Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : 7ème journée : Clermont-Ferrand vs Montpellier
3-4
(1-1 1-0 1-2 0-0 0-1)
Après prolongation
Après tirs aux buts
Le 31/10/2019
Clermont-ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole)
Clermont-Ferrand ] Montpellier  ]
D1 - Clermont, l’art de perdre une rencontre
 
Dans son antre, lors de la 7ème journée de championnat de France de hockey sur glace Division 1, les Sangliers Arvernes se sont inclinés 3 à 4 face aux Vipers de Montpellier, lors de la seconde série de tirs au but.
 
Clermont-ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole), Hockey Hebdo gb le 02/11/2019 à 20:00
FICHE TECHNIQUE

666 spectateurs
Arbitres : M. Popa assisté de MM. Poulain et Ugolini
Buts :
Clermont-Ferrand : ; 18.07 Deniss Baskatovs (ass Téo Sarliève et Gabriel Labbé) ; 33.55 Téo Sarliève (ass Nathan Medeiros) ; 53.12 Martin Kulha (ass Julius Sinkovic)
Montpellier : 14.12 Filip Martinec (ass Henri Fomin) ; 51.54 Vladimir Kubus ; 59.04 Baptiste Bruyas (ass Henri Fomin) ; 65.00 Vladimir Kubus
Pénalités
16 minutes contre Clermont-Ferrand
26 minutes dont 10 à Travnicek contre Montpellier


La morsure de serpent a été fatale aux Sangliers Arvernes dans cette rencontre qui les opposait aux Vipers de Montpellier. Au terme d’un match de très mauvaise facture, les locaux ont perdu toutes illusions de s’octroyer la victoire. Ayant perdu les trois points de la victoire au terme du temps réglementaire suite à une prestation pas vraiment digne du potentiel réel de l’équipe, les clermontois n’ont pas fait mieux en prolongation alors qu’ils ont su déjouer les offensives des languedociens surtout lors de l’infériorité numérique qu’ils avaient subi. Et face à un pro du tir au but, les espoirs se sont envolés définitivement comme balayés d’un coup de vent évidemment méditerranéen après une première série de tirs mi figue mi raisin puis une seconde fatale.
 
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 7ème journée : Clermont-Ferrand vs Montpellier  - D1 - Clermont, l’art de perdre une rencontre
Photographe : Yannick Martin

 
1er TIERS
Dès l’entame de la rencontre, les languedociens imposent leur jeu de puissance mais le premier tir est clermontois. Il se solde par un arrêt du portier héraultais. La tendance s’inverse et Clermont monte quelques offensives mais sans grand succès car renvoyé dans ses quartiers.
Quelques échanges permettent au palet de coller à la glace en parcourant quelques longueurs sur des contres attaques. C’est sur l’une d’elle mais montpelliéraine que les Sangliers Arvernes sont pénalisés pour un accroché (02.52), serrant un peu trop près un adversaire, un peu frustrant car pas volontaire mais prendre en étau un possesseur du palet peu coûter. Clermont négocie bien l’infériorité numérique malgré les tentatives des languedociens.
Le jeu est relancé. Les puydomois ont du mal avec la précision de leurs passes et à chaque fois qu’ils montent une offensive celle-ci est vite contrée pour revenir dans leur zone défensive avec un peu de mal pour dégager le palet et renvoyer les Vipers dans leur trou. Clermont est de nouveau pénalisé mais pour une charge incorrecte que le joueur a dû mal à comprendre, nous aussi (10.42) mais quelque chose a du nous échapper. Les clermontois sont sur leur défensive face à un adversaire en pression dans leur camp.
Une fenêtre leur permet de sortir de leur zone et passer à l’offensive, le corps arbitral veillant, il pénalise Montpellier pour une obstruction (11.54), ramenant les équipes à égalité de joueurs sur la glace (4 contre 4).
Les Héraultais jouent de stratèges dans ses manœuvres mais se heurtent au dernier rempart arverne Pajpach qui semble bien être dans son territoire. Clermont propose un jeu bien développé sur le reste de temps de la pénalité des héraultais, le palet circule mais face à un cerbère bien placé, le tir qui résulte de leur jeu de stratégie se solde par un arrêt franc.
Revenant à égalité de joueurs sur la glace, sur un tir contré, les languedociens proposent une contre attaque sur une combinaison croisée à trois joueurs et à la finition Filip Martinec en profite pour ouvrir le score (14.12) – (1-0).
Les clermontois bien qu’assez offensifs ont du mal, ils ne contrôlent pas le palet comme s’il leur échappait. Ils arrivent à monter de bonnes combinaisons de jeu mais elles n’aboutissent pas faute de précisions dans la finition de leurs actions. Palet maudit ou poisse ???
Toutefois après un petit coup de frayeur lorsqu’ un visiteur seul face au portier clermontois échoue dans sa tentative en zone arverne. Une relance est ordonnée rapidement pour être tout aussi rapidement contrée mais les Sangliers Arvernes s’emparant une nouvelle fois du palet repartent de plus belle à l’offensive de leur zone et d’un doublet de passes (Medeiros pour Sarliève) Deniss Baskatovs face à un portier hors champ envoie la rondelle au fond des filets méditerranéens ouvrant par l’occasion leur compteur (18.07) – (1-1).
Pendant les deux minutes qu’il reste à jouer dans cette période, Clermont a l’air de dominer mais perd facilement la rondelle sur des imprécisions de passes et quelques salves de tirs arrêtés. Cela nous mène alors tranquillement vers la pause qui se solde sur ce score d’égalité 1 à 1.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 7ème journée : Clermont-Ferrand vs Montpellier  - D1 - Clermont, l’art de perdre une rencontre
Photographe : Yannick Martin
 
 
2ème TIERS
Dès les premières secondes de jeu, c’est Montpellier qui mènent la danse avec le face off de mise en jeu et le premier tir de la période. Le jeu est montpelliérain même lorsque Clermont dégage la rondelle hors de sa zone défensive. Et c’est en zone défensive que les arvernes sont pénalisés pour charge tardive (21.07). Sur le début de l’infériorité numérique les puydomois trouvent le moyen d’installer leur jeu dans la zone défensive languedocienne. Cela ne dure que le temps afin les visiteurs se réorganisent sur le plan défensif et repartent à la conquête de la zone arverne.
Présents en défense les clermontois ont déjoué les stratégies de jeu des héraultais pendant l’infériorité. Les clermontois montent des combinaisons presque abouties hélas contrées par les montpelliérains. C’est lors d’une contre attaque avec départ en zone défensive que Clermont bénéficie d’une pénalité différée pour un mauvais accrochage qui se transforme en trébuché (24.56).
Durant le power play les auvergnats installent leur jeu chez les héraultais. Sur un arrêt du portier languedocien les esprits s’échauffent entre joueurs qui en viennent même aux crosses et aux mains. Des accros qui donnent lieu à des pénalités mineures pour deux joueurs de chaque équipe, histoire de calmer tout le monde. Ce qui donne en reprise de jeu toujours 5 contre 4 joueurs sur la glace.
Clermont tentant toujours de profiter de leur power play après avoir bien installé son jeu procède à un festival de tirs mais qui n’aboutissent pas car rejeté par le cerbère héraultais. Clermont n’a pas pu porter un quelconque crédit à son power play alors les débats reprennent avec des relances de part et d’autres souvent sur des palets perdus faute de réels contrôles.
Toutefois Clermont est plus offensif que son homologue Montpellier. Par conséquent plus d’occasions de tirer mais la maitrise fait défaut. A force de tenter des actions il arrive que l’une d’elle soit bénéfique. Sur une énième montée en attaque après quelques passes dont la plus décisive de Medeiros, après plusieurs rebonds et sur un retourné presque un axel, Téo Sarliève envoie le palet droit au fond du filet héraultais (33.55) – (2-1).
Montpellier tente de réagir mais en face de lui lorsqu’il passe la défense arverne il reste un dernier rempart le portier qui fait bonne figure et permet aux clermontois de renvoyer le jeu hors des limites de propriété arverne. Le jeu se trouve aussi relancé par les maladresses des uns et des autres sur des pertes de palet. Une ébauche d’énergie dépensée pour rien, fatiguant certainement les corps. Les puydomois tentent le diable avec des tirs sur des angles trop fermés pour une quelconque réussite.
Clermont un tantinet dominateur va jusqu’à la provoque et finit par gagner l’avantage d’une pénalité sur un cinglage (38.16). Faisant un certain pressing sur ce power play, Clermont ne parvient pas à concrétiser face à des Vipers qui dégagent le palet chaque fois qu’ils le touchent. Clermont finit la période sur une dernière tentative stoppée par le portier héraultais.
Un tiers largement acquis pour Clermont avec quasiment le double de tirs que Montpellier, une domination presque parfaite et un avantage au score 1 - 0 pour la période mais 2 – 1 au tableau mais avec un petit bémol car pas très convaincant compte tenu des erreurs répétées.     
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 7ème journée : Clermont-Ferrand vs Montpellier  - D1 - Clermont, l’art de perdre une rencontre
Photographe : Yannick Martin
 
 
3ème TIERS
Au jet de palet, Clermont œuvre pour la première offensive bien débutée avec un tir à l’appui mais soldée par un arrêt du gardien héraultais. Le jeu reprend rapidement et va se succéder quelques dégagements interdits volontaires ou involontaires émanant du camp auvergnat. Sur l’un d’eux Clermont monte à l’assaut du camp languedocien n’ayant que pour défense de commettre une faute pour un trébuché (40.03).
Un power play qui devrait être favorable pour les auvergnats mais il n’en est rien même au contraire ce sont les héraultais qui montent au créneau pour menacer le portier clermontois qui se défend plutôt bien sur cette action. La défense clermontoise semble être au plus mal allant jusqu’à se faire sanctionner pour un petit retard de jeu sans pénalité parce que ne relançant pas assez rapidement le jeu.
Clermont repasse rapidement à l’attaque mais cela ne suffit pas et la supériorité numérique s’envole avec l’espoir de scorer sur cet avantage. Les deux équipes ne ménagent pas leurs coups de patins d’un bord à l’autre de la patinoire surtout lorsqu’elles échappent à la maitrise du palet. Mais en vain quelques tirs sont tentés au final pas de grands résultats sinon d’augmenter le taux ou pourcentage de tirs.
Alors Clermont se voyant quelque peu coincé, a recours aux dégagements de zone allant jusqu’aux interdits pour se sortir de solutions peu enviées alors que la pression héraultaise n’est pas très haute. Ceci dans l’espoir de gagner les faces offs et tenter de se dégager par la suite. Cela ne marche pas à tous les coups car Montpellier est toujours présent en zone arverne.
Quand Clermont se dégage et poursuit sur une offensive c’est pour donner le palet au portier adverse. Sur une contre attaque languedocienne Clermont est sanctionné pour une obstruction (48.01). Le power play ne profite pas aux montpelliérains car les puydomois se dépatouillent pour ne laisser aucune opportunité franche à leurs adversaires.  
Le jeu reprend à égalité de joueurs sur la glace et les Vipers semblent mener la danse. Les auvergnats ont du mal à se débarrasser des visiteurs. A chaque récolte de palet, ils se le font piquer ou bien le donne carrément ne permettant pas d’avoir un jeu propre.
Sur une tentative de sortie de zone un joueur clermontois est fauché par un héraultais (51.21). Un nouveau power play à la clé. Alors que celui-ci aurait du être profitable aux locaux, se fut l’inverse. En effet tentant une sortie de zone Clermont commet une énorme erreur en jouant contre son camp, faisant tout bêtement une passe à l’adversaire Vladimir Kubus qui se contente de bien réceptionner et tirer droit devant direction le fond des filets auvergnat. But pour Montpellier (51.54) – (2-2).
Une nouvelle pénalité est signalée contre Montpellier pour une charge contre la bande (52.22).
La situation est doublement bénéfique pour les locaux qui se retrouvent à 5 contre 3 pour environ 1 minute. Le coach clermontois en profite pour demander un temps mort. Sur la reprise Clermont trouve le moyen de se faire contrer mais sur l’offensive qui suit Martin Kulha sur une réception d’une passe croisée, trouve le chemin du fond des filets montpelliérains. Redonnant ainsi l’avantage à Clermont (53.12) - (3-2).            
Les clermontois restent en supériorité numérique mais à 5 contre 4. Toutefois même s’ils placent leur jeu en zone défensive héraultaise, ils ne parviennent pas à concrétiser. Allant même jusqu’à se faire sanctionner pour un accrocher (54.55). L’infériorité numérique est bien négociée par Clermont.
A pratiquement moins d’une minute du temps règlementaire, ne pouvant rien concrétiser Montpellier décide de sortir son gardien pour un sixième joueur de champ. Une alternative bénéfique pour les méditerranéens qui viennent à égaliser sur un tir de la ligne bleue de Baptiste Bruyas (59.04) – (3-3). Un but égalisateur qui sent la prolongation.
Les dernières actions de jeu dans le temps règlementaire ne permettent aucune avancée dans l’issue de cette rencontre sinon la prolongation.
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 7ème journée : Clermont-Ferrand vs Montpellier  - D1 - Clermont, l’art de perdre une rencontre
Photographe : Yannick Martin
 
 
Prolongation
Une prolongation qui ne permet pas de déterminer encore un vainqueur même si dans le cours du jeu Clermont écope d’une pénalité qui aurait dû être bénéfique pour les Montpelliérains. Chacun a  eu ses opportunités, ses occasions, sa chance mais le destin en a voulu autrement poussant les deux équipes aux tirs au but.
 
 
Tirs au but
Le vainqueur Montpellier en l’occurrence s’est distingué seulement lors de la deuxième série de tirs au but. Vladimir Kubus a mis un point d’honneur avec pas moins de quatre tirs conclus pour en finir avec cette partie de hockey un peu trop longue.  
 


Epilogue :
Stratégie de coach, deux éléments étaient laissés au repos plus pour problème de règlement sportif (18 joueurs + 2 gardiens sur la feuille de match) qu’un choix personnel et il semblerait que la quatrième ligne n’ait pas été alignée sur la glace mais rien ne permet d’affirmer que cela ne soient les raisons de la défaite des clermontois. Il est préférable de s’orienter vers la multitude d’erreurs successives émanant du jeu des arvernes qui ont favorisé aux montpelliérains l’accès au chemin de la victoire de cette rencontre pourtant à portée de crosses des auvergnats.
 
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...