Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 2 : 14ème journée : Clermont-Ferrand vs Chambéry
3-4
(1-0 2-2 0-1 0-1)
Après prolongation
Après tirs aux buts
Le 06/01/2018
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole)
Clermont-Ferrand ] Chambéry ]
Par indiscipline Clermont perd la partie
 
Pour la 14ème journée du championnat de France de Hockey sur glace de Division 2, face aux Eléphants de Chambéry les Sangliers Arvernes ont littéralement cramé leur chance d’acquérir la victoire en jouant un peu trop avec le feu. Tout près du but mais trop indisciplinés les clermontois ont dû mener les débats jusqu’aux tirs au but pour y perdre la face.
 
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole), Hockey Hebdo Patrick Poitrineau le 10/01/2018 à 23:22
FICHE TECHNIQUE

Buts :
Clermont-Ferrand :
Chambéry :


Clermont-Fd / Chambéry : quand un ex leader reçoit son successeur.

Doit-on s’attendre à une sorte de passation de pouvoir ou à une réaction de fierté ? Pour les partisans des Sangliers Arvernes, c’est évidement la 2ème proposition qui ne peut qu’être envisagée. Mais, bien que recevant, le défi est de taille pour des clermontois qui savent qu’ils vont avoir à faire à une équipe en pleine confiance. Avec leur armada de 10 joueurs étrangers les savoyards peuvent compter sur 3 lignes qui tournent bien. De leur coté les auvergnats doivent maintenant composer leurs 3 meilleures lignes sans leur canadien Auger reparti « définitivement » chez lui, réduisant ainsi la légion étrangère à 6 éléments. Il est trop tard pour combler ce départ autrement qu’en puisant dans le vivier des U20 qui seront donc près d'une dizaine sur la glace.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 14ème journée : Clermont-Ferrand vs Chambéry - Par indiscipline Clermont perd la partie
Photographe Yannick Martin
 
L’entame de la première période est plutôt à l’avantage des Sangliers qui essayent d’entrée d’imposer leur rythme, certainement dans l’idée de profiter en ce début de rencontre d’un éventuel manque de fraîcheur des visiteurs consécutif au déplacement.  Ce sont ces derniers qui connaissent les premières foudres du corps arbitral à 1’19’’. Oh pas longtemps puisque la pénalité à l’encontre des Sangliers intervient 4 secondes plus tard. Il est dit que dans cette soirée dès le départ que les arbitres  ne seront pas avares de coups de sifflets. C’est Clermont qui aura véritablement l’occasion de tester son jeu de puissance à 4’17’’ et le moins qu’on puisse dire c’est que les arvernes font rapidement parler la poudre avec ce but sur un tir de loin d’Antoine Vigier à 4’22’’ (assisté de Cvetek et Nalliod-Izacard).
Les Puydômois continuent à presser devant la maigre réaction des savoyards. Mais les voilà à leur tour pénalisés avec 2 fois 2mn pour Téo Sarliève après une petite prise de bec avec Broyer et surtout Joanette. C’est donc tout ce petit monde qui s’en va se calmer entre 2 à 4 mn chacun. Dans ce laps de temps le score ne bouge pas. Pas plus qu’il ne bouge lorsqu’à 15’45’’ sur encore une prison de Sarliève, les Eléphants eurent une occasion pleine de 2mn de supériorité. Alors qu’on attendait une réaction vive des alpins, ces derniers ne purent véritablement installer leur power play, gênés par un pressing très haut des Puydômois. Au contraire, lorsqu’ils se retrouvent à nouveau en infériorité à 17’55’’, ils durent s’arc-bouter sur leur défense et compter sur un Catelin des grands jours dans la cage. Le score ne bougera plus dans ce 1er tiers qui se termine sur une prison partagée à 2 secondes de la fin  témoignant d’un match âpre.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 14ème journée : Clermont-Ferrand vs Chambéry - Par indiscipline Clermont perd la partie
Photographe Yannick Martin

La 2ème période commence donc sur un 4 contre 4 avec des espaces semblant plutôt convenir aux auvergnats. Ces derniers concèdent une autre infériorité à 21’43’’, offrant quelques secondes de 4 contre 3 avant un 5 contre 4 aux chambériens. Mais rien n’y fait, leur jeu de puissance est toujours aussi emprunté. Revenu à égalité, les Sangliers maintiennent plutôt leur emprise sur le jeu qui s’accélère. Cette accélération peut hélas être propice à une certaine précipitation favorisant les coups du sort. C’est ce qui arrive autour de la 4ème minute lorsque deux clermontois se télescopent sur la ligne bleu adverse permettant une rapide contre attaque chambérienne. Le palet finit dans les mains expertes d’Alex Vyhonsky qui trucide le gardien Hurajt (assisté de Janecek et Lavrov à 24’17’’).
Est-ce le début de la révolte des visiteurs ? Non. Les clermontois vexés repartent de plus bel. Mais les savoyards ne veulent pas être en reste et le match s’emballe véritablement. C’est le vétéran Martin Kulha qui, grâce à la complicité de Brejka à 26’51’’, fait soulever les gradins en remettant son équipe devant. A 28’24’’ Werthner va bien mettre dans l’embarras ses coéquipiers en prenant un 2+10. Ils résistent néanmoins au siège en règle qu’ils subissent des clermontois. Ce cruel manque d‘efficacité de ces derniers est d’autant dommageable qu’encore une fois ils faisaient montre d’un jeu de puissance solide.
Leur adversaire ne put en dire autant lorsqu’à son tour vers la 31ème minute. Ils ont droit à 2mn d’avantage numérique. Pour autant les Eléphants ne lâchent rien et procèdent beaucoup sur des contres.
Vers cette fin de tiers, la fatigue peut-être aidant, les visiteurs gardent un peu plus le palet et ont une période d’autant favorable autour de la 38ème minute que les clermontois semblent cafouiller leur hockey et rater tout contrôle. Romain Broyer, bien que pressé par un défenseur dans le slot, arrive assez adroitement à envoyer le palet en pleine lucarne droite à la  surprise du gardien clermontois à 38’35’’ (assistance Londios et Curtet). Tout à leur joie dans un tiers temps où ils n’auront guère dominé, les Chambériens ont un coupable relâchement et à leur tour sur une erreur de contrôle, rendent le palet à Kulha qui donne à Gabriel Gervais qui s’en va battre le portier alpin juste avant le coup de sirène à 39’35’’.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 14ème journée : Clermont-Ferrand vs Chambéry - Par indiscipline Clermont perd la partie
Photographe Yannick Martin
 
Les Sangliers entament donc cette 3ème période avec quelques belles dispositions mais récompensées par un bien maigre avantage. Ils l’entament malheureusement aussi avec un joueur de moins, le remuant Téo Sarlève blessé lors de la période précédente. On s’attend tous à une bataille acharnée et elle l’est avec une certaine complicité arbitrale. En effet, tension aidant, il est distribué plus de minutes de pénalités que dans les deux autres périodes réunis. Cela commence à 44’49’’ à l’encontre de Clermont. On enchaîne à 46’11’’ toujours à l’avantage de Chambéry. Puis13’’ plus tard cette fois au détriment des savoyards.
A 48’10’’ à nouveau les joies du banc de l’infamie pour Clermont avant une accalmie durant une huitaine de minutes. Tout cela sans que l’on voie évoluer le score. Pour autant le mouvement est incessant mais on peine à faire aboutir les actions. Chambéry, voyant l’heure tourner, essaye de durcir le jeu. Les arbitres reprennent en bouche le sifflet et sévissent. Antoine Vigier coté Clermontois et Orven Werthner sont gratifiés d’un 2+ 10 à 56’24’’. Mais ils sont accompagnés d’un autre clermontois Lucas Chautant, suivi une trentaine de secondes plus tard par un autre clermontois, Krivohlavek. Cette double infériorité est fatale aux Sangliers puisque le canadien de Chambéry Jonathan Joanette avec la complicité de ses compatriotes Samson et Cardinal profitent pour ramener les équipes à égalité 3 – 3 à 57’05’’. Bien que revenus à égalité sur la fin de tiers, les Puydômois ne peuvent éviter la prolongation.
 
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 14ème journée : Clermont-Ferrand vs Chambéry - Par indiscipline Clermont perd la partie
Photographe Yannick Martin

Cette prolongation commence fort mal pour les arvernes puisque les arbitres, qui décidément veulent apporter leur touche personnelle, n’apprécient pas l’engagement de Kulha et l’envoie pour 2mn de prison. Il ne s’est passé plus de 6 secondes pour somme toute une pénalité bien sévère surtout dans le cadre d’une prolongation. C’est certainement ce qu’ils ont du penser puisqu’ils sévissent 30 secondes plus tard cette fois à l’encontre du savoyard Cintala. Il faut bien dire, cela sent un peu la compensation. Pour autant le score n’évoluera pas même lorsqu’à 26’’ de la fin les chambériens seront à nouveau pénalisés pour un stupide surnombre. Les jambes des clermontois comme de leurs adversaires étant deviennent bien lourdes mais les mènent toutefois au terme de cette prolongation sans vainqueur.
.

Commence alors la dure épreuve des tirs aux buts. Et là incontestablement la sûreté du gardien Catelin et un peu plus de lucidité, de fraicheur du coté des 2 chambériens choisis feront que cette épreuve sera vite pliée avec 2 tentatives réussies, dont la dernière de Dmitri Lavrov, pour autant d’échecs coté clermontois.
 
 

Analyse à chaud: Même s'ils cèdent un point voilà une fort belle opération pour Chambéry qui plus que jamais, conforte son image de leader. Il faudra pour autant, si l'objectif est vraiment la montée, être plus pressant sur l'adversaire, notamment lors de son jeu de puissance bien quelconque ce samedi. Les Savoyards ont le potentiel pour prendre d'avantage le jeu à leur compte et cela ne s'est pas assez vu. Si leur joie fut grande à l'issue du match c'est parce qu'ils savent qu'ils sont passés près de la correctionnelle et qu'il est tout à leur honneur de n'avoir rien lâché. Alors peut-être que Clermont-Fd a su mettre en place la tactique qu'il fallait; toujours est-il que les Sangliers ont adopté un pressing assez haut sur le porteur du palet et imposer plus qu'à leur tour la menée du jeu. Mais au prix d'une grosse dépense d'énergie et cela a fini par se sentir sur la fin. L'acquisition d'un point de ''bonus défensive'' peut paraître comme une bien maigre consolation pourtant il faut retenir de bien belles promesses pour l'avenir dans cet effectif fort jeune avec une réelle ambition de jeu. Malheureusement l'équipe butte encore sur un manque de concrétisation sur les moments forts et il leur faudra encore travailler ce secteur. Pour le public ce fut une rencontre qui, si triste fut la fin, fut passionnante par son engagement et son suspense. Alors d'aucuns regretterons un peu trop d'implication des arbitres. rendons leur grâce pourtant d'avoir su éviter tout débordement regrettable dans un match bien tendu.
 
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...