Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 2 : 10ème journée - B : Clermont-Ferrand vs Avignon
11-4
(3-1 2-1 6-2)
Le 21/11/2015
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Communauté)
Clermont-Ferrand ] Avignon ]
Clermont s'impose face à un Avignon amoindri
 
Face à une équipe fortement diminuée par l'absence de jeunes joueurs en formation, les Sangliers Arvernes n'ont fait qu'une bouchée des Castors d'Avignon en s'imposant sur le score de 11 à 4.
 
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Communauté), Hockey Hebdo Patrick Poitrineau le 25/11/2015 à 15:25
FICHE TECHNIQUE

795 spectateurs
Arbitres : Arbitre: Thierry Fraysse assisté de Juges de Ligne: Florian Robert & Olivier Salicio
Buts :
Clermont-Ferrand : ; 06:40 François Faure (ass William Mouly) ; 07:26 Vladimir Holik (ass Daniel Bohac et Hugo Florentin) ; 18:54 Daniel Bohac (ass Nans Souchon et Yann-Loïc Girardin) ; 26:39 Daniel Bohac ; 32:51 Antoine Vigier ; 40:46 Hugo Florentin (ass Daniel Bohac) ; 43:14 Dusan Brincko (ass Jordan Manzo) ; 46:50 Thibault Fraissange (ass Jordan Manzo) ; 50:16 William Mouly (ass Pierrick Rezard) ; 51:09 Thibault Fraissange (ass François Faure et Jordan Manzo) ; 58:46 Vladimir Klinga (ass William Mouly et François Faure)
Avignon : 03:40 Jérémy Malaval ; 25:59 Thomas Richard (ass Ludovic Garreau) ; 41:41 Ludovic Garreau ; 56:25 Ludovic Garreau (ass Cyril Cassan)
Pénalités
10 minutes (6-4-0) contre Clermont-Ferrand
6 minutes (6-0-0) contre Avignon


Après le dramatique week-end qui valut le report de la 9ème journée de la phase aller, c'est avec une certaine impatience que joueurs et public retrouvaient le goût de la glace.
Pour les Sangliers Arvernes, il fallait même remonter au 31 octobre à Annecy et au 24 du même mois pour leurs partisans afin de les voir évoluer en leur tanière. Ces retrouvailles tant attendues n'échappèrent pas à l'émotion qui prévalait suite aux attentats du 13 novembre. Ainsi que dans toutes les patinoires et Stade de France, la soirée commençait par l'hymne national, suivi d’une minute de silence, instant solennel respecté par joueurs, officiels ainsi qui les 800 spectateurs venus assister à la rencontre.
De suite à la présentation des équipes, on se rendit compte qu'Avignon venait quelque peu diminuée, comme nous l'expliquera dans son interview l'entraîneur et joueur par la force des choses, Ludovic Garreau : « avoir en renfort des jeunes U22 de Briançon sous licence associée n'a pas que des avantages ».
Pour Clermont, il fallait, dans son duel à distance avec ses poursuivants immédiats, maintenir la cadence et accumuler des points. Il fallait d'abord, surtout au plus vite, retrouver le rythme et se rassurer après ces trois semaines de repos forcé.
 
  
1ère période : Dès le début de la rencontre, les Castors essayent de mettre la pression sur le porteur du palet et donnent donc quelques difficultés aux Sangliers Arvernes pour lancer leurs offensives. Pour autant, la première occasion franche sera bien auvergnate avec un Clermontois posté au poteau côté gauche du gardien visiteur et qui ne réussira pas à rabattre le puck au bout de sa palette dans la cage ouverte. Dommage, il aurait conclu un très joli jeu de passes entre les joueurs. Si ce n'est cette action, on se rend compte très vite que, si les Puydômois dominent les débats avec, à la suite, quelques beaux mouvements, le gardien de la cité des papes, Scanff, ne se laisserait pas passer sans lutter.
La première pénalité intervient à 3'14'' contre le Clermontois Souchon pour « faire trébucher ». Alors que les Arvernes semblent plutôt bien maîtriser cette infériorité, l'Avignonnais Jérémy Malaval intercepte une passe devant la ligne bleue adverse, rentre en zone pour décrocher tout de suite un tir sec qui surprend le goal clermontois en allant loger le palet en lucarne à 3'40''.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 10ème journée - B : Clermont-Ferrand vs Avignon - Clermont s
Photographe Yannick Martin
Hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015
Peut-on croire à un remake de la rencontre face aux Français Volants où Clermont avait si mal négocié ses infériorités ? Si on eut bien une petite période de flottement des Sangliers, ceci est dû à un regain d'enthousiasme côté provençal, avec une dépense d'énergie de la part des Castors trop souvent entachée de maladresse. Phénomène aussi constaté du côté puydômois avec toutefois des actions de plus en plus dangereuses, précises à l’encontre des visiteurs les repoussant vers des retranchements en zone.
Tout naturellement, les offensives clermontoises finissent par payer comme sur cette belle action de jeu du capitaine Mouly vers François Faure, ce dernier conclut en lucarne à 6'40''. L'attaque clermontoise semble, cette fois, dérouillée car, à peine une minute plus tard, Vladimir Holik fait trembler les filets avec un tir à mi-distance de volée avec l'assistance de Bohac et Florentin à 7'26''.
A partir de là, les Castors doivent s'arc-bouter sur leur zone. Leurs rares offensives sont enrayées souvent par leurs propres imprécisions. De surcroît, Clermont domine copieusement les remises en jeu. Pour ne rien arranger, Avignon prend une première pénalité  à 8'08'' puis, sous la pression, une seconde à 8'24''. Leur gardien fait un festival d’arrêts pour maintenir le navire à flot ainsi il réussit à tuer la double infériorité. Il est secondé dans sa tâche par l'indiscipline arverne qui écope d'une première peine pour « surnombre » à 9'51'' et d'une seconde à 10'18'' pour « charge incorrecte ». Tant et si bien que ces derniers auront une poignée de secondes en double infériorité. Ils réussissent à négocier sans trop de frayeur.
Prestes sur le sifflet en ce milieu de période, les arbitres pénalisent encore les Vauclusiens à 12'43''. A nouveau, Scanff  est héroïque dans son territoire et réussit à passer ce cap. Ce ne sera pas tout à fait le cas du capitaine Damien Ribourg qui, blessé, doit quitter la glace, laissant son équipe à 12  joueurs de champ seulement. Pas de chance pour ce joueur qui revient juste de blessure. Le match continue et Clermont maintient son emprise, contrarié plus par des petits manques dans la transmission, leur faisant commettre maints hors-jeux et dégagements interdits, que par l'adversaire. Pourtant, les Sangliers Arvernes s'offrent aussi de beaux contres mais Scanff parvient à gagner ces duels.
Alors que l'on entame les deux dernières minutes, sur engagement en zone avignonnaise, Souchon passe à l'arrière Girardin qui, d’un tir puissant, loupe le but côté droit du gardien. Renvoyé illico par la balustrade côté gauche, le palet trouve preneur en la personne de Daniel Bohac, posté au bon endroit, ce dernier sait mettre à profit cette opportunité pour l'envoyer presto  à 18'54'' dans la cage sans que le pauvre gardien n'ait le temps d'esquiver le moindre geste.
C’est là le dernier but  de la période ; bien que dominant à leurs mains, l'attaque arverne reste muette jusqu'au coup de sirène. 3-1 pour Clermont. Le coach Ludovic Garreau  profite de l'entre deux tiers pour rapidement prendre une décision par rapport à son effectif bien limité avec le retrait forcé de son capitaine.
 
 
  2ème période : Avignon entame la suite de la rencontre avec, cette fois, l'entraîneur Ludovic Garreau sur la glace, la pause lui ayant donné la possibilité de vite s'équiper pour remplacer Ribourg blessé. Le moins que l'on puisse dire est qu'il ne monte pas au front pour rien comme on le verra plus tard. Les Sangliers Arvernes contrôlent le jeu mais ratent quelques franches occasions face à une défense adverse qui lutte comme un diable.
Survint la première pénalité. Par un geste plus réflexe que calculé, l'Auvergnat Faure fait trébucher avec sa crosse le porteur du palet adverse. Il s'en va donc méditer 2 mn sur le self-control. Les Puydômois semblent facilement maîtriser les velléités d'Avignon qui n'arrive pas à s'installer en zone clermontoise.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 10ème journée - B : Clermont-Ferrand vs Avignon - Clermont s
Photographe Yannick Martin
Alors qu'il ne reste qu'une poignée de secondes avant que la pénalité ne se termine, Avignon pénètre en zone adverse et, sans perdre de temps à faire tourner le palet, Garreau déclenche un tir peu violent et bien placé Thomas Richard le dévie dans la cage des Arvernes à 25'59''. Les Sangliers ne tardent pas à remettre les pendules à l'heure et, sur un énième engagement gagné puis un contre rondement mené à 2 joueurs, ils filent vers la cage. Finalement, Daniel Bohac garde le palet pour marquer seul le 4ème but pour ses couleurs à 6'39''.
Le match reprend avec une mainmise certaine des Auvergnats. Avignon tente de construire des choses mais mal inspiré, voire trop gourmand, se fait très souvent contrer dans leurs passes ou en voulant partir seul. Dès que les Castors s'approchent un tant soit peu de la cage clermontoise, ils lancent, ce qui se conçoit assez bien car ils ont eu plutôt de la réussite dans cet exercice mais pas ici.
Clermont, pas avare de tirs, n'a pas proportionnellement la même réussite face à un gardien, il est vrai, brillant. Il s'incline pourtant à 12'51'' sur un lancer balayé net et précis en pleine lucarne d'Antoine Vigier. Clermont continue à patiner, à faire tourner ses lignes.
Les Avignonnais commencent à sentir la fatigue mais ne veulent rien lâcher. La pénalité contre Clermont à 15'29'' permet aux Castors de souffler un peu mais pas véritablement inquiéter pour autant le gardien clermontois Celestin.
Sur cette fin de tiers, Scanff fait un boulot remarquable dans ses buts, retardant le plus possible l'échéance et il semble que tout le monde joue la montre, Avignon pour maintenir un mince espoir de résistance et Clermont qui semble vouloir user et saper cette résistance adverse. La période se termine sur un score assez flatteur pour les Vauclusiens de 5 à 2 face au leader de la poule.
Au vu des deux premiers tiers et aussi de l'effectif réduit des visiteurs, on ne croit guère, dans le public, à un retournement de situation. La question est plutôt de savoir si les Castors et leur cerbère peuvent résister longtemps au feu nourri des Sangliers Arvernes, jusque-là bien mal payés de leurs efforts.
 

3ème période : La rencontre reprend sur les chapeaux de roues, en tout cas côté Sangliers Arvernes. Il ne se passe pas une minute que, déjà, sur un contre mené à deux contre un, Bohac fustige l'ultime défenseur et passe le palet à Hugo Florentin qui s'en va déjouer le gardien à 40'46''.
Avignon ne veut pas encore baisser pavillon et, dans un rare moment où les Castors persistent un peu en zone clermontoise, Ludovic Garreau montre l'exemple à ses troupes en profitant d'un cafouillage devant la cage de Celestin pour faire sien le palet que la défense adverse n'arrive pas à dégager. Par un manque de visibilité du gardien clermontois, Garreau envoie la rondelle  prestement  au fond des filets à 41'41''. Les Provençaux font encore de la résistance, aidés, il est vrai, par encore nombre de petites scories dans le jeu arverne. Puis le jeu devient de plus en plus propre et précis.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 10ème journée - B : Clermont-Ferrand vs Avignon - Clermont s
Photographe Yannick Martin
A 43'14'', l'expérimenté Dusan Brinko reçoit de Manzo la rondelle et fait mine de tirer, retient sa frappe, le temps que des joueurs se placent devant le portier et lui obstruent en partie la vue. Il place, dans un second temps, d'un tir sec et précis, le puck dans le trou laissé libre.
Maintenant, les Vauclusiens ont de plus en plus de mal à contenir les offensives auvergnates et Scanff doit s'employer plus qu'à son tour. Sur une grosse bévue d'un défenseur clermontois (passe en retrait mal à propos), on crut même qu'Avignon, opportuniste, allait encore réduire le score. Il n'en sera rien au prix d'un bel effort du défenseur pour rattraper son erreur. Scanff se fend encore d'une belle parade peu de temps plus tard. Mais, sur l'engagement qui suit et encore gagné par les Sangliers Arvernes (ils ont frisé le sans-faute dans cet exercice tout au long du match),  Thibault Fraissange se saisit du palet offert par Jordan Manzo pour un tir de volée qui laisse sur place le gardien à 46'50''.
Le match baisse incontestablement d'intensité mais les Castors n'ont plus les jambes pour relancer l'offensive pour laquelle, du reste, ce soir, rien n'a jamais bien fonctionné.
Et ce n'est plus maintenant que les jambes sont lourdes que cela peut s'arranger. Les Puydômois font, quant à eux, tourner tout leur effectif. A mi-parcours de cette période, Scanff craque à nouveau sur un tir de William Mouly, assisté de Rezard à 50'16''.
De là, le portier d'Avignon laisse sa place devant les filets à son remplaçant  Julien Guimonneau qui ne tarde pas à essuyer les premiers tirs et son premier but concédé. Manzo donne à Faure qui remet dans son dos à Fraissange qui passe devant le gardien non sans avoir astucieusement glissé le palet entre ses jambières à 51'09''.
A 10-3, Clermont fait aussi tourner ses gardiens, Adrien Kehlil rentre donc en lieu et place de Célestin. Lui aussi essuie très vite son premier tir qu'il repousse sans complexe. Il faut un peu de bousculade, un peu d'énervement pour avoir un semblant d'agitation car il faut bien dire que la rencontre a baissé sérieusement d'intensité. Rien de bien sérieux et les arbitres n'ont même pas recours à la prison pour calmer les esprits. Pourtant, nos visiteurs ont encore quelques ressources et, sur un remarquable travail de récupération de palet, à la balustrade derrière les filets, Cyril Cassan sort le puck et va vers la cage, côté gauche gardien, réussissant à l'envoyer au poteau opposé où se trouve l'incontournable Garreau. Malgré un arrière sur son dos, il réussit sans coup férir à inscrire son 2ème but, le 4ème de son équipe à 56'25''.  
Piqués au vif,  les Auvergnats se réveillent quelque peu et remettent la pression sur la zone adverse. Cela permet de voir de beaux mouvements et d'avoir la certitude que c'est bien Clermont qui veut avoir le dernier mot. Dans les deux dernières minutes, avec une passe à trois entre Faure, Mouly et Klinga, les Clermontois parachèvent cette phase en expédiant la rondelle dans les filets adverses à 58'46''. 
A 11 - 4, le match est scellé et le score ne change plus jusqu’au coup de sirène final.
 
 
Côté Avignon, Ludovic Garreau sera élu meilleur joueur avec ses 2 buts et une assistance.
Côté Clermont, c'est Thibault Fraissange avec ses 2 réalisations mais on note aussi la performance de Mouly, meilleur compteur avec 1 but et 3 assistances.
 
Dépassés ce soir, les Avignonnais sont loin d'avoir dit leur dernier mot pour les play-offs ; leur vaillance n'est pas en doute mais l'effectif était trop juste ce soir pour pouvoir réellement rivaliser avec leurs adversaires. Nul doute qu'avec le retour des « Briançonnais », ils seront plus délicats à maîtriser.
 
Avec la défaite de Roanne et cette victoire, Clermont conforte sa première place mais les matchs à venir s'annoncent plus indécis.
 
 
Commentaires à chaud
Dusan Brincko, Entraîneur des Sangliers Arvernes
Ludovic Garreau, Entraîneur des Castors d'Avignon
Pierre Dupasquier, Président du HCCA - les Sangliers Arvernes
Cliquez sur logo interview
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...