/2019
Neuilly sur Marne
Neuilly/Marne ] Mont-Blanc ]
Neuilly trouve la clé
 
Battus à Tours, les nocéens sont toujours sur le podium mais peinent à se montrer réguliers au moment d’accueillir Mont-Blanc. Dans un championnat ultra serré, les hauts savoyards luttent pour accrocher les play-offs mais aussi pour éviter les play-downs. Pour ce déplacement Julien Guimard est privé de 7 joueurs, dont Richard Aimonetto. Chez les Bisons, le capitaine Mika a été rejoint à l’infirmerie par Valier. Le match se déroule sous les yeux de l’emblématique capitaine des Bisons, Maxime Dubuc, qui a mis fin à sa carrière la saison dernière et dont le maillot sera retiré à l’issue du match. Une première dans l’histoire des Bisons.
 
Neuilly sur Marne, Hockey Hebdo Hugues Bolloch le 05/02/2019 à 10:00
FICHE TECHNIQUE

460 spectateurs
Arbitres : M. Le Berre assisté de MM. Laboulais et Collin
Buts :
Neuilly/Marne : ; 34.32 Kirils Galoha (ass Gianni Mangone et Joé Dubé) ; 42.28 Samir Saliji (ass Derek Thorogood et Joé Dubé) ; 43.03 Dominik Gabaj (ass Kirils Galoha et Pierre-Charles Hordelalay) ; 50.50 Joé Dubé (ass Jan Safar et Samir Saliji) ; 59.25 Kirils Galoha (ass Jan Safar et Dominik Gabaj)
Mont-Blanc : 14.39 Eric Leger (ass Aleksi Laine et Mikulas Bicha) ; 47.03 Ville Vepsalainen (ass Mikulas Bicha) ; 55.44 Ville Vepsalainen (ass Clément Colombin)
Pénalités
16 minutes dont 10 à Dana contre Neuilly/Marne
10 minutes contre Mont-Blanc
On joue depuis quelques secondes et Neuilly se voit offrir une supériorité. Mais les Bisons n’excellent pas dans cet exercice et ne se montrent pas dangereux. A 5 contre 5, les Yetis imposent un gros pressing aux Bisons qui peinent à sortir de leur zone. Et quand ils y arrivent, le palet est vite rendu aux visiteurs qui se montrent dangereux sur la cage de Sopko. A leur tour en supériorité, les Yetis trouvent de beaux décalages et Leger, bien servi par Bicha manque une cage pourtant ouverte alors qu’on joue depuis 5’.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 22ème journée : Neuilly/Marne vs Mont-Blanc - Neuilly trouve la clé
Nathalie Clavert

Sopko et sa défense tiennent bon mais les montagnards ont posé leur empreinte sur ce 1er tiers. Dominateurs aux face-offs, rapides et techniques, ils mettent à mal une équipe de Neuilly qui subit.

Mais cette domination tarde à se traduire au tableau d’affichage. Et c’est finalement sur un contre que les Yetis vont trouver l’ouverture avec un gros travail de Bicha qui trouve Leger devant la cage d’un Sopko pris dans son replacement (0-1 ; Leger ass. Bicha et Masson.)

Julien Guimard
a apprécié l’attitude de ses joueurs « Sur les derniers matches, on manquait de solidarité défensive et donc on était plus friables. On répondait à l’offensive par l’offensive. Alors que ce soir on a su se montrer solidaire et solide. On fait un bon 1er tiers, sans erreur mais on ne sort qu’avec 1 but d’avance, un peu comme à l’aller, sauf que Sopko les a maintenus dans le match cette fois. »  

Une analyse partagée par Frank Spinozzi « Le match a ressemblé au match aller sauf que tout avait tourné pour eux »
Malgré un beau lancer de Tassery (18’09), le premier tiers se termine sur ce léger avantage pour les visiteurs.
 

Le 2ème tiers reprend sur le même rythme et Vepsalainen tente de profiter des largesses de la défensive des Bisons, mais Sopko ne se laisse pas prendre par le tour de cage du finlandais.
Frank Spinozzi a modifié ses blocs pour inverser la physionomie du match et Hordelalay, désormais associé à Galoha et Gabaj, porte le danger devant Sanyas mais le gardien est vigilant pour recouvrir un palet poussé par le patin d’un de ses défenseurs (22’30.) Il se montrera également attentif sur un lancer de Dikis dévié par Dordet.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 22ème journée : Neuilly/Marne vs Mont-Blanc - Neuilly trouve la clé
Nathalie Clavert

A la mi-match, Neully bénéfice d’un power play et d’une belle occasion de Gouveia sortie de la jambière par Sanyas. A 5 contre 5, Mont-Blanc remet la pression et faitt raisonner les poteaux d’un Sopko plutôt heureux.

Mais Neuilly affiche un visage plus conquérant,
Hordelalay est retenu offrant une nouvelle supériorité  aux siens. Et bientôt une double supériorité dont va profiter Galoha, bien décalé par Mangone, pour ramener les siens d’un lancer ras de glace (1-1 à 34’32 ; Galoha ass. Mangone et Dubé à 5vs3.)

Une égalisation qui soulage le coach nocéen « En 1ère période on était sur la continuité de notre match de Tours, on a encouragé les joueurs pour continuer et sortir de ce moment difficile. On réagit souvent bien après une défaite. L’égalisation nous a enlevé beaucoup de pression. »


En fin de tiers, Thoroggod se procure coup sur coup 2 occasions mais sans tromper un Sanyas vigilant. Julien Guimard reconnait que Neuilly a rééquilibré le match, avec une pointe d’amertume « Neuilly a mis plus d’impact au 2ème tiers et s’est mis a joué plus physique. On leur avait tourné autour au 1er tiers et c’était une bonne réponse de leur part. L’arbitre a laissé jouer ce qui est bien mais quand il s’est mis à sifflé c’est nous qui avons payé le prix. »
 

Neuilly entame le dernier tiers comme il a fini le 2ème, en mettant plus d’intensité et d’engagement. Frank Spinozzi « On a couru après le palet, leur vitesse nous a fait mal. Depuis que je suis en France, la vitesse est une des caractéristiques de Mont-Blanc.  On les laissait prendre trop de vitesse et on voyait des TGV arriver dans notre zone. On reculait et on leur laissait de l’espace pour développer leur jeu. On a mis plus de pression, plus bas pour éviter de les voir arriver lancés en zone neutre. »
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 22ème journée : Neuilly/Marne vs Mont-Blanc - Neuilly trouve la clé
Nathalie Clavert



Sanyas laisse un rebond dont ni Hordelalay ni Gabaj ne peuvent se saisir (40’35.) C’est sur une belle action collective que Neuilly va prendre l’avantage. Thoroggod trouve Saliji qui, de prêt, loge le palet sous la barre de Sanyas (2-1 à 42’28 ; Saliji ass. Thoroggod et Dubé.)


Et Neuilly va faire le break en à peine 30’’. Galoha travaille bien derrière la cage et trouve Gabaj plein axe qui fusille Sanyas (3-1 à 43’03 ; Gabaj ass. Galoha et Hordelalay.) Frank spinozzi « On a su capitaliser sur nos moments forts. Les 2 poteaux auraient pu inverser le score du match, mais c’est un match qui s’est joué en 2 temps. »



On sent les Yetis accuser le coup physiquement, mais ils n’abdiquent pas pour autant et Sopko doit sortir un bel arrêt jambière pour maintenir l’écart. Malgré une équipe rajeunie, le coach des Yétis trouve des satisfactions dans la prestation de son équipe « Mes joueurs ont travaillé très fort pendant 40’. Neuilly a une capacité à accélérer, c’est ce qu’ils ont fait dans le dernier tiers. J’ai bien aimé l’effort de mon équipe malgré 7 absences. On a joué avec 6 juniors, j’avais 2 joueurs de centre dont l’âge cumulé n’atteint pas celui de Richard Aimonetto. »
 
En supériorité, les visiteurs ne trouvent pas l’ouverture mais maintiennent le palet en zone offensive de longues secondes et c’est Vepsalainen qui ramène les siens à une longueur (3-2 à 47’03 ; Vepsalainen ass. Bicha.)
Le jeu est plus décousu et Mangone, une des révélations de la saison, puis Dubé manquent le cadre (38’), puis sur une action de Galoha c’est Baravaglio qui supplée son gardien sur la ligne.  C’est finalement Dubé, à la déviation d’un lancer de Safar qui redonne 2 buts d’avance aux Bisons (4-2 à 50’50 ; Dubé ass. Safar et Saliji.)

Hordelalay en break manque le cadre (54’ 35) et c’est Mont-Blanc qui va revenir en supériorité sur un lancer de Colombin dévié par Vepsalainen (55’44 ; Vepsalainen ass. Colombin à 5vs4).
Revenus à une unité, les Yetis sortent leur gardien, mais c’est Galoha qui, en cage vide, va sceller l’issue du match (5-3 à 59’35 ; Galoha ass. Safar et Gabaj.)
 
Lancers :
Neuilly : 28 (8 ; 11 ; 9)
Mont-Blanc : 21 (5 ; 7 ; 9)

Julien Guimard : « J’avais demandé aux joueurs d’être solidaires, ils l’ont été. C’est frustrant de ne pas prendre de points, surtout dans notre situation. Une défaite se paie cash tellement le classement est serré. Il faudra garder le même investissement dans les prochains matches. On va recevoir Dunkerque qui est un adversaire direct. Tout est encore possible, il faut prendre les matches les uns après les autres.  L’objectif est de se maintenir le plus vite, donc atteindre les play-offs est le meilleur moyen d’y arriver. On est 9 équipes à la lutte pour 4 places, les 4 derniers matches vont être 4 matches de Play-off. »
 
Frank Spinozzi : « Les équipes sont proches, le classement ne veut pas dire grand-chose.  Les équipes font beaucoup de vidéo, Mont-Blanc est une équipe bien préparée, bien coachée. On s’attendait à un match difficile. On a su ajuster le tir en mettant beaucoup plus d’énergie en 3ème période.
Le championnat est ultra serré, les français jouent plus, les étrangers sont d’un niveau très égal, ca donne des matches et un championnat indécis.
On espère récupérer Mika, qui nous manque beaucoup, pour les play-offs. Mais en son absence, un joueur comme Ropert est monté en puissance.
 »
A propos de Maxime Dubuc : « C’est beaucoup d’émotion de voir Maxime ce soir. Il nous a tellement apporté. Il a des valeurs, donnait l’exemple, apportait sa bonne humeur. Quand on avait besoin d’un jeu défensif, il était là, quand on avait besoin d’un jeu offensif il pouvait le faire. C’est une page qui se tourne, il a tellement apporté à ce club. »
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...