Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : 3ème journée : Clermont-Ferrand vs Dunkerque
4-5
(1-3 2-1 1-0 0-1)
Après prolongation
Le 28/09/2019
Clermont-ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole)
Clermont-Ferrand ] Dunkerque ]
Clermont : si près du but
 
Après un démarrage catastrophique, une remise des pendules à l’heure avec une nouvelle feuille de route sur fond de remontée spectaculaire les Sangliers Arvernes se sont toutefois inclinés aux tirs au but au terme d’une partie de hockey à couper le souffle. Rencontre qui comptait pour la troisième journée de championnat de France de hockey sur glace de Division 1 saison 2019-2020.
 
Clermont-ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole), Hockey Hebdo Gaëtan Boucheret le 30/09/2019 à 08:00
FICHE TECHNIQUE

611 spectateurs
Arbitres : M. Le Berre assisté de Mme Fontaine et de M; Cheyroux
Buts :
Clermont-Ferrand : ; 14.46 Martin Kulha (ass Lucas Chautant et Andrej Brejka) ; 23.54 Louis Duval (ass Théo Vialatte et François Faure) ; 39.22 Julius Sinkovic (ass Jan Soldan et Martin Novotny) ; 57.22 Martin Kulha (ass Julius Sinkovic et Martin Novotny)
Dunkerque : 00.29 Marek Mikusovic (ass Rémi Houque et Vit Budinsky ) ; 09.03 Kevin Altidor (ass Dominik Simcak) ; 09.33 Kevin Altidor (ass Dominik Simcak et Adam Young) ; 25.10 Francis Ballet ; 64.59 Adam Young
Pénalités
10 minutes contre Clermont-Ferrand
8 minutes contre Dunkerque


Samedi soir sur le glaçon de Clermont Auvergne Métropole il fallait patiner vite même très vite pour être dans son match. En effet un bon coup de patin était nécessaire avec beaucoup de technique pour rivaliser avec l’adversaire et espérer emporter les points d’une victoire pas facile à acquérir. Une joute forte en émotion qui opposait deux équipes en quête de points sur fond de début de saison pas facile. Les protagonistes de cette réunion, les Sangliers Arvernes face aux Corsaires de Dunkerque ont développé un hockey d’une belle qualité ayant toutefois du mal à réveiller un public un peu froid en début de partie. Et pour cause :
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 3ème journée : Clermont-Ferrand vs Dunkerque - Clermont : si près du but
Photographe : Yannick Martin
 
1er Tiers - Un début difficile
Le premier jet de palet sur la glace de la partie a les faveurs des locaux avec une première attaque mais ils se font vite détrousser du puck. Les Corsaires renvoient rapidement les locaux sur leurs terres. Profitant d’un cafouillage proche de la cage auvergnate puis d’une tentative de dégagement  avortée, l’opportuniste corsaire Marek Mikusovic s’approprie puis envoie la rondelle au fond du filet auvergnat (00.29) – (1-0).
Un premier but qui refroidit. Les nordistes jouent rapidement et posent facilement leurs crosses sur la glace pour parer à toutes éventualités pour déposséder les clermontois du palet. Des actions de jeu
qui amènent des relances où il faut déployer beaucoup d’énergie pour être dans le vent. Les corsaires  semblent bien avoir réussi leur abordage. Ils s’installent de temps à autres en zone défensive arverne. Suite à des pressions répétées les clermontois sont contraints à dégager le palet pour faire sortir de leur zone les assaillants. Toutefois sous de bonnes conditions les arvernes tentent leur chance en contre mais faute de maitrise du palet après d’énormes efforts de passages en force, ils se font piquer la rondelle tout en tentant de la récupérer. Hélas les dunkerquois biens aguerris renvoient les hostilités chez les arvernes. Sur l’une de ces actions le corps arbitral inflige une pénalité à Clermont pour un accroché (03.08). L’infériorité numérique clermontoise est assez bien négociée. Les puydomois présents défensivement mettent toute leur énergie pour repousser les nordistes. Le portier clermontois Maximilian Pajpach n’est pas en reste. Du bouclier ou de la crosse il dévie la trajectoire des boulets de canons qui viennent en sa direction. A peine ayant retrouvé son effectif sur la glace, Clermont est de nouveau pénalisé mais ce coup-ci pour un cinglage (05.19).
Là aussi les clermontois vont tenir défensivement. Forts de cette résistance les clermontois font sentir leur présence et redoublent d’efforts afin de mener des offensives bien calculées mais c’est au tour du cerbère dunkerquois Lassi Yrjola de briller, enlevant toutes illusions de scorer aux clermontois.
De quoi décontenancer la harde auvergnate qui se laisse dépasser alors en plein effort d’attaque ils se font subtiliser la rondelle par les nordistes qui accélérant leur pas de patinage sur une combinaison rondement bien menée, de Simcak pour Altidor à la finition Dunkerque inscrit son deuxième but au tableau (09.03) – (2-0).
Même si une fois n’est pas coutume, mais à peine 33 secondes plus tard les clermontois commettent la même erreur sur une nouvelle attaque, ils refont piquer le puck mais cette fois c’est face à quatre corsaires que le dernier rempart arverne doit faire face. En effet la défense auvergnate pas totalement aux abonnés absents mais presque se fait vite dépasser par Young, Simcak et encore Altidor à la finition, ils ne font qu’un pour réitérer leur coup de tonnerre. Un coup de boulet au fond des filets auvergnats (09.33) – (3-0).
La messe semble être dite mais il ne faut jamais vendre la peau du sanglier avant de l’avoir tué. Les clermontois procède au changement de leur gardien. Il n’y a pas de bon gardien sans bonne défense, Le moral du portier clermontois a du en prendre un sacré coup mais il serait trop facile de lui jeter la pierre (je vous invite à regarder la vidéo des buts pour mieux comprendre sa solitude). La défense clermontoise mise à mal a de quoi se faire tirer les oreilles.
Clermont en profite pour demander son temps mort, pour une petite remise des pendules à l’heure. Les auvergnats pressent le jeu, leurs tentatives deviennent supérieures à celles des nordistes. Leur seul véritable rempart est le portier dunkerquois qui déjà par son envergure impressionne mais aussi par sa prestance d’une présence constante. Clermont tente des stratagèmes et à force d’essais non concluant seule leur persistance paye. Sur un premier tir de Lucas Chautant mais repoussé par le portier, et profitant du rebond du palet sur la jambière du cerbère, Léonard Nalliod-Izacard ajuste son tir et vise juste le but. Ainsi Clermont sous la ferveur de leurs partisans ouvre son compteur de but (14.53) - (1-3).
Fort de leur réussite, les clermontois maintiennent leur jeu en zone offensive. Les nordistes n’ont alors que pour solution de dégager le palet. La pression devient telle que Dunkerque passe à la faute et est invité à purger une pénalité pour obstruction (18.11).
Pendant leur power play, les clermontois sont constamment renvoyés à la maison alors ils tentent de revenir à l’offensive mais sans grand résultat.
Les allers et retours d’un bout à l’autre fatiguent les organismes mais Dunkerque tente sa chance mais se heurte au jeune portier clermontois Florian Gourdin qui n’hésite pas à relancer ses coéquipiers.
Le chrono égrène ses secondes et le cours du jeu n’évolue pas. Ce qui donne 3 à 1 en faveur des visiteurs.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 3ème journée : Clermont-Ferrand vs Dunkerque - Clermont : si près du but
Photographe : Yannick Martin
 
2ème Tiers - Une période de sagesse
Cette période est celle du jeu. Dunkerque finit de purger la pénalité acquise lors du tiers précédent alors que Clermont n’a pas su profiter de son power play. Cette page étant tournée, Clermont semble partir avec de nouvelles résolutions dont celle de ne pas subir. Après quelques échanges et tentatives infructueuses les clermontois réussissent un coup de maitres. En effet partis de leur propre zone de défense les puydomois Théo Vialatte et Louis Duval sous l’impulsion d’une longue passe de François Faure vont d’un bon coup de patin passer la défense dunkerquoise et pour tromper l’imposant portier du nord (23.54) – (2-3).
Un but qui relance les débats. Les Sangliers Arvernes montrent à son public ses capacités de réaction. L’euphorie est de courte durée. Après un trois contre deux et un tir loupé, les corsaires finissent leur offensive sur une ultime action de Francis Ballet qui se fait plaisir en envoyant la rondelle dans le but auvergnat face à un gardien qui a mal maitrisé un arrêt, le palet lui glissant le long de la jambière (25.10) – (4-2).
Les nordistes recreusent l’écart mais les puydomois ne lâchent pas le morceau et vont se battre avec hargne dans l’espoir de revenir au score tout en montrant les crocs avec tact et discipline. Une bonne ambiance règne sur le glaçon, les clermontois sont dans le match même si les dunkerquois donnent dans la résistance. Le ballet des attaques et contre attaques offre de belles phases de jeu tant d’un côté comme de l’autre. Le seul regret est que l’on puisse voir toute une énergie dépensée sans que cela donne lieu à concrétisation alors le public se contente des belles actions pour donner un peu de voix.
Quelques échanges d’intimidation se créaient surtout à l’approche d’action au plus près des gardiens alors chacun s’occupe à les protéger. Le corps arbitral veille par sa présence sans sanctionner, privilégiant le jeu aux broutilles. Ce qui permet d’avoir un jeu fluide et intéressant.
Le palet n’a pas le temps de refroidir, il passe de palette en palette étant de temps en temps projeté en direction des cages mais il n’arrive pas à franchir la ligne de but pour fondre dans les filets.
A qui la faute ? Les coupables sont les joueurs qui défendent leur territoire avec envie mais ne parviennent à aucun aboutissement heureux.
Sur la fin du tiers certains joueurs donnent dans des explications un peu trop physiques mais une fois de plus le corps arbitral veille et sépare certains joueurs qui voudraient en découdre avec les mains ou avec la crosse. Alors quelques fois il faut savoir prendre les bonnes décisions et sur un cinglage Dunkerque est invité à purger une pénalité (38.20).     
Suite à l’engagement en zone défensive nordiste, Clermont s’empare de la rondelle, la fait circuler et profitant du moment opportun la triplette Novotny, Soldan et Sinkovic dans une belle combinaison de passes devant la cage dunkerquoise trouve la faille pour revenir coller au score (39.22) – (3 – 4).
La quarantaine de seconde restante dans cette période ne donne lieu a aucun changement donnant espoir à une modification pour la partie, score 4 à 3 toujours en faveur des Corsaires de Dunkerque.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 3ème journée : Clermont-Ferrand vs Dunkerque - Clermont : si près du but
Photographe : Yannick Martin
 
3ème Tiers - Un suspens impitoyable
Pour ce round le jeu devient un peu plus rude mais tout aussi rapide. L’enjeu en devient plus intéressant, Clermont est revenu au score malgré un léger avantage d’un point pour Dunkerque. Les Arvernes sentent qu’ils ont la capacité de l’exploit. Le réveil auvergnat a enfin sonné mais gare aux abordages dunkerquois. Ces derniers ne font pas dans la dentelle, ils n’ont pas l’intention de se laisser déborder quelques soient les motivations de l’adversaire. Certains contres sont un peu musclés mais ne gâchent pas le plaisir. Quelques chutent viennent meubler les actions en attaques ou contre. Certains joueurs un peu plus vicieux laissent trainer leur crosse allant jusqu’à la provocation et un retour de bâton. Ainsi Clermont et Dunkerque se voient infliger une pénalité chacun pour cinglage (44.25). De quoi remettre de l’ordre même si l’on a un sentiment d’injustice du côté de Clermont.
A 4 – 4 la tension va baisser, l’air sera moins électrique et ça calme les esprits.
A la reprise Dunkerque tente d’imposer son jeu de puissance. Parce que sa défense n’a pas eu le temps de revenir, le jeune portier clermontois Gourdin veille et excelle même lorsqu’il se retrouve seul face à un corsaire expérimenté qui s’essaye à le tromper. Quelle déception pour Dunkerque d’avoir échoué face à ce gardien un peu stressé mais surtout bien dans ses bottes.
Après de nombreux échanges assez cordiaux, Clermont se fait surprendre par la patrouille pour une obstruction (50.58).
Pendant cette première infériorité numérique, les clermontois maitrisent les injonctions des visiteurs allant même s’offrir de temps à autres quelques incursions en terre dunkerquoise. Evidemment sans résultats juste histoire de mettre le doute dans les rangs de nordistes.
Vient ensuite une seconde infériorité sur fond de cinglage (53.47) de quoi mettre le doute sur la résistance des auvergnats à ne pas se laisser dépasser par les abordages des corsaires.
Malgré la pression que les nordistes mettent aux arvernes, le portier clermontois est toujours présent et efficace sur les tirs. Il les repousse ou les bloque. Un portier si efficace qu’il renvoie le doute dans les rangs des visiteurs.
Le temps passe et le suspense s’installe. Dans l’atmosphère il règne quelque chose d’inexplicable soit on croit à une remontée possible vers l’égalisation soit c’est la chute des locaux. Les clermontois améliorent leur jeu avec une certaine précision et mettent sous pression les dunkerquois. Ils offrent un jeu défensif irréprochable avec quelques contres bien orchestrés. Ce qui fait pencher la balance vers une égalisation plus que possible. Après une première entrée de zone, puis une seconde Clermont s’offre le but qui va les amener vers les prolongations. Dans l’action Novotny envoie le palet derrière la cage pour Sinkovic qui offre un caviar à Kulha posté face au portier dunkerquois. Ne se faisant point prier, il envoie le palet droit devant dans le fond des filets (57.22) – (4 – 4).
Un but égaliseur salvateur qui remet les Sangliers arvernes dans la course à la victoire mais il reste peu de temps et tout le monde veut y croire. Alors pendant les deux minutes restantes tout le monde retient son souffle.
Le suspense est à son comble, la pression monte et tous gardent les yeux rivés sur la glace. tout en jetant un coup d'oeil au chrono
Dunkerque fait valoir son droit au temps mort, difficile de savoir quelle est la consigne pour les nordistes hormis de tenir le coup à défaut d’avoir la victoire dans le temps règlementaire.
Au fur et à mesure que s’égrènent les secondes prend place la résignation vers la prolongation pour le public mais pas forcément auprès des bancs des joueurs.
Le coup de sirène retentit. Le score est de 4 à 4. Clermont vient d’acquérir son premier point et se prépare pour la prolongation.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 3ème journée : Clermont-Ferrand vs Dunkerque - Clermont : si près du but
Photographe : Yannick Martin
   
Prolongation
Bonne domination des clermontois mais ces derniers n’ont pas su mettre à profit leurs combinaisons de jeu, pas plus lors des quelques secondes de power play qui leur a été accordé sur un accrocher infligé à un corsaire (64.37). Dunkerque a essayé en vain de mettre sa marque mais s’est heurté à un portier clermontois grand dans sa tâche.
 

Tirs aux Buts
09 Clermont 0 – 1 Dunkerque 81
55 Clermont 0 – 0 Dunkerque 39
20 Clermont 1 – 0 Dunkerque 93
76 Clermont 0 – 1 Dunkerque 07
96 Clermont 0 – Dunkerque
 
Victoire des Corsaires de Dunkerque sur le score de 5 à 4.
 


Clermont a failli dans sa tâche alors que cette rencontre était à leur portée. Hélas pour les clermontois, ils n’ont pas su rentrer dans le match d’entrée de jeu. Une rencontre qui a permis de voir les capacités du gardien numéro 2 de Clermont qui pourrait avoir un bel avenir mais il faudra qu’il continue de travailler. Le portier titulaire n’est pas complètement en faute dans cette défaite, lâché un peu par la défense il a fait ce qu’il a pu. Il y a un potentiel chez ce portier mais il faudra qu’il trouve ses marques dans un championnat français où tout est possible. Pas de bon gardien sans bonne défense.
 


Dunkerque, une équipe dont l’effectif connait le championnat de Division 1, cela n’a pas empêché de se faire des frayeurs même si tout le monde sait que les Sangliers Arvernes sont capable de tout et pas facile à aborder même si on est corsaire. Dominer par 3 points et se faire rattraper donne quelques indications d’un malaise sur les capacités de l’équipe surtout face à un promu qui cherchent ses marques. Une partie de hockey dont il va falloir tirer des leçons.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...