Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : 5ème journée : Clermont-Ferrand vs Cholet
1-8
(0-4 1-1 0-3)
Le 15/10/2016
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont-Communauté)
Clermont-Ferrand ] Cholet  ]
Les Dogs croquent les Sangliers
 
Lourde défaite des Sangliers Arvernes face aux Dogs de Cholet. Les visiteurs n'ont pas manqué de mordant face aux promus en leur infligeant un cinglant 8 - 1 dans cette chasse aux points du Championnat de France de Hockey sur Glace de Division 1.
 
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont-Communauté), Hockey Hebdo Patrick Poitrineau le 18/10/2016 à 14:45
FICHE TECHNIQUE

557 spectateurs
Arbitres : Mme Picavet assiistée de MM. Colin et Margry
Buts :
Clermont-Ferrand : ; 23.05 Félix Boucher
Cholet : 00.38 Miroslav Kristin (ass Tomas Grofek et Frédéric Bergeron) ; 01.28 Valère Vrielynck (ass Lukas Zeliska) ; 04.46 Martin Borovsky (ass Lukas Zeliska et Mathieu Jestin) ; 10.30 Tomas Grofek (ass Frédéric Bergeron et Tomas Mrkvicka) ; 34.04 Tomas Grofek (ass Frédéric Bergeron et Mathieu Jestin) ; 43.58 Frédéric Bergeron (ass Miroslav Kristin et Martin Borovsky) ; 44.32 Lukas Zeliska (ass Valère Vrielynck et Stefan Majernik) ; 57.19 Frédéric Bergeron (ass Miroslav Kristin et Tomas Grofek)
Pénalités
20 minutes dont 10 à Sarlieve contre Clermont-Ferrand
2 minutes contre Cholet


Ce samedi 15 octobre, le promu, dernier de Division 1, recevait sur sa glace une équipe choletaise bien installée dans le ventre, pas si mou que cela, du milieu de tableau.
Les Dogs ayants quelques ambitions savent qu'il est de bon ton de ramener une victoire de leur déplacement en terre arverne.
Pour les auvergnats l'ambition se limite à essayer d'arracher leurs premiers points dans ce championnat dont l'apprentissage s'annonce plus rude que ce qu'ils craignaient. Ces derniers espéraient aussi montrer à leur public un meilleur visage que celui qu’ils ont exposé lors du 1er match à domicile face à Nantes. De plus guère gâtés par le calendrier, les Clermontois ont déjà effectué 4 déplacements (le match à Mulhouse étant la 8ème journée jouée en avance) pour autant de défaites.
Alors un brin d’espoir naissait avec l’arrivée d’une nouvelle recrue, Antonin Drobny pour muscler la défense  mais les choses s’assombrirent à l’annonce du retrait de la compétition de leur capitaine William Mouly, trop pris professionnellement pour continuer à répondre aux exigences d’une compétition du niveau de la division 1. Le retour à la compétition d'un autre joueur emblématique Hugo Florentin, semble être une bonne chose mais fort logiquement à cour de préparation, il est fort probable qu’il ne puisse compenser dans un premier temps l’arrêt de son coéquipier.
C'est Jordan Manzo, un clermontois pur souche, qui porte ce soir le brassard de capitaine.
 

 
1ère  Période : Si les puydômois gagnent le premier engagement, et il y en aura pas tant que cela, les choletais récupèrent vite pour passer tout de suite à l'offensive. Est-ce parce que les clermontois ont fait preuve de naïveté ? Est ce parce qu'ils ne sont pas habituer à rentrer si vite dans le vif du sujet ? Ou une sorte de frilosité par rapport à un adversaire qu'ils découvrent ?
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 5ème journée : Clermont-Ferrand vs Cholet  - Les Dogs croquent les Sangliers
Photographe Yannick Martin
Toujours est-il que les Dogs ne tardent pas à faire parler la poudre en imposant d'entrée vivacité et opportunisme. Kristin Miroslav profite d'une défense statique et manœuvre pour se trouver quasiment seul devant le gardien Célestin qui ne peut rien face à un tir vif et puissant dès la 38ème seconde de jeu (assist, Grofek et Bergeron). Le calvaire ne s’arrête pas là. Moins d'une minute plus tard de nouveau les Dogs font le siège de la cage adverse. Bien décalé, c'est cette fois Valère Vrielynck qui conclue d’une belle passe de Zeliska pour un 2ème but (1'28''). Il n'y a quasiment qu'une équipe sur la glace, Clermont ne faisant que de bref apparition dans la zone choletaise. L'appel à la pénalité du n° 18 clermontois au début de la 4ème minute de jeu, ne peut  qu’accentuer la domination mainoligérienne. Les arvernes tentent de résister mais Martin Borovsky parvient à ses fin avec un 3ème but pour les choletais alors que l’on n’a pas dépassé les 5 premières minutes de la partie (4'46'' assist. Zeliska et Jestin).
L'entraîneur clermontois se doit de griller son temps mort pour remettre de l'ordre dans les esprits de ses joueurs et sur la glace. Cela porte incontestablement ses fruits. Le match repart ou plutôt démarre enfin véritablement avec une équipe puydomoise résolue cette fois à porter une vraie opposition. Les Sangliers non seulement montent plus souvent à l'attaque mais encore s'y installent suffisamment longtemps pour se créer des opportunités avec entre autre une fort belle action autour de la 7ème minute. 
La réplique ne tarde guère et la défense est à nouveau mis dans le vent ; fort heureusement Célestin arrive à gagner son duel ainsi qu'à neutraliser la nouvelle occasion concédé à l'engagement en zone arverne. A ce sujet, il apparaît que les clermontois ont bien du mal à s'imposer dans les face-offs, accentuant par la même l'impression de domination des visiteurs. Néanmoins Cholet concède sa première pénalité à 8'13''. Pour autant non seulement Clermont ne sait en profiter mais gaspille cette supériorité en étant aussi rappelé à l'ordre à 9'03'' par la patrouille. Si à 4 contre 4 les auvergnats donnent à peu près le change, à peine le temps d'avoir récupéré son joueur, les visiteurs ne tardent pas à faire tomber la sanction.  Bergeron et le pénalisé tout juste de retour sur la glace, Mrkvicka, permettent à Tomas Grofek de porter la marque à  4 – 0 pour ses couleurs (10'30''). Si malgré tout la rencontre semble plus équilibrée, visiblement Cholet propose un jeu plus abouti tactiquement avec peu de déchet dans la transmission alors que son adversaire du soir, les locaux peinent à assurer des passes correctes et c'est bien dommage car lorsque c'est le cas  on arrive à voir de belles attaques qui mettent sérieusement à contribution défense et gardien choletais. Hélas le plus souvent les Sangliers Arvernes se contentent de dégager, de contrer des tirs ou passes, palets renvoyés qui très souvent ne tardent guère à retrouver une palette choletaise.
De plus on note une excellente réactivité des Dogs en défense, leur permettant de profiter des moindres contres sur les tirs adverse comme en ce fin de tiers pour partir défier le gardien  puydomois qui heureusement parvient à en sortir à son avantage.
Dans la continuité de cette action Clermont reprend à son avantage avec une contre attaque pour à son tour défier le gardien Choletais Saez, mais sans plus de succès.
Le score en restera là en cette fin de période où le retour au vestiaire côté clermontois, pour douloureux qu'il soit, devrait être l'occasion d'une sérieuse mise au point.
 
 
2ème Période : Cholet emporte la mise au jeu et revient vite dans la zone des clermontois. Ces derniers se laissent nettement moins malmener et semblent enfin enchaîner des sorties de zone plus convaincantes.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 5ème journée : Clermont-Ferrand vs Cholet  - Les Dogs croquent les Sangliers
Photographe Yannick Martin
D'ailleurs la conquête du palet se passe plus en zone neutre. A l'approche de la 23ème minute de jeu Clermont, par l'intermédiaire de Kulha semble-t-il, profite d'une belle occasion de contre pour partir à l'assaut de la cage  mainoligérienne. Un premier tir tape un des montants puis un 2ème et un 3ème tout autant contré et c'est finalement Félix Bouchet qui finira à la 4ème tentative sur un envoi ras la glace par finalement rentrer le palet dans les filets à 23'30''. Même si les Sangliers ont eu toutes les peines du monde à marquer, assurément on assiste là à une période faste pour eux. Malheureusement l'efficacité n'est guère au rendez-vous. Les Dogs font le dos rond, arrivent en zone adverse. Par un pressing plus judicieux les arvernes gèrent bien mieux leur défense malgré une belle frayeur autour de la 27ème minute. Clermont concède à nouveau une pénalité, la 3ème, à 29'08''. A preuve de progrès en défense, les puydomois parviennent à tuer l’infériorité. Au retour à égalité on assiste à un ballet incessant d'offensives de part et d'autre mais plus pressantes côté choletais principalement parce que celles de leurs adversaires sont très souvent entachées de fautes techniques ou de contres au moment du dernier geste. Ce n'est certes pas le cas de Tomas Grofek qui résiste à la pression de 2 défenseurs clermontois et qui marque en force, sous le gardien couché sur le palet, le 5ème but des Dogs (à 34'04'' assist. Bergeron et Jestin). On peut penser que sur le coup les arbitres, devant la mêlée devant la cage, ont quelque peu tardé à siffler mais quoiqu'il en soit le point et bel et bien accordé.
Les auvergnats battus, sinon contre le cour du jeu  tout au moins dans un moment ou ils rivalisaient, accusent un peu le coup. Ils se mettent à perdre un peu plus encore la bataille des balustrades et les duels d'homme à homme. Ils deviennent plus brouillons et notamment en défense. Ils donnent ainsi une occasion en or à Cholet d'aggraver la marque lorsque le dernier défenseur puydomois partant de sa zone pour une remontée du terrain se fait contrer à sa ligne bleue.  Le gardien Celestin parvient non sans mal à contrecarrer les velléités du choletais opportuniste. Il est tant que ce tiers finisse.  Il est sifflé certes sur une égalité dans cette période 1 – 1 mais sur un débours de 5 à 1 au final et l'impression que les Sangliers Arvernes peuvent hausser leur qualité de jeu mais peinent à le maintenir longtemps.
 
 
3ème Période : Clermont remporte l'engagement et part en zone offensive, sans grand danger pour leurs adversaires. Alors Cholet reprend vite son emprise sur la rencontre. Si les arvernes arrivent à annihiler les tentatives adverses, ils éprouvent toutes les peines du monde à sortir proprement de leur zone. Ils doivent donc user une grande énergie à casser la bonne organisation du jeu des visiteurs devant leur cage. 
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 5ème journée : Clermont-Ferrand vs Cholet  - Les Dogs croquent les Sangliers
Photographe Yannick Martin
Lorsqu'autour de la 42ème minute ils se portent enfin à l'attaque, ils sont d'autant vite maîtrisés par les Dogs, qu'ils font preuve de maladresses par entre autre des fautes techniques. Sûr de leur cohésion, à l'approche de la 44ème minute sur un magnifique mouvement collectif initié par Kristin et Borovsky, le choletais Frédéric Bergeron inscrit le 6ème but  des visiteurs (43'58'').  
Clermont n’arrive guère à réagir et il ne faudra pas attendre une minute pour qu’à nouveau sur une belle phase de jeu, Lukas Zeliska porte à 7 leur tableau de marque (assisté par Vrielynck et Majernick à 44’32’’).
Le match est à sens unique. Il semble que les visiteurs quadrillent complètement le terrain et chaque fois qu'un clermontois renvoie le palet ou tente une passe il y a presque toujours une crosse adverse pour couper la ligne. L’entraîneur choletais en profite à la 48ème minute du temps réglementaire pour faire rentrer son second gardien Mattieu Depanian.
Les choses se compliquent encore lorsque Drobny et Théo Sarliève se font sanctionner  à 48’50’’ l’un pour charge dans le dos (2mn), l’autre pour attitude antisportive (10mn). On s’attend au pire mais les Sangliers parviennent non sans mal à gérer cette infériorité.
Suit une période ou l’affrontement s’équilibre à peu près. Pour autant les arvernes n’arrivent pas à profiter de leurs intrusions chez l’adversaire car il y a toujours une crosse, un patin, une jambière pour contrer le dernier geste. A nouveau Clermont est pénalisé à 13’11’’. Mais la encore, au prix d’une grande dépense d’énergie,  la cage auvergnate est préservée. Au retour à l’égalité sur la glace, si la domination des Dogs semble moins perceptible, la supériorité tant technique que tactique de ces derniers reste visible. Sur une passe complètement ratée d’un joueur clermontois en zone d’attaque sur ce qui aurait pu être une vraie opportunité de but, Cholet, tout heureux de récupérer le puck enclenche une offensive éclair ou tour à tour Grofek et Kristin portent le palet vers Frédéric Bergeron qui se charge d’inscrire le 8ème but à 57’19’’.   Les Dogs gèrent cette fin de rencontre. Ils abandonnent en partie la conduite du jeu mais en sachant gêner suffisamment leurs adversaires pour qu’ils ne puissent assurer des transmissions de palet propre à porter un danger véritable devant la cage de Depanian. Il est vrai, bien que vaillants et tentant jusqu’au bout, les auvergnats ont laissé beaucoup d’énergie, ne leur permettant plus ce coup de rein final dont ils faisaient souvent preuve jusque là.
 
 
Analyse finale : Bonne opération pour les Dogs qui non seulement ne se laissent pas distancer mais font un bon de la 7ème à la 4ème place. Cholet se permet ainsi de devancer des équipes comme Brest et Anglet. Maintenant il est sûr que toute équipe un tant soit peu ambitieuse se doit de vaincre à Clermont-Fd. C’est bien tout le problème pour les promus dont l’apprentissage de la D1 s’avère bien difficile : tous les clubs de la division vont venir ici avec la ferme intention de faire aussi bien que la concurrence sous peine d’être distancé. Il va falloir plus que jamais enfiler le bleu de chauffe de la défense, leur gros point faible, et surtout en finir avec ces départs catastrophiques. Le rythme, voilà l’arme de la D1. Les Sangliers doivent absolument non seulement élever le leur, ce qu’ils font déjà par intermittence,  mais cela dès le début de rencontre et s’y maintenir autant que possible. Objectif qui n’en doutons pas va réclamer beaucoup de travail pour cet effectif  plutôt jeune et donc à priori perfectible.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...